Demande d’expertise sur l’origine du Covid-19 et son développement

Publié le 15 avril 2020 - par - 20 commentaires - 1 052 vues


Justification de la demande d’expertise
La France fait partie des pays pour lesquels la crise sanitaire du Covid-19 a pris une ampleur particulière, se répercutant en crise économique et sociétale. C’est essentiellement le peuple qui souffre de cette situation, et il a pu constater de nombreuses défaillances de nos services publics. En effet, alors que ce genre de menace avait été explicitement prévu, on a constaté de la part de notre système politique et sanitaire, d’abord l’absence totale d’anticipation et même de prise en compte de ce qui était connu et prédit, puis son retard à réagir, l’accumulation de positions inadaptées et souvent contradictoires, des procédures d’une lourdeur coupable et l’irresponsabilité de hauts fonctionnaires. Si rien n’est engagé, il est totalement illusoire de croire que le système en place va se modifier de lui-même.

Le peuple, victime et souverain, demande donc qu’on lui rende compte. Et il le demande dès à présent, pendant que la perception des problèmes est vive et les données encore accessibles. Ensuite il sera trop tard, on aura autre chose à faire, ne serait-ce que pour « reconstruire » le pays en arguant d’une « union nationale », puis le peuple oubliera et les dirigeants continueront comme ils ont eu l’habitude de faire.

Demander une “concertation démocratique” ou organiser des “états généraux” sur le sujet sans disposer de bases prouvées conduirait à des débats sans fin où chacun défend ses idées ou ses intérêts. Si nous voulons que la crise actuelle serve à quelque chose, il faut acquérir une connaissance objective de ce qui s’est passé et disposer d’éléments fiables pour anticiper ce qui peut se passer dans le futur. Le seul moyen pour espérer connaître la réalité de façon objective est une expertise ayant pour objet de déterminer les causes de la crise et de son évolution.
Cette connaissance est d’autant plus indispensable que ce genre d’attaque se reproduira. Pour se préparer à y faire face, il est indispensable de déterminer objectivement l’origine et les caractéristiques exactes de ce nouveau virus, ainsi que les raisons des défaillances ayant contribué à la situation actuelle.

Le peuple demande donc une mesure d’expertise, avec les moyens nécessaires pour la conduire et en vérifier le bon accomplissement.
La responsabilité des pouvoirs en charge du système qui nous gouverne et qui gère ce genre de situation est engagée dans la crise actuelle. Ils ont donc d’autant plus l’obligation morale et légale de donner suite à cette demande d’expertise afin que toute la lumière soit faite et permette ainsi de prendre en toute connaissance de cause les décisions qui s’imposent pour le futur, immédiat et plus lointain. Rejeter cette demande serait un déni de responsabilité qu’il conviendrait de porter sur la place publique.

Objectifs de l’expertise

L’expertise aura pour objectifs de déterminer :
D’une part l’origine et les caractéristiques exactes du nouveau Coronavirus Covid-19,
D’autre part, spécifiquement pour la France :
les conditions qui ont conduit à la crise sanitaire, économique et sociétale déclenchée par le Covid-19,
les responsabilités engagées dans cette crise,
les modifications majeures à apporter à l’organisation de notre société pour faire face efficacement dans le futur à toute menace prévisible.

Données à prendre en compte dans l’expertise

Les experts devront avoir le champ d’investigation le plus large possible pour collecter et analyser toutes les données susceptibles d’être utiles à leur mission. C’est pourquoi l’expertise doit être internationale pour ce qui concerne la détermination de l’origine et des caractéristiques du Covid-19.

Les experts sont tenus d’examiner les diverses hypothèses envisageables. Celle selon laquelle le Covid-19 aurait pu être créé en laboratoire mérite un approfondissement particulier. En effet il est établi que ce nouveau Coronavirus s’est attaqué à l’homme du fait qu’il possède une molécule de protéine lui permettant de se fixer sur des cellules humaines. Or aucune explication scientifique n’a pu être donnée sur la façon dont cette biomolécule aurait pu s’insérer spontanément, de façon naturelle, dans le génome d’un Coronavirus, alors qu’inversement des insertions de ce type ont déjà été réalisées en laboratoire. L’hypothèse d’un virus créé en laboratoire est donc à étudier très sérieusement.

