Depuis la médiatisation de mon affaire, je ne retrouve pas de travail

Anne Sophie Leclere fait partie de ces citoyens engagés qui ont décidé de s’investir en politique sous l’étiquette du Front National. C’était en 2013, lors de la campagne pour les élections municipales, dans la petite ville des Ardennes où elle était commerçante. Elle avait accepté de participer à un reportage de France 2, dans le cadre de l’émission Envoyé Spécial, pour témoigner de son engagement, sans se douter que dès lors, sa vie allait basculer brutalement.

Au centre de cette affaire, qui allait rapidement déboucher sur un déferlement médiatique et un véritable parcours du combattant judiciaire, la publication sur un réseau social d’un photomontage illustrant Christiane Taubira, alors garde des sceaux largement contestée, à côté d’un singe juvénile déguisé en humain. Il n’en fallait pas plus pour soulever la vague de boucliers des apôtres de la victimisation à outrance et réveiller les vieux poncifs d’un prétendu racisme ordinaire. On en aurait presque oublié la toute puissance de Christiane Taubira face au modeste statut d’Anne Sophie Leclère, se battant localement pour présenter une liste dans sa commune. Une toute puissance qui allait toutefois s’exprimer pleinement, et dont allait faire les frais Anne Sophie Leclère.

Nous l’avons rencontrée lors du rassemblement des comités Jeanne organisé par Jean-Marie Le Pen le 21/01/2017 à Palavas-Les-Flots. L’occasion de revenir sur son parcours, et de faire le bilan sur sa situation.

Anne Sophie Leclere et Sébastien Jallamion

J’ai toujours aimé la politique, j’ai adhéré au Front national en 2012

« Pouvez-vous nous dire les raisons pour lesquelles vous avez décidé de vous engager en politique ?

J’aime la politique, je m’y suis toujours intéressée, jusqu’au jour où je me suis dit qu’il était temps de m‘investir près de chez moi. J’ai donc pris ma carte d’adhérente au FN, malgré la réticence de mon mari qui me disait : « ça sert à rien ! ».

J’ai finalement adhéré en 2012, et puis je suis allée à une réunion départementale en mars 2012, j’ai pris des affiches et des tracts. Nous allions mon mari et moi coller et tracter la nuit, et puis tout s’est enchaîné. Je me suis présentée aux législatives, et nous l’avons fait jusqu’en décembre 2015, pour la campagne de M. Philippot, malgré mon exclusion du parti. J’ai continué à faire des adhésions (environ 60 entre 2015 et 2016). Maintenant je le fais pour les Comités Jeanne de Jean Marie Le Pen.

Cette journaliste de France Télévisions a détruit 3 années de ma vie familiale et sociale

Quel est votre sentiment quant au comportement des journalistes de France Télévision au cours du reportage vous concernant ?

Un sentiment de trahison, je ressens presque de la haine envers cette journaliste, si l’on peut l’appeler ainsi, pas un seul instant elle n’a réfléchi aux conséquences, elle a détruit 3 années de ma vie familiale et sociale.

Après l’affaire, j’ai passé deux mois à pleurer et à ne plus oser sortir de chez moi

Lorsque vous vous êtes retrouvée au centre de la vive polémique suscitée suite à la diffusion du reportage, comment l’avez-vous vécu personnellement ?

C’est simple, j’ai fait une dépression pendant plus de 2 mois.

On m’a fait porter un costume trop large pour moi.

J’ai passé deux mois de ma vie à pleurer, à rester enfermée, à avoir peur de tout, de sortir, de voir du monde, j’avais peur du regard des autres, je n’avais plus goût à rien. J’ai perdu mon emploi, les médias m’ont fait passer pour une personne raciste, antisémite, sans coeur et une blonde avec deux neurones.

Mon parti, le FN, m’a appuyé la tête sous l’eau, au nom du politiquement correct, au lieu de me défendre

Vous aviez rejoint le Front national en 2012. Quelle a été la réaction de votre parti, et qu’en pensez-vous ?

La réaction de Madame Marine Le Pen et quelques personnes de son entourage ont été très violentes à mon égard.

