Délinquance : ce qui a changé en France, c’est le Grand remplacement !

Publié le 4 décembre 2017 - par - 46 commentaires - 2 553 vues
Share

La plupart des bien-pensants, des médias gauchisés des radios télévisions n’ont guère fait cas de cette manifestation publique des familles immigrées appelant à ce que cessent les meurtres dans leur ville.

Aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais connu, étant gamin, de telles tueries entre jeunes, dans ma ville de Chartres en Eure et Loir.  On allait au cinéma le jeudi après-midi draguer les filles, aux bals du samedi soir, on se bagarrait entre mômes de 16 à 18 ans pour un sourire mal interprété, une fille, pour se mesurer comme des coqs dans un poulailler devant des gamines qui probablement étaient ravies de voir de jeunes mâles s’affronter pour elles, pour une épaule effleurée, pour trop de demis de bière avalés. La victoire en échange, c’était la belle, car même vaincu, mis par terre, elle venait nous flatter, nous plaindre ou nous engueuler. Bref, pour des embrouilles voulues ou non, pour des broutilles qui énervaient les parents, mais satisfaisaient nos égo de jeunes branleurs.

Aujourd’hui, c’est au couteau, au fusil mitrailleur, on tue, on massacre à la Kalach. Quelque chose a bien changé dans notre société en moins de deux générations. La violence ne se borne pas à une bagarre entre gamins de quartiers. A cette guerre des boutons ou seuls les orgueils étaient blessés.

Qu’est-ce qui a changé si ce n’est la population ! Nous étions entre nous finalement. Les seuls étrangers que j’ai connu dans mon HLM, c’était une famille de pieds noirs dont l’un des gamins Jean-Claude était frigorifié en permanence. Il a mis du temps à venir rencontrer la petite bande de branquignols que l’on était. Il est venu, et on est devenu les meilleurs copains du monde. Personne ne lui avait demandé d’où il venait. Pas de rebeus (Beur), de renois (Noir), de céfrancs (Français), de face de craie (Blancs) et autres mécréants. Tous égaux devant les jeux et l’école. Tous identiques devant les parents qui ne laissaient rien passer, ou si peu. On n’avait pas un rond, pas de télé, pas de téléphone. La surveillance du voisinage était le régulateur suprême, les vieux étant la police, et nul ne se serait avisé de répondre à la vieille du coin, à l’emmerdeur retraité du 1er étage ! Quant à la police, la vraie, on était tous pétés de trouille au premier uniforme venu.

Qu’est-ce qui a changé ? Les HLM sont devenues des Cités, puis des quartiers, puis des zones de non droit. La langue française s’est transformée en une sorte de sabir, une espèce de patois infâme où comme à Montreuil, un prof a trouvé intelligent de faire un dictionnaire de ce patois de Français à la sauce arabo-franco-africaine, qui de plus, a des variations selon les rues, les cités, en fonction des origines des populations immigrés. Plus d’arabe et moins de Wolof ici, plus de Peul, de Berbère et d’arabe là.

Ce qui a changé c’est le substrat populaire. Le grand remplacement à l’oeuvre.

Une population moins instruite, ne parlant pas la langue du pays d’accueil, pratiquant une religion différente, attachée à ses mœurs et coutumes. A cela, s’ajoute une éducation de profs gauchistes, considérant la France comme réactionnaire, s’appuyant sur son passé colonialiste. Des profs aux idéaux internationalistes destructeurs des Nations, de la bourgeoisie en général, de l’armée, de la police et de la justice en particulier. Jusqu’à ce que cette engeance finisse par noyauter l’ensemble des institutions. Nous en sommes là aujourd’hui de cette lente descente en enfer.

