Dépistage Covid : fuite des données de 700 000 testés !

Si vous avez été testé du Covid en pharmacie, sachez que vos nom, prénom, date de naissance, adresse, numéro de téléphone, numéro de sécurité sociale et adresse courriel peuvent être tombés en de très mauvaises mains

Le SI-DEP (système d’informations de dépistage) est une plateforme, dite sécurisée où, sont systématiquement enregistrés les résultats de tests Covid-19, afin « de s’assurer que tous les cas positifs sont bien pris en charge » et d’identifier les cas contacts, raconte le ministère de la Santé sur son site.

Cette plateforme, « fabriquée par l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) en urgence, en décembre […] n’est pas très ergonomique» a expliqué le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Cet énième cafouillage du ministère de la Santé a donc  obligé nombre de pharmaciens à utiliser des intermédiaires pour rentrer les résultats des tests dans le SI-DEP. Francetest est l’un d’eux, facturant un euro par transmission.

Une importante faille de son site a rendu accessibles les données et résultats de 700 000 de personnes !

 Ces données étaient accessibles, jusqu’à vendredi dernier,  grâce à un mot de passe trouvable, en clair, dans un dossier à portée de tout un chacun, sur le site de Francetest.

Informée par un signalement anonyme, la CNIL,  la très inutile  « protectrice »  des données personnelles, dit avoir lancé des investigations

Pour envoyer l’efficace nain Darmanin courir derrière le ou les voleurs de données sensibles, à coup de paroles verbales ?

Ces informations pouvant se revendre à toutes sortes de malfrats,  grâce à l’incurie du ministère de Véran, ces 700 000 personnes sont en grand danger. Elles risquent un emprunt fait en leur nom ou une usurpation d’identité, etc.

L’on ne peut savoir si elles ont été avisées… C’est aussi secret que les contrats et pourcentages reversés par Big Pharma sur les ventes de vaccins. Toutefois, il se dit que que lorsque la fuite de données est susceptible d’engendrer un risque élevé pour les droits et libertés, le responsable doit en informer les personnes concernées.

Mieux encore ! Francetest héberge l’ensemble de ces données  via Amazon Web Services (AWS), le service de cloud computing d’Amazon. Elles sont stockées sur « les serveurs Amazon Aurora certifiés hébergeurs de données de santé et situés à Paris ». Toutefois, en vertu du CLOUD Act, les autorités américaines peuvent ordonner la divulgation des données stockées en Europe par des entreprises américaines… Voilà qui rassure !

Dimanche, la Direction générale de la santé (DGS) a envoyé un mail aux pharmaciens, leur rappelant quels étaient les logiciels agréés et compatibles avec le SI-DEP.

« Cela fait des semaines et des semaines que nous alertons les autorités sur ces sociétés qui se présentent comme labellisées et facilitent la tâche des pharmaciens pour aller sur le SI-DEP » s’alarme le président des syndicats des pharmaciens.

« Nous avons absolument besoin que les autorités nous fournissent un outil permettant de transmettre les données au SI-DEP avec notre logiciel métier, qui est sûr et agréé » a-t-il insisté, précisant que même les logiciels préconisés par la DGS n’étaient pas suffisamment sécurisés…

Évidemment !

Apprenant cet immense scandale, l’on pense immédiatement à l’insupportable autosatisfaction permanente qu’ose afficher l’arrogant Véran.

Le dictateur Macron et sa mafia sont absolument lamentables en tout, sauf en matière de corruption et de privation de libertés des Français.

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=RZC7BXI0KG0

image_pdfimage_print

7 Commentaires

    • Ca ne concerne pas la police mais un service spécial qui comme tout le reste doit être en manque d’effectif avec des budgets réduits à la portion congrue. Il faut garder le pognon pour les envahisseurs et les poules pondeuses, tant pis pour les MILLIARDS de fraudes sociales, c’est encore ça que les français auront en moins ! Fraudes sociales parfaitement connues de Macron et des autres avant lui qui continu à fermer les yeux tout en sachant que des MILLIARDS partent dans les pays arabes et africains !

  1. « peuvent être tombés en de très mauvaises mains… »
    Et des centaines de milliers de fausses cartes vitale sont déjà en cours de fabrication.

  2. Je reviens sur l’article précédent concernant Causeur. J’ai annulé mon abonnement à la suite d’un article pro corrida, je rate ainsi malheureusemet Brighelli mais si cet article immonde de saloperie m’a fait franchir le pas, il y avait déjà un certain temps que je m’étais aperçue d’une dérive douce vers le « rentrez tous à la bergerie et pas un bêlement « , cela bien sûr parce que Madame Levy a accepté l’injection sans trop se poser de questions. Oui oui, il me semble que l’acceptation ou non de ce produit a rebattu les cartes politiques, une sorte de médiane reliant tous ces peureux, car vous avez raison, c’est bien de ça qu’il s’agit, pas uniquement de gens qui obéissent cimme ils l’ont tjrs plus ou moins fait mais de gens qui planquaient leur trouille de la vie plus ou moins bien et que

  3. toute cette agitation alarmiste a permis de faire s’exprimer, sous couvert de « science », d’altruisme, tu parles ! et autres faux bons sentiments, avant de sortir les flingues. Des demi-sel !
    C’est fondamentalement l’amour de la vie qui nous fait résister, regardez Pierre et Christine, la joie n’est jamais absente, même au plus profond de leur colère, dans leur regard, dans leurs actes, dans leurs propos.
    Vive la vie et champagne !!!

Les commentaires sont fermés.