Le jour suivant le reportage sur France 2, Nicolas Bay m’a contactée le matin très tôt, me disant de ne répondre à aucune question venant de journalistes, ou appels téléphoniques. Me sentant plus que stressée, il m’a rassurée en me disant de ne pas m’en faire, qu’il fallait laisser l’orage passer, que les journalistes allaient se calmer, et que la direction du parti allait faire une conférence de presse. Malheureusement j’ai été encore une fois trop naïve, et je l’ai écouté.

Avec le recul, j’aurais dû réagir immédiatement et me défendre devant les medias, je n’aurais jamais dû rester dans l’ombre, au lieu de cela le parti l’a fait à ma place, mais pas pour me défendre bien au contraire, ils m’ont appuyé la tête sous l’eau, au nom du politiquement correct.

Le 3 décembre 2013, je me suis rendue à la convocation du conseil disciplinaire du FN à Nanterre. Malgré le refus de certains du bureau de la commission de m’exclure, Marine Le Pen a pris la décision seule, la sentence est tombée : EXCLUSION.

Alors que dans les statuts du parti, il est inscrit qu’elle devait uniquement me suspendre en attendant la fin des poursuites judiciaires, et la réintégration s’il n’y a pas de condamnation, ce qui est le cas grâce à mon avocat : Maître Triomphe.

Mais mon affaire étant trop médiatisée, ce fut une exclusion définitive.

Parallèlement elle a embauché un couple d’Ardennais plus que raciste. Lui est maintenant chauffeur à la direction, malgré sa condamnation pour violences sur un militant du Front de Gauche, et elle, ancienne trésorière à la fédération des Ardennes, a un poste en gestion au Carré alors qu’elle n’a pas su gérer la trésorerie des Ardennes (laissant des trous dans la caisse, des achats avec le chéquier de la fédération sans factures, … où est le problème ?) La direction du nouveau FN préfère un couple loin d’être irréprochable à une militante sincère et honnête, et cette affaire est loin d’être la seule.

Après 3 années de stress, j’en ai enfin fini avec la justice

Pouvez-vous revenir sur le parcours judiciaire qui fut le vôtre, suite à la diffusion de ce reportage, et faire un point sur la situation ?

Cela a été un peu chaotique, surtout pour une personne qui n’a jamais mis les pieds dans un tribunal, mais toute la partie judiciaire de mon affaire est dans mon livre. Il y a tant à dire que je ne peux pas vous en parler dans l’interview cela serait trop long, et je m’en excuse, ce que je peux vous dire c’est que j’en ai enfin fini avec la justice, j’ai été condamnée à 3.000 euros d’amende avec sursis en septembre dernier après trois ans de stress permanent.

Depuis la médiatisation de mon affaire, je ne retrouve pas de travail

Quelles sont les conséquences de ces mésaventures sur votre vie quotidienne ?

Les conséquences directes sont simples : j’envoie des dizaines de curriculum vitae par semaine depuis des mois et la réponse est toujours la même c’est NON.

Pour vous donner un exemple, une grande enseigne de Witry les Reims à 30 km de chez moi recherchait en novembre dernier un ou une conseiller(e) dans le rayon des articles de pêche. Ayant géré pendant 10 ans un commerce d’articles de pêche, j’ai envoyé un CV, la réponse du directeur a été « désolé vous n’avez pas assez d’expérience » !

A l’heure actuelle, mon nom est encore bien trop ancré dans la tête des gens et cela va me poser un réel problème pour la suite.

J’aime trop la politique pour regretter quoi que cela soit

Regrettez-vous, avec le recul, de vous être engagée en politique ?

Non, jamais je ne regretterai de m’être investie en politique, j’aime le milieu de la politique où j’apprends énormement, même si beaucoup ne comprennent pas ma position ou ma façon de voir les choses.

Jean-Marie Le Pen a été fidèle avec moi, je le serai avec lui

Comment envisagez-vous l’avenir ? Quels sont vos projets, vos espoirs ?

Dans un premier temps, trouver un emploi rapidement. En ce qui concerne la politique, peut-être m’investir pour les législatives aux côtés de Monsieur Jean Marie Le Pen. Je suis et resterai fidèle à Monsieur Le Pen, tout comme il l’a fait pour moi. J’en profite pour le remercier encore une fois !

