Déjà 2 ans, et 100 numéros de Riposte Laïque !

Quand une petite équipe a décidé, en plein mois d’août 2007, de se lancer dans l’aventure de Riposte Laïque, nous savions que nous ne choisissions pas la facilité. Nous avions décidé de pointer l’offensive islamiste comme danger prioritaire pour la laïcité et le droit des femmes. Nous refusions le clivage gauche-droite sur la défense de la laïcité et de la République. Nous n’hésiterions pas à aborder des sujets tabous comme l’insécurité et l’immigration, avec un regard républicain.
Tous les ingrédients pour se faire traiter de lepénistes, de racistes, de fascistes, voire de nationalistes étaient réunis. Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie, nous étions totalement conscients de cette donnée.
Nous sommes devenus rapidement la cible des sites islamistes, et de quelques gauchistes incurables. Le Mrap a pris le relais. (1) Des associations laïques, marquées par le sectarisme de leur direction, ont pris la suite (2).
Nous étions préparés aux calomnies, aux diffamations, et à l’éventualité d’un dépôt de plainte d’une association islamiste, ou anti-raciste style Mrap-LDH, pour nous intimider, ou nous faire taire. Cela n’a changé en rien notre détermination de défendre notre libre parole, dans le cadre d’un vrai débat laïque. Nous avons des divergences avec des personnalités laïques, que cela soit Caroline Fourest, Catherine Kintzler, Marc Blondel ou Henri Pena Ruiz. Nous les avons rendues publiques, et avons tenté d’impulser de vrais débats de fond, vifs mais respectueux, effectués dans la transparence.

Nous étions moins préparés, avouons-le, à ce déchaînement de haine contre nous, de la part de Mohamed Sifaoui, qui, après nous avoir qualifiés de « racistes », en est maintenant à appeler de ses vœux à un procès contre notre journal, comme il l’exprime sur son blog, ce lundi matin, à 4 h 25. (3)
« Je pense d’ailleurs qu’un procès contre RL ne saurait tarder, plusieurs associations républicaines commencent à réfléchir sérieusement. »
Nous sommes toujours consternés quand les plus mauvais coups viennent de notre propre camp. Nous sommes effarés qu’un musulman qui se dit progressiste ne puisse pas entendre la moindre critique sur la pratique du ramadan, et ses conséquences, en France, au 21e siècle, sans hurler au racisme. Faut-il lui rappeler qu’en Algérie, la productivité baisse de 73 % pendant cette période (4). A-t-on le droit de dire cela en Algérie, mais pas en France ? Que dirait-il si un Chinois le traitait de raciste, suite à son reportage – controversé – sur la mafia chinoise ?
Nous pensons que face à la montée de l’intégrisme islamiste, la division est irresponsable, et nous préférons le Mohamed Sifaoui qui tient tribune commune avec Pierre Cassen et d’autres, à Lyon, à l’invitation de notre amie Michèle Vianès (5), au personnage méconnaissable qui nous poursuit, nous insulte et nous menace d’une manière obsessionnelle depuis quelques jours.
Dans ces situations parfois douloureuses, le meilleur encouragement vient souvent de nos amis lecteurs. Nous ne pouvons résister au plaisir de vous faire partager ce message, envoyé ces dernières heures, par l’un d’entre eux.
Bonjour Cyrano,
Excuse-moi de t’abreuver de mails.
Mais je crois que Riposte Laïque a, malgré ses moyens limités, une importance historique. Car c’est l’un des seuls lieux où le débat de fond, qui concerne l’avenir de la République, se joue sans faux-semblants, calculs, arrières-pensées politiciennes, craintes du politiquement correct… RL aborde avec une liberté de ton et une palette de points de vue sans égale ce sujet explosif de l’islam et de la laïcité. C’est justement à cause de son importance que les contributeurs de RL se doivent, à mon sens, d’user d’un ton au-delà de la polémique quotidienne ; un ton d’analyse, de hauteur, ou de polémique au sens voltairien du terme, sans attaques sur les personnes etc…
Je crois vraiment qu’il nous faut éviter de rentrer dans le jeu de nos adversaires, de répondre aux attaques personnelles, mais nous situer ailleurs, face au drame civilisationnel qui se joue en France et même en Europe.
Il faut visiblement s’attendre à des attaques juridiques ; RL devient vraiment dérangeant et acquiert trop de visibilité pour pouvoir continuer sans être attaqué, semble-t-il.
Voilà, c’est un peu grandiloquent tout cela, et pourtant je crois que c’est justement cette place toute particulière de RL qui lui vaut ces réactions passionnées et extrêmes.
Bon courage à toi et merci pour ce que tu fais.


