Délinquance, terrorisme, insécurité : la France doit utiliser la reconnaissance faciale

Reconnaissance-faciale.jpg

Des délinquants, des criminels, des terroristes, laissés ou remis en liberté et dotés d’un bracelet électronique, qui ne les empêche nullement de se déplacer et de commettre d’autres délits, de récidiver, nous en avons eu de nombreux exemples et des victimes innocentes nous le rappellent constamment.

Souvenons-nous du périple accompli par le terroriste Anis Amri, traversant l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, la France et l’Italie sans être repéré, cela prouve (mais était-ce nécessaire ?) l’impuissance de nos moyens actuels pour lutter efficacement contre le terrorisme et le crime.

Or, ce terrorisme et l’insécurité devenue quotidienne ne peuvent que se poursuivre et peut-être même s’amplifier, après que de nombreux djihadistes radicalisés reviennent en France où sortent de prison et se fondent dans la population, et deviennent invisibles jusqu’à leur prochaine action meurtrière.

Quelle que soit l’efficacité des services de renseignements, ils ne pourront faire face et prévenir toutes ces attaques.

Il y a une solution, elle est imparable, il faudra y parvenir tôt ou tard, et il serait souhaitable que ce soit tôt avant de comptabiliser des centaines de victimes : le système de reconnaissance faciale qui analyse les images en temps réel. 

Les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance faciale mise en place aux USA, illustrée par l’excellente série télévisée canadienne Person of interest, en apporte la certitude.

Les traits marquants de chaque visage sont uniques : orbites, nez, menton.

Ce visage peut être identifié en temps réel, parmi plus de trente millions de visages, à partir d’une simple photo prise de n’importe quel appareil photo numérique compact grand public, soit d’une caméra de vidéosurveillance mais également d’un portrait sur les réseaux sociaux, par exemple Facebook, et cela grâce à un réseau de caméras de vidéosurveillance.

L’individu surveillé ou recherché peut donc être identifié dans une foule en temps réel et son portrait parvient instantanément à l’opérateur.

L’individu peut ainsi être filé quel que soit le lieu où il se trouve, où il se déplace.

Cette surveillance faciale peut être installée dans tous les points sensibles : aéroports, gares, grandes surfaces, rassemblement, stades, etc.

Tous les « Fichés S » seront ainsi identifiés en temps réel dans leurs déplacements. Et si cette procédure avait été mise en place, de Mohammed Merah à Anis Amri, du Bataclan à la promenade des Anglais, à Nice, et de combien d’autres actes terroristes ou criminels commis par des individus connus, photographiés et recherchés, ne serait-ce pas des dizaines de victimes qui auraient pu être épargnées ?

Ce procédé a été présenté par Hitachi Kokusai Electric, au salon Security Show, au Japon, d’autres systèmes similaires sont également à étudier, le fameux KINECT de Microsoft ou le redoutable Wani Xtion d’Asus.

Cela a un coût financier très important mais est-ce que nos moyens de protection inefficaces actuels (90.000 militaires et policiers, caméras qui ne servent qu’à constater le passage a posteriori, donc trop tard, d’un terroriste, forces de l’ordre et agents de sécurité insuffisants et j’en passe…) n’ont pas également un coût très important pour des résultats insuffisants ?

Certes ! Il y aura des opposants, par exemple la Ligue des Droits de l’Homme et bien d’autres associations, mais ces opposants, au seul moyen imparable de lutter contre le terrorisme, se feront ainsi les complices de ces mêmes terroristes et porteront une part de responsabilité dans la longue liste des victimes à venir.

Tous les citoyens « honnêtes » ont-ils à craindre cette « reconnaissance faciale » ? Moi non, et vous ?

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

23 Commentaires

  1. à cause des terroristes et criminels ? ben dis donc, faut tout se taper à cause des terroristes et criminels dont ils connaissent tous la personnalité et l’existence en liberté totale ; s’ils ne voulaient plus de terroristes et criminels en france il n’y en aurait plus depuis longtemps et SANS APPORT TECHNOLOGIQUE NOUVEAU. mais ils ne le veulent pas, ils adorent leurs criminels et terroristes c’est eux qui font la loi à la place de l’armée et de la police.

  2. Il faut déjà commencer à faire des cartes vitales avec photos ,cela évitera que celle-ci servent à soigner illégalement toute une famille noire ou grise, fraichement débarquer sur le sol Français. Car cela représente un gouffre financier et cela au détriment de citoyens Français.

