Délation : l’Union des Étudiants Juifs de France se croit toujours en 1942

Publié le 27 septembre 2013 - par - 2 565 vues
Share

Parce qu’il ose parler de la réalité de l’islamisation de notre pays via les naturalisations « TGV » de Manuel Valls, l’Union des Étudiants Juifs de France a annoncé vouloir porter plainte contre Valeurs Actuelles pour incitation à la haine raciale concernant la « une » du numéro de ce jeudi 26 septembre consacré aux naturalisations, qu’elle qualifie de « haineuse ».
valeursactuellescouvertureDans ce numéro, un sondage mené par l’IFOP montre que 63 % des Français refusent les naturalisations à la Manuel Valls, et parmi eux 34 % de sympathisants de gauche.
L’Union des Étudiants Juifs de France, qui est le bras armé de la gauche chez les Français juifs devrait avoir davantage de retenue dans ses propos, et respecter la liberté et le pluralisme de la presse, indispensable au débat dans notre république. Valeurs actuelles, créé il y a près d’un demi-siècle par Raymond Bourgine est un journal républicain, qui défend avec force les principes fondateurs de notre démocratie.
Nous savons que l’UEJF partage tous les engagements du Parti Socialiste, de SOS Racisme, du MRAP, de la LICRA, etc. Elle partage tous les engagements des associations largement rétribuées par les subventions des pouvoirs publics, mais de par ses engagements, pro-palestiniens, pro-arabes, pro-immigration, elle démontre que ses priorités dans l’engagement sont celles dictées par la gauche et le parti Socialiste, contrairement au grand historien et au grand Français Marc Bloch, qu’elle est une officine de gauche anti-française, anti-républicaine.
Face aux boycotteurs d’Israël : l’UEJF est absente
Quand Canal + fait dans l’humour antisémite : l’UEJF est absente
Quand des Français juifs se font agresser physiquement et appellent à l’aide : l’UEJF est absente
Quand une diplomate française agresse un soldat israélien lors d’une provocation en Judée Samarie : l’UEJF est absente
Quand le Quai d’Orsay souhaite que les lieux saints juifs de Jérusalem passent sous contrôle arabe : l’UEJF est absente
Les dirigeants sépharades de cette association ne pensent qu’à se faire bien voir par les médias (tous de gauche) et pour cela, ils sont prêts à oublier que leurs parents se sont fait expulser par les parents de ceux qui agressent les Français juifs aujourd’hui, du seul fait de leur judaïsme.
Quand aux Français juifs ashkénazes qui l’ont utilisée pour leur carrière (voir Patrick Klugman adjoint au maire de Paris) ils utilisent, avec mauvaise foi, toujours la France de Vichy pour justifier leur haine de notre pays, devrions-nous leur rappeler que l’auteur des discours du maréchal Pétain, Emmanuel Berl était juif ashkénaze.
Oui, cette association est nocive non seulement pour la France, mais également pour la communauté juive française.

L’UEJF sert la soupe aux antijuifs qui disent que les juifs sont responsables de l’immigration musulmane dans l’unique but de détruire la France.
Comme l’écrit si bien le site DREUZ : « Et bien l’UEJF, annexe du PS, détestée par une majorité de Français juifs (personne n’a oublié les déclarations de ce Président de l’UEJF : “Je suis sioniste et pro-palestinien”, ni ses 10 ans de silence assourdissant sur le mensonge lors de l’affaire al Dura, ou ses extinctions de voix quand il fallait dénoncer l’apologie des crimes du Hamas faite par Stéphane Hessel, l’UEJF donc, ose déposer plainte pour faire taire Valeurs actuelles, pour interdire tout débat, et menacer les journalistes non conformes qui tentent d’exprimer leur point de vue. »

La rédaction de Valeurs actuelles, par la voix de son directeur général, Yves de Kerdrel, exprime son indignation contre cette attaque diffamatoire, infondée, qui relève de l’intimidation et de la calomnie.
Si je voulais faire de l’humour juif, je dirais “que fait le Mossad”.
Je rappelle ici ce communiqué de l’Union des Français Juifs, association de patriotes français juifs qui dans la lignée de ce que souhaitait Marc Bloch comme épitaphe : “Français, Républicains, Juifs parce que je ne voudrais pas que quiconque s’imagine que j’en ai honte.”

Voici cette déclaration de l’Union des Français Juifs du 25 septembre 2013 :
“En attaquant l’hebdomadaire Valeurs Actuelles en justice, car une fois de plus, il dénonce l’islamisation de la France et le silence de la gauche et d’une partie de la droite sur cette question, l’Union des Étudiants Juifs de France, fait la preuve qu’elle roule pour la gauche.
Ainsi cette association ‘religieuse’ donne des leçons de morale à l’ensemble des Français qui pensent que l’islamisation de notre pays est un risque pour lui et non une chance comme le proclament les biens pensants de gauche comme de droite. L’Union des Étudiants Juifs de France porte atteinte à la liberté d’expression et à la liberté de la presse, qui sont deux fondements essentiels de notre république.
Au même titre que la gauche israélienne est proPalestinienne et antisioniste, l’Union des Étudiants Juifs de France est anti-française, et grâce à elle des Français qui ne sont pas antisémites et pensent que cette association religieuse est la voix des Français juifs, risquent de le devenir.
Que les Français sachent qu’une association de Français juifs patriotes existe, c’est L’Union des Français Juifs, que notre association partage le sentiment de l’immense majorité de notre peuple sur le danger de l’islamisation, sur l’éclatement de notre société face à l’activisme communautaire et revendicateur des musulmans de plus en plus islamistes, d’autant qu’ils n’ont face à eux que des élus et des politiques veules et prêts à tout pour capter leurs voix.
L’Union des Français Juifs, salue le courage de l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, s’indigne de cette course en avant contre la liberté de l’Union des Étudiants Juifs de France et appelle nos compatriotes à ne pas confondre ces quelques petits-bourgeois de gauche avec l’ensemble des Français juifs qui eux savent exactement où sont leurs amis, où sont leurs ennemis.”

Lazare Zylbergleitt

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.