Derniers rebondissements dans l‘affaire du couple sortant

 

Le présent article favorise le second degré, merci de ne pas tout prendre littéralement et d’en tenir compte si vous devez laisser des commentaires

Un jour qu’iel accompagnait son associé en visite officielle sur le continent africain, Brichel avait sottement laissé échapper qu’en ces temps reculés où coulait encore dans ses veines la sève de la jeunesse, elle aurait elle-même traversé le Sahara, pour s‘en aller étudier à Alger, ville bien connue pour sa folichonnerie et sa bonne humeur.

Or, ne voilà-t-il pas que des individus indélicats prétendraient que la fascinante blonde eût, là aussi, travesti la vérité, arguant que, s’ils n’avaient point trouvé de trace d’une Trogneux Brigitte dans les registres de l’Université locale, y figurait en bonne place un Trogneux Jean-Michel, fils de confiseur, doté donc du même nom propre, tellement propre par ailleurs que l’adage « si ça nettoie, c’est donc ton frère » ne tarda point à gazouiller de plus belle.

Un Jean-Michel dont la domiciliation à Alger, à l’époque, selon le politologue Morad EL HATTAB, eût été confirmée par quelque parchemin officiel du recensement militaire.

En tous les cas, toujours pas la moindre photographie de Brichel jeune ou avec ses enfants en bas-âge qui eussent pu pourtant aisément invalider une thèse devenant chaque jour de moins en moins complotiste. 

– Jean-Mie, ma bien aimée, se lamenta Ampoulé premier, dans quelle situation vous êtes-vous mis ou mise ?

– Ce n’est point moi, mon doux ami (car leur amour, malgré l’immensité de leur mission, était plus infini que jamais)… , qui ai 50 affaires aux fesses. Vous aussi, à ce rythme, c’est le cachot qui vous „gate“.

– C’est justement pour surseoir à ce funeste destin, ô ma jean-Mie, que McKinsey m’a conseillé de solliciter un second mandat, laissa-t-il échapper entre deux baisers.

– Fût-il bénévole, ce conseil, mon amour ? Questionna sa moitié, tout juste sortie d’une opération de la prostate, et répondant d’une main aux fesses à son tendre geste.

– Que nenni, 10 millions d’écus. Une broutille (Car sa dévote somptuosité en possédait bien plus !)

– Mon bien-aimé, vous allez me faire regretter de n’avoir point cédé à vos caprices et de vous avoir refusé l’iPhone que vous souhaitiez pour Noël. Reprendrez-vous une goutte de Lapsang Souchong ?

– Attendez, je questionne McKinsey, répondit le béguin, soucieux de ne commettre aucune faute. Puis-je vous laisser une seconde sans provoquer vos larmes ?

– Tout cela va fort mal se terminer, mon biquet, balbutia la star des shampouineuses et des lisettes, toujours aussi éprise.

– Mais ne vous affolez point ma Jean-Mie ! Si d’aventure je n’étais point réélu, une bonne guerre nucléaire réglerait promptement nos affaires.

« Cat Power! », cria le chat botté qui passait justement par-là. „Moi, je vote Marine, car elle aime les chats ».

– Cela me va très bien, sourit son infatuée majesté. Je salive à l’idée du prochain débat. Tant que vous ne me mettez pas Zemmour, tout me va.

– Où allez-vous chercher une idée aussi saugrenue ? Objecta le chat.

– Vous m’en voyez fort aise, fit remarquer son onctueuse Turbulence, tremblant à l’idée de devoir se confronter pour de vrai à un tel érudit, mais pourquoi donc ?

– Parce que, répondit le chat, plutôt niais.

Le roi inverti sera-t-il réélu ? La guerre nucléaire aura-t-elle lieu ? Le chat botté a-t-il eu une relation homosexuelle avec un des chats de Marine Le Pen ? C’est ce que vous saurez dans le prochain épisode.

(Inspiré de la mite dans la caverne)

Anne Schubert

image_pdfimage_print
23

11 Commentaires

  1. Vous avez bien fait de prendre la précaution de prévenir les lecteurs de l’usage du second degré Anne Schubert.
    Il faut tout leur dire, tout leur expliquer, sinon ça s’emballe pour des pécadilles, ça monte dans les tours et c’est pénible.
    Si vous saviez le dixième du fond de ma pensée avec ces choses… Oh la la, je préfère la boucler.
    Cordialement.

  2. Je me suis un peu renseigné sur le CV de ce Mourad Al Hattab.
    N’y voyez aucune malveillance. J’aurais agi de même avec un Moshé Goldenblum ou un Jean-François Mortecouille.
    Les « experts-en-tout » ne m’inspirent qu’une confiance limitée.
    Déjà, « politologue » j’aime pas des masses. « Consultant » encore moins.
    « Expert en ingénierie financière et en intelligence économique » Alors là, carrément c’est la formule magique pour impressionner les blaireaux.
    Quand à l’Académie des Arts, Sciences et Lettres dont il se targue d’être lauréat, ses titres sont aussi réputés que celui de grand maître tastevins…

    • Tout à fait d’accord avec vous, c’est pourquoi je n’ai paas copié le lien de la vidéo. Tous ces « experts » se déservent l’un après l’autre…..

    • La Confrérie des Chevaliers du Taste vin ,’intronise pas vraiment n’importe qui !

    • J ai les mêmes réserves que vous. Mais l ayant écouté, après un premier inteview il y a qqs mois, il tient la route.
      Il est bon pour poser les questions qui dérangent. En revanche ses motivations profondes ne sont pas claires…

  3. Pouah pouah pouah… sortez de telle photos de nos écrans, on n’en peut plus de vomir !

  4. Excellentissime Anne !
    Merci pour ce rayon de soleil (d’Austerlitz ?).
    RECONQUÊTE !

  5. Vite un documentaire sur le couple Tarzinou et Chita, le roi et la reine de la jungle élyséenne.

  6. Bonjour 🥂😃😊😍😉🎷🎁🎸🎼🎶🌷🎶🌞🌜🌟🌼🌳📚🌿💓✌💪❗ Chère Madame! Et grand merci pour votre excellent et si désopilant article (En effet, il fallait le trouver, ce super dialogue « de la jean-mie et du roi👎☠💉💉👀☠🙈 😩😟😞😁 ❗👉des crapules! BRAVO!) « Le roi inverti sera-t-il réélu ? » Pour moi, si, voyez-vous, je ne croyais pas au Miracle… ça ne ferait, hélas, aucun doute ! Bonne journée!
    (Nb : J’👍ADORE vos articles et votre prose !)

  7. James Oscar Mac Kinsey Junior est également un spécialiste tout comme un expert
    en ravalement de façade pour travelos septuagénaires tansgenres et transexuels
    pédo-satanistes de l’accabit d’une Brichel Jeanne-Michelle
    alias Mme Macronella ou/et Mr Macronette !..

  8. Merci Anne pour cette belle histoire, enfin rions un peu c’est un régal, je suis tous vos commentaires et continuer a continuer a nous conter fleurette sur notre cher couple amoureux ou diabolique peu importe cela fait réver en attendant la suite.

1 Rétrolien / Ping

  1. Derniers rebondissements dans l‘affaire du couple sortant – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.