Dans le cadre de cette hypothèse, les laboratoires de recherche portant sur les virus devront être expertisés. Une attention toute particulière sera portée au laboratoire P4 de Wuhan. En effet, le Covid 19 est apparu près de ce laboratoire dont on sait qu’il a procédé à des expérimentations pour modifier des Coronavirus. En outre, des informations apparemment crédibles mettent en cause ce laboratoire pour de sérieuses entorses à la sécurité, et il convient donc de les valider ou de les infirmer. Soucieux de sa crédibilité, le gouvernement chinois ne manquera pas d’apporter toute l’aide possible à la présente mission d’expertise afin de lever définitivement toute ambiguïté à ce sujet.

Définition de la mission d’expertise

La mission sera menée au nom et pour le compte de la France, avec les autorisations permettant aux experts d’enquêter sur le plan international en ce qui concerne l’origine du Covid-19 et les recherches afférentes.
Les experts nommés auront pour mission :
Explorer et évaluer les diverses hypothèses susceptibles d’expliquer l’apparition du nouveau Coronavirus. Évaluer en particulier la possibilité d’un ajout naturel spontané d’une molécule de protéines à un Coronavirus existant et celle d’un nouveau virus créé en laboratoire.

Identifier les laboratoires effectuant des recherches sur les virus, décrire les finalités de leurs recherches, dire comment elles sont contrôlées, étudier  les résultats de ces recherches et dire si elles sont susceptibles de créer de nouveaux virus aptes à s’attaquer à l’homme.
Étudier en particulier les expérimentations effectuées par le laboratoire de recherche biologique P4 de Wuhan sur les Coronavirus. Dire quels étaient les objectifs de ces recherches. Dire si les procédures de sécurité étaient adaptées et suffisantes et si elles ont été exemptes de toute faille ou entorse. Dire si des dysfonctionnements ont pu provoquer la transmission de virus vers l’extérieur du laboratoire, et dire comment. Consulter tout document et interroger tout sachant apte à éclairer ces questions.

Examiner les réserves, critiques et divergences qui ont pu être faites sur les conditions de sécurité des recherches sur les virus et sur les objectifs des travaux entrepris à ce titre. Répondre en particulier à l’argument selon lequel de tels nouveaux virus représentent potentiellement une arme biologique.
Évaluer la dangerosité du Covid-19, expliquer les différences de mortalité et de létalité de ce virus d’un pays à l’autre, en veillant à une détermination cohérente du taux de transmission et du taux de létalité permettant des comparaisons objectives.

Examiner les différentes stratégies qui ont été mises en œuvre pour anticiper et gérer cette crise dans divers pays, mettre en évidence leurs points faibles et leurs points forts, en précisant l’impact de leur environnement économique et commercial. Étudier également les recommandations qui ont été faites à propos de cette crise par des entités ayant des fonctions officielles ou notoirement reconnues en la matière, comme l’OMS, la DGS et l’Inserm en France, etc… Identifier en particulier les conséquences qu’ont pu avoir sur l’évolution de la crise l’absence ou la mauvaise utilisation de certains moyens ou de certaines connaissances, et dire si ces manquements auraient pu être évités.

En conclusion :
Dire quelle est l’origine probable du nouveau Coronavirus Covid-19 et préciser sa dangerosité ;
Dire si cette crise a été correctement anticipée et gérée en France, dire pourquoi, donner des recommandations pour sortir de la situation actuelle, décrire les responsabilités engagées ;
Dire quelles sont les menaces qu’il convient d’envisager pour l’avenir et les recommandations pour se préparer à y faire face efficacement, du début de la menace à la sortie de crise incluse.

Suite à donner

J’espère que ma proposition sera soutenue, et tout apport de compétences sera le bienvenu. Dès lors la suite de cette démarche serait :
– une pétition qui confirme ce soutien, sur la base du présent texte, revu en tenant compte des critiques et suggestions exprimées.

– l’envoi à notre Premier ministre, avec copie à nos députés, de cette demande d’expertise, pétition à l’appui, sur la base d’un budget estimatif de 1,3 M€ et d’un délai de 3 mois pour remise d’un pré-rapport avec les premières recommandations à court terme et 5 mois pour le rapport final.

