Défense : Macron renie ses engagements et trahit encore nos soldats

Défense : Macron renie ses promesses et trahit nos soldats, une fois de plus !

La Fédération des OPEX de France adresse une lettre à Emmanuel Macron, pour dénoncer le renoncement du chef de l’État à renforcer notre défense, alors que la guerre en Ukraine devrait, au contraire, faire de la sécurité de notre pays une priorité incontournable.

L’objet de ce courrier officiel adressé à l’Élysée porte sur trois points :

– L’amputation du budget des armées

– La baisse des effectifs

– L’illégalité de la fourniture d’armement à un pays belligérant.

https://www.place-armes.fr/post/les-opex-%C3%A9crivent-au-pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique?postId=a7bf1bfb-0a00-4eb9-b131-bfa796c612b4&utm_campaign=9a0e3aac-8092-4f14-8b94-9c938332246b&utm_source=so&utm_medium=mail&utm_content=e00a5d88-faae-46e6-8608-a1f9fb9a6fbf&cid=dc5702ac-9ee5-4e36-ac9a-2b0d765b3f15

1) Baisse du budget des armées, qui devait soi-disant être sanctuarisé

Les crédits défense vont encore servir de variable d’ajustement budgétaire, afin de financer l’accueil des réfugiés ukrainiens. « Solidarité gouvernementale » oblige, alors qu’une guerre de haute intensité se déroule en Europe et exigerait un effort de défense sans précédent. 

Cette baisse « temporaire » sera en réalité appelée à durer, comme chacun sait.

« Cette amputation va avoir des répercussions très importantes puisque nos armées vont devoir supprimer 340 millions d’euros, ce qui va impliquer l’annulation de près de 200 millions de crédits affectés à l’équipement des forces et, probablement, entre autres ponctions, environ 50 millions d’euros au soutien des systèmes d’information. »

Saluant le courage du général de Villiers, qui avait démissionné dans l’honneur suite à l’amputation de 850 millions du budget défense en 2017, les auteurs de la lettre déplorent en revanche la soumission peu glorieuse des chefs d’état-major actuels, qui s’inclinent à nouveau sans la moindre réaction à cette amputation criminelle. L’amertume et la désillusion sont au rendez-vous.

2) Baisse des effectifs alors qu’ils devaient augmenter !

« Ensuite, notre étonnement va croissant en constatant que les effectifs de nos armées qui devaient augmenter de 300 postes en 2021 ont finalement baissé de 485 postes ce qui nous amène à un déficit de 785 postes. »

Le courrier met aussi l’accent sur les rémunérations peu attrayantes, sur l’effondrement du niveau scolaire des recrues, sur les matériels vieillissants et sur le manque de considération que les élus portent à nos armées. Ce qui ne favorise guère un recrutement de qualité, pourtant indispensable pour servir des matériels devenus de plus en plus complexes.

3) Livraisons d’armements à l’Ukraine, contraires aux décisions de la PESC 

Les auteurs rappellent les règles que doivent respecter les exportateurs d’armements, lesquelles sont parfaitement exposées dans les textes de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) et la politique de sécurité de défense commune (PSDC).

« Les États membres sont déterminés à empêcher les exportations de technologie et d’équipements militaires qui pourraient être utilisés à des fins de répression interne ou d’agression internationale, ou contribuer à l’instabilité régionale. ». 

Les auteurs concluent en réclamant au chef de l’État de revenir sur ces décisions, de respecter le budget voté, d’améliorer les conditions de recrutement et de renoncer aux livraisons d’armements à l’Ukraine.

Cet épisode illustre une nouvelle fois l’immense fossé qui ne cesse de se creuser entre l’armée et son chef suprême. Il est clair que Macron n’a que mépris pour cette institution, qui mériterait pourtant de bénéficier du premier poste budgétaire de l’État, avec une enveloppe égale à 3 % du PIB, afin de construire en dix ans une armée capable de mener un conflit de haute intensité sur la durée.

À l’heure actuelle, nos effectifs et matériels ayant été divisés par deux depuis la fin de la guerre froide, laquelle fait son grand retour, notre armée ne tiendrait pas plus de quelques jours, faute de munitions. Et avec nos 200 Rafale et nos 200 chars Leclerc, la guerre durerait encore moins longtemps qu’en 1940 ! Sauf à user du feu nucléaire, évidemment.

Mais ne demandons pas à un  gamin irresponsable comme Macron, qui voulait faire table rase de notre force nucléaire, de comprendre quoi que ce soit à l’utilité de l’outil militaire.

