Des députés LREM refusent les chaînes qui inviteront Zemmour : bon débarras !

Publié le 13 octobre 2019 - par - 21 commentaires - 1 079 vues
Share

Les fausses nouvelles « Fake news » sont en très nette augmentation sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Twitter, mais également à l’aide de WhatsApp, Instagram ou YouTube.

Actuellement 70 pays sont particulièrement concernés à travers le monde. Un chiffre en progression puisqu’ils n’étaient que 48 en 2018 et 28 en 2017.

Ces chiffres analysés par l’Institut Internet de l’université d’Oxford.

La désinformation est devenue un instrument privilégié des partis politiques et des gouvernements.

Ils utilisent les réseaux sociaux pour diffuser leur propagande, entraver les libertés d’expression et la liberté de la presse et polluer la véritable information.

Dans 26 pays ce sont même des régimes autoritaires, pour ne pas dire dictatoriaux, qui utilisent ces « fake news » comme outil de propagande et de fausses informations destinées à manipuler la population et discréditer les opposants politiques ou idéologiques.

Ce rapport indique comme principaux utilisateurs de ces « fake news » des pays comme la Chine, la Russie, l’Inde, l’Iran, l’Arabie saoudite, le Pakistan et le Venezuela.

Facebook restant l’outil le plus privilégié.

D’autres pays très utilisateurs sont également le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la Suède et, bien entendu, les États-Unis.

Pour le moment, la France n’a pas encore utilisé assidûment ce procédé, bien que nous en ayons eu un exemple très récent avec la désinformation de France 3 au sujet de l’incendie criminel de l’église Saint-Jacques à Grenoble.

Autre phénomène ennuyeux, qui participe également à la manipulation des informations, ce sont les équipes de « modérateurs », employées par Facebook (par exemple, des Marocains installés au Maroc, qui décident, selon leur idéologie, et les ordres reçus, ce qui doit être « épinglé » ou non parmi les messages diffusés notamment en France).

Sur un tout autre sujet, mais également proche de la désinformation, il est inacceptable que des entreprises commerciales tentent d’influencer l’opinion publique, à travers les différents médias (télévision, radios, presse, magazines, etc.) en menaçant de supprimer leur publicité si telle émission, ou tel personnage, ne convient pas à l’image qu’ils se font de leur clientèle et tentant, par leur financement, d’influencer sur les débats d’actualité et sur les personnalités qui y participent, s’octroyant ainsi un droit de censure.

Une entreprise, quelle que soit son importance, n’a nullement le droit de tenter d’influencer l’opinion publique d’un pays.

Cette intrusion qui, une fois de plus, vient de se manifester sur le cas particulier concernant Éric Zemmour, et sa participation à des chaînes télévisées comme « Paris première », « RTL » ou « Cnews », devrait entraîner ipso facto le « boycott » des toutes les marques incriminées par les citoyens qui apprécient la liberté d’expression et la liberté de la presse et l’on ne peut qu’espérer que les rédactions de tous nos médias ne se laisseront pas imposer une telle censure « financière », ni le « diktat » d’intérêts apparemment commerciaux mais peut-être avec une arrière-pensée teintée d’idéologie !

Quant aux députés du parti « La République En Marche » qui n’accepteront plus les « invitations », qu’ils sont les premiers à quémander, des chaînes télé et des radios accueillant Éric Zemmour, ils ne peuvent pas savoir à quel point nous seront apaisés de ne plus entendre les « nullités » qu’ils débitent à longueur d’émissions, dans des débats où ils ne sont ni à leur place, ni à la hauteur des échanges, par leurs banalités consternantes !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Belliot

tout-à-fait d’accord.

Eric des Monteils

ÇÀ TOMBE BIEN, NUTELLA C’EST DE LA MERDE EN POT.
Quand aux discours de Zemmou, son audience ne faisant qu’augmenter, la perte de visibilité sera pour Nestlé.

Gedeon

Depuis Zemmour, one ne dit plus « Nute est la » mais « Pute