Delfraissy a cambriolé les cerveaux des Français, mais il a un alibi 

faucidelfraissy.jpg

Deux ans de matraquage quotidien sur l’aubaine programmée du coronavirus. Le choc des formules apocalyptiques et des images fabriquées par la fange médiatique subventionnée. Un lavage de cerveaux à des fins totalitaires que décrit magistralement Ariane Bilheran, psychologue et écrivain sur la manipulation du pouvoir. Avec Vincent Pavan, professeur de mathématiques inquiété pour avoir dénoncé les fausses statistiques du Covid, elle a co écrit « Le débat interdit; langage, Covid et totalitarisme ». Chez Guy Trédaniel.

https://www.francesoir.fr/societe-emploi-opinions-entretiens/video-debriefing-de-vincent-pavan-professeur-de-mathematiques

Elle fait la démonstration qu’en une soixantaine de mots nouveaux, ou dévoyés de leur sens, ou associés systématiquement même si leur signification individuelle est contradictoire,  le pilonnage de la propagande covidiste a atteint la majorité des esprits. 

Dans l’une de ses brillantes démonstrations, elle constate, sans surprise, que ce sont les plus instruits qui ont immédiatement adhéré à la dictature sanitaire. Pire, ils l’ont relayée et pire encore, ils ont embrassé l’idée que certains de leurs contemporains étaient des gens non essentiels. Entendez par là, toute catégorie professionnelle ou non, rétive à l’injection de substances en cours d’essais escamotés par les maboules des tambouilles génétiques. Les clients empressés des vaccinodromes se réjouissaient alors de pouvoir se retrouver au restaurant, en savourant les descentes de policiers et gendarmes zélés du contrôle des pass codes QR. Nul doute que pareilles rafles resteront dans les mémoires, comme l’abominable traitement des soignants ou des pompiers non vaccinés.

Dans deux vidéos * * qui feront date (en fin d’article), Ariane Bilheran explique simplement les mécanismes de soumission de la masse. 

Elle développe l’idée qu’il faut comparer la pénétration des cerveaux à des cambriolages. Certes, mais en l’espèce, le docteur autoritaire Delfraissy a des circonstances atténuantes : nombre de crânes jeunes ou vieux sont largement ouverts à la décadence civilisationnelle. Mieux, ce troupeau y participe par orgueil, inculture, couardise et déni de la réalité, pourvu qu’il puisse encore cocher toutes les cases du consumérisme et courir nulle part  à tombeau ouvert, si possible en entraînant les autres. 

Autrement dit, un juge pourri comme en compte tant la République vérolée par la démocratie du nombre, ne manquera pas de relever que le fric-frac des caboches offre des circonstances atténuantes au malfaiteur Jean-François Delfraissy car il a trouvé des portes ouvertes. Sa bande organisée niera évidemment toute implication dans les larcins.

Cependant, l’antipathique chef de l’ex pompeux Conseil scientifique, complice du sanglant Macron, ne pérore actuellement plus sur les plateaux de télévision. Il redoute le verdict des urnes…funéraires et des vaccinés encore survivants.

Ce toubib de bureau politique depuis une trentaine d’années, verse maintenant des larmes de crocodile sur sa gestion du Covid. Gestion étant un euphémisme pour cet individu qui a contribué à plonger nombre de Français dans une peur épouvantable afin de promouvoir l’injection de dangereux produits expérimentaux, qualifiés trompeusement de vaccins. 

De son côté, la bande de voyous à la tête de la République et de l’Etat Macron prenait soin de couvrir ce génocide par le SD (secret défense) et sa chape de plomb de 75 ans, presque l’âge de Delfraissy. 

Ce vieux professeur agrégé conférencier qui s’est occupé de la gestion SIDA sang contaminé et d’Ebola en 2014, semble d’ailleurs avoir des trous de mémoire que les cobayes du Covid apprécieront : En 2016, le CHU de Saint – Etienne offrait entre 750 et 1300 € aux volontaires, plus frais de déplacement, pour un essai thérapeutique de vaccin contre Ebola. L’article publié dans la presse précisait même que cette rémunération aux candidats est d’usage pour tout essai thérapeutique. 

