Défendre ses frontières, un crime contre la pensée ?

6 mois de prison ferme, 5 ans de privation de droits civiques et 2 000 € d’amende, c’est ce dont vient d’écoper Damien Rieu, membre de Génération identitaire, pour l’opération menée avec deux autres responsables du groupe dans les Alpes, en avril 2018 : il s’agissait pour eux de bloquer un col alpin, point de passage stratégique pour les migrants venant d’Italie vers la France, pour protester contre l’absence de maîtrise des frontières de notre pays. L’association, elle, est frappée de la peine maximale, à savoir 75 000 € d’amende.

Cela fait longtemps que le laxisme de la justice française n’est plus un secret pour personne ; mais il y a toujours des exceptions, quand l’idéologie dominante est en cause. Dans ces cas-là, par miracle, les tribunaux renouent avec l’intransigeance, la sévérité, le respect du « droit ». Mais de quel droit parle-t-on ? Le droit, aujourd’hui, de survivre sur un territoire aux contours toujours plus flous, qui se dilue, dans son âme et dans son corps, dans un grand tout au mieux, indifférencié, au pire, islamisé.

Aujourd’hui, Damien Rieu et ses collègues paient très cher l’addition, pour avoir osé remettre en cause le mythe de la libre circulation en Europe, de Schengen, de la fraternité entre les peuples, de la France « terre d’accueil », qui nous fait périr à petit feu depuis tant d’années.

Au départ, les prévenus étaient poursuivis  pour des « activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ». Voyez  l’idée : ils ont tenté de faire le boulot de la police des frontières. Et pour cause : elle n’existe plus… Quand l’autorité n’est plus exercée par la puissance publique, quand la sécurité, droit antique et naturel, n’est plus garantie par les forces de l’ordre, grande est la tentation de prendre les choses en main pour assurer le service minimum. Cette situation est appelée à se multiplier ; c’est déjà le cas dans les cités, dans les campagnes, et maintenant aux frontières.

Finalement, le tribunal a justifié la sévérité de son arrêt par « l’importance des valeurs protégées par les infractions reprochées ». Nous y sommes. Quelles valeurs ? Libre circulation en Europe, Schengen, fraternité entre les peuples, de la France « terre d’accueil », etc. C’est donc bien en raison d’un crime contre la pensée que Damien Rieu et ses amis ont été condamnés.

Les trois hommes ont décidé de faire appel : par ce choix, ils ne font que tenter de défendre nos libertés bafouées. Avec un grand courage, une grande détermination, et en prenant de grands risques personnels : qu’ils en soient remerciés.

François Billot de Lochner

Président de Liberté politique

http://www.libertepolitique.com/Actualite/Editorial/Defendre-ses-frontieres-un-crime-contre-la-pensee

image_pdfimage_print

26 Commentaires

  1. Bref il est interdit d’avoir une pensée qui ne soit pas « progressiste », rappelons à ce sujet qu’à partir de 1937 les cocos se sont gargarisés en assimilant le stalinisme au progressisme, ce qui montre bien l’idéologie réelle de nos immigrationnistes au delà des qualificatifs

  2. Les Africains peuvent franchir nos frontières, mais les Français patriotes ne peuvent franchir le mur des cons élevé par la magistrature ;ils dérouillent grave.

  3. les juges étaient aux ordres, aujourd’hui ils devancent mêmes les ordres, ah les carriéristes

    • C’est bien, qu’ils se mettent en avant, les premières bastos seront pour eux !!

  4. L’Algérie a le droit d’expulser des milliers de migrants depuis des années, mais la France n’a pas le droit ni d’expulser ni de protéger ses frontières. Question ON SE FOUT DE LA G…. DE QUI ??? Il est plus qu’urgent de virer Macron et sa mafia si nous voulons encore sauver quelque chose !

  5. Les Identitaires ont bloqué le Col de l’Échelle .
    Mais ce col n’est pas à la frontière franco- italienne.
    C’était une ridicule opération de com.

