Demain tous en armure ?

Publié le 30 septembre 2020 - par - 31 commentaires - 1 078 vues

Hassan A, né en 2002 à Islamabad. Ce tueur djihadiste d’Al Qaïda, ex migrant bénéficiant du statut de mineur isolé en France depuis 2017, s’ajoute à la liste des assassins pakistanais du journaliste Daniel Pearl.  Armé d’une machette  ou d’un couteau de boucher, il a poignardé  deux personnes le 25 septembre devant les locaux de l’ancien hebdomadaire satirique  Charlie Hebdo dans le 11e arr. Cinq complices de cette attaque sont en garde-à vue. Les blessés sont des salariés de FR2.

Entretien avec l’homme qui met fin aux violences policières et aux agressions de rues.

EXTRAORDINAIRE ! J’ai testé l’armure civile, ultra-légère de l’inventeur Daniel Guersan.

Une merveille de technologie qui protègera tout un chacun des nombreuses et insupportables agressions quotidiennes, voire mortelles subies par le peuple de France.

Voici enfin de quoi nous rassurer et ne plus avoir peur de se faire suriner en marchant dans la rue.

Hier, j’ai pu interviewer le génial inventeur.

Je vous livre ci-dessous le résultat de ses années de recherche et sa réponse à notre besoin de vivre en toute sécurité.    

Aujourd’hui, j’interroge le professeur Daniel Guersan, cofondateur d’Urban Personal Armor, l’entreprise qui vient de sortir la très controversée armure civile capable de bloquer les armes des forces de l’ordre.

 – Bonjour Professeur, c’est un plaisir de vous rencontrer

 – Daniel Guersan : Bonjour, c’est un plaisir partagé

– êtes-vous prêt à commencer ?

 – Daniel Guersan : commençons

 – première question : pourquoi et pour qui une armure capable d’arrêter les armes des policiers ?

 – Daniel Guersan : Pour commencer il ne s’agit pas d’une armure servant à arrêter spécifiquement les armes des policiers, mais une armure conçue pour neutraliser la majorité des menaces, peu importe leur origine. Elle est conçue pour protéger des accidents, des agressions, des attentats et d’une brutalité policière malheureusement commune. Nous avons, lors de sa conception, compilé les principales sources de blessures et cherché à prémunir de la majorité d’entre elles. Les armes et techniques de la police n’y font pas exception.

Pour qui ?  Pour les gens bien sûr ! Je veux dire les gens ordinaires comme vous et moi, qui sommes les premières et principales victimes des violences.

– mais vous mettez la police dans le même camp que les voyous et les terroristes ! Qu’avez-vous à répondre ?

  – Daniel Guersan : Les résultats de nos travaux sont sans appel. L’action des forces de l’ordre fait numériquement bien plus de blessés et de décès au sein de la population civile en Occident que le terrorisme international. Vous avez statistiquement cent-trente fois plus de chances d’être blessé ou tué par un policier abusif que par un terroriste et ce sans rien avoir à vous reprocher. Les chiffres des violences policières explosent et d’une certaine manière, les forces de l’ordre tiennent aujourd’hui plus du problème que de la solution. En outre plus de 38 % des Français se sentent en insécurité en présence de la police. Nous aurions été incompétents si nous avions fabriqué une armure en omettant volontairement l’une des principales sources de violence que nos sociétés connaissent. 

 – ne craignez-vous pas que des individus mal intentionnés utilisent ces armures pour commettre des crimes ?

 – Daniel Guersan : premièrement, les criminels professionnels sont généralement armés et très bien équipés. Ils utilisent par exemple des voitures très rapides capables de distancer celles des FDO et les banlieues foisonnent d’armes. En cela le port d’une armure ne modifiera que peu leurs capacités opérationnelles déjà impressionnantes, d’autant plus qu’ils ont accès à du matériel militaire. 