Il vient d’ailleurs de le prouver une fois de plus, en nommant comme ministre de la Défense un perdreau de l’année qui n’a jamais vu un fusil de sa vie, mais qui va commander des généraux qui ont quarante ans d’expérience sous les drapeaux. Tout cela n’est pas sérieux et révèle l’extrême immaturité de notre Président.

Macron est bien le pire fossoyeur de la France.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
21

26 Commentaires

  1. Pas brillant non plus au Mali où l’une des deux bases de l’armée françaises restant, à savoir Gao est encerclée, avec des routes coupées et des liaisons aériennes devenues impossibles. En principe la base devrait être démantelée pour Aout prochain. En espérant que notre armée évitera l’humiliation d’une déroute.

    • Oui, on ne peut même pas faire face à des sauvages armés de sagaies et on veut donner des leçons de guerre au monde entier.. quelle pitié.

      La Fronce joue encore au paon, le problème étant que ça commence quand même à se voir et qu’elle fait de moins en moins peur.

      Pour la force nucléaire, comme on ne peut pas la tester en réel, on a le droit d’avoir aussi des doutes quand à son éventuelle efficience. En effet, une arme nucléaire s’entretient à cause de la radioactivité du Pu et du tritium (le tritium doit être changé souvent du fait de sa faible demi-vie de 12 ans et ça coûte dans les 30 000 € le gramme) On n’usine pas du Pu comme de l’acier… ça coûte même un bras, et s’il n’y a plus de ronds.
      Sans compter l’électronique durcie qui entoure tout ça à réviser aussi !

  2. Au Mali, nos forces armées sont en souffrance, notamment à Gao. Les autorités maliennes ne sont plus en mesure de nous soutenir, bien au contraire. Une telle situation ne fait que s’aggraver dans le plus grand silence des médias. Cela n’est pas de bon augure. Cela explique le désengagement de l’industriel français Vincent Bolloré. La France est en train de consumer son prestige en Afrique et pour de nombreuses années.

    • aucun jeune ne doit être sacrifié pour le sahel, comme en indochine ou algérie, ils envoient des jeunes se faire trouer la peau pour rien, les sahéliens (à qui n doit donner armes et renseignement)doivent se défendre eux même

  3. µ pourrait sortir la phrase de Clémenceau :
    « La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires.  »

    Mais de là à la refiler à lecornu, il y a quand même encore de la marge !

  4. En 1940, on s’est pris une route en 5 semaines… pour la prochaine invasion armée, on tiendra combien de temps ?

    • « En 1940, on s’est pris une route en 5 semaines »….fallait peut être pas attaquer en septembre 39…

      • Attaquer ? Voyons Gélase, soyons sérieux ! Nous sommes restés l’arme au pied entre septembre 39 et le 10 mai 40 ! Alors qu’Hitler envahissait la Pologne, on aurait pu (et on aurait du) lui tailler des croupières dans son dos, en Sarre et dans le Wurtemberg !

        Au lieu de ça, nos généraux (enfin le CEMA Gamelin !) sont restés figés dans leurs frocs… il est vrai que la doctrine française basée sur la défense, un état d’esprit pacifiste, un équipement qui n’avait pas changé depuis 1918 n’ont pas aidé…
        Il y a bien eu quelques patrouilles de corps-francs, nos aviateurs ont quand même réussi à descendre quelques boches malgré un matériel inférieur, et puis c’est tout…
        Mais les français en 39 n’avaient pas envie… 20 ans après la grande boucherie de 14-18, les esprits étaient trop marqués…

    • Mon cher ami réveillez vous, nous sommes dans un pays occupé et soumis à l’ennemi depuis déjà un bon bout de temps!

  5. il faut déconstruire la france, macron l’avait dit, il le fait!

    • il ne fallait pas confier les clés à un autiste qui a fait une partie de sa scolarité primaire dans une école spécialisée !….La première pièce du dossier d’un candidat à une élection devrait etre un certificat médical!

  6. Détruire la France à tous les niveaux et e plus vite possible, tel est son objectif et celui du WEF. Une autre preuve accablante nous est donnée par la nomination du nouveau Ministre de l’Education qui va complètement pourrir notre jeunesse qui, à l’âge adulte, sera complètement ‘wokisée’ et esclave idéologiquement.

