Défendre Éric Zemmour, c’est défendre la France !

Publié le 10 novembre 2019 - par - 2 commentaires - 957 vues

Nos idées ont le droit d’être citées et leurs porte-paroles de les exprimer, surtout lorsque l’intérêt supérieur de la Nation est en jeu.

Sur chaque sujet, opinion ou idéologie, il y a toujours des avis qui s’opposent. Dès lors qu’elle se limite à la manifestation de nos opinions sans inciter à la violence verbale ou physique, la liberté d’expression est sans limite. Les lois quant à elles, ne sont pas immuables et c’est par la démocratie qu’on les accorde au temps présent.

Si l’on censure des opinions, condamne des positions, s’oppose à toute interrogation, alors on se rend coupable d’entrave à la démocratie, à la liberté d’opinion ainsi qu’à la liberté d’expression.

L’Europe, la France et les Occidentaux dans leur ensemble, subissent deux phénomènes qui modifient radicalement nos sociétés, et ce depuis des décennies : le Grand remplacement et l’islamisation !

S’il y a transformation ethnoculturelle de notre peuple et islamisation de l’espace public, deux réalités partout visibles, c’est bien que nous sommes face à deux modèles de sociétés qui s’opposent, l’historique et le remplaçant. Il est donc tout à fait légitime et même indispensable de s’interroger sur cette civilisation nouvelle qui met en péril la nôtre, de l’observer, de l’analyser, de comprendre d’où elle vient et où elle va, de faire un constat et d’émettre un avis ou d’exprimer une opinion, favorable ou défavorable. Face à ce défi, la liberté d’expression plus que jamais, prend tout son sens !

Les personnages publics qui défendent et expriment nos idées sont rares. Leur courage, leur audace, leur détermination, leur persévérance et leur héroïsme doivent être soutenus par nous autres. Éric Zemmour est un essayiste et un journaliste de talent qui éclaire nos compatriotes avec sagesse et conviction : il incarne admirablement le rôle de porte-parole d’une France attachée à son identité charnelle. Il ne doit faire l’objet en aucun cas ni de menaces, ni de pressions, et encore moins d’insultes ou de censure. Défendre Éric Zemmour c’est préserver au fond notre pensée, nos émotions, nos inquiétudes légitimes mais c’est aussi défendre la liberté de les exprimer, c’est se dresser contre une idéologie multiculturelles et son cortège de conséquences dévastatrices, c’est résister à l’effacement de notre identité et de celle de notre Nation, c’est aussi et surtout s’engager dans ce combat des idées sans déclarer forfait ni laisser la bien-pensance nous imposer l’immigration de masse et l’islamisme partout au sein de notre société.

Dire NON au remplacement de population, à la submersion migratoire, à l’enracinement de l’islamisme, au voile islamique, au burkini, aux prières de rue, à la construction de mosquées, aux repas halals, à la suppression de nos traditions chrétiennes ainsi qu’à leurs symboles, aux conflits multiculturels, aux bidonvilles à Calais ou à Paris, aux ghettos communautaristes, est un droit absolu. Protéger les libertés individuelles de nos femmes, garantir l’avenir de nos enfants, défendre nos modes de vie et perpétuer nos coutumes, préserver nos arts et manifester notre attachement à la civilisation française, soutenir nos compatriotes qui luttent aux avant-postes du combat identitaire, est un devoir sacré.

Le SIEL se reconnaît pleinement dans l’expression publique d’Éric Zemmour et lui exprime son respect, son admiration, son amitié et lui apporte son soutien indéfectible face aux artisans du chaos identitaire qui cherchent à le faire taire définitivement.

Karim OUCHIKH
Président du SIEL

Julien HAVASI
Secrétaire général du SIEL

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
"à la" poubelle

Monsieur Ouchikh, sur la photo illustrant votre article je découvre l’affichette de l’association “I comme Identité” qui défend le droit des enfants à leurs deux parents, et qui défend les pères divorcés privés de leurs enfants. Vous-même ou RL soutenez-vous cette asso, dont je suis membre ?

François BLANC

Oui le Siel est zemmour compatible contrairement au RN sauf changement d’ ideologie

Lire Aussi