Delanoë, France 2, leur soirée ramadan et la saint-Barthélémy

Publié le 29 août 2011 - par - 907 vues
Share

Le 24 août 2011 vers 23 heures, la chaine de télévision publique France 2 a fêté  » la nuit du ramadan  » peut-être en soutient au maire PS de PARIS qui organise également, aux frais des Parisiens,  des bondieuseries mahométanes dans la mairie emblématique de la République laïque de FRANCE. Sans doute aussi par souci  d’égalité puisque, depuis septembre 87 (sous MITTERRAND donc) la chaine publique diffuse tous les dimanches les bondieuseries vaticanes afin de développer chez le bon peuple le sens critique et de promouvoir l’esprit des lumières. Les hussards noirs de la République n’ont pas fini de se retourner dans leurs tombes !

L’égalité faisant partie de la devise de la République, il convient de traiter également toutes les  croyances. Aussi, j’espère que l’on a déjà prévu un créneau horaire pour  Rosh Hashana ou Yom Kipour. Sans oublier, ce dieu ci vaut bien ce dieu là, les bouddhistes, les évangélistes du 7ème jour, témoins de Jéhovah , rastafaristes, navetistes (ceux qui adorent les navets) etc…  ce qui ne  risque pas d’améliorer la qualité des programmes télé.

Il faut cependant reconnaître que, parmi toutes ces élucubrations, peu sont responsables de nombreux attentats hebdomadaires causant des dizaines de morts, voire des centaines les jours fastes. L’association de la date avec les massacres a éveillé en moi de vieux souvenirs scolaires que j’ai approfondis : souvenez- vous, il y a 439 ans, le 24 août 1572 eu lieu le massacre de la Saint Barthélémy, l’équivalent entre catho et huguenots de ce qui ce passe aujourd’hui entre chiites et sunnites  (http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=15720824) massacre qui, selon le site HÉRODOTE.NET,  est devenu  »  le symbole universel du fanatisme « .  Alors je pose la question : est-ce à dessein que la télé et la mairie de PARIS ont choisi cette date symbolique ?   Car,  d’après ce que j’ai pu lire ici ou là, le premier jour du mois de ramadan cette année est le 1er août. Comme ce jeûne imbécile dure 29 ou 30 jours,  il aurait été plus logique de fêter  ce non événement le 30 ou le 31 août. Non ? À tout le moins, éviter cet anniversaire qui, de la part des bigots de l’UMPS, fait mauvais genre.

L’année prochaine, ils organiseront la nuit des athées ou la fête des mécréants. Cela évitera des rapprochements désobligeants pour les religieux amoureux et pacifistes.

Salut et fraternité

Guy SAILLARD

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.