Depuis, la violence s’est installée avec des règles qui ne sont plus celles de jadis, et avec une véritable haine de la France, des Français, et en particulier des blancs. Merci à cette socialocratie qui a finalement réussi son travail de sape. Je regretterai à jamais, ce jour où j’ai voté pour Mitterrand en 1981. Pensant nous libérer d’un Giscard aux affaires douteuses, aux meurtres curieux de Boulin, aux assassinats de Fontanet et De Broglie, j’ai donc échangé un désir de justice, pour une exécution de la France. Je suis loin d’avoir gagné au change !

Qu’est-ce qui a changé ? La lâcheté des dirigeants politiques, celle des Chirac et des Sarkozy qui ont abandonné la France aux mains de Bruxelles.

La trahison des élites qui ont voulu la mort programmée de la France en tant que Nation souveraine et indépendante. Et puis la bêtise et l’ignorance, sans doute les deux, celles des électeurs dont j’ai fait partie.

Ce qui a changé, ce sont ces femmes africaines qui appellent dans les cités, dans une langue africaine, dans mon pays, sur ma terre, celle de mes ancêtres, ceux qui ont travaillé dur cette terre de la Sarthe, du Perche et de la Beauce, ceux qui sont morts dans les combats pour défendre leurs droits où leur pain quotidien, à une époque où il n’y avait pas d’allocations familiales, d’aides au logement, de soutiens de la mairie, et qu’il fallait se battre pour vivre, si ce n’est pour survivre et dont certains ont succombé sous la mitraille de la Garde Républicaine, suite à des manifestations. Un temps que les fils de bourgeois nantis que sont les graines de nazis antifas n’ont jamais connu, et que finalement je regrette, au même titre que je regrette cette volonté politique qui n’aurait jamais accepté le laxisme dans nos banlieues sans réagir.

Curieux tout de même cette réflexion. Penser à ces manifestants fusillés pour avoir contesté un patronat exploiteur, et regretter que l’on ne fusille pas ceux qui détruisent tout sur leur passage comme des barbares, et transforment les banlieues en espace de guerre de racistes anti blancs anti Français. Non finalement, car la liberté n’est rien sans la sécurité, et qu’il faut bien choisir entre plus de Sécurité, pour mieux de Liberté.

Ces femmes africaines, mères d’enfants victimes d’assassinat en sont un exemple parfait. Elles sont venues au pays des Libertés et des droits de l’homme, et elles n’ont rien fait pour éduquer leurs enfants à respecter cette liberté. Elles paient le laxisme de leur éducation, et en cela, il faut bien le dire, elles furent secondées par les autorités politiques, éducatives, judiciaires et policières. Elles devraient aussi se pencher sur les responsabilités des associations qui durant des années, leurs ont expliqué qu’elles étaient des victimes, elles et leurs enfants, des blancs en général, de la France en particulier.

Je partage l’idée que la France devrait se prémunir de cette engeance globale. Faire que les politiques responsables de cette situation soient condamnés d’une manière ou d’une autre, et que ceux qui ne sont que des immigrés, ou des Français de papiers, soient invités à repartir sur leurs terres d’origine pour pouvoir y secouer les drapeaux qu’ils présentent à chaque occasion sur les Champs Elysées, par provocation le plus souvent, par engagement pour un autre pays qui n’est pas le nôtre. Aidons-les, s’il le faut, au retour chez eux.

Gérard Brazon (Libre Expression)

Share

Sincèrement du haut de mes 17ans je suis choqué par l’absurdité de cet article et ses commentaires. C’est en lisant tout ça que je suis content d’aller à l’école…

C’est quand même étonnant de lire ça de le part d’un « passionné d’histoire ». La France est un pays d’immigration depuis longtemps. Déjà en 1931, la France était le pays qui accueillait le plus d’émigrés. Des italiens, des espagnols, des allemands, tous ces mouvements ont permis à notre pays d’avoir de la main d’œuvre. C’est encore le cas aujourd’hui, il suffit de voir le nombre de français voulant exercer un travail physique (bâtiment, nettoyage…), comme l’affirme des commentaires plus bas « Nous sommes plus qualifiés/instruits ». Selon moi notre boulot en tant que Francais c’est d’intégrer ces étrangers, les accueillir dans notre société… lire la suite

Parce que 1931, c’est loin pour vous? Même pas un siècle.