Je tiens à souligner que j’ai écrit un livre qui résume mon parcours depuis mon entrée au FN jusqu’aux affaires judiciaires, c’est l’occasion pour moi d’expliquer ce que j’ai réellement vécu : le bon comme le mauvais. Ce livre devrait sortir dans quelques semaines. »

Propos recueillis par Sébastien JALLAMION

image_pdf
0
0

38 Commentaires

  1. D’un point de vue général, je ne pense pas que le manque d’emploi soit consécutif à un épisode politique malheureux dans une vie. Ici, je lis l’interview ci-dessus ; je me remémore l’affaire… et je me dis que le caractère « cruche » y est pour beaucoup. C’est dommage, mais c’est ainsi !

  2. Votre pseudo me paraît largement usurpé. Vous n’avez pas à attendre un « raisonnement argumenté » vous n’êtes pas grand chose. Vous me paraissez hautement prétentieux, visiblement de gôôôche, comme tous vos pareils donneurs de leçons. Je ne connais pas cette dame. Simplement, votre appellation de « délinquante raciste » prouve que vous n’êtes certainement pas un démocrate si vous estimez que dans ce pays certaines personnes ne peuvent pas donner leur avis s’il ne correspond pas au votre.

  3. Moi, quoi qu’on en dise, je regrette le FN de Jean Marie Le Pen, j’aime beaucoup moins Marine Le Pen !!!
    Même si je continuerais toujours a voter FN quand même !
    Mais je ne suis pas dutout étonné de ces purges, au moindre problème, hop on dégage !
    Marine a un coeur de pierre, et pour le bien de son parti, elle n’aura aucun scrupule a dégager qui que ce soit !
    Pour calmer les spécialistes du politiquement correct.
    Mme Le Pen prend les militants FN pour des
    Mouchoirs en papier ! Pour pas dire un autre mot !

  4. Le Fn dont je suis membre a effectivement une dette envers Mme Leclere. Je comprends son amertume,
    À l’ époque personne au sein du parti personne n’aurait reproché à la direction de lui manifester son soutien, directement ou indirectement, même si la maladresse de Mme Leclere et son imprudence en tant que candidate officiellement investie sont avérées et regrettables. quand on est candidat, on sait pertinemment que nos faits et gestes vont être passés à la loupe.
    Il y a donc une conduite de bon sens à adopter, faute de quoi on s expose et on expose le parti à des critiques, à des campagnes dont nos adversaires.font leur miel.

  5. Marine ne pouvait faire autrement…la Blonde(ravissante au demeurant)devrait comprendre ça….n’oubliez pas que Marine à du virer son père, aussi ,qui plombait le Parti par ses dérapages plus que douteux !

  6. Chère camarade du combat national,

    A toute chose malheur est bon .
    Si cet interview est bien retransmis dans son authenticité, cette malheureuse affaire t’aura tannée le cuir pour ta vie future , dans toutes ses composantes ..
    Bon courage.

  7. Marine ne pouvait faire autrement…la Blonde(ravissante au demeurant)devrait comprendre ça….n’oubliez pas que Marine à du virer son père, aussi ,qui plombait le Parti par ses dérapages plus que douteux !

  8. Deux neurones pour une blonde,n’est pas trop ? !!! ( lol )
    Je répondrai a ZORGUB que des profiteurs il y en a partout…Mais vraiment partout et a tous les niveaux.La différence c’est qu’il faut chasser du pouvoir ceux qui y sont depuis trop longtemps ,afin de réduire les abus..
    Les nouveaux élus auront en leur sein des nouveaux profiteurs,mais c’est la nature humaine……….

  9. Aucun parti ne peut défendre ce genre de dérapage ! ! ! ! Même si c’est plutôt à ranger dans l’humour con ! ! ! ! ! Bien que la comparaison en pensée ne m’avait pas échappée ! ! ! ! !

  10. Petite précision : dans la 2 eme partie de mon commentaire le terme « interessée » concerne évidemment Taubira qui n’avait pas réagi au dessin de Charlie hebdo.