Deuxièmement, nous sommes conscients des conditions de travail des forces de l’ordre et notre armure est conçue pour un usage exclusivement civil, laissant volontairement certaines armes opérantes dans les cas où l’usage de la force est absolument nécessaire ; comme dans les cas où il faut neutraliser des terroristes.

Par contre la violence non nécessaire comme l’utilisation de LBD contre des civils, arme que je rappelle classée dans la catégorie arme de guerre par l’Onu et dont l’utilisation équivaut donc à un crime contre l’Humanité, nous sommes fiers d’y mettre un terme. De même nous bloquons les étranglement et placages ventraux qui n’ont pas lieu d’être utilisés hors d’un champ de bataille. Or, aux dernières nouvelles, nous ne sommes pas en guerre civile. D’ailleurs si nous l’étions, ce n’est certainement pas la police qui en sortirait vainqueur.

– donc ce n’est pas une armure anti-flics ?

 – Daniel Guersan : C’est une armure anti-voyous, pas anti-flics. Même si les pouvoirs politiques poussent à brouiller la séparation entre les deux catégories. Ce qui n’est bon ni pour les citoyens, ni pour les policiers qui s’exposent de manière grandissante à des ripostes populaires. Ces armures protègent tous les citoyens sans distinctions aucunes et peu importe leur profession.  Si elles sauvent un policier intègre, c’est bien, si elles sauvent d’un abus policier, c’est bien aussi. Ce qui compte, au final, c’est que personne ne soit blessé.

– vous dites que c’est une armure pour tout le monde, mais je ne me vois pas prendre le bus en armure.

  – Daniel Guersan : je ne parle pas d’une armure du Moyen Âge, mais d’une armure Hi-Tech. Son blindage fait moins de 2 mm, est invisible et pèse en moyenne comme une bouteille de soda. C’est bien plus agréable de porter une armure ultralégère plutôt que de redouter une violence devenue endémique. La tranquillité d’esprit, c’est au final très confortable. Certains de nos clients disent même se sentir vulnérables quand ils l’enlèvent.

De plus l’armure ne nécessite aucun entretien, est lavable, transpirante et possède une longue durabilité. Rien à voir avec ce qui se faisait avant.

– vous pensez que les gens vont vraiment porter des armures ?

 – Daniel Guersan : en fait c’est déjà le cas ; vous avez probablement déjà croisé des porteurs d’armure sans vous en rendre compte. Maintenant je vous répondrai que par exemple, en Grande-Bretagne, un ado est poignardé tous les neuf jours et qu’en France on peut mourir pour un regard de travers ou une cigarette. Demandez ce qu’elles en pensent aux centaines de femmes agressées ou violées, comme en Allemagne, ou aux retraités lassés d’être pris pour cible. Sans même évoquer les manifestants. Doit-on aussi parler des employés de bijouterie et de station services ou des médecins et pharmaciens… Les pouvoirs publics sont incapables d’endiguer la violence et il faut bien y faire quelque chose. Les gens attendaient ce type de protection et je préfère les voir porter des armures que de les voir se procurer des armes, légales ou pas, comme c’est si souvent le cas.

 – A-t-on le droit de porter ce type d’armure ? Est-ce légal ?

 – Daniel Guersan : absolument. Nous respectons les législations des pays dans lesquels nous vendons et adaptons nos modèles au besoin. Nos produits sont conformes aux normes européennes, testés et nous ne lésinons pas sur la qualité des matériaux.

 – Mais les pare-balles ça existe déjà, en quoi votre solution diffère ?

 – Daniel Guersan : nous utilisons une technologie brevetée radicalement différente de celle du bon vieux Kevlar. Nos matériaux absorbent l’énergie d’impact au lieu de se déformer comme un filet.  Ça permet de protéger de 100 % des armes blanches en plus de protéger des projectiles.  Vous n’êtes pas près de le faire avec un pare-balles.