1931 = France est le premier pays d’accueil.
L’immigration existe depuis la nuit des temps. Vous devez avoir oubliés ça… Sans parler du fait qu’encore au début du 19e siècle, c’était nous les envahisseurs. Et non Florence Labbé ce n’est pas si loin que ça.

En somme;on peut considérer que la chute de la France a vraiment commencer en 1968…….!!

Malraux dès 1956, nous avait mis en garde :il voyait venir la catastrophe.

Plus âgé que vous, je m’y retrouve entièrement !
Nuits dans la cave sous les bombes, Arrivée des chars Leclerc, Libération, Privations, cartes d’alimentation, Reconstruction, Pas de frigo, de machines, TV, etc… Tout vécu !
Des Français au boulot pour pas cher… Des FDS !!!
68 est arrivé, le libertaire, l’immigration, tout a basculé !
Que peut-on voir en une Vie ?
« Que n’ai-je donc vécu que pour cette infamie »????

Monsieur , merci pour votre pertinente analyse , mais …je ne peux laisser passer dans votre phrase , » Les seuls étrangers … c’était une famille de pieds noirs . ».Monsieur Algérie n’était pas un pays étranger , les pieds noirs n’étaient pas des étrangers en France , avant et au lendemain de l’indépendance ils ont du fuir sous la menace (« la valise ou le cercueil  » ), leur Algérie natale , abandonnant tout bien souvent ayant perdu l’un des leurs lors des attentats , enlèvements et autres barbaries , ces pieds-noirs étaient Français , leur nom der famille souvent inscrits sur… lire la suite

Très bonne rectification et il est bon de le souligner .

Remarquable, saisissant !
J’ai 66 ans, je me reconnais à chaque ligne.
Bon, on commence quand la castagne ?

Quelle France voulez vous donner a vos enfants et petits enfants ? La guerre civile tout simplement. C’est tellement simple.

Article remarquable, m. Brazon, comme d’habitude ! Votre description est saisissante et nostalgique. Je suis bien de votre avis, il faudra que les politiques, les journaleux, les bobos abrutis et tous les traîtres paient un jour le mal qu’ils font à la France ! Oui, mais quand ? Le temps est long et la situation s’aggrave de jour en jour. Vous avez voté Mitterrand ? Et alors ? tant de gens se sont laissés avoir ! (moi, non, je suis une anti gaucho primaire et je n’ai voté qu’à partir de la quarantaine, car, pour moi, voter, c’est approuver un… lire la suite

Nous étions « entre nous », mais sommes nous l’un des seuls pays du monde qui n’avons plus le droit d’être « entre nous ?
Il est évident que les français de France finiront comme les indiens d’Amérique, ou les aborigènes d’Australie…en se gardant des territoires entiers pour « les indigènes de souche », ou parcelles préservées ci et là, d’européens, souvent chrétiens, athées, agnostiques, bref, la France telle qu’elle était jusque dans les années 70.

Il n’est pas certain que les occupants nous laisseront quelques parcelles préservées.

La photo au dessus de l’article est terrible car criante de vérité!!! INCOMPATIBLES!!! L’expression de ces gens me terrifie tant un monde nous sépare!!! Je me mets à la place de blancs vivants entourés de ces populations…. C’est tout simplement impossible de tenir sans devenir fou! Mieux vaut manger du pain sec et s’en aller ailleurs que revivre la préhistoire! TERRIBLE!!!!!!!!!!!!!!