– Mise en place immédiate d’un comité directeur restreint, indépendant de l’exécutif, ayant toute liberté d’action pour la conduite et la diffusion des résultats de cette expertise, dans les limites de sa définition.
La première mission de ce comité sera de finaliser l’ensemble des dispositions techniques et organisationnelles nécessaires à la réalisation de l’expertise : la détermination des moyens à mettre en œuvre, en particulier la constitution des équipes d’experts, microbiologistes et juristes spécialisés ; les dispositions légales nécessaires, avec demandes d’autorisation d’audits dans les laboratoires de recherche ; la répartition des tâches ; les délais et plannings d’intervention ; les modalités de contrôle par des entités indépendantes ; la finalisation des budgets à engager, etc.

Raymond Riche

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
MYLENE

PAR CONTRE, si ça peut aboutir à une surveillance DE CES LABOS P4, aussi exigeante que celle du nucléaire, cela nous protègera d’autres aventures similiaires à venir. Cet “armement ” invisible peut convenir à tout totalitarisme. C’est une vraie menace pour l’humanité.

MYLENE

BRAVO MONSIEUR. Par contre diffuser ENORMEMENT ce texte peut réveiller les gens. SI une personne diffuse ce texte au moins à dix personnes, qui à leur tour le diffuseront, alors oui, on peut espérer cette expertise. Je souhaite beaucoup de lecture à votre article. Pour cela il faudrait que votre texte reste au moins “un mois” sur le site. MERCI.

Riche

Merci de votre soutien. Je suis parfaitement conscient de votre remarque sur la nécessité d’une diffusion importante. C’est pourquoi je terminais en disant « j’espère que ma propre mission sera soutenue …. Dès lors la suite de cette démarche serait : …. ». Mais assurer une diffusion importante n’est malheureusement pas de ma compétence !

Jonathan Zaroff

Il est peu probable que l’on parvienne à réunir une commission internationale d’experts pour enquêter sur ce laboratoire P4, ce qu’il a fait et dans quel but.
Et si cette commission doit être chapeautée par les gouvernements, ce n’est même pas la peine.

Comme pour le SIDA (lui aussi une création de laboratoire, lui aussi un virus, lui aussi échappé “accidentellement” dans la nature, et comme par hasard en Afrique sachant que ce virus présentait aussi la singulière caractéristique d’être plus virulent sur l’organisme des noirs), comme pour le SIDA on apprendra quelque chose dans 20 ans, mais ce sera grâce à des fuites de services secrets, ou grâce au travail de journalistes d’investigation.

Riche

Il n’est pas question de « réunir une commission internationale d’experts » et il n’est pas question que ces experts soient « chapeautés par les gouvernements » : il s’agit d’équipes d’experts nommés en France avec une mission qu’ils s’engagent à remplir en toute indépendance dans sa totalité et réciproquement sans en déborder.

nevada

Bien sur, c’est une excellente idée. Le problème est que les experts désignés seront, une fois de plus, soumis aux pouvoirs, de France, de Chine et d’ailleurs. Comment voulez vous garantir la neutralité alors que le peuple n’a plus la parole? La démocratie n’existe plus dans le monde. Nous sommes déjà dans le “Meilleur des Mondes” et à la veille d’être pucés. Merci aux Bisounours électeurs de Sarko, Hollande et Macron, pour ne parler que de ceux là. Nous réclamons depuis des années des référendums pour avoir le droit à la parole. Peine perdue. Même les résultats des votes concernant des choses essentielles, comme l’Europe, par exemple, ont été balayés d’un simple revers.

Jonathan Zaroff

Entièrement d’accord, Il n’y a plus rien à attendre des gouvernements de nos pays occidentaux, tous partie prenante dans la mondialisation.

Riche

« Le problème est que les experts désignés seront, une fois de plus, soumis aux pouvoirs, de France, de Chine et d’ailleurs » : non, la dépendance des experts est une des conditions spécifiquement portées dans le cahier des charges de mission (toujours bien entendu dans les limites de celle-ci, car réciproquement l’expert n’a pas le droit d’en déborder). Bien sûr les pouvoirs tenteront de mettre des obstacles, c’est toute la question de la responsabilité des experts qui ont l’obligation de signaler toute obstruction à leur mission, et dans ce cas les pouvoirs qui s’y sont opposés montrent officiellement qu’ils refusent la transparence, ce qui est un élément qui souligne leur probable responsabilité.