Pour rappel les pare-balles n’arrêtent bien que les balles, mais les poignards, les tasers, ou même les simples coups. Ils le font très bien mais manquent cruellement de diversité protectrice. On peut bien sûr ajouter à un pare-balles des mailles d’acier puis des plaques en polypropylène et enfin des plaques balistiques en céramique pour augmenter son niveau de protection mais cela pèse terriblement lourd de l’ordre de 11 à 16 kilos et coûte cher. C’est OK si vous travaillez en sécurité avec un risque fort d’attaques à coup de feu, mais bien trop contraignant pour les gens ordinaires. Sans même parler de l’entretien.

Notre technologie bat tous les records en matière de ratio diversité-poids. Vous pouvez vraiment l’utiliser tous les jours sans que ce soit un calvaire et vous assurer une protection optimale contre une très vaste gamme de menaces. C’est idéal pour les gens menant une vie normale.

 – vous pensez vraiment pouvoir arrêter la violence ?

 – Daniel Guersan : du point de vue physique nous pouvons tout arrêter, nos modèles militaires le prouvent, mais arrêter la violence en tant que phénomène réclame un véritable changement dans notre manière d’aborder les choses.

 Je ne crois pas à l’action de cow-boys sous-entraînés à qui on a donné une plaque, un tas d’armes-gadgets et un sentiment général d’impunité. Cela n’est pas tenable à terme ; surtout lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous et que les scandales se multiplient.

Je n’aborderai pas ici ce que je pense du corps policier, mais il a manifestement perdu la bataille de la légitimité. Et a donc perdu le monopole de la violence dont il n’était que dépositaire mais aucunement propriétaire. Le vrai problème, avec la ligne dure, c’est qu’elle est contagieuse ; attendons-nous une riposte d’envergure pour le comprendre ?

À l’époque des rhétoriques guerrières, la seule manière d’endiguer la violence c’est d’imposer le dialogue. Lorsque nos armures rendent la violence inopérante, le seul choix des différentes parties, c’est le dialogue. En somme moins la violence fonctionne et moins on y a recours. C’est un cercle vertueux.

– comment vont réagir les pouvoirs publics à ces armures ?

 – Daniel Guersan : je m’attends à une réponse de type stupide tout en espérant être positivement surpris. Néanmoins un pouvoir avisé connaît le gain politique d’un apaisement réel du sentiment général d’insécurité, surtout dans un contexte ou insécurité rime avec réactions de rue et défaite électorale.

Si les pouvoirs publics l’ignorent encore, les effets d’annonce sur l’insécurité, ça ne prend plus. Alors à défaut de pouvoir régler le problème, leur intérêt direct c’est de nous faciliter les choses. C’est une relation gagnante-gagnante dans laquelle on règle le problème et ça leur facilite la vie.

– merci de cet entretien

 – Daniel Guersan : c’est à moi de vous remercier. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter le lien ci-dessous,  et de nous retrouver sur les réseaux.

https://urbanpersonalarmor.com/

Patrick Granville

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Bernardo de la Vega

(Suite) Face à André Berkoff, cette bonne Mme Hattias a d’ailleurs fini par se contredire: elle a dit que, de toute façon, que ces garçons soient mineurs ou majeurs on avait le devoir de les prendre en charge pour les sortir de la rue… Car, sinon, ils vont être contraints de voler et de tuer pour survivre ! (Sic) Elle est pas belle la vie d’un juge?

Bernardo de la Vega

C’est quoi cette fable ? Tout le monde sait maintenant que ce fils de pute est majeur et qu’il a même 26 ans ! Bien sûr, certains, comme la future bâtonnière de l’UE, Mme Hattias, s’ingénient à vouloir nous faire croire que l’on n’a aucun moyen physique de savoir si un migrant est majeur ou mineur. Foutaises !

Jean Charles Spund

Une vraie sale gueule de nazislamique pakimahomerdique

Lisianthus

Un islamopithèque, quoi.

