Des adeptes de l’Islam tuent mais la Licra veut interdire « Islam assassin »

Publié le 28 février 2017 - par - 5 commentaires - 1 048 vues
Share

Entretien puis signature par la ministre Najat VALLAUD-BELKACEM de la convention triennale de partenariat entre le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme avec Alain JAKUBOWICZ, président de la LICRA, au ministère de l’Éducation Nationale, le jeudi 29 janvier 2015 – © Philippe DEVERNAY

L’islamisme n’est pas l’Islam – ou l’inverse – le terrorisme islamique n’a rien à voir avec l’Islam et les islamistes ne sont musulmans que dans la rhétorique de la Droite Nationale, mais pas dans les analyses de la gauche qui les protège ! Chacun le sait, l’Islam n’assassine pas. C’est une religion de paix et d’Amour, comme on le voit en Arabie Saoudite ou dans les territoires occupés par DAECH, acronyme de l’Etat Islamique dont la religion est… l’Islam. Difficile de saisir les subtilités langagières quand elles cherchent à noyer l’essentiel. Mais ce n’est pas l’objet de ces lignes car, n’étant ni historien, ni expert en matière de religion, je laisse à ces derniers, dans un débat qui n’en finit pas, le soin de nous donner des éléments de réponse afin qu’il soit enfin tenu pour acquis que cette religion nous amène la quiétude et la sérénité.

Cela étant, nourris comme nous le sommes  à l’aune de l’actualité nationale et internationale, nous constatons que, depuis plusieurs années, les citoyens du monde sont la cible d’attentats meurtriers du fait d’une population qui se réclame de cette seule religion, l’Islam, jamais de la religion judaïque, bouddhique, chrétienne ou autre.

Il est également de grande notoriété que les adeptes de cette religion musulmane posent un problème majeur à la paix universelle sous des prétextes fallacieux qui vont des caricatures de leur prophète à l’existence des juifs, en Israël et également en France. Sur ce point, les événements nous donnent une lecture claire de leur agressivité et c’est encore plus grave concernant notre pays car ces agresseurs qui se réclament de l’Islam sont français. Pour mémoire, le 21 janvier 2006, Youssouf Fofana, français de religion musulmane organisait le calvaire d’Ilan Halimi, choisi parce que juif. En 2012, Mohamed Merah, français de religion musulmane, assassinait sept personnes dont trois enfants juifs et laissait six blessés derrière lui. En 2015, l’attaque, Amedy Coulibaly, français de religion musulmane, provoquait le drame que l’on sait dans une supérette casher de la porte de Vincennes qui intervient après celui du Bataclan en 2016.

On peut donc considérer avec objectivité, qu’il est factuel, réel et évident de dire que les populations musulmanes ont une grande agressivité – le mot est faible – à l’encontre des populations juives et que les adeptes de cette religion assassinent plus souvent qu’elle ne dialoguent avec les deux autres religions du “Livre”, comme le Coran, qui pousse à la violence dans la majorité de ses sourates, se plait à les nommer, encore plus évidemment s’agissant de la religion juive.

Dans un article du Figaro daté du 21 juillet 2014, Natacha Polony écrivait : « Il ne [faut] surtout pas analyser ce phénomène car il [faudrait] admettre que cet antisémitisme [n’est] pas le fait de la vieille extrême droite européenne, de ce «fascisme» devenu un épouvantail à force d’être invoqué pour décrédibiliser n’importe quel adversaire. » et, plus loin : « L’antisémitisme des banlieues a crû parallèlement à une radicalisation religieuse savamment entretenue par certains imams salafistes gracieusement fournis par des puissances du Golfe. Le drame des populations palestiniennes n’était alors qu’un opportun catalyseur. »

(Source : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/07/19/31003-20140719ARTFIG00004-natacha-polony-mort-aux-juifs-ou-la-banalite-de-la-haine-a-paris.php)

Dès lors, n’est-il pas légitime de s’interroger sur l’acharnement de la LICRA, par exemple, mais ce n’est pas la seule, à poursuivre des citoyens français qui nous alertent sur les dangers de cette religion, quand elle est pratiquée par des déséquilibrés (Lire à ce sujet le livre de Wafa Sultan), comme le fait, notamment, Christine Tasin avec courage ? Elle sera en effet jugée ce premier mars (demain) parce qu’au lendemain de l’assassinat des deux policiers de Magnanville, au cours d’un discours vibrant de colère justifiée et de patriotisme militant,elle a répété à plusieurs reprises « islam assassin ».

La LICRA, après un signalement au Parquet, a déposé une plainte contre ces paroles “assassines”. Pendant ce temps, des concitoyens de religion musulmane comme le Sieur Mehdi Meklat, qui a posté des tweets entre 2001 à 2015 où l’on peut lire un flot d’insultes et de propos racistes, homophobes et sexistes, n’est pas le moins du monde inquiété.

Dans cette affaire, l’Islam n’étant pas une personne, mais une religion, ce qui jette un trouble, c’est la position de Maître Jakubowicz, avocat de renom, de confession juive, Président de cette même LICRA, auteur du tweet cité en début d’article, à l’origine de la plainte déposée contre Christine Tasin. J’ai le plus grand respect pour la clairvoyance de cet homme qui, au lendemain des assassinats de Merah, « avait déclaré à l’antenne de RMC « que la majorité des actes antisémites venait, en France, de la communauté maghrébine », (de religion musulmane dans sa quasi totalité – NdA).  J’ai, en revanche, beaucoup de mal à comprendre pourquoi il s’oppose systématiquement à celles et ceux qui alertent l’opinion française sur ce point essentiel.

Les dangers de l’expansion de cette religion qui provoque une dérive raciste meurtrière, contre les juifs et les chrétiens, chez ses adeptes ne sont-ils pas avérés, comme nous le voyons en France et à l’étranger depuis plusieurs décennies ?

Jean-Louis Chollet

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Conophobique

Et alors? Pourquoi RP n’attaque pas Mehdi Meklat pour injures raciales et homophobes? L’attaque est la meilleure des défenses.Si l’on se laisse faire on subit c’est une loi immuable. Attaquons et nous serons moins attaqués.

Nemesis

Pour moi un musulman qui tue n’est pas un déséquilibré. Il tue en tout connaissance de cause : c’est un assassin qui a prémédité son crime.

Ronce

Article qui met en évidence les contradictions de ce Jakubowicz. Mais ce personnage est bien loin de se poser des questions sur sa logique personnelle.
Il ne connait que la logique de l’argent car il a fait de l’antiracisme un fonds de commerce bien juteux !!!
Cette affaire montre une fois de plus sa traitrise : envers les juifs et envers les patriotes…

YAYA

Bien sur que ISLAM ASSASSIN. Demandez ce qu’ils en pensent à ceux qui ont eu le fil du couteau sur la gorge ou à Israël que les islamistes veulent exterminer …….

Chantal

Morlaix. Un policier hors service violemment agressé par sept racailles
Il n’était pas en service quand l’agression a été commise. Le policier s’est vu prescrire 90 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

 
Sept personnes sont suspectées et ont été placées en garde à vue.
L’une d’elles a été incarcérée.
Les faits se sont déroulés dans la nuit du 19 février, à Morlaix (Finistère).
À 2 h 30, un policier, qui n’est pas en service, rejoint sa moto après une soirée passée au centre-ville, place Allende.
Un groupe, composé de sept personnes, le reconnaît.
 C’est alors qu’il se fait copieusement insulter.
 Le policier décide d’aller leur demander des explications.

Transporté inanimé
http://by-jipp.blogspot.fr/2017/02/morlaix-un-policier-hors-service.html