  11. J’avais envoyé un message de soutien a l’interessée. Ce qui lui est arrivé et lui arrive actuellement est d’autant plus ahurissant qu’un dessinateur de Charlie hebdo (Etait ce Tignous ?) avait dessiné Taubira en guenon mais, là, aucune réaction de l’interessée car (On ne le répétera jamais assez) les soi disants provocateurs de CH sont en fait du coté du Système et on ne touche pas au Camp du Bien.

  12. Depuis des lustres on caricature les politicards en singes sans que personne n’y trouve à redire, mais lorsque c’est Taubira!!!…. Moralité: tous les hommes sont égaux mais les noirs sont plus égaux que les autres.

  13. Ce n’est pas le débat que l’on soit d’accord ou pas mais porter plainte pour ce genre de chose, c’est vraiment criminaliser un pseudo racisme.

    Moi non plus je n’aime pas Taubira et la comparer à un singe, c’est plutôt le singe que j’ai plaint d’être comparé à Taubira et non l’inverse. Le singe était trop mignon.

    C’est l’instrumentalisation de ce fait anodin pour faire condamner Anne-Sophie Leclère en la présentant comme la méchante raciste Blanche.

    C’est pour cela qu’il faut faire attention, surtout quand on fait de la politique et que l’on se croit soutenu par les membres de son parti. Le FN n’a pas été correct et à la hauteur en la lâchant avec un manque total de reconnaissance. C’est pour cela que je déteste la politique et je suis indépendant.

    Vraiment tous pourris ! Bon courage à Anne-Sophie Leclère.

  14. J’ai honte pour le FN de ne pas avoir réagi de n’importe qu’elle manière que ce soit.
    Même en voulant se préserver (de quoi ?) Ils pouvaient faire un geste en redonnant du travail à cette personne méritante. FN : vous venez de perdre quelques points en ce qui me concerne

  15. Placer la photo de Taubira avec celle d’ un singe n’ est pas un argument politique, ce n’est qu’un sentiment personnel d’ Anne Sophie Leclere, donc difficile pour un parti de prendre la défense devant un tribunal. De plus lorsque l’ on s’engage dans un parti, on se doit d’ avoir un comportement responsable. Désolé mais les meetings ou autres lieux de travail ne sont pas des cours de récréation où l’ on s’envoie des vannes de gamins en âge de puberté, cela n’apporte rien au débat mais au contraire discrédite le sérieux du parti pour lequel on s’ait engagé . Imaginez maintenant si le FN avait pris la défense de cette dame, il ne resterait plus qu’à l’ opposition de faire infiltrer des personnes pour justement nuire au parti. Donc j’ approuve la décision du FN. Même si certains ne sont pas d’accord avec mes arguments un parti politique c’est comme une entreprise ça ne peut pas s encombrer de personnes irresponsables . Ceci dit je lui souhaite bonne chance pour l’ avenir.

  16. La règle de base pour n’importe quel militant c’est de ne pas ouvrir la porte aux journalistes, avec une caméra ils font ce qu’ils veulent, que chacun se mettent bien cela dans la tête. Maintenant que le mal est fait dans cette affaire qu’au moins chacun en prenne exemple. Quant à vous Sophie vous avez largement fait les frais de ne pas avoir appliquer cette règle de base, je vous souhaite de retrouver une situation et courage pour la suite.

  17. RIEN A ATTENDRE DES JUGES DANS UNE DEMOCRATIE TOTALITAIRE LA FRANCE,les lois pleven,gayssot,taubira,les associations,sos racisme,licra,droits de l’homme,le cran ect…vous tiennent a l’oeil si pas politiquement correcte le goulag,,croyez vous qu’un journaliste se disant fn,pourrai etre dans les mediats,oui dans une democratie mais pas en france et grace a qui ? a l’umps qui ont voter ses lois pour pour eliminer les pas politiquement correcte,heureusement nous avons internet,pour combien de temps?

  18. J’ai vécu exactement la même histoire, à ceci près c’est que la mienne n’a pas été médiatisée, (ou si peu) et que ce n’était pas le FN qui était concerné.
    Toutefois, je vais préciser qu’en 2015 je m’étais présenté aux élections départementales, sous la bannière FN. Une personne (totalement identifiée) m’a traité de « NAZI dans un parti NAZI ». Le FN a été prévenu, ET RIEN N’A ÉTÉ FAIT, le FN n’a pas bougé le petit doigt. J’ai déposé une plainte (avec grosses difficultés : les policiers refusaient de la prendre), et elle a été classés sans suite par le Parquet, puis par le Parquet Général.

