Depuis le passage Peillon-Belkacem, la chute a été catastrophique

Publié le 19 octobre 2018 - par - 25 commentaires - 2 109 vues
Share

 

REPONSE A GUILLAUME ABSIL

Bonjour à tous et surtout à ce Monsieur,

Vous voudrez bien excuser le temps pris à vous répondre, mais je suis en correction de copies.

https://ripostelaique.com/larticle-de-laurence-antigone-une-imposture-relativisme-et-affabulation.html

En guise d’introduction, sachez que je suis responsable de ce que j’écris et  non de ce que vous comprenez de travers.

Loin de moi l’idée de relativiser ainsi que vous souhaitez le faire croire.

Les scènes relatées dans cet article ont pour lieu une ville du 93, où j’ai vécu 20 ans. Le 93 étant ce qu’il est, il est plus facile d’y rencontrer des maghrébins et des noirs que des blancs, ne vous en déplaise. Et oui, j’ai des amis maghrébins ou noirs et certains sont musulmans, athées, apostats ou pratiquants et tous connaissent mon islamophobie.

Et oui, de fait les premiers amis de mes enfants étaient plus typés que souchiens.

Un des rares mais très utiles avantages d’avoir vécu aussi longtemps dans le 93 a été d’y apprendre à juger les gens sur ce qu’ils font et non ce qu’ils sont.

Le but de ce texte était aussi de montrer que les exogènes qui veulent s’affranchir des règles de leur communauté rencontrent eux aussi les problèmes vécus par les allogènes.

Oui, la voisine malienne du premier a été harcelée par les nouveaux arrivants, parce qu’elle refusait de laisser ses gamins jouer sur la dalle, qu’elle respectait les horaires de l’école… A tel point qu’il lui a fallu renvoyer ses fils au pays, plutôt que de les laisser continuer au collège en France, pour qu’ils ne tombent pas aux mains des « grands frères ».

Oui, beaucoup de nos fonctionnaires des services sociaux sont les idiots utiles des anti-racistes patentés.

Oui, la jeune fille camarade de mon aînée a fini par se  » dévergonder ». Cependant, entre le moment où elle sera partie en vacances avec nous et le jour où elle balancera son bonnet par dessus les moulins, il se sera écoulé 7 ans.

La Seine Saint-Denis, une bonne partie de l’Essonne et des Yvelines, Les Bouches du Rhône et j’en oublie sont des départements gangrénés par l’islam et la délinquance découlant du trafic de drogue. Le trafic du cannabis rapporte UN MILLIARD d’euros au 93.

Oui, le niveau baisse et depuis le passage Peillon-Belkacem la chute est vertigineuse, même dans des classes 100% souchiennes. Je viens de terminer la correction de copies de cinquièmes d’un collège de fin fond de province. Que des gamins locaux, en circuit court. Pas un kéké de cité:

La dictée compte entre six et huit lignes manuscrites selon les écritures.

Donc, sur vingt-quatre copies:

Quinze ont entre 0 et 5 ( j’enlève 1 point pour une faute grammaticale, 0,5 pour une erreur lexicale)

Un seul a eu zéro faute.

Cinq sont dysgraphiques. Copie dite AMY ou Aïe Mes Yeux.

Six sont dyslexiques et/ou dysorthographiques, dont cinq induits et un vrai.

Neuf n’ont aucune notion grammaticale. Et que je te conjugue les adjectifs et t’accorde les verbes.

Dix ne savent pas utiliser une copie. C’est à dire suivre les lignes, utiliser la marge…

Si cela avait été dans un établissement public du 93, cela aurait été 24 sur 24 qui cumulent tous les problèmes énoncés ci-dessus.

En sixième lorsque j’ai dit que chaque dernier cours de semaine, nous ferions une dictée, suivie d’analyse grammaticale, des cris d’orfraie ont été poussés.  » Mais Madaaaame, on a pas appris les mots. On peut pas faire la dictée. » Il ne savent pas ce qu’est un verbe, un nom commun, un adjectif… Parce que voyez-vous, au primaire, le lundi on apprend une liste de mots, ou un petit paragraphe et le mardi on les retrouve en dictée.  On ne note plus avec des nombres ou des lettres, car cela est discriminatoire. Non, il faut faire comme en Finlande ou Norvège, on note les compétences. Très bien, mais sans se donner les moyens de ces pays. A savoir, deux à trois enseignants par classe, dont beaucoup sont également orthophonistes.

Ils ne comprennent pas un texte simple et répondent à côté. Le vocabulaire est pauvre et souvent utilisé à contresens. Pour exemple, hier j’ai dû expliquer les mots  » lisière, rude, fouler… » et j’en passe.