Patapon

C’est la guerre? Ben oui,mon camarade.!C’est en Françe? Oui,qui eut pu prévoir cela,n’est ce pas,en un si doux pays,? Alors,”Aux armes,Citoyens…!” Aux armes,etcoetera…

POLYEUCTE

Regardé les Pubs… en anglais.
Discours sur les dangers…. sans démonstration de L’ARMURE…. Bizarre….

Daniel Guersan

démonstration en ligne sur le site.

Kristo87

Une vrai belle tête d’enfant de putain brûlons le en place public

Decu de tout

Que fait cette merde pakistanaise en france et son père qui approuve son geste .

nitiobriges

je réclame le port du sabre dans ce pays de baltringues, de collaboboschiottes.pas de pitié pour la racaille et autres vermines.france, pays de collabos et de parasites pourris.francais de papiers torche cul.vivement votre extinction.pas de quartiers pour la racaille gauchiasses et la pseudo-chiassidence de droite chrétienne bourgeoise.les sorals dieudonnés, et autres fn rebaptisé rn. cuistres complémentaires dans leurs délires de traitres anti-france.

Gedeon

Cette situation est surréaliste, en 2020, en France on ne devrait pas avoir ce genre de peur. Mais voila, certains ont tout fait pour en arriver là…

Sylvain

Moi, j’en ai marre de me demander chaque jour si je ferai partie des 120 surinés du jour, de marcher en regardant derriere moi quand des types peu nets me serrent de trop près, d’aller manifester la peur au ventre. Alors merci a l’inventeur pour ce produit haute technologie.

Bergereau

tenez-vous au courant. Il n’est pas né en 2002 car il a avoué avoir menti et avoir 25 ans ! Sinon, pour le reste, d’accord !

BERNARD

Toujours intéressant de voir de nouveaux produits d’auto-défense.. Personnellement , lorsque je dois me balader en RP (heureusement de plus en plus rarement), je porte une minerve anti-lisse-lame dont j’ai déjà fait la pub ici, produit léger, facile à porter. (60€)
https://www.gilet-pare-balles.com/protection-anti-couteaux/208-col-roule-anti-couteaux.html

Par contre, dans le cas de l’armure, elle n’aurait servi à rien contre la CPF paki qui a utilisé une feuille de boucher en frappant la tête par l’arrière !

Kombat

Vous avez tout faux. Une minerve contre des terroristes armés de machettes, de hachoirs, de couteaux de boucher ! ! Faites moi rire ! Une armure, oui. J’adhère

ZeKat

Avant d’écrire des conneries, vous auriez dû regarder le site de l’inventeur urbanpersonalarmor.com

patphil

“A-t-on le droit de porter ce type d’armure ? Est-ce légal ?”
voilà le genre de question qui me fait dire que notre “démocratie” est bien malade
m’enfin, d’ici quelques temps si les coups de couteau ne parviennent plus à nous terroriser, ils la déclareront illégale

ZeKat

Du moment que c’est pas du matériel militaire y’a rien a dire

ricco

Si M Guersan considère que c’est une ” chance ” de se faire blesser ou tuer par un policier ? ” Vous avez statistiquement cent-trente fois plus de chances d’être blessé ou tué par un policier” Le mot ” risque ” a disparu ! Bon, son produit n’est peut être pas mauvais, mais si on veut vous égorger, ça se fera sans problème, et justement, ça semble être le mode opératoire privilégié, il faut dire qu’on a peu de chances d’en réchapper, j’ai bien dit ” chance ”
On est serait presque à ” il a des chances d’être tué et des risques de s’en sortir ” maintenant.

ZeKat

Si vous regardiez le site de l’inventeur, au lieu de commenter sans savoir, vous verriez qu’il s’agit d’un matériel 100% nouveau et sans équivalent. Urbanpersonalarmor.com

Daniel Guersan

En statistique on utilise le mot chance en France et risque en Belgique et au Québec .L’armure possède un col anti égorgement déployable en masque facial de protection. Sérieusement, les commentateurs on explique tout sur le lien et y’a même des vidéos vous pourriez prendre 3 minutes avant d’écrire.