Les souvenirs récents de Delfraissy, lui suggèrent d’avoir été quelque peu abusé à l’insu de son plein gré et, vraisemblablement, de lorgner sur le procédé SGDG breveté par la richissime grand-mère plurielle octogénaire, Georgina Dufoix, « responsable, mais pas coupable ». Ce qui n’empêche pas l’égout du Vatican, La Croix, de louer l’ex politicarde socialiste, athée – protestante, complice du socialiste Laurent Fabius ( aujourd’hui chancre du Conseil constitutionnel). Ce baveux pour curetons à la Fratelli tutti est en admiration devant la Dufoix qui cherche, en réponse à ses foies existentielles de vieille peau, la foi auprès du Christ. Lequel, sauf à avoir abusé du vin de messe qu’il a prescrit, devrait faire la sourde oreille à l’hypocrite https://www.la-croix.com/amp/1201041029

Me Brusa, lui, n’a rien oublié de ces deux années de torture des Français et ne lâchera pas Delfraissy et ses acolytes : https://ripostelaique.com/reaction19-declenche-une-enorme-plainte-pour-crime-en-bande-organisee.html et https://ripostelaique.com/100-tribunaux-saisis-au-penal-par-reaction19-contre-la-vaccination-covid.html

Me Di Vizio https://ripostelaique.com/soignants-et-pompiers-non-vaccines-suspendus-un-precedent-terrible-pour-les-salaries.html, Florian Philippot, combattant anti-terreur covidiste de la première heure et Nicolas Dupont -Aignan, eux aussi ne comptent pas laisser filer le le délinquant Delfraissy. Citons encore Me Diane Protat et Me Maude Marian.

L’avocat Reiner Fuellmich et ses collaborateurs internationaux, eux, travaillent depuis deux à rassembler les preuves d’une gigantesque collusion politico-médicale https://planetes360.fr/reiner-fuellmich-ils-ont-besoin-darriver-avec-un-narratif-vierge-pour-maintenir-les-gens-en-mode-panique-la-variole-du-singe-nest-rien-dautre-que-le-corona-2-0-declaration-enigmatique/

L’ombre de Victor Klemperer

  • « Seuls 3 types de profils résistent au déferlement totalitaire » – Ariane Bilheran 

https://youtu.be/qMMVIppx-Qw

  • « 2 émotions doivent être manipulées pour obtenir la soumission » – Ariane Bilheran

https://youtu.be/pip2cSV1lMw

Ariane BILHERAN, Vincent PAVAN – Le débat interdit

https://youtu.be/vxA-sdrpgwk

Victor klemperer : LTI (Langue du 3e Reich) la langue ne ment pas

https://youtu.be/M-4d7r6-pxY

Règlements de comptes à la rentrée, par Florian Philippot 

3 septembre 2022 : le jour où tout bascule !

https://youtu.be/_x6GI8vWJLc

« Une pandémie conspirationniste pire que le covid » : François Belliot

https://youtu.be/gb1jKVqc-Hw

Jacques CHASSAING 

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. Merci Ariane Bilheran et Vincent Pavan pour « Le débat interdit » dont je viens de terminer la lecture et qui permet de comprendre comment se construit le totalitarisme par la fracture du temps et de l’espace, l’instabilité, la confusion entre le réel et le calcul, la justice aux mains de l’idéologie…Un livre qu’il faut relire, sans oublier de lire aussi Hannah Arendt et Victor Klemperer pour comprendre que l’actuel système est entrain de nous préparer avec le numérique un totalitarisme supérieur à la puissance dix à celui du nazisme. Avec la Covid 19 nous venons de faire l’apprentissage de notre futur esclavage et ce, à notre insu.