C’est quand même très étonnant. Vous qui n’avez sûrement jamais vu un arabe ou un noir de votre vie. Qui vous cachez sûrement entre deux matelas. Il vous suffit comme moi de prendre le métro à 8h30 et de voir ce genre de visages sur toutes les têtes (que vous soyez blanc, bleu, bouddhiste, japonais ou que vous portiez des lunettes…). Au contraire, mes amis musulmans et tous ceux que j’ai pu rencontrer sont les personnes les plus aimables et attentionnées que je connaissent. Apprenez à connaître les autres avant de dire n’importe quoi et résumer le caractère de toute… lire la suite

Il faut être sacrément faux-cul pour ne pas reconnaître le rapport privilégié entre la criminalité,la grande délinquance et l’immigration afro-maghrébine .

Et la nomenklatura à qui rapportent immigration, grande délinquance et criminalité.

Ce qui a changé aussi, Monsieur Brazon, c’est que les cités sont devenus des lieux d’un trafic de drogues qui génère 1 milliard de revenus annuellement. Etes-vous assez naïf pour croire que ces 2 wesh wesh ont été abattus pour un mauvais regard ? Ces gens vivent de trafics en tout genre, et surtout (principalement) de trafic de drogues. La mafia traditionnelle Française, qui n’existe presque plus, qu’elle soit corse ou gitane, a été remplacée par la mafia wesh wesh des cités: ce sont eux qui ont fait main basse sur le marché de la drogue, entre autres, mais pas… lire la suite

Relisez mon article et comprenez mon propos qui n’a rien de naïf. C’est un constat d’une situation.

Je veux dire, les cités, c’est la nouvelle mafia. Pourquoi croyez-vous que la simple vue d’un flic déclenche immédiatement une émeute ? A cause de l’insupportable uniforme qui représente l’autorité détestée ? C’est la thèse du criminaliste Xavier Raufer. Je pense que Mr Raufer est un chercheur sérieux. Ces cités sont des lieux de trafics de drogues, qui peuvent rapporter des dizaines de milliers d’euros par semaine. On est pas intéressé, dans la cité, à voir des flics. Tout est donc mis en oeuvre pour qu’ils n’y mettent pas les pieds. Cela explique, bien au-delà des populations locales, la sauvagerie… lire la suite

Même si je suis d’accord avec votre premier message, je ne suis pas d’accord quand vous dites : « Pourquoi croyez-vous que la simple vue d’un flic déclenche immédiatement une émeute ? A cause de l’insupportable uniforme qui représente l’autorité détestée ? ». Parce que les pompiers qui se font caillasser, c’est particulier aux délinquants des cités, non pas à ce qu’était la mafia traditionnelle française : https://www.francebleu.fr/infos/societe/temoignage-d-un-pompier-des-alpes-maritimes-nous-ne-pouvons-plus-entrer-sans-l-accord-des-jeunes-1512461739 Nîmes: Les pompiers de nouveau caillassés, trois jours après avoir été victimes de cocktails Molotov http://www.20minutes.fr/faits_divers/2148699-20171011-nimes-pompiers-nouveau-caillasses-trois-jours-apres-avoir-victimes-cocktails-molotov

Les cités sont devenues des lieux de trafics de drogues, mais ce sont aussi des lieux de l’immigration qui ne s’assimile pas, qui ne supporte pas l’autorité autre que celle de l’imam donc autre que celle de l’islam, qui ne supporte donc pas les lois de la France.
Dans les cités, il n’y a plus de blancs qui ont été obligés de s’en aller parce que trop risqué pour eux, les policiers et pompiers sont caillassés, même la Poste ne peut plus rentrer dans les cités pour livrer les colis http://www.20minutes.fr/societe/2163267-20171104-saint-denis-chronopost-livre-plus-certains-quartiers-risques-ville
Mais aussi les médecins sont agressés :
http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/agresse-le-medecin-de-nuit-n-ira-plus-dans-les-cites-05-03-2016-5599637.php

Donc dans les cités, il y règne le trafic de drogues mais aussi les violences en tous genres (gratuites – donc « pour s’amuser » – ou pas) sur les gens. N’oublions pas aussi les vols, la prostitution : Prostitution : une adolescente séquestrée dans une cité difficile http://www.valeursactuelles.com/faits-divers/prostitution-une-adolescente-sequestree-dans-une-cite-difficile-91063
Je dois en oublier mais les cités sont devenues des zones de non-droits, où l’Etat a laissé s’installer la délinquance et l’islamisme, une immigration qui ne s’assimile pas.