Pour votre édification quelques photos des dictées. Notre ministère a le budget le plus élevé de la nation… pour ça.

Je ne peux donc que vous recommander de bien suivre vos enfants, de ne pas faire confiance à l’école plus que ça. Trouvez les moyens ludiques, de leur faire faire des lignes de lettres, des dictées, de leur apprendre la conjugaison, ce qu’est la nature d’un mot, sa fonction dans une phrase.

Apprenez leur à calculer mentalement. En sixième, ils ne connaissent plus leurs tables de multiplications.

Bonne journée.

Laurence Antigone

PS: Ce qui vient me flanque une trouille de tous les diables. Je ne relativise pas.

Print Friendly, PDF & Email
Share

25 réponses à “Depuis le passage Peillon-Belkacem, la chute a été catastrophique”

  1. Angie dit :

    Lire le premier paragraphe du livre original de La Planète des Singes. Il y est décrit la décadence intellectuelle. Ça m’ avait troublée même si je savais que c’était un livre de science fiction. Ce qu’ on vit y ressemble. Apparemment la qualité même de l’ humain se dégrade: les facteurs environnementaux et le bourrage de crâne islamiste soutenu par les lobbies. C’ est voulu: pour des populations d’ esclaves débiles et serviles.

  2. Emile dit :

    Ce qui est incontestable , c’est que l’on ne peut que constater la décadence de l’enseignement et du savoir des enfants depuis au moins 30 ans entraînée d’une part par la pédagogie soixante-huitarde et d’autre part accélérée du fait de l’explosion du nombre d’enfants allogènes qui tirent tout vers le bas , élevés qu’ils sont dans des familles et des communautés qui rejettent toutes les valeurs , les us , les règles , les lois , l’autorité , ce qui enseigné souvent , qu’incarne l’ecole de la nation .

  3. hagdik dit :

    J’ai fait de l’embauche pour un très grand groupe industriel, je peux témoigner de la catastrophe immense qui touche notre pays pour toutes les classes.
    JE DIS BIEN TOUTES.
    J’ai vu des ingénieurs incapables d’écrire sans faire au moins cinq fautes par ligne.
    Consternant.

  4. Arthur dit :

    Je ne suis pas enseignant de français, mais cela fait au moins 20 ans que j’ai remarqué que la plupart des élèves de seconde ne savent plus ce qu’est un adverbe, une conjonction, un pronom relatif, etc.
    En gros, ils distinguent entre les verbes et les noms (quand même !), en général les adjectifs et tout le reste.

    Quant, aux copies que notre collègue nous présente, à mon époque nous étions 36 par classe, mais je ne me souviens pas d’avoir entendu parler de devoir aussi mauvais ! (D’ailleurs, le tarif était de 4 points enlevés par faute de grammaire ou de vocabulaire).

  5. Allonzenfan dit :

    Ces Bonnie & Clyde de l’Education Nationale mériteraient le poteau pour haute trahison…

  6. katarina prokovich dit :

    vous n’avez pas remarqué ce qu’il y a d’écrit sur le tableau? y a t-il beaucoup de femmes maçonnes? non mais, c’est un métier très physique où vous portez du lourd et vous êtes pliés à genoux souvent sur le sol! et une femme a moins de forces physiques qu’un homme et ça ne changera jamais! vous ne finissez pas en pleine forme jusqu’à la retraite! vous ne pouvez pas faire cela pendant 40 ans, un homme avec sa force physique à du mal à faire 40 ans dans ce métier pendant 40 ans et on demandez aux femmes de faire mieux? avec moins de forces? c’est de l’esclavage

  7. jeannot dit :

    90 % de ces gosses auront le BAC et paieront nos retraites.l’EN, l’éducation nationale devrait être rebaptisée GCM : grand corps malade.
    On comprend pourquoi ils veulent abandonner le français au profit de l’arabe

  8. Joël dit :

    Le pire, c’est que vous retrouvez ce même genre de texte sur les réseaux sociaux, donc écrits par bon nombre d’ados et d’adultes. Preuve que cette dégénérescence ne date pas d’aujourd’hui.