  19. J’ai toujours soutenu cette femme qui a subi un véritable calvaire et un acharnement mesquin de personnes qui se sont senties atteintes soi-disant dans leur dignité humaine. La dignité personne ne nous l’octroie, ni ne nous l’enlève par de simples propos vous comparant à un animal ou vous tenant pour un être humain mineur à vie en raison de son infériorité ontologique (comme les femmes encore dans les pays musulmans). La dignité humaine ne s’établit ou ne se rétablidevant les tribunaux, elle se plaide chaque jour par son attitude à la hauteur de l’éthique attendue surtout quand on est ministre de la justice. Convoquer une personne aux revenus modestes devant un tribunal guyanais, l’y faire déplacer pour rien en lui notifiant avec retard un report d’audience, la faire délibérément mariner dans l’angoisse pendant trois ans sous divers prétextes est une atteinte à la dignité humaine de l’instigatrice de ces manigances mesquines, Taubira.
    J’ai toujours soutenu cette malheureuse personne, même si je n’approuvais pas son photomontage.

  20. Je suis de tout coeur avec vous, et souhaite que vous retrouviez rapidement du travail. Pour ce qui est du FN dont j’ai fait parti en prenant ma carte 2 fois ,et bien 2 fois je l’ai jeté à la poubelle. Voyant comment les membres de ma région qui est géographiquement opposée à la vôtre se comportent. Hélas il ne valent guère mieux que les autres , et si je voterai pour eux c’est vraiment parce qu’il faut voter, et que les autres sont pires. Mais vous avez raison au FN il n’y a pas beaucoup d’anges , mais par contre beaucoup de profiteurs.

  21. Malgré votre courage Mme Leclere, je comprend votre eviction du FN. MArine ne pouvait vous reprendre et cela se comprend pour un parti qui, pour être elu, doit montrer plus que patte blanche, sans completement se renier. Vous faites de la politique depuis un certain temps, vous devriez comprendre ce choix, aussi injuste qu’il puisse vous paraitre!!! Bon courage pour la suite.

  22. Scuttlefred,
    Bien sûr, taubira est au dessous de tous : elle est socialiste (socialiste à la française).
    L’indépendance de la Guyane : c’est elle. Le mariage pour tous (initialement mariage des homos) : c’est elle .
    Elle est dangereuse pour la nation et tout ce que les médias trouvent d’intéressant à traiter, c’est une photo montage.
    Que ne poursuit-on pas Charlie-Hebdo? Et autres médias?
    Allez, courage! Vous réussirez, j’en suis sûr.

  23. Une mise au placard qui rappelle le sort des militants du Parti Communiste d’avant 68.
    Condamner ceux qui s’écartent de la pensée unique ortho-centriste, c’est à dire pas trop à gauche ni trop à droite, c’est le signe de la « sociale démocratie ».
    Un-e élu-e doit avoir le droit de TOUT dire, puisque c’est pour ça qu’il a été élu-e avec son étiquette.
    Cependant, pour avoir vécu ce dont parle Mme Leclère, il est de « bonne guerre », à gauche aussi, d’utiliser la bonne foi et la naïveté » politique des militants à des fins partisanes…sans leur accord.

    Qui parlait d’UMPS, avant que François Fillon ne soit l’objet de cette campagne de calomnie? Peut être faudrait-il dire FN-EM-JLM ?