Maximilien

Non a ces gadjets temporaire, oui au combat quotidien contre les doctrines gauchistes…

Zak

Imbécile ! Et d’une c’est pas un gadget mais certainement le produit le plus sérieux de la décennie. Et de 2 vous aurez bonne mine a aller vous battre sans protection. Et de préférence la protection la plus efficace possible. Autant écrire ” cible” sur votre poitrine. . il est donc évident, monsieur l’esbrouffeur, que vous ignorez tout du combat et que vous n’êtes pas un combattant.

Margaux

Mon ami en a acheté un. Fini, la peur dans les manifs de gilets jaunes. Les étranglement policiers ne seront plus possibles. Ce blouson est exceptionnel. Jamais vu une telle matière. C’est vrai que c’est exceptionnel. On en a tellement marre de la violence des policiets. Avec ca, ils peuvent plus rien nous faire

kounnar

Alors ce Monsieur n’a rien inventé du tout il suffit de parcourir les nombreux sites ou se vendent ce type d’équipements… et ils sont légions surtout aux USA :-)
Depuis le simple tee shirt “anti coupure” aux luxueux “pare-balles” “pare couteaux” emballé dans des vêtement de marques prestigieuses…
Mais pour faire cesser les agressions ils me semble qu’il serait plus efficace de raccourcir le titre à seulement “demain tous en armes” :-)
Au moins en été on survivrait …à la chaleur !

Ren3

Visiblement vous n’avez pas lu l’article. C génial. Révolutionnaire. Moi, je protège ma famille. Je prends. Si vous, vous ne voulez pas vous protéger, tant pis pour vous, vous serez peut être l’un des 29 surinés de demain

Guersan Daniel

Mr Kounnar est manifestement mal préparé au débat scientifique et technologique. Et parle sans connaître le sujet. Pour ma part j’ai huit ans d’expérience en zone de conflit et la première chose que l’on y fait c’est de privilégier la protection. Ce qui est exigeant au niveau des choix matériels. Les enragés qui préfèrent les armes n’y font pas de vieux os. Il ignore aussi que ces armures évacuent la chaleur. Bref, Mr Kounnar devrait se cantonner à des sujets qu’il maitrise. Pour les autres il est facile de se renseigner. Signé l’ inventeur et ses 14 brevets internationaux.

Kombat

Sauf que ce produit n’a pas son pareil, je confirme. Tout ce dont vous parlez est tres différent et en définitive inefficace, ou alors tres, tres lourd. Et tres tres cher. Rien a voir. Avec l’invention de ce Monsieur, on est vraiment bien protégé sans que cela soit pesant. C’est exactement ce qu’il nous fallait. Pour une fois que quelque chose est fait poyr les gens, saluons le.

Daniel Guersan

Monsieur Kounnar, vous n’êtes manifestement pas à l’aise avec les technologies de protection alors que moi j’ai huit ans d’expérience en zone de conflit. Si vous vous étiez renseigné, vous auriez su que ces armures dissipent la chaleur et ne sont pas faites de kevlar (les fameux produits que vous citez) mais d’écailles de polymères brevetés dix fois plus résistants. En bref le sujet vous échappe.
Laissez-moi donc vous raconter comment cela ce passe en vrai. Si vous devez choisir entre l’armure et l’arme prenez l’armure, car les excités en arme ne font pas de vieux os (je l’ai trop vu). Peut être êtes vous un combattant d’élite capable de repousser tous les assauts. Pour les gens normaux l’armure c’est un vrai progrès.
Signé l’inventeur et ses brevets

Patapon

La peur..Et des malins qui en profitent pour se faire du fric…Francais,ne baissez plus les yeux,soyez vigilants et solidaires,soyez fiers de ce que vous etes(le Franc,c’est un homme libre) Faites vous “accompagner”d’un Malinois si vous êtes cynophile,(protection rapprochée idéale) ,mais,de grâce,cessez de vous conduire en pleutres.La peur ne profite qu’a nos ennemis.

Lire Aussi