  7. baisse de effectifs, si c’est pour incorporer des wesh wesh c’est préférable
    ceci étant si les militaires actuels ont des couilles ils n’ont qu’a faire ce que les français formatés par la propagande quotidienne des médias n’ont pas osé faire à savoir virer macron et sa clique d’escrocs criminels

  8. Depuis Chirac, notre armée est devenue une variable d’ajustement budgétaire. Comme si cela ne suffisait pas, Macron la démunit de matériels stratégiques pour alimenter le trafic des mafias ukrainiennes. Même BHL s’est inquiété que l’aide envoyée par l’Occident ne parvient pas sur le terrain en Ukraine, pays corrompu jusqu’à la moelle. Toujours dans la théâtralité, Macron préfère frimer avec un sweater du 10ème commando parachutiste de l’air plutôt que de se comporter en chef des armées.

  9. Le Chef d’Etat Major des armées de Macron n’aura bientôt plus besoin d’être un Général cinq étoiles, mais un caporal chef. Mais l’avantage sera l’économie réalisée.

  10. Quand on voit le nombre d’officiers français dignes de ce nom se retirer de l’armée, on comprend que finalement ce sont les meilleurs qui s’en vont avant le carnage.

  11. L’entreprise de démolition Macron and Co est à l’oeuvre depuis 2017, ceux qui ne l’ont pas compris sont aujourd’hui devant le fait accompli…Et ce n’est pas fini !

  12. Manque d’effectif mais pas manque de traîtres muzz dans vos rangs !
    Les islamistes avec leurs prétentions, leurs vouloirs coraniques ont gangrenés l’armée, la police, la gendarmerie, bref tout les corps de métier où l’on porte des armes !
    Avant de demander de l’effectif, il faudrait déjà un bon nettoyage anti-muzz dans vos rangs parce que si nous entrons en guerre, ces vermines retourneront leurs armes contre nous et contre leurs propres frères d’arme(blancs),
    De l’effectif il en faut certes, alors choisissez plutôt des jeunes Français (blancs), laissez les étrangers à la légion étrangère car dans ce corps d’armée les étrangers s’assimilent pour devenir Français de cœur et le Français est obligatoire, là c’est différent !

  13. Bonjour mon Colonel! Je résume volontiers votre excellent article par ceci: »est-ce qu’une société peut vivre ou survivre longtemps dans le mensonge permanent et le simulacre? » non; certainement pas! Mais pour que la situation change, il faudrait que le peuple se soulève contre le gouvernement; hélas, il ne le fera pas car il est bien trop lâche: La France étant devenue un VRAI pays de cons. Nous sommes donc condamnés, soit à crever (sous un missile Russe qui mettrait tout le monde d’accord!); soit à nous soumettre (peut-être dans – de temps qu’on ne l’imagine!) à un gouvernement islamique et ignoble sous la sanguinaire, diabolique et abominable charia. En un mot comme en 100, d’une façon ou d’une autre (selon moi!), + ou moins tôt, + ou moins tard, nous sommes foutus. Bonne soirée!

  14. Inutile d’ épiloguer à l’ infini sur la monstrueuse politique macrondellienne , nous savons tous que seule son élimination physique et celle des crapules de drauche et de groite sauvera ce pays .
    Tout ce qu’ il entreprend ou veut entreprendre est marqué de l’ infâmie !
    Au lieu de se plaindre de ce misérable et de lui écrire moultes lettres , les généraux épistolaires devraient se transformer en loups féroces et entamer la révolte contre la salope .
    Macron et cie méritent mille fois un procès à la Roland Freisler avec à la clé la condamnation à mort

  15. Il y a cinq ans Macron me faisait pitié et la France d’alors sous l’égide du scooteuriste Culbuto me faisait pitié!
    Aujourd’hui ce sont les « Généraux » qui me font pitié, car la France est en grave péril et ces pleutres de Généraux ne lèvent pas le petit doigt et restent figés au garde à vous les doigts sur la couture du pantalon!

  16. Mais si l’armée faisait un putsch, aucun pays d’Europe n’oserait venir nous faire chier donc pourquoi pas ?????

  17. Alors que faites vous du rapport de la Cour des Comptes, qui établit que la LPM n’a jamais été aussi bien respectée pendant la V° République, même s’il reste certaines adaptations à corriger. Je ne suis pas du tout « Macron », et ne voterai jamais pour lui, mais manifestement, vous n’êtes pas objectif, vous faites de l’ « Anti-Macron » primaire, et cela vous désert !

1 Rétrolien / Ping

  1. Défense : Macron renie ses engagements et trahit encore nos soldats – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.