    • Elliot dit :

      Bonjour ! Le déclin a commencé il y a plus de 30 ans…Ma fille aînée a 33 ans, j’ai vu comment « la république » voulait tuer nos enfants : instruction de merde ! Et cela n’a fait qu’empirer….pour arriver en 2018 au constat suivant : sont devenus des ignares ! Les consoles de jeux vidéos ont remplacé les livres, les émissions TV de merde « télé réalité » ont terminé le job : nos enfants sont devenus des ânes, pas de culture générale, ne suivent pas du tout l’actualité (beaucoup d’adultes aussi), etc….Nous pourrions disserter des heures sur ce sujet très grave, mais les Parents sont aussi coupables par leur inaction, par leur non autorité, par leur laxisme….Par contre pour les enfants de nos « élites », pas de problème ! Leur voie est toute tracée : meilleurs écoles, meilleurs profs, meilleurs instructions, meilleurs avenirs déjà programmés….Je sais de quoi je parle : de par mon travail j’ai côtoyé des « Grands Patrons » et bien leurs enfants ont eux un autre cursus scolaire ! Et chez eux (maison), l’autorité parentale est de mise : certains n’ont même pas de TV ! Mais des livres….Bonne journée !

    • liliane dit :

      je suis retraitée depuis 12 ans après 10ans comme aide soignante à l’hôpital et bien que les jeunes infirmières avec lesquelles je travaillais
      étaient compétentes dans leur travail , écrivaient des transmissions
      avec souvent de nombreuses fautes d’orthographe.

  9. Joël dit :

    Comment voulez-vous noter ça ? Je n’arrive même pas à traduire en Français.

  10. John dit :

    Mon bac de 1963 n’a rien à voir avec « celui » d’aujourd’hui….. Nous meritions notre mention TB. Elle ne nous était pas « donnée  » !!!!!
    De plus, nous avions , comme mes parents, une VRAIE culture générale !!!!!!!

    • Kader Oussel dit :

      Nos jeunes ne sont pas sans culture. Ils connaissent Johnny, Benabar, Obispo, voire Médine ! Ils savent aussi que Macron est leur président et Trump celui des américains. Certains se souviennent que Fillon aimait les costumes, et prendre une veste de temps à autre.

    • liliane dit :

      je n’ai que le certificat d’études mais je suis outrée de voir que même dans certains articles de journalistes ,les fautes d’orthographe foisonnent!

  11. BERNARD dit :

    Une fois de plus, il faut payer des impôts et faire quand même le boulot que l’État devrait faire grâce à ces impôts, mais ceci est vrai pour de plus en plus de choses fondamentales (sécurité, infrastructures, santé, services publics … qui sont d’ailleurs de plus en plus sous-traités à tous les niveaux, car tout le monde sait qu’en France il n’y a pas suffisemment de fonctionnaires . On se demande donc à quoi servent nos impôts.

    Si quelqu’un pouvait objectivement et raisonnablement me dire à quoi servent mes impôts, je lui en serais reconnaissant…Merci par avance

    • katarina prokovich dit :

      quand je vous ai lu, j’ai vu une faute à « suffisamment » mais moi aussi cela m’arrive de faire quelques fautes mais pas autant que les jeunes d’aujourd’hui, pourtant je n’ai pas fait de hautes études mais le niveau été plus élevé il y a plus de 30 ans….

  12. Emile ROUX dit :

    peillon et belkacem c’est l’alliance du marxisme et de l’islam, CQFD

  13. butterworth dit :

    pourtant certains eleves sont tres doues ESSAYEZ CETTE LANGUE ET METHODE http://www.inexplique-endebat.com/article-koko-la-gorille-intelligente-qui-parle-58141326.html

  14. Johnny Wendigo dit :

    « il faut faire comme en Finlande ou Norvège, » Oui, c’est ce qu’un Norvégien me dit au
    Canada, en Norvège ils écrivent « au son »…Et quand il retourne a son pays après 5 ans,, il ne comprend plus rien vu que tous les mots changent tous les mois(pas de grammaire!)…Québec c’est guère mieux…revenant de Floride au Quebec, même les femmes n’y sont plus mariées, juste des « amies »…les socialistes séparatistes, on les as mis tous dehors!(Les arabes vont suivre!)

  15. Stratix dit :

    La chute va encore s’accélérer avec Blanquer et ceci, malgré le fait de privilégier les zones  » sensibles ( moins d’éléves par enseignant, utilisation méthode de singapour en mathématiques etc…). Blanquer, qui a sévi dans l’éducation nationale pendant longtemps, veut fabriquer une masse d’abrutis manipulables. Il est encore pire que la cruche de Belkacem.

    • Kader Oussel dit :

      Il faudrait aussi que les parents suivent un peu. Quand on entend qu’il ne faut pas trop exposer les enfants de moins de trois ans aux écrans de toute sorte, on se demande s’ils ont de parents.
      De fait, souvent, ils en ont de moins en moins.

    • Eugénie dit :

      Pire que belkacem c’est impossible !