En gros, c’est que, même si les cités, c’est la nouvelle mafia, il ne faut pas résumer les cités qu’à ça, car ce sont devenu aussi des lieux de violences contre les gens même totalement gratuites de la part de jeunes délinquants bêtes, méchants et agressifs, des lieux de l’islamisme, des lieux d’une immigration qui ne s’assimile pas, qui ne se sent en rien française (la photo de cet article, montre bien l’image horrible de cette immigration qui vient avec sa culture et qui ne veut pas s’assimiler à la France), qui ne respecte pas du tout la France, cette… lire la suite

La drogue,c’est une conséquence,et non une cause …

Courage Brazon.
Nous préparons la guerre de Libération.
Aveugle, totale, meurtrière et sans répit
Les indiens en Amérique c’était de l’artisanat.
Cent ans s’il le faut : il y a un précédent.
C’est une guerre double : d’insurrection contre nos gouvernants « anglais » et de libération contre nos remplaçants « indiens ».
C’est une guerre d’argent : appauvrissez-vous car ce sont nos impôts qui les arment contre nous et les font vivre.
Quand vous leur donnez cent euros : vous me tuez.

La préparation de guerre est bien discrète ;le secret est bien gardé …Hélas,je crains fort qu’elle ne se réduise à des projections intellectuelles .Les maures par contre ne dissimulent pas leurs velléités .

Nous sommes :

– mieux armés qu’eux
– plus nombreux qu’eux
– plus qualifiés qu’eux
– plus légitimes qu’eux
– plus instruits qu’eux
– mieux organisés qu’eux
– moins divisés qu’eux

Ils n’existent que par la protection que leur procure nos gouvernants. A nos frais.

Regardez le chemin parcouru par eux depuis 2007 et celui que nous avons parcouru.

Je vous souhaite d’être de nôtre côté plutôt que du leur

Belle synthèse

Oui,bien sûr …mais il faut savoir qu’une guérilla en milieu urbain fait de gros dégâts,de part ,et d’autre .

Nous sommes :
-mieux armés qu’eux
-plus nombreux qu’eux
-plus qualifiés qu’eux
-plus légitimes qu’eux
-plus instruits qu’eux
-mieux organisés qu’eux
-moins divisés qu’eux

cela me rappelle que les Américains on eu les mêmes parole sur le Vietnam !
Tant qu’on aura pas changé de gouvernement pour un plus abrasif sur cette foutue politique dominé par islamacron, les sans-dents ne pourront pas bouger.

Allez jill , un petit effort , vous y êtes presque

Tous les médias parlent ce matin du mauvais niveau de lecture des élèves de CM1, j’ai ma petite idée sur la question, le petit-fils de ma compagne qui a 9 ans et demi et qui est en CM1 lit parfaitement bien et depuis déjà un bon moment, il est né de parents français (pas que de papiers) et bien évidemment quand il rentre chez lui, on lui parle en français, pas en arabe ou en n’importe quelle autre langue d’ afrique noire, je suggère donc que l’ éducation nationale fasse une étude du niveau de lecture des élèves par origine… lire la suite

Je partages tout à fait ce constat.

Les immigrés extra Européens ne sont pas assimilables au dessus de 5% de la population composant la France historique! Leur nombre les en exclus, et nos infrastructures sont inopérantes dans ce domaine. Seul une idéologie infantile de gauche s’imagine que la compassion accolé au laxisme sociale et judiciaire va les intégrer! Que nenni! Dès le retour de l’école le gosse maghrébin parle arabe, enfile la djellaba, fait sa prière et visionne par parabole interposée les nouvelles du bled! Dehors il retrouve ses potes du bled, et rejoint par vide identitaire sidérale les préceptes de l’islam via le coran! De fait… lire la suite

Mais enfin, ce n’est pas que la gauche qui est responsable ! VGE pour commencer, Chirac, Sarko, ils sont de droite !

corrélation ah bon ? vous êtes sûr , C’est la fot du blanco si ji sui noi. Dîtes le carrément , appelez un chat , un chat et vous vous sentirez mieux.. Allez après moi …………Ils sont nuls et forcement le niveau baisse 34 ème sur 51 faut le faire , NON , !!!