    • @micbob

      J’ai mieux à proposer.
      Les sodomiser avec une bouteille de vin et, une fois bien entiquée, y foutre un bon coup de marteau pour qu’elle se brise, et ensuite les bourrer de coups de pied au cul jusqu’à ce qu’ils crèvent.

  2. « cette rémunération aux candidats est d’usage pour tout essai thérapeutique »
    Cela veut donc dire que tous les vaccinés covid peuvent prétendre à cette indemnité puisque le vaccin est toujours en essai.
    Avec une indemnité par dose, cela va de soi.
    Pour une fois, les queues à la CAF changeraient de couleur. lol

    • J’ai soigneusement conservé le journal stéphanois qui a publié cette info en 2016.

  3. Tout est régit par un cycle ; il y a toujours un commencement et une fin . Ces « gens » là sont sur la fin . Il fait son « méa culpa » ; Mais quel ordure ce mec ! Comment le « chef des tas » a pu confier la pseudo « gestion covid » à des gougnafiers pareil . Maintenant il va nous dire qu’il n’avait rien a voir avec les « décisions  » prises par le « gouverne MENT  » .Ce triste individu devrait croupir en prison . Pareil pour la BUZIN , dont le paltoquet de l’élysée lui a trouvé un poste « bien payé » à la cour des comptes !!! TOUT BONNEMENT SCANDALEUX !

  4. @ Très bien M. CHASSAING !

    « La pandémie conspirationniste » … chez France-Soir… Parti d’un fou rire…

    Excellentes vidéos pour se souvenir… Et sans oublier Florian PHILIPPOT le Rassembleur, celui à qui nous nous devons tant… et sans qui rien ne se serait passé.

    L’Honneur sauvé des politiques enfoncés dans la collaboration crasse.

    Bravo aussi à vous M. CHASSAING, qui nous revenez… PAR LA GRANDE PORTE.

    C’est maladroitement exprimé, de ma part, mais très sincère.

  5. il faudra bien que tous ces criminels soient traduits rapidement devant un tribunal spécial :les conséquences à long terme de ces injections dangereuses et inutiles sur des sujets qui n’en avaient pas besoin sont un crime contre l’humanité sans précédent qui devra être traduit comme tel, de même que le début de cette faire le fameux « restez chez vous avec du doliprane » qui a engendré des centaines de morts faute de traitement immédiat alors interdit par ces criminels

  6. Des spécialistes allemands ont recensé à l’échelle de leur canton de rattachement 21 complications neurologiques auto-immunes survenues entre le 1er mars et le 1er juin 2021 après une vaccination contre la Covid-19 sur les 232 603 habitants vaccinés. Ils ont ainsi dénombré :

    des thrombophlébites cérébrales sinusiennes (3) ;
    des maladies démyélinisantes du système nerveux central (8) ;
    des neuropathies dysimmunitaires (4) ;
    des myosites (3) ;
    une myasthénie auto-immune ;
    une artérite cérébrale à grandes cellules ;
    une encéphalite limbique.
    L’issue a été majoritairement favorable pour les personnes concernées, même si certaines d’entre elles gardent encore des séquelles à l’heure actuelle.

  7. Delfraissy a cambriolé les cerveaux des Français,
    et ça a été trés facile car il y avait aucune serrure
    de réflexion et jugeote .
    Delfraissy a utilisé le pied de biche BFMTV ; une fois
    a l interieurs des locaux il a trouvé des pièces vides
    en marchant il a entendu craque , il venait d écrasé un pois
    chiche , et la Delfraissy a vite compris qu il était facile
    de piétiner le cerveaux des Français.
    Delfraissy devrais réfléchir a ça :
    CELUI QUI TUE PAR L ÉPÉE ,PÉRIRA PAR L ÉPÉE
    Les Américains ont créé la peine de mort par injection létale !
    il sait que sa place est dans les couloirs de la mort.

1 Rétrolien / Ping

  1. Delfraissy a cambriolé les cerveaux des Français, mais il a un alibi  – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.