Depuis 5771 ans les rabbins n’ont rien appris sur la réalité de l’islam !

Communiqué

Extrême droite en Europe: des leaders musulmans et juifs s’alarment

D’éminents responsables musulmans et juifs, réunis lundi à Paris, ont affirmé leur « volonté de s’élever ensemble contre la montée des partis politiques d’extrême droite racistes et xénophobes en Europe ».
Dans un communiqué publié lundi soir, le Comité de coordination de leaders musulmans et juifs européens, a qualifié d’« inacceptable la banalisation des partis d’extrême droite », et s’est alarmé du « danger croissant » qu’encourent les minorités ethniques et religieuses à travers l’Europe.
Le Comité a également « exprimé (son) inquiétude au sujet des récentes prises de position de chefs d’Etat européens, y compris le président français (Nicolas) Sarkozy, la chancelière allemande (Angela) Merkel et le Premier ministre britannique (David) Cameron », à propos de la « faillite du multiculturalisme ».
La réunion à Paris du comité a été initiée par la Foundation for Ethnic Understanding (FFEU), basée à New York, le Conseil mondial musulman pour les relations interreligieuses (WCMIR), et le Congrès juif mondial (CJM).
Elle s’inscrit, précise le communiqué dans la continuité de la première rencontre annuelle de leaders musulmans et juifs européens, qui s’est tenue à Bruxelles en décembre.
Les membres du Comité – parmi lesquels des dirigeants communautaires de Belgique, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suisse et Etats-Unis – annoncent qu’ils lanceront une série d’événements publics dans des capitales européennes, le 9 mai 2011, Journée de l’Europe.
Ils expriment « leurs crainte face à l’ascendance de partis extrémistes ou xénophobes en Europe » et déclarent qu’« il est totalement inacceptable » que nombre de ces partis aient été acceptés tacitement « comme des partenaires de coalitions gouvernementales ».
« Toute attaque contre les uns est une attaque contre nous tous », ont-ils mis en garde.

Donc, le 9 mars, au moment ou des églises cooptes sont brulées en Egypte et 12 cooptes assassinés dont 2 prêtres, d’éminents leaders des communautés juives et musulmanes s’alarment, non contre ces crimes désormais journaliers dans l’Egypte libérés mais d’une bien plus grande menace : la montée de « l’extrême droite » en Europe, cette misérable extrême droite nauséabonde qui nous ramène aux heures les plus sombres de notre histoire, quand par exemple la bande de la rue Lauriston de Bonny et Laffont qui comptait en son sein plus de la moitié de musulmans issue du mouvement « solidarité française » chassait les juifs.

Mouvement « solidarité française » ,a qui les français et le Canard Enchainé attribuèrent le surnom de « Sidilarité française », le mouvement recrutant une grande partie de ses troupes de choc dans le sous-prolétariat maghrébin.
Bref revenons aux heures les plus sombres et à cette déclaration folle.
Depuis Maastricht, il était de bon ton que les peuples européens votent plusieurs fois jusqu’à ce que le bon vote décidé par la nomenklatura européiste l’emporte.

Mais désormais les européens et leurs gouvernements sont sommés de ne plus critiqués le multiculturalisme, de ne plus acceptés dans aucun gouvernement des membres des partis populaires et si possible d’êtres polis avec les musulmans, et ce par une extraordinaire entente entre rabbins et imans, sous l’égide de fondations américaines.
Il est vrai que le multiculturalisme qui s’épanouit dans les pays ou règne la charia est un modèle qui doit éclairer le monde entier.
Que l’amour des musulmans pour les juifs est d’une tel ardeur que chaque vendredi si enfin était suivis les avis du Conseil mondial musulman pour les relations interreligieuses, dans toutes les mosquées du monde entier un rabbin serait invité à venir parler de la Gematria.
Et il va de soi bien que les petits soucis de frontières entre Israël et ses voisins musulmans ne sont que des broutilles qui seront rapidement réglées par le dialogue inter-religieux sous les hospices de la « Foundation for Ethnic Understanding ».

La lecture de ce communiqué est effrayante. Cette hypocrisie visant à cacher sa dhimmitude en crachant sur les peuples européens est une erreur politique qui se paiera très cher pour les juifs européens. Savent-ils ces imbéciles juifs qui ont signés ce pacte faustien que ce qu’ils appellent l’extrême droite est un mouvement populaire européens anti-musulmans, anti-charia défendant nos racines judéo-chrètienne.
Savent-ils ces rabbins ignares que de Geert Wilders à Oskar Freysinger, en passant par Fabrice Robert, Elisabeth Wolff et René Stadtkewitz, tous sont des défenseurs d’Israël et du peuple juif.

Décidemment la shoah ne leur à rien appris à ces rabbinsépris d’amour de tolérance et de paix, ni la shoah ni le Hamas ou le Hezbollah.
Ce texte n’est pas « politiquement correct » il est à vomir. Mais au moins il nous aura appris, que désormais qu’en plus des apéros saucissons pinard dans le 18e arrondissement, nous devrons comme nos ancêtres du Bund dans les années 20 , aller manger le porc de kippour devant les synagogues.

Charles Krauss

image_pdf
0
0