Des cinéastes de gauche demandent un pognon dingue à Macron !

Déterminés à se débarrasser du système de subventions massives contre le régime d’assistance à la médiocrité dans son ensemble, les critiques sont nombreux pour empêcher toute ingérence et manipulation du pouvoir LREM socialiste et pour supprimer la gabegie des aides en tous genre. Depuis longtemps déjà, on n’a détecté aucune créativité autour du mythe du cinéma français et même européen, si ce n’est des opérations de propagande vulgaire en direction des irresponsables politiques LREM socialistes au pouvoir. Il semble que la Pompe à Phynances des subventions massives soit la principale priorité du cinéma français.

C’est une énorme gabegie pour gaver les médiocres profiteurs du cinéma français qu’il faut empêcher absolument. Nous devons lutter contre les abus des subventions massives en soutien de la médiocrité. De nombreux acteurs tentent de dissimuler leur véritable intérêt pour les subventions massives pour tromper les gens par des opérations de propagande vulgaire afin de soutenir les oisifs socialo-intermiteux du spectacle.

La majorité des campagnes de propagande mensongère du cinéma français contiennent des discours équivoques qui ne respectent ni les règles de la concurrence, ni les demandes du public qui paie des taxes pour soutenir inutilement l’incurie profitable et la sous-culture socialo-islamo-gauchiste du cinéma français.

De plus, la question est dans la manière dont les oisifs socialo-intermiteux politisés du spectacle se comportent et dans les revendications partisanes qu’ils posent. N’est-ce pas là constater leur médiocrité ?

La publicité politique dans le cinéma français est extrêmement suspecte et constitue une ingérence contre la neutralité à proprement parler, ce que le public est en droit d’attendre. Comment ne pas comprendre cela en fin de compte ? Ce qu’on est en droit d’exiger, c’est la transparence de la publicité politique dans le cinéma français. C’est pour cette raison que nous pensons qu’il faut supprimer toutes les aides à ce cinéma corrompu et socialo-vulgaire. Dans ce contexte, c’est aussi l’ingérence des publicités cachées qui sont de plus en plus inconvenantes, car les industriels sont à la manœuvre pour manipuler l’opinion et pour vendre.

Le Monde avec AFP : « Dans une tribune, des cinéastes demandent à Macron de préserver l’exception culturelle (de la médiocrité) française« . Une vingtaine de personnalités spécialisées dans les profits des aides au cinéma alertent le gouvernement contre la concurrence du vrai cinéma américain.

« Ne pas sacrifier sur l’autel de l’ultralibéralisme le modèle français (de la médiocrité de gauche), telle est la requête exprimée par une vingtaine de cinéastes qui interpellent Macron sur la future loi audiovisuelle dans une tribune« . Ce texte soutient la misère intellectuelle et morale du cinéma français et prône le combat pour que la médiocrité française de gauche continue ! Ils déplorent la concurrence du vrai cinéma que les Américains produisent et que le public demande. Il se plaignent du cinéma américain, qui accentuerait une hégémonie culturelle de type national-populaire Trump, « que nous étions parvenus jusqu’ici à limiter grâce à l’exception culturelle » de la diversité anti-Blancs de gauche. Il se plaignent des géants du cinéma américain qui « déploient de véritables stratégies de prédation économique pour inonder les territoires européens de contenus américains« , contre la prédation économique de l’exception culturelle de gauche à la française.

« Ils ébranlent les écosystèmes vertueux (partisans) que nous avons mis des années à construire ! » Ben voyons ! Ils estiment que « si ce modèle vertueux (partisan et corrompu) doit être modernisé, il ne peut en aucun cas être sacrifié sur l’autel d’un ultralibéralisme (alors que les socialo-gauchistes du cinéma  français sont les vrais) responsables de la dégradation de nos sociétés et de la poussée des extrémismes« .

Le risque est que ce modèle partisan et corrompu soit le vrai « fossoyeur du cinéma français« .

Pour les cinéastes (partisans de gauche), « c’est malheureusement cette voie qu’a privilégiée l’Autorité de la concurrence dans son récent rapport relatif à la prochaine loi audiovisuelle« . « Monsieur le président, votre action politique doit porter les valeurs culturelles (de gauche) pour lesquelles l’État (socialiste) français s’est toujours battu, au risque que cette loi soit le fossoyeur du cinéma (partisans de gauche) français« .

Dans un monde concurrentiel, « c’est comme si on construisait des autoroutes pour les voitures étrangères (alors que les Français n’achètent plus de) voitures françaises« . « N’y a-t-il pas moyen de réinventer l’exception culturelle » pour une aide très profitable à la médiocrité française du cinéma de gauche ?