Riposte Laïque, ce n’est pas que Cyrano, c’est surtout toute une équipe, avec ses départs, et ses arrivées. Nous avons perdu notre ami Simon Blumental, vaincu par une longue maladie, cet été. Pour des raisons différentes, des membres de la rédaction nous ont quittés, depuis la création de ce journal. D’autres, nouveaux, nous ont rejoints.
Riposte Laïque, c’est aussi ces contributeurs occasionnels qui, ponctuellement, nous proposent des textes qui complètent le travail des quinze membres de la rédaction (environ 40 % des textes publiés viennent de lecteurs).
Riposte Laïque, c’est aussi ces lecteurs, qui nous lisent attentivement, nous font connaître en faisant suivre le journal à des amis, et réagissent parfois dans le courrier.
Ce sont souvent ces proches qui ont acheté, et lu, « Les dessous du voile », dont les 1500 premiers exemplaires sont épuisés, nécessitant un nouveau tirage.
Ce sont souvent eux qui signent une pétition pour défendre Fanny Truchelut, ou pour appuyer l’initiative d’Anne Zelensky, Annie Sugier et Pierre Cassen, sur le voile et la burqa.
Ce sont souvent eux qui réagissent, parfois vivement, aux débats – parfois passionnés – que nous lançons sur des sujets comme le baptême à la naissance, la circoncision, l’euthanasie, le ramadan, sans craindre de bousculer parfois le conformisme ambiant.
Ce sont souvent eux qui nous envoient, spontanément, leur chèque de 20 euros, parfois davantage, pour nous commander des autocollants, qu’ils sont impatients de coller, ajoutant souvent des petits mots d’encouragements et de félicitations pour lesquels nous les remercions.
Ce sont souvent eux qui nous font parvenir parfois un chèque pour nous soutenir. Sans eux, nous n’aurions jamais pu faire imprimer « Les dessous du voile », ou nos autocollants.

Nous ne pouvons oublier, dans ce descriptif, tous ces animateurs laïques qui, vaccinés contre le sectarisme de certaines associations nationales, mènent la bataille localement, et nous invitent à débattre. Cette semaine, deux autres conférences, à Sarlat (Dordogne) et à Saint-Leu (Val d’Oise) nous ont été demandées. D’autres contacts ont été pris, et devraient se concrétiser dans les prochains jours.
Loin de nous l’idée de tomber dans la béatitude, et dans l’autosatisfaction, après deux années d’existence, et cent numéros. Il y a encore tant à faire, face à l’offensive que nous connaissons, face au naufrage de la gauche, et des associations nationales laïques tétanisées devant la montée de l’islam.
Que dire de la capitulation du pouvoir, qui envoie nos soldats se faire tuer en Afghanistan, et se montre incapable de défendre l’ordre, la sécurité des citoyens et la laïcité dans notre pays ?
Nous savons que nous sommes lus, et que nous interpellons par la netteté de nos propos. Notre amie Annie Sugier, présidente de la Ligue du Droit International des Femmes, a été auditionnée par la mission parlementaire sur le voile intégral, en juillet. Pascal Hilout le sera probablement, dans les semaines qui suivent. Eric Besson a reçu, la semaine dernière, une délégation de notre journal, et a accepté une interview que nous publierons la semaine prochaine. Des journalistes, intéressés par notre pétition, et par notre projet d’autocollants, nous téléphonent, et nous invitent, comme ce soir, où Annie et Pascal sont intervenus sur France 24.
Nous ne sommes qu’un média, mais nous entendons, outre la bataille des idées, proposer aux citoyens de ce pays des actions faciles à mener, pour faire passer un message simple à nos élus : à l’instar du député communiste André Gérin, ou de l’UMP Jacques Myard, ouvrez enfin les yeux sur la réalité de l’offensive islamiste contre la République, contre la laïcité, et contre le droit des femmes. Mesurez enfin les vrais enjeux de société qu’elle pose, et prenez vos responsabilités de législateurs.
A-t-on encore le droit, en France, dans le pays de la loi de 1905, où le délit de blasphème n’existe pas, de dire tout cela, sans se retrouver au tribunal, trainés par des petits policiers du politiquement correct qui confondent critique religieuse et racisme ? Incorrigibles optimistes, nous pensons que oui.
Le jour où cela sera non, les islamistes et leurs complices auront gagné.
Vous lirez, dans ce centième numéro, que le ton de RL, malgré ces quelques intimidations lamentables, est demeuré le même.
N’est-ce pas ce que vous attendez de nous ?
(1) [http://www.ripostelaique.com/Les-disciples-de-Mouloud-Aounit.html->http://www.ripostelaique.com/Les-disciples-de-Mouloud-Aounit.html
(2) [http://www.ripostelaique.com/Comment-j-ai-ete-empeche-de-vendre.html->http://www.ripostelaique.com/Comment-j-ai-ete-empeche-de-vendre.html
(3) [http://www.mohamed-sifaoui.com/50-comments-35545488.html->http://www.mohamed-sifaoui.com/50-comments-35545488.html
(4) [http://www.courrierinternational.com/breve/2009/09/04/le-ramadan-entraine-t-il-une-baisse-de-la-productivite->http://www.courrierinternational.com/breve/2009/09/04/le-ramadan-entraine-t-il-une-baisse-de-la-productivite]
(5) Pierre Cassen : http://www.youtube.com/watch?v=BApA8ua8_QI
Mohamed Sifaoui : [http://www.youtube.com/watch?v=wfIlm18PGKQ->http://www.youtube.com/watch?v=wfIlm18PGKQ]

SIGNER LA PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

[http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html->http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

COMMANDER LES AUTOCOLLANTS

[http://www.ripostelaique.com/Tous-a-vos-autocollants-voile-et.html->http://www.ripostelaique.com/Tous-a-vos-autocollants-voile-et.html

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

[http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/->http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/]

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Nous vous recommandons, pour cela, sur notre site, l’interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal.

image_pdf
0
0