Kancau11

Si il y a une chose indiscutable c’est que l’origine du virus c’est la CHINE, ce qui est incertain c’est l’ origine, animale, ce serait accidentel, laboratoire, on peut se poser la question, les dirigeants chinois en ce qui me concerne sont tout à fait capables d’ avoir accompli cette forfaiture afin de mettre le monde à genoux, ce qui est en train de se produire, on sait le peu de cas qu’ils font de leur peuple qui aurai servi de cobaye, peut-être qu’ils ont déjà le vaccin et qu’ils attendent que les prix montent, l’avenir nous le dira.
Bien sûr ce n’est qu’une hypothèse.

Dugenou

C’est une hypothèse qui commence à tourner (voir l’émission de Calvi sur CNews du15/04).
Ils sont capables de tout. Souvenons nous que dans les années 50, des docteurs Folamour d’un grand pays (?) n’hésitaient pas à tester des saloperies sur leur peuple… pour voir.

Jonathan Zaroff

Mais les Chinois, en faisant cela, auraient du même coup éliminé leurs clients puisqu’ils vendent à toute la planète ! Et ce n’est pas leur intérêt !
Par contre, les Etats-Unis depuis longtemps cherchent le moyen de réduire la Chine qui est la puissance qui les inquiète le plus.
Et l’épidémie démarre en Chine… Et puis en Iran, autre pays qui insupporte les Etats-Unis…
Les Etats-Unis ont certes été touchés à leur tour (quoique, curieusement, avec un temps de retard) mais eux non plus ne sont pas à ça près – au contraire si c’est le moyen de dresser leur opinion publique contre la Chine.

patphil

pas besoin d’un commité d’experts, d’une commission parlementaire pour cela;
le crétin moyen comme moi (et complotiste bien sur) l’a compris

Riche

Votre position représente en fait l’une des composantes principales du problème de fond, une majorité de personnes se forge un avis sans avoir analysé en profondeur et avec compétence les données objectives, même quand elles existent. Cette lacune devient gigantesque lorsque les données objectives n’existent pas ou sont très difficiles à obtenir : c’est le but de cette expertise. Sinon nous sommes devant des populations partagées entre des avis opposés, et qui discutent ou plutôt se disputent sans se fonder sur un rien de solide.

François Desvignes

Quelle que soit la destinée de l’expertise sollicitée, l’Histoire dira que, nous concernant, elle ne fut que la première de nos dix plaies d’Egypte.

Le Covid amènera d’autres fléaux et le second immédiatement après lui, la pauvreté : la famine.

Il vaudrait mieux nous préparer à la famine en tout cas mieux que nous nous sommes préparés au covid car la pauvreté due au covid fera plus de morts que le virus, qui seront plus jeunes, plus injustes.

Lustuc

Plutôt que de demander ; transparence des informations sur l” origine du virus ,à un régime totalitaire, ne vaudrait-il pas mieux mettre en place, une menace comparable à titre de dissuasion ? Ça a fonctionné entre URSS et USA et tous les états détenteurs de l’arme nucléaire..La Chine ne réfléchirra pas longtemps si c’est une épidémie accidentelle à prévenir le monde.
(Pas l’OMS) qui n’est pas plus fiable étà elle-même totalitaire.)

Luc Charles

Il faudrait déjà démontré l’existence des dits’ virus’.Jusqu’à preuves du contraire, aucuns virus n’a jamais été identifiés ou photographiés.Pas même le sida.Les ‘épidémies” sont causées par l’électrification de la terre depuis 120 ans par les ondes des radars(entre autres) installées massivement de par le monde, ondes électromagnétiques. ..et qui font chuter le système immunitaire. Pasteur est un imposteur et son contemporain Antoine Béchamp l’a magistralement démontré à travers l’étude des mycrosimas, exosomes. Quand chacun aura compris ça, tout le monde saisira avec effroi l’horreur de l’arnaque.

didile

Mourants du virus ,ou sauvés par le confinement ou par des masques hypothétiques ,les sans -dents ,paresseux ,illettrés et incapables de traverser la rue vont tous être enrichis de quelque chose :le vocabulaire .

JOSEPH D ARIMATHIE

EXPERTISE ACHEVEE ; 12 BALLES .

Lire Aussi