Trop c’est trop ! La Droite nationale doit réagir pour protester et mettre fin au scandale de la gabegie des aides au cinéma français de gauche. Aujourd’hui, la médiocrité partisane du cinéma français de gauche est fortement décriée. Qui sont les coupables ? Qui sont les auteurs ? Quelle politique a conduit à tout cela ? Si le gouvernement est incapable de résoudre les problèmes du cinéma français infiltré et dominé par les partisans de la gauche idéologique révolutionnaire et les militants de la diversité islamo-gauchiste, la Droite nationale devra le faire pour le renouveau d’une vraie culture populaire et répondre à la demande du public.

Conclusion : STOP au scandale des aides au cinéma partisan de gauche français !

STOP aux cinéastes de gauche qui demandent toujours plus « un pognon de dingue » à l’État !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

27 Commentaires

  1. Le cinéma français des années 30 a rayonné dans le monde, SANS ministère de la culture,et sans aucune subvention. Le cinéma français actuel peine à se maintenir en France même (dixit les gaucheux culturels) alors qu’il est gavé de subventions.
    Le cinéma américain inonde le monde, SANS ministère de la culture,et sans aucune subvention.
    Cherchez l’erreur !

  2. je suis pour la subvention des films jen ai un bon à leur présenter et les cloches se sont tues😆

  3. Cinéastes et artistes de gauche :pléonasme… un
    artiste de droite ne peut survivre dans ce milieu, sauf très grande notoriété comme Fabrice Luchini.

  4. regardez sur Netflix les series turque,pas de sexe,et un patriotisme affiche

  5. Le ministère de la kulture n’est plus qu’un énorme organe de propagande qui subventionne massivement tout ce qui permet de laver les cerveaux
    toutes les « créations » obéissent à un cahier des charges très précis : son quota de noirs, de musulmans, de féministes, de familles décomposées, d’homosexuels, de méchants blancs, de talentueux éxotiques, etc.… C’est effrayant ! Et le procès de l’Homme blanc, colonisateur, esclavagiste, raciste est obligatoire. Ajoutons que la plupart des films français sont intello chiants, avec des individus qui se regardent le nombril
    les tartistes, forcement de gauche et millionnaires, vomissent la France d’avant
    C’est nous qui finançons tout ça
    et les français continuent d’aller au cinéma !!…………………

  6. C’est vrai qu’il faut louvoyer pour voir des films français qui ne prônent pas le multiculturalisme et ne nous soûlent pas avec les états d’âme de bobos en proie à des problèmes de couple ou de famille.
    Quant au cinéma américain bienpensant et anti-Blancs dont les têtes pensantes sont toujours noires, on en a plein les salles de cinéma et la télévision.
    Dur à l’heure actuelle de voir de bons films qui ne fassent pas de la propagande de gauche.
    On pourrait aussi parler du scandale des intermittents qui nous coûtent un pognon de dingue.

  7. je comprends mieux la posture d’un certain gauchiste (romain goupil) qui est passé de l’autre coté de la barricade, fustige les giletsjaunes et encense les « forces de l’ordre » , l’argent n’a pas d’odeur pour ce « cinéaste »

    • patphil
      +1000000000000000000000000000000000
      Je me souviens de leurs slogans en 68 !!! on ne peut pas dire que ces gauchiasses etaient adeptes de l’ordre que préconise goupil . Si mes souvenirs sont bons goupil hurlait « CRS ss » et  » il est interdit d’interdire  »
      Un grand homme a dit « français vous avez la mémoie courte  » puis quelques années plus tard un autre a dit  » français vous etes tous des veaux »

  8. Un peu beaucoup GROSSE GUEULE ce renard.
    J’espère que les courageux GJ vont lui faire rendre gorge.
    Je souhaite que les subventions scandaleuses accordées à ces nuisibles fainéants cessent le plus rapidement possible.
    Jusque dans les pays francophones les gens se rendent bien compte de l’imposture de l’exception culturelle française ; car dès qu’ils ont le choix entre regarder un « film français exceptionnel » et un feuilleton américain, ils choisissent presque toujours la série américaine. Les films français exceptionnels sont devenus synonymes de NAVETS FRANÇAIS.
    Avec utilisation immédiate de la zapette dans un grand éclat de rire général !

