Depuis la fin de la primaire, Fillon se liquéfie

Ça se complique pour Fillon.

La presse, véritable modèle d’objectivité et toujours bien intentionnée comme chacun sait, tente désespérément d’attiser les braises des bisbilles au sein du FN.

A droite comme à gauche, un seul discours, un même programme : tout sauf Marine ! LR et PS ont senti le vent du boulet aux régionales ! C’est clair !

Transformer en incendie dévastateur, la moindre  petite étincelle sans lendemain, telle est l’obsession de certains éditorialistes, qui rêvent de voir éclater la seule formation politique en ordre de bataille pour 2017. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Car c’est peine perdue. Le FN, ce n’est pas le boxon de la gauche ou le foutoir de la droite sarkozyste. Marine peut dormir sur ses deux oreilles, contrairement à Valls ou Fillon, qui voient le ciel se noircir après quelques jours d’euphorie.

Au PS, il y a autant d’opinions divergentes que de grains de sable dans le Sahara.

A droite et au centre, c’est l’incertitude la plus totale. Que va faire Bayrou, qui a la même opinion que la CGT sur le programme Fillon ?

Si Fillon recentre et édulcore son programme pour amadouer Bayrou, ce sera perçu comme une capitulation. Mais si Bayrou se porte candidat, Fillon va se faire siphonner l’électorat centriste, qui pleure encore son champion Juppé, balayé comme un malpropre.

Après avoir jugé le programme de Fillon “dangereux”, Bayrou vient de reprocher au candidat LR un “mélange déplacé entre politique et religion”, pour avoir trop souvent fait référence à sa foi catholique. Il est où le rapprochement ?

Que va faire Bayrou ? Mystère. C’est une anguille politique insaisissable, qui a l’esprit de contradiction particulièrement développé et n’est d’accord sur rien. Hormis ses prédispositions pour la critique systématique, difficile de cerner Bayrou. Il est capable de tout, y compris le pire, puisqu’il avait soutenu Hollande !

Selon un sondage Elabe du 4 janvier, 53% des Français estiment que Fillon mène “une mauvaise campagne” depuis son investiture. Pas de quoi pavoiser.

Pour 81% des Français, son programme doit être adapté. Ils sont même 77% dans son propre camp, à souhaiter qu’il modifie son programme.

Mais 65% des sympathisants LR sont opposés à une alliance avec Bayrou, alors que 57% des sympathisants du MoDem y sont favorables !

Pour Fillon, c’est le grand écart. Il finira par mécontenter tout le monde.

A ce casse tête avec le centre, s’ajoute la déclaration de guerre de Philippe Martinez, qui promet à Fillon de bloquer ses projets de réforme dès juin 2017.

Pour la CGT, qui recule toujours plus les limites de l’extrême gauche, l’élection ne se jouera pas en mai dans les urnes, mais en juin dans la rue. Une spécialité gauloise.

Blocages des transports, blocages d’entreprises, vandalisme et batailles rangées avec les forces de l’ordre seront au menu. Les gros bras sont prêts !

Le programme Fillon est jugé “scandaleux”, “dangereux”, “très inquiétant” et même “insupportable” par différentes centrales syndicales.

Face à la révolte annoncée, Fillon espère gouverner par ordonnances prises dès l’été et par référendum, les syndicats ne pouvant s’opposer à la volonté populaire.

https://www.facebook.com/LeVraiFillon/videos/1261472813911233/

Il a juré qu’il ne cèderait rien, ni aux syndicats, ni à la rue, ni aux conseils de son entourage. Face à Martinez, même pas peur.

Il semble oublier que seulement 17% des Français souhaitent qu’il ne change rien à son programme des primaires. C’est maigre, pour impressionner les bataillons cégétistes !

Par conséquent, ceux qui, au lendemain de la victoire écrasante de Fillon, commençaient à rêver d’une défaite de Marine dès le premier tour, seraient bien avisés de réviser leur jugement.

Non seulement Macron va siphonner les voix du centre, mais si Bayrou poignarde Fillon dans le dos, comme il l’a fait en 2012 avec Sarkozy, c’est Fillon qui ne passera pas le premier tour.

Fillon est bien coincé dans la nasse, pas certain qu’il puisse en sortir.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

9 Commentaires

  1. L’abandon des moines de Tiberine en Algérie à leur triste sort, c’est lui et son gouvernement.
    78 % d’immigration en plus que sous Jospin, c’est lui et son gouvernement.
    La désastreuse gestion des émeutes de Villiers le Bel et l’abandon de la police face aux tirs à balles réelles avec interdiction de riposter, c’est lui et son gouvernement.
    L’obligation du métissage et l’adhésion à l’avènement du nouvel ordre mondial, c’est lui et son gouvernement.
    La vassalisation de la France au gouvernement américain, c’est lui et son gouvernement, ….
    Et des comme ça, il y en a encore des wagons !

  2. Le « Thatcher Boy » et sa garde rapprochée se plaignent du sobriquet pourtant si bien justifié par des liaisons dangereuses et assumées ? Que ces trous du cul ne s’en prennent qu’à eux mêmes car il serait grand temps que toute cette vermine politicienne commence un peu à assumer ses conneries !
    L’asservissement par la dette de la France avec au moins 5 milliards d’euros supplémentaires, c’est lui et son gouvernement.
    La France livrée pieds et poings liés à l’Union Européenne malgré le non du referendum, c’est lui et son gouvernement.
    L’adhésion de la France à l’OTAN,c’est lui et son gouvernement. (Bonjour le gaulliste !)
    La participation de la France dans la destruction de la Libye, l’assassinat de Kadhafi et l’invasion migratoire qui en a résulté, c’est lui et son gouvernement.

    • Merci Themis pour cette liste à la Prévert! Elle devrait servir de base pour un argumentaire à diffuser largement pendant la campagne à venir.

  3. Fillon n a pas besoin de recentrer son programme . Il lui suffit d être qualifié pour gagner. Ne rien proposer ou plutôt on rase gratis est le meilleur moyen d attirer les abrutis Mais la France est ruiné . 2200 MILLIARDS DE DETTES. Si les français veulent crever qu’ ils votent pour n importe qui . L empire Romain est tombé par la faute des demagos. RATMOND BARRE avait déjà que la France vivait au dessus de ces moyens.

  4. Macron vs Le Pen :
    Fillon vs Le Pen
    Valls vs Le Pen

    Quel(le) que soit l’élu(e),

    dans les trois cas de figure, après l’élection, le pays sera ingouvernable

    Je vais faire plaisir à Guillemain : la seule qui pourrait maintenir la paix en s’appuyant directement sur le peuple, c’est MLP.

    A condition que le peuple la soutienne à donf

    Or, ce n’est pas gagné, même ainsi : son » islam de France » a fait l’effet d’un seau d’eau glacée sur le pays reel.

    Le seul qui pouvait la sauver….

    M.L.P. c’ETAIT la paix.
    L’Election c’EST la guerre

  5. Pas besoin de la Presse ou autres pour détruire le FN ….Marine le fait très bien elle même…surtout qu’elle ne se plaigne pas si ses amis journaleux ne sont pas gentils avec elle malgré les ronds de jambes quelle leur a fait à la présentation des voeux …eux ils n’ont pas changés…

Les commentaires sont fermés.