Des apprentis sorciers divisent les laiques

Les laïques sont allés à la bataille en ordre dispersé.
Trois initiatives différentes ont été prévues par différentes organisations à l’occasion de la visite officielle du pape….
Une quatrième initiative a vu le jour, sous l’impulsion, de la direction nationale de l’Ufal et de Prochoix, qui ont publié une pétition intitulée :
« La laïcité ne doit pas plier devant Benoit XVI
Appel autour de la venue de Benoit XVI en France du 12 au 15 septembre
Comme beaucoup de laïques j’ai signé des deux mains ce nième texte.
Mais, c’est avec consternation et même colère que j’ai appris que les signataires s’inscrivant comme appartenant à Riposte laïque étaient
rayés de la liste…
Après les interdits professionnels, voici les interdits militants et des défenseurs de la laïcité qui se comportent comme des sectaires n’ayant qu’un seul objectif: préserver leur position.

Je ne suis pas d’accord avec la ligne éditoriale de Riposte laïque mais ce journal est un média laïque et ses rédacteurs ont montré clairement dans quel camp ils se situaient en refusant tout contact avec la droite extrême qu’ils condamnent fermement.
Ils ont montré d’ailleurs qu’ils combattaient tous les intégrismes et pas seulement l’islamisme radical.
Avant la venue du Pape, ils ont publié, entre autres, un texte remarquable de Robert Albarèdes : « La Comece, bras armé de l’Eglise vaticane en Europe ».
Le refus bureaucratique qui est fait à ces militants de signer ex qualité rappelle l’époque où les staliniens bannissaient des réunions les « gauchistes » et refusaient toute unité avec ces militants considérés comme des ennemis de classe….
Cette attitude est intolérable et inadmissible
Elle dessert notre cause et renforce le camp adverse.
Comme beaucoup de militants, j’en ai assez de ces intérêts de boutiques, de ces haines .
Les responsables de cette pétition ont le droit de ne pas apprécier Riposte Laïque, et de ne pas partager les orientations de ce journal en ligne.
Cela fait partie du débat entre laïques, et, conformément à nos traditions, cela devrait se passer de manière fraternelle. Or, exclure un groupe de laïques d’une pétition, c’est d’abord sectaire. Ensuite, c’est les considérer comme des gens aussi infréquentables que l’extrême droite.
J’en appelle à la responsabilité afin que cessent ces pratiques d’exclusion d’un autre âge.
Signataire de cette pétition, en partageant les objectifs, je ne me reconnais pas dans les pratiques de ses organisateurs, et je suis certain que la majorité des signataires sont de mon avis.
Il nous faut isoler les diviseurs et construire un front uni et résolu en défense de la laïcité.
Jean-François Chalot

image_pdf
0
0