    • navets français qui veulent à tout prix nous rééduquer. (impossible d’échapper au racisme, antisémitisme, homophobie, handicapés etc..) Toute cette daube financée à coups de milliards avec nos impôts. Les vrais acteurs français ont tous disparu. Maintenant c’est debouses, omar sy etc…et le talent a disparu en même temps. Qu’ils aillent se faire foutre

  9. Le cinéma Américain financé par les fonds de pension est aussi gauchiste que le notre.

  10. Les aides à la presse écrite se monte nous dit-on, à 130 millions d’euros, pour ne lire que des torchons gauchistes tout juste bon à emballer le poisson, ça fait cher!.
    Les aides à la télévision et les aides pour les créations cinématographiques culturelles (non, non, ne riez pas) 3 milliards d’euros toujours pour de la propagande gauchiste, alors là mes amis c’est hors de prix pour nous les sans dents!.
    Les économies pouvant êtres facilement réalisées par l’état sont astronomiques, suffit de taper au bon endroit, et je vous promet que du jour au lendemain vous n’entendrez plus parler de Gilets Jaunes!.

    • j’ai les chiffres de 2013,presque 300 000 000 euros de subventions de la presse,depuis plus aucun chiffre,,plus les milliardaires qui possedent la presse, et injectent de l’argent comme au parisien plus de 500 000 euros

  11. Outre l’aide directe du contribuable au illusionnistes friqués du cinéma, il existe aussi une « niche fiscale » pour le « particulier ». Ces subsides attribués à ce désormais faux 7ème « art contemporain » , sont indécents, scandaleux, immoraux, insupportables.
    Comme l’est aussi la « redevance télé » que chacun doit payer pour l’indigence crasse des chaines publiques ou assimilées. Payer pour subir l’abrutissement de masse, pour avoir du pujadas, de la Salamé, ou dans deux autres « genres » du « capitaine marlaud », du Bern ou du Ruquier… non Merci!

    Supprimer la redevance… et les télés croupions régionales F3, et même les radios d’état
    « bleues » pour ne pas dire jaunes, ce serait un avancée majeure dans la lutte contre le décervelage et les massages -message-de la boboïtude communautariste.

    • vous oubliez fr3 et ‘poubelle la vie ‘ une fabrique d’intermittents du pestacle

  12. Il y a point très important soulevé dans cet article. C’est le statut de profiteurs dénommés « artistes » qui se goinfrent par le biais du statut intenable des intermiteux ! Quelques heures de présence dans un navet, quelques répliques dans une daube et hop, les indemnités de chômage leur assure une petite vie tranquille. Cela leur permet de nous gaver de leurs diverses indignations en tout genre, de leurs pétitions toutes plus stupides les unes que les autres pour faire parler d’eux….Ce statut est l’un des plus couteux des statuts « spéciaux ».
    Et surtout, on ne doit pas parler de contrôle. Ce serait une atteinte à la « liberté culturelle et de création ».

  13. Je vais en parler de ce pas à ce NUL de Romain Goupil dit le renard, .. en plus de squatter les TV, il se bâfre de subvention .tout en tenant le bon discours nazislamigratoire…. soit disant il aurait fait des films….
    Subvention cinoche : zéro
    Subvention presse : zéro
    Et là on verra quel seront VRAIMENT, les bons acteurs et les bons journalistes !!

    • Ce Goupil est un soixante huitard attardé qui n’a rien fait de sa vie car talent zéro et il se pavane sur BMF drapé dans son arrogance de bon à rien et mauvais en tout

    • Absolument ! parasites gauchos ! BOYCOT ces goupils et Cie !!BEURK.

    • bernard vous avez raison,mais aussi ruffin,tous des anciens stroskistes,le systeme francais permet de faire des films,documentaires, grace a l’aide de l’etat,si le film marche,ils remboursent a l’etat la somme pretee,si cela ne marche pas,alors,ils n’ont rien a rembourser,ce qui permet a l’extreme gauche de faire des films et documentaires,en desinformant comme le faisait leurs anciens amis des pays communistes

      • Si dans un doc. tu mets un couscoussier, un renoi et un rebeu, avec un peu de shit et une moto qui fait du bruit, c’est gagné, tu empoches le pognon de « créativité ».. alors si en plus tu y mets un aspect cassoss, c’est la palme !

        • De plus, à un moment où un autre on fera immanquablement allusion au FN/RN ou à MLP, séquence plus connue comme fameux « point Metro Goldwin Mayer ».

      • dixit nanar Lavillier, les intermittents du pestacle peuvent toucher jusqu’a 7500 roros /mois , ils vont pas cracher dans la soupe et defendre les gilets jaune .pendant ce temps le gouvernements veux sanctionner les cadres superieurs sur leurs indemnites de chomage

Les commentaires sont fermés.