Hollande a au moins dit ça, qui est juste, « l’immigration est trop rapide » ou qq chose du style, impliquant la difficulté sinon l’impossibilité d’intégrer les nouveaux venus qui sont trop nombreux dans un temps réduit

Je pense que beaucoup de gens avec un minimum de bon sens l’ont bien compris, en dehors de ceux qui ne veulent pas se le dire qu’il y a un lien entre ce niveau scolaire en baisse et l’immigration…
Il faut lire ceci sur le classement des pays en compréhension de lecture :
https://www.francetvinfo.fr/societe/education/etude-mondiale-sur-la-lecture-la-france-est-34e-sur-50-seul-pays-avec-les-pays-bas-a-regresser-en-15-ans_2498933.html

(suite) On peut y lire ceci : « La Russie et Singapour dans le top du classement : La Russie (581 points) et Singapour (576 points) surpassent les écoliers des autres pays en lecture. Mais, parmi les autres pays les plus performants, il y a Hong Kong (569 points), l’Irlande (567 points), la Finlande (566 points), la Pologne (565 points) et l’Irlande du Nord (565 points également). L’Afrique du Sud est le dernier du classement avec 320 points. » Des pays comme la Russie, Singapour, Pologne, Hong Kong, Irlande ne sont pas réputés pour avoir accueilli n’importe quelle immigration, la Finlande expulse… lire la suite

Sans aides, sans prestations, ces étrangers ne seraient pas ici. Il y a une volonté délibérée de les faire venir. Mais les dirigeants n’oseront jamais avouer leurs véritables raisons.

Rien à, foutre de ces mères africaines !
Vous avez vu comme elles sont fringuées ? C’ est s’intégrer ça, déjà ?
Tout ce qui les intéressent ,c’est la France à fric !

« Ces femmes africaines, mères d’enfants victimes d’assassinat en sont un exemple parfait. Elles sont venues au pays des Libertés et des droits de l’homme, et elles n’ont rien fait pour éduquer leurs enfants à la liberté » Normal qu ‘elles n’ont rien fait pour éduquer leurs enfants à la liberté puisqu’elles ne sont pas venues en France pour la Liberté. Ça me fait bien rigoler parceque je crois, que dis-je, JE SAIS, qu ‘elles sont venues chez nous pour le fric et toutes les aides sociales qu ‘elles arrachent aux Français qui, comme Roxanne, n’ont plus qu’ à laisser la place… lire la suite
Clair, concis, brut de décoffrage mais cohérent et finalement tout à fait vrais! Cela me fait penser aux délires d’Alain Soral qui pensait par l’éducation politique conscientiser une élite maghrébine sensés renverser le sens de leur l’histoire en France et en faire de vrais Français influents. Ce en quoi Alain Ozon déclarait que Mouloud et ses gosses n’écouterait même pas les « divagations » politique de leurs congénères plus occupés à capter des « droits » que d’oser ne fusse de s’émanciper et de facto se responsabiliser! Ce sont tous des Africains avec codes assimilés! Ils feront de la France ce qu’est devenue l’Afrique!… lire la suite

N’ ayez rien à regretter de votre vote en 1981, Gérard Brazon. Giscard et son premier ministre Chirac sont les responsables du regroupement familial, cause première de l’ islamisation de la France. Quant à la mondialisation et soumission à Bruxelles, je les considère comme davantage responsables que Mitterrand pour lequel j’ ai aussi voté en 1981 et ne m’ en flatte pas non plus.

wpDiscuz