Députée Obono : arrêtez de simuler !

Publié le 30 août 2020 - par - 11 commentaires - 898 vues

Madame la députée : si l’Occident était “raciste” il n’y aurait pas en effet de “députée Obono” et, pis, si vous étiez à Alger, Tunis, en Arabie, quelques siècles auparavant, vous seriez semblable à l’image illustrant la fiction parue dans Valeurs Actuelles, sans parler de ce qui se passe aujourd’hui en Mauritanie, Libye, et ailleurs, dans un silence assourdissant y compris de votre part (avez-vous également dénoncé l’esclavage arabo-musulman décrit dans Le génocide voilé du chercheur sénégalais  N’Diaye ?…)

Aussi vous faut-il changer de disque et ne pas évidemment confondre ce qui est nécessaire d’affiner en permanence et la réalité déjà saisissable objectivement : il n’y a pas de racisme en Occident au sens de supériorité systémique basée génétiquement et affichée institutionnellement comme en 33 en Allemagne.

Il existe partout dans les mondes humains et animaux de la xénophobie, des sentiments de supériorité, des luttes de territoire, des jalousies, envies, toutes choses égales par ailleurs, et ces réactions existent depuis la nuit des temps : allez en Côte d’Ivoire ou au Sénégal en tant que descendant blanc d’ancêtres déjà là depuis un siècle, or même si vous en avez la nationalité demandez à être élu député, il n’est pas sûr que vous le soyez,  allez-vous vous en “indigner” au nom du “racisme systémique” ???

Les causes sont bien plus complexes, mais évidemment incompréhensibles aux idéologues systémiques comme vous qui, n’ayant tellement plus rien à dire, tant la situation globale vous dépasse voire masque votre capacité théorique, inventez des guerres picrocholines au moment même où la ploutocratie totalitaro-globaliste s’affaire à nous museler, nous enclaver, alors que nous avons un traitement efficace au cas où les positifs s’avéreraient malades (ce qui n’est pas le cas ou à peine).

Où êtes-vous, Madame la députée Obono dans ce combat prioritaire ? Nulle part, sinon à demander que la muselière (inutile en plus) qui ainsi nous enchaîne soit gratuite !  Quelle indécence !… (Alors que nous avons un traitement et que les hospitalisations sont au plus bas).

Voilà en fait où nous en sommes avec tous ces gens du RN à la FI qui sont tous, (tous ? tous !) à la botte de cette ploutocratie au lieu de se battre pour empêcher que l’on nous détruise ainsi mentalement esthétiquement (avec tous ces visages effacés) sans parler de l’affaiblissement à terme de nos fonctions immunitaires alors que nous avons un traitement et des médecins capables de le prescrire.

Ne vous trompez pas de combat, Madame, aucune société n’accepte en claquant des doigts de voir des étrangers arriver et exiger les meilleures places, cela n’existe pas, nulle part, et ceux qui disent le contraire sont des menteurs et des bonimenteurs soucieux surtout de se construire à bon compte une surface médiatique dans des pays culpabilisés par une histoire qui mériterait un réel inventaire : on verrait alors que “la guerre de tous contre tous”, l’esclavage, l’injustice ne sont pas nés qu’en Occident ! (Mais c’est uniquement en son sein qu’ils sont combattus : cherchez l’erreur !) Comment est-il possible de propager de telles balivernes, Madame, jusqu’au Président Macron qui vous téléphone en ne comprenant pas qu’il y a deux siècles, il n’aurait pas pu le faire (non, pas téléphoner bien sûr…).

Au fond, et au vu ce spectacle indigne, celui d’une sphère intellectuelle et politique si atrocement vide qu’il suffirait désormais d’une étincelle… Peut-être que ce feu empli de sagesse allumé à Berlin, à Londres, à Ottawa, à Paris (quand même et malgré le magma des positions) va-t-il enfin allumer la torche de la Statue de la Liberté que nous portons en chacun de nous ?… Y compris vous ?…

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Soazig NEDELEC

Merci, vos articles sont toujours objectifs et courtois..vous avez raison..merci

tony

Elle était incapable de dire vive la France, normal, on ne peut pas souhaiter que vive ce qu’on haï.
Quand elle dit j’ai mal a ma France, elle pense porte feuille en silence.

astrid

On parle d’elle et “en bien”. Même la merluche a dit que si on attaque la obono, on attaque la République. Rien que ça. Pour une obono devenue française depuis quelques années et déjà députée. Elle annonce une quantité industrielle de diplôme.
On se réjouit qu’un tel talent ait rejoint la République. Ils n’en veulent pas au Gabon de ce talent ? On ne parle plus des devoirs de TP de sciences po qu’elle fait corriger par des stagiaires ? Comme dirait cet imbécile de Francis Huster, le plus stupide de nos comédiens : parmi eux, il a peut être un futur Montaigne ? Une Comtesse de Ségur ?
Une Madame Récamier ?

Jancart

On dit maintenant : Madame la negresse Députée…

Bézu

Elle est trop bête pour comprendre des choses aussi sophistiquées …

beto 1

Cette dame ne crache pas sur l ‘argent des blancs , non , ou , je me trompe ?
Son indemnité de députée , elle a l ‘air de l ‘apprécier , non ???…….

Anton Bruckner

Je commence à comprendre pourquoi les noirs préfèrent les putains blanches. Tu as juste a regarder boonobo. L’évidence n’échappera à personne.

Lucien Oulahbib

Coup bas non ? La beauté physique est assez partagée dans l’espèce, voyez Naomi Campbell…:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Naomi_Campbell

Edmond Richter

OBONO-BONO: LES BONO-BONO SONT DES SINGES CONNUS POUR LEUR APPETIT SEXUEL.

Lucien Oulahbib

Coup bas là aussi… Giscard et Chirac étaient très connus aussi pour leur appétit sexuel…

Prouvencau

Chirac bof, Giscard bof…

Lire Aussi