Députés en vacances, ne pas déranger, même si attentats…

Publié le 30 juillet 2016 - par - 7 commentaires - 1 323 vues
Share

 

Claude Bartolone élu au perchoir en juin dernier ; mais le petit ump Barouin à ses côtés a l'air tout aussi joyeux

Claude Bartolone élu au perchoir en juin dernier ; mais le petit ump Barouin à ses côtés a l’air tout aussi joyeux

Nos parlementaires sont en congés, en famille, à mille lieues des peurs et des soucis des Français. Certains députés sont peut-être  en visite dans les mosquées dont ils ont refusé la fermeture. Pas de permanence d’été, pour tous, même en temps de guerre. On discutera du projet frelaté du chef des Armées Hollande pour s’accaparer une Garde nationale sur mesure. Une consultation des commissions parlementaires devrait se tenir en septembre. Comprenez « y-a pas le feu »  http://www.elysee.fr

 

Partis. Détalés. Ils sont partis sitôt le résultat du vote pour que continue le plan mortifère des propagateurs de l’islam en France.  Ils étaient d’ailleurs seulement 306 parlementaires à prendre part à ce vote capital  http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/14/(num)/1316 ce qui n’exonère nullement les absents dans l’hémicycle. 

 

Pire encore, 24 salopards de la Commission Défense nationale et forces armées  http://ripostelaique.com/scandale-a-commission-defense-nationale-oui-aux-mosquees.html  ont trahi la Nation.

 

Aucun de la liste des sinistres votants pour que continue la visée mortelle des propagateurs de l’islam en France ne doit échapper à l’action des patriotes français. En tout lieu et en tout temps.

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

Vite ! Il faut constituer un tribunal type « Nuremberg » pour les juger et les pendre haut et court tous ces traitres!. Faire une liste des corrompus, des traitres , des menteurs (y compris ceux qui savent et ne disent mot) qui nous prennent pour des boeufs depuis plus de 40 ans

BALT

Qu’ils soient en vacances ou pas…pour ce qu’ils foutent. Il est payé combien -le sans honneur Bartolone- pour dire: »la parole est au premier ministre… »?

SUN

Etrange photographie qui montre la parfaite unité de l’UMPS dans son action de politique commune.

plouc

ils rigoleront moins lorsque les barbus les auront remplacé !!!!!!!!
fini alors les discours prout prout en référence à leur mascarade de république « française  » des droits , des lois avec leurs millions d’ alinéas et de leurs problèmes métaphysiques d’ une société de  » bisounours multiculturelle du  » vivre ensemble  » laique !!!!! ahahahahahahh !!!
et la loi islamique réglera alors tous leurs petits problèmes prout prout de traitres islamo collabos avec leurs soumissions totales à l’ islam !!!! je vais bien me marrer ce jour là , si je suis encore vivant en voyant leurs mines défaites !!!!!!

Jean

Elle est belle la vie pour les députés qui sont des records mondiaux de absentéisme en temps normal (la liste des absents lors ud vote sur les mosquées salafistes est édifiante sur au LR (soi disant a droite)…A publier ?

Et deux mois de vacances comme les écoliers, état d’urgence, France en guerre, on égorge nos prêtres et assassine nos concitoyens, rien a foutre !

Pourtant, une situation exceptionnelle aurait logiquement du déboucher sur une action exceptionnelle des députés: raccourcir leurs vacances !

Non, les privilèges de la caste des privilégiés sont sacrés, les « lois du travail » ne s’appliquent que pour la plèbe et les « manants » du peuple…

Ceci dit, le peuple a t’il vraiment encore besoin des députés ?

Si le pouvoir est en vacances, si l’état est absent, ce serait le moment de prendre l’Elysee et Matignon et y asseoir un gouvernement par le peuple, pour le peuple avec le peuple…

Qui va a la chasse…

hathoriti

Eh oui ! Plus nous avançons (à reculons puisque nous régressons!) plus on se rend compte de ce qu’est réellement « le pouvoir par le peuple » ! Eh bé ! Le pouvoir des parvenus …! Il nous en fait voir de belles, le peuple…excepté quelques-uns, très rares…rarissimes !

Theodore

il est urgent de voter une loi sur l’incinération des terroristes invoquant Allah afin de dissuader les candidats au djihad de passer à l’acte puisque la loi interdit actuellement de transgresser les volontés du défunt quant à ses funérailles en toute hypothèse : donc on attend la rentrée ? Pensez alors à sortir vos mines dépitées, chers députés, « si » l’inévitable survient entre temps. Il aurait fallu le décider dans la loi du 21 juillet dernier, entre autres…