  6. ISABELLE DEFARGE, QUI A CONDAMNÉ LES IDENTITAIRES , A PARTICIPÉ EN 2007 À UN COLLOQUE IMMIGRATIONNISTE EN TANT QUE MAGISTRATE .

    Nous avons une justice politique, et nos juges sont des gauchistes francophobes…
    Jean-Yves Le Gallou
    @jylgallou
    Récemment décorée de la légion d’honneur, la présidente du tribunal de Gap, Isabelle Defarge, qui a condamné les #identitaires , avait participé- en tant que « magistrat » – à un colloque immigrationniste , tenu à Toulon en 2007 .

    https://histoirecoloniale.net/un-colloque-a-Toulon-l-etranger.html
    https://www.prechi-precha.fr/isabelle-defarge-qui-a-condamne-les-identitaires-a-participe-en-2007-a-un-colloque-immigrationniste-en-tant-que-magistrate/

  7. Damien Rieu : « Les gens nous soutiennent car une majorité de l’opinion est contre l’immigration ! » (AUDIO)

    Damien Rieu, de Génération identitaire, réagit au micro de Boulevard Voltaire à sa condamnation à 6 mois de prison ferme. Il annonce qu’il fera appel, rien d’illégal ne pouvant être reproché à l’action de Génération identitaire.
    https://www.bvoltaire.fr/damien-rieu-les-gens-nous-soutiennent-car-une-majorite-de-lopinion-est-contre-limmigration/

    https://generationidentitaire.org/#adhesion
    http://www.boutique-identitaire.com/fr/

    • si en rappele,generation idenditaire est condamnee, il faudrat que nous les patriotes,fesont une cagnote pour payer leur amendes,il y a va de la liberte de pensee et de la democratie,contre les juges rouges du syndicats de la magistrature,ceux du mur des cons,le jour viendra ou il faudra qu’ils rendent des comptes au francais, l’echafaud

  8. La protection des frontières de la France n’est elle pas inscrite dans la constitution ?

    • La constitution est un coussin épais et confortable sur lequel nos traîtres élus s’assoient copieusement.
      Mensonge, forfaiture, trahison… sont leurs maîtres-mots

    • Ce qui est inscrit dans la constitution c’est l’obligation d’appliquer le principe de précaution envers des dangers potentiels comme le sont les électeurs importés musulmans

    • Non seulement des formatés par l’école marxiste de la république et donc des « progressistes » comme staline

  9. Condamnation de Génération identitaire : et la Justice ne serait pas politisée en France…

    Nous vivons une époque épatante où celui qui viole la loi est privilégié par rapport à celui qui la défend. Le jugement que vient de délivrer le tribunal d’instance de Gap, signé par trois juges certainement les plus honnêtes, les plus intègres, les plus indépendants de la Justice française, est, à cet égard, tout à fait remarquable. (suite de l’article) : https://www.bvoltaire.fr/condamnation-de-generation-identitaire-et-la-justice-ne-serait-pas-politisee-en-france/

  10. Bien joué. Au moins, la justice fait son boulot. Mais si elle le faisait avec autant de diligence envers les racailles de tout genre, ca serait parfait et il n’y aurait rien à redire. Seulement il y a un hic quelque part. Cherchez l’erreur! Ca va péter un jour, ca va péter.

  11. Je souhaite à ces magistrats formatés par l’école marxiste de la république de rencontrer au plus vite un Afghan déséquilibré comme celui de Villeurbanne

  12. Alors que Macron et Merkel au lieu de balayer devant leur porte se mêlent de faire la remontrance et veulent OBLIGER les autres pays comme l’Italie à prendre toujours plus d’envahisseurs, pourquoi CELA NE POSE AUCUN PROBLEME à Macron et Merkel que le Qatar, l’Arabie Saoudite, l’Algérie pour ne parler que d’eux NE PRENNENT ET NE VEULENT AUCUN MIGRANT CHEZ EUX, ALORS QU’ILS SONT SEMBLABLE SUR BEAUCOUP DE POINTS ?

Les commentaires sont fermés.