Déni de Démocratie en Gâtinais ! Dictature appliquée par la Préfecture !

Question  :

Comment caractériser un déni de démocratie qui fait basculer un État d’une attitude démocratique à une attitude tyrannique ?

En ne permettant plus à ses citoyens l’expression des opinions multiples dans des réunions où les élus assument leurs gestions et leurs choix.

Voilà un type « qui en a ». L’ancien maire de Vallery (1990-1995), Jean-François Chabolle, est revenu aux affaires dans le Gâtinais, du côté de Melun, Fontainebleau et Nemours.

À 66 ans, même si politiquement il n’est pas royaliste comme moi, je lui reconnais une qualité.

Celle de ne pas avoir peur de venir devant les citoyens expliquer, convaincre et fédérer derrière lui les habitants de sa région.

Son sujet est classique, on débat d’une obligation (qui nous vient des normes européennes)  de réhabilitation des assainissements non collectifs de nos communes.

(on doit débattre des matières fécales, pour être plus précis)

Pour cela, notre homme tente d’organiser une réunion d’information collective sachant que, par foyer, il est question d’une aide de 6 000 €.

Excusez du peu, on ne parle pas de 50 € par famille mais de l’utilisation de plusieurs milliers d’euros !!!

Il organise, écrit, convoque ; bref, il gère son affaire. Et plutôt bien, avec de la qualité.

Y compris avec la paperasse du confinement et de la permission de sortir après 18 h 00.

Ne pas oublier le mot à remplir.

Merci Maîtresse !!!

Moi qui refuse de devenir un petit garçon avec l’obligation de lever le doigt pour me déplacer dans mon propre pays en écrivant un mot à la maîtresse, c’est l’occasion de découvrir cette fameuse attestation.

Que je ne remplirai jamais, au grand désespoir de toute ma famille, mais mon père m’ayant offert le nécessaire à la naissance.

Je les touche, pour moi, elles sont bien là…

Nous voilà donc, citoyens de ce pays, conviés par un élu, pour comprendre et réagir à ses choix et pour lui demander moult explications dont la première, par les temps de stupidité gouvernementale, est :

Les 400 000 ou 500 000 euros de budget ne seraient-ils pas mieux employés à soutenir le tissu économique de nos communes plutôt que de financer des normes européennes qui n’ont  aucune urgence ?

(Je ne suis pas communiste, juste du parti des pragmatiques et du porte-monnaie vide).

Les commerces et les entreprises qui sont, sur les ordres d’un gouvernement, obligés de rester fermés sont-ils plus importants ou pas que ce que recueillent nos cabinets d’aisance ?

Les politiques ont l’art de ne jamais écouter les priorités des citoyens.

Et puis, aussi, d’autres questions sur qui, combien, quand, etc. ?

Bref, la réunion promettait de tenir toutes « ses promesses » tant j’avais hâte de comprendre la démarche de nos « sachants » en matière de traitement de la fécalité humaine et de son degré d’urgence en 2021.

Quand…

Soudainement les pandores arrivent !!!

Nous sommes à la campagne, donc ce sont 2 gendarmes, envoyés par le préfet, pour faire cesser ce trouble aux consignes gouvernementales.

(photo non contractuelle : ils étaient plus gros, moins lestes, moustachus, mais néanmoins empathiques)

La préfecture ayant décidé de faire cesser une réunion publique, organisée par un élu et qui exerçait, suivant le mandat que ses citoyens lui ont confié, sa mission de politique au sens premier du mot :

Gérer les affaires de la cité !

Et bien, non, le préfet a ordonné aux participants de quitter les lieux immédiatement. Et, à voir la tête bien gênée de nos deux pandores, obéir à des ordres bien cons ne doit pas être facile tous les jours.

Nous ne sommes plus en démocratie.

Le peuple et ses élus n’ont plus aucun pouvoir.

Je soutiens sans réserve la  :

Au final, cet événement est tout petit : c’est juste des flics qui viennent interrompre une réunion publique, organisée par des élus. Mais, en réalité, c’est déjà plus que cela car :

 » À force de tout voir, on finit par tout supporter…

À force de tout supporter, on finit par tout tolérer…

À force de tout tolérer, on finit par tout accepter…

À force de tout accepter, on finit par tout approuver ! « 

Saint Augustin
(13 novembre 354 – 28 août 430)
est un philosophe et théologien chrétien de l’Antiquité tardive, évêque d’Hippone,
et un écrivain berbère.

Et mon souhait serait que ces élus soient conscients que leur renoncement est identique à celui de ceux qui ont rempli le Vel d’Hiv, une certaine année noire, pour des Français qui ne sont jamais revenus…

 

image_pdfimage_print

3 Commentaires

  1. Globalement d’ accord avec cette analyse…. lire https://ripostelaique.com/de-la-fiscalite-asservissante.html où je renvois également au SPANC Val d’ Adour Environnement…. je précise qu’ à mon humble avis un spanc complet coûte environ 12.000,00 euros hors taxes avec une capacité de traitement d’ une maison habitée a4 personnes. Les 6.000 euros offerts par Gâtinais en Bourgogne n’ en sont donc qu’ une petite moitié, la TVA étant à 20 % en sus.
    FCC Cercle Légitimiste de France fcdc@bbox.fr

  2. le gouvernement par la peur (de devoir être racketté de 135€)
    et par la soumission des zélites

  3. un maire est de part la loi le 1er OPJ de la commune…il pouvait sans probleme désobéir aux pandores, et leur dire d’aller faire leur rapport au Prefet…qui lui, etait hors la loi en exigeant une telle mesure….en fait le maire avait peut etre des couilles…mais il n’en avait qu’une !!!!!

Les commentaires sont fermés.