Décortiquer un article de Youness Bousenna dans L’Express : Daech assassin, islam pour la paix

Publié le 29 septembre 2014 - par - 1 449 vues
Share

Ri7journaleuxpayés cherUn article édifiant à lire sur le site en ligne de l’Express:

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/hommage-a-herve-gourdel-daech-assassin-islam-pour-la-paix_1579671.html

Cela commence par une contradiction:

 Venus à l’appel de Dalil Boubakeur, son recteur, des dizaines de musulmans sont présents pour « dire non à l’instrumentalisation de l’islam », après la décapitation d’Hervé Gourdel par l’organisation terroriste Daesh.

Moi qui pensais qu’il s’agissait uniquement de communier dans le chagrin pour l’innocent Hervé massacré de la manière la plus sauvage, pour attester dignement de la peine collective des Français de confession musulmane à la famille définitivement brisée de cette victime de la barbarie religieuse, je suis surprise, vraiment! 

« Dans la foule, des personnes d’autres communautés viennent apporter leur soutien à l’islam. « Je viens pour témoigner ma solidarité à cette communauté stigmatisée », souffle André Benezech, un architecte aux cheveux grisonnants. Plus loin, un homme tient une pancarte: « Je suis juif et je suis avec mes amis musulmans contre les fanatismes. »  

Moi qui croyais que la foule s’était réunie pour manifester sa sympathie et sa solidarité aux Français victimes du fanatisme issu des rangs de l’islam, et que personne n’oserait détourner cette réunion, en récupérer l’objet et l’utiliser en faveur de cette communauté religieuse, ceci dans le mépris absolu des souffrance de la victime et de ses proches, je suis bien surprise, vraiment!

« Pendant ce temps, sur le pas de la majestueuse porte d’où les fidèles sont sortis, un aréopage de personnalités publiques prend place. Parmi elles, aux côtés du recteur de la mosquée de Paris, des femmes politiques -Anne Hidalgo, la maire de Paris, les députées UMP Valérie Pécresse et Nathalie-Kosciusko-Morizet- ainsi que des responsables religieux, comme monseigneur Dubosc, évêque d’Evry, et Abdallah Zekri, président de l’observatoire contre l’islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM). « 

Moi qui pensais que ce type de manifestation aurait commandé aux politiques de tous bords et aux religieux soucieux de l’image de tolérance de leur propre chapelle de se faire discrets, afin de ne pas alimenter le malencontreux soupçon de faire leur publicité subliminale à l’occasion de cette tragédie, je suis très surprise, vraiment ! 

« Il est important que des politiques de tout bord viennent ici, souligne Zorah Gasni, et je regrette qu’il n’y ait pas Rachida Dati ou Najat Vallaud-Belkacem. » 

Moi qui pensais que nous vivions dans un pays de liberté d’expression où celles et ceux qui comptent d’une manière ou d’une autre se désolidariser de ce genre de mascarade puissent le faire, je suis fort surprise, vraiment!

« Les personnalités présentes ont, elles, martelé un message clair. « Ces actes ignobles ne représentent en rien les musulmans et l’islam de France », s’emporte Dalil Boubakeur. » 

Moi qui pensais que nul ne songerait à mettre à profit la communauté des musulmans pour une fois de plus les dédouaner de tout examen de conscience, les renfermer une fois de plus dans ce déni de leur responsabilité collective, les infantiliser une fois encore en plaignant la soi-disant manière dont ils seraient stigmatisés, je suis de plus en plus surprise, vraiment!

Moi qui pensais en outre que après l’appel à la dignité de la famille de cet innocent français, les représentants du culte musulmans auraient à coeur de ne pas tomber dans le prêchi-prêcha ordinaire, de montrer qu’ils ont compris quelle attitude – en Occident du moins – dicte le sens de la tenue, de l’élégance, de la simple empathie et que justement ils ne s’emporteraient pas, je suis plus que surprise, vraiment!

« J’en ai assez que mes frères et soeur musulmans baissent la tête dès qu’il se passe quelque chose« , renchérit monseigneur Dubosc, venu « les mains vides », avec sa « seule amitié à offrir ».  

Moi qui pensais que la religion catholique, en une circonstance  où des factions issues de cette religion si prompte à guerroyer ont assassiné un de nos compatriotes,  aurait eu à coeur de faire passer avant toute considération d’amitié envers l’islam le souvenir des milliers de chrétiens martyrs en Orient, le respect dû à leur mémoire, je suis extrêmement surprise, vraiment!

« Une indignation partagée par le président du Conseil des démocrates musulmans, Abderrahmane Dahmane: « Vous êtes les héritiers des 18 000 musulmans morts à Verdun! » 

Moi qui pensais  que l’on en finirait un jour en France avec les comparaisons aussi ridicules qu’abusives entre des gens qui ont risqué voire perdu leur vie  pour la belle cause de la liberté – comme tant d’autres Français dont on ne parle jamais – et des personnes qui vivent dans un pays encore en paix – mais plus pour très longtemps -,  se taisent quand elles devraient s’indigner, pleurnichent sur leur sort quand il faudrait faire preuve d’un peu de modestie je suis profondément surprise! 

« L’émotion transperce peu à peu la foule, jusqu’à éclater lors de la dernière allocution, prononcée par l’imam qui a assuré le prêche du début d’après-midi. « Allah a dit que quiconque tue une âme aura le pire des châtiments », assure-t-il fermement à la foule qui l’acclame.  »

Moi qui pensais que tout le monde avait lu le Coran et les hadiths, même les musulmans, avait assimilé sans trembler ses innombrables incitations à la haine, au meurtre, aux moyens barbares du meurtre, au mépris de qui n’est pas musulman… 

Je suis définitivement surprise!

Plusieurs fidèles ont les yeux embués par les larmes. Noyée au milieu de la masse, une femme, couverte d’un foulard noir, ôte ses lunettes: « cet otage n’a rien fait, comment est-ce possible? », lâche-t-elle dans un murmure étouffé par les pleurs. 

Ah quand même ?

Viviane Lamarlère 

http://benjamin.lisan.free.fr/EcritsPolitiquesetPhilosophiques/SurIslam/VersetsViolentsDuCoran.htm

http://brisonslemythe.canalblog.com/archives/2013/01/19/25679017.html

Sur la violence de ces livres qui commande mécaniquement l’adhésion à ses principes de fort nombreux croyants, pendant que les autres se couchent dans le déni :

http://textup.fr/70500lq

http://textup.fr/34776nT

http://textup.fr/29317om

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.