  3. La reconnaissance faciale servira à nous fliquer. Nous ! Pas les racailles, toutes couleurs confondues !!

  4. Histoire belge:

    Je connais quelqu’un qui est pour la reconnaissance faciale et pour le port du masque

  5. Remarque de crétin, désolé. Vous supposez que ce peut être vous qui déciderez des critères que vous estimez justes pour être introduit dans le logiciel. Les cas que vous citez sont le miroir aux alouettes. Un, ils ont les moyens de s’y soustraire. Deux c’est vous qui serez fliqué, soit pour avoir communiquer sur Riposte Laïque, soit pour vous déplacer sans masque, soit pour ne pas avoir payé vos amandes de permis de conduire, soit pou avoir fait un petit don à vos enfants sans le déclarer.
    Ou d’avoir fait des achats dispendieux en liquide.
    Dans l’intervalle, vous pouvez vous installer à Nice, chez Estrosi.

  6. monsieur Gomez continue dans son delire de vouloir imposer la reconnaissance faciale,tres bel outil du systeme social chinois.cela fait des annees qu’il serine son laius.
    ON peut sans probleme neutraliser les delinquants,il faut de la volonté et des moyens qui sont refusés,pas besoin de cet outil anti democratique.
    et s’il faut le mettre en place,
    Il faut des contre poids et des regles d’utilisation et non faire passer en catimini ce systeme pour faire jouir les thuriferaires de 1984.

  7. C’est bien beau la reconnaissance faciale. Encore une majorité qui va payer pour une minorité.Ils feront quoi après les avoir confondu . Une tape sur les doigts? Un bracelet électronique? Allons allons! Il faudrait déjà une justice non corrompue. Vous pensez sérieusement que le citoyen honnête a envi d’être tracé dans tous ses faits et gestes?

  8. Et si on se bougeait au lieu d’ avoir des discutions stériles?
    Je ne lit pratiquement plus les commentaires. Il faut se bouger !!!

  9. Au contraire, au vu de la dérive totalitaire de l’état ed de l’hostilité du gvt contre le peuple, un instrument de contrôle aussi performant ne peut qu’être un danger pour les honnêtes et libres gens. La gestion di Covid l’a bien montré. La lutte contre le terrorisme (ou le virus) est une excuse pour augmenter l’oppression et la traque de l’opposition au gvt.

    • Entièrement de votre avis.
      Le moindre français défilant avec un drapeau de France, se verra vite retrouvé et incarcéré. (entre autres performances de ces caméras)
      Bon, il est vrai que je suis co*/plotiste!

  10. Ce sera sans doute impossible vu qu’ils vont nous faire porter le masque…

  11. Il y a quelques 20 ans, j’aurai acquiescé sans hésitation à l’utilisation de cette technologie. Je croyais encore que nos gouvernants n’avaient que le soucis de la sécurité et du bonheur de leur peuple. Mais ça c’était avant !
    Avant que la trahison des zélites soit flagrante et que je pense « qu’ils » pourraient utiliser cette technologie contre moi, sujet mal pensant de la Ripoublique.

  12. Georges Sérignac, Grand-Maître du GODF (Le Grand Orient de France est la plus ancienne obédience maçonnique) :
    « Nous travaillons (…) sur l’accueil des migrants, l’écologie, le climat et le futur de l’humanité… Notre combat passe par des thématiques essentielles, comme la loi sur l’euthanasie ».
    https://actu.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin_50129/cherbourg-franc-maconnerie-notre-adn-c-est-le-compagnonnage-avec-la-republique_55159160.html

    G SÉERIGNAC dans un camps de migrants – article de Sarah Cohen…
    https://vudailleurs.com/georges-serignac-grand-maitre-du-grand-orient-de-france-visite-un-camp-de-migrants/

  13. Tu parles. De la promo pour établir le nouvel ordre mondial, le contrôle des masses. Avec le covid, le « réchauffement climatique », le terrorisme, les masses de moutons vont se plier au contrôle total de ceux qui veulent les exploiter puis les exterminer.
    Vous croyez vraiment que l’élite mondial veut votre sécurité ?
    Vous avez entendu parler des inside jobs ?
    Vous avez entendu l’élite parler du fait qu’il faut faire peur aux populations pour qu’elles se plient aux ordres et établir un seul gvt mondial, une seule religion mondiale, l’homme-pucé, les vieux exterminés. C’est le nouveau fascisme dans lequel vous croyez que c’est pour votre bien ou « pour la planète ».

Les commentaires sont fermés.