Défense du loup, que l’Homme veut éradiquer

Publié le 13 septembre 2019 - par - 536 vues
Share

Je ne voulais pas intervenir dans le débat mais ce que j’ai lu ce 11 septembre m’a mis hors de moi.

Si je résume ce dernier article, l’homme a bien fait de se débarrasser du loup, mais ça veut dire quoi ? Que l’homme a tout pouvoir sur les espèces animales et qu’il peut éteindre celles qu’il veut ? Parce c’est que j’ai compris…

https://ripostelaique.com/des-loups-aux-eres-climatiques-la-nature-nobeira-jamais-aux-humains.html

Donc on peut tout à loisir faire disparaître tous les grands mammifères de la Terre, les vilains requins qui dévorent les GS (gentils surfeurs), et j’en passe.

Le loup était déjà là avant nous et le détruire comme nous l’avons fait relève d’un non-sens complet. Il revient simplement dans son habitat naturel, ah oui j’oubliais le problème des troupeaux, mais je suppose qu’il se posait déjà avant. Ce qui se passe aujourd’hui est que les troupeaux sont de plus en plus grands en raison des besoins… Des besoins de qui ? Mais de l’homme, voyons ! Encore LUI, qui a besoin de place  » allez dégage sale bête, j’ai besoin de m’installer ! » De plus en plus d’espèces animales sont menacées d’extinction car leur habitat se réduit comme peau de chagrin.

Quant à l’affirmation « l’homme ne peut pas détruire la nature, ce serait se tirer une balle dans le pied », mais c’est exactement ce qu’il fait ! Un exemple ? La réduction dramatique du nombre d’abeilles, leur disparition nous condamnerait à coup sûr.

Mais revenons au loup, cet animal magnifique, majestueux, au regard tellement intense… Pourquoi cette haine ? Depuis des siècles on a élevé les enfants mais aussi les grandes personnes dans la peur du loup, animal fourbe et sournois, du roman de Renart jusqu’à Prokofiev. Faut-il le rappeler, le loup n’attaque pas l’homme, il le craint.

Alors s’il existe des personnes sensées et capables de discuter, on constatera que la présence du loup et celle des moutons n’est pas forcément incompatible. Mais en France, ce sujet reste tabou. Il y a quelques temps, France 2 nous a passé un documentaire exceptionnel « l’odyssée du loup » retraçant les péripéties d’un loup en Roumanie. Chassé de sa meute car il a voulu défier le loup alpha et qu’il va traverser l’Europe pour en définitive finir au Portugal. Au cours de son voyage, il traverse un pays de l’ancienne Yougoslavie (j’ai oublié lequel). Une nuit, il se rapproche d’une ferme près de laquelle se trouve un enclos avec des moutons. Le loup les observe, le berger apparaît sur le pas de sa porte, très calme et sans arme. La bête et l’homme s’observent en silence et à la fin, c’est le loup qui s’en va.

Le commentaire est éloquent : « dans ce territoire, le loup et l’homme ont appris à vivre ensemble », pourquoi en France on ne pourrait pas ?

À noter que cette histoire est authentique, pour le tournage ont été utilisés des loups élevés en semi-liberté.

Il rend parfaitement hommage à un animal qui ne mérite pas tous ses a priori à son égard. Il a aussi sa place dans notre environnement, l’homme n’est pas Dieu !

Philippe Dru

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.