  24. Votre éviction du parti est une honte !
    tout ça au nom du politiquement correct et juste inadmissible.
    vous avez le soutien des militants de base
    faute d’avoir celle des dirigeants du FN.
    J’espère sincèrement que vous retrouverez au plus vite un travail. Bon courage

  25. Madame Leclere..
    Ce qui nous dessert dans notre combat pour un avenir d’hommes et de femmes libérés de tout ces Neo-esclavagistes que sont les Socialo-republicano’n co..n’co.. c’est précisément de se caricarurer nous même.. et ainsi, prêter le flan à nos adversaires dans la guerre des Souverains vs Mondialistes.
    Je suis électeur. Pas suiveur. ELECTEUR.
    Votre expression de mépris de c.taubira (sans majuscules), si elle se peut être entendue ne saurai être un défouloir juvénile à la Charlie hebdo (Rip).Nous nous devons d’être les fers de lance de la noblesse de coeur de notre civilisation !! L’avenir, fier et sans tâche de nos descendants en dépend.
    Vous prires les plus mauvaises armes, de celles qui trahissent le politique par le petit bout de la lorgnette. Aucun racisme dans votre caricature..?! soit.. le rire est le propre de L’homme..soit..
    Mais, chère soeur patriote, l’Affaire est d’importance. Il ne s’agit plus de s’isoler avec son fou-rire perso, La France se meurt !! Elle ne se meut pas, elle meurt. !!
    Nous devons rassembler les Français encore sincères, mais perdus.Vous leurs offrez quoi avec votre mini-blagounette ? Sincèrement votre.

  26. Marine Le Pen n’a pas de quoi être fière dans cette affaire… La dédiabolisation a un prix et ce sont les petits et les sans-grade qui le payent !

  27. Ah bon Vincent… pourtant Charlie Hebdo l’avait fait, comme bien pire, mais sans conséquence , et cette bonne caste bienpensante ne met elle pas justement en exergue constamment « je suis Charlie » pour la liberté d’expression ?
    Alors ?

  28. C’est pour le petit singe que c’était insultant, on attend le jour où le spécisme sera condamné tout comme le racisme aujourd’hui.

  29. Comprenez vous que comparez un être humain à un singe ne se fait pas et est assimilable à du racisme? Ou vous ne comprenez toujours pas depuis tout ce temps?!

  30. Le déchaînement de la « bonne » société contre cette dame, est ahurissant et disproportionné. Quand je pense que les milieux autorisés nous disent qu’ils y a plusieurs milliers de terroristes potentiels qui se baladent dans la nature, on se dit que les fumiers sont bien au gouvernement.

  31. Merci pour l’article. N’y a-t-il pas moyen de changer de nom en faisant une demande à l’état civil ? article 60 du code civil.
    Et Marine le Pen, elle le pond quand son programme ? Prévoit-elle la restauration de la plénitude de la liberté d’expression ? Un article remarquable avait montré toutes les caricatures d’hommes politiques en singes dans le passé, la liste est longue et ça n’avait pas posé de problème. La sécurité juridique est un principe général du droit (décision KPMG du Conseil d’Etat) et même au niveau européen. C’est une incohérence majeure que de laisser traîner ces délits d’expression débiles dans le droit français !
    J’attends un programme musclé de la part du FN sur ces questions fondamentales, sinon je ne me bougerai pas le derrière pour aller voter, d’autant plus que je ne suis pas d’accord avec tout ce que propose le FN !

  32. Merci beaucoup Sébastien Jallamion de donner la parole à des vrais victimes de l’antiracisme.

    Je suis très bouleversé par cet entretien d’Anne-Sophie Leclere. J’espère qu’elle trouvera rapidement du travail.

    C’est personnel mais c’est pour cela que je n’aime pas la politique. Le FN a été vraiment dégueulasse en la lâchant au lieu de la soutenir.

    Anne-Sophie Leclere devrait être invité dans des plateaux télés et s’expliquer. Pourquoi pas chez Ardisson ? Si elle a un bon attaché de presse, ça devrait le faire ou l’émission « Sept à Huit ».

    Bon courage à elle et aussi à Sébastien que j’adore lire.

  33. Courage à vous.
    Votre condamnation est parfaitement incompréhensible.
    De nombreuses personnalités – politiques ou non -ont été de tous temps comparées à des animaux (ressemblance physiques, tempérament…).
    Mme Taubira serait-elle considérée comme étant au-dessus des lois?
    Ou bien serait-ce du paternalisme racialiste pour le coup?!…
    Au pire, en tant qu’élue, ce n’est pas votre job de faire des caricatures, mais celui des humoristes.
    Vous avez été maladroite et de mauvais goût, au pire je dis bien. Mais sans plus.
    Bon courage pour votre avenir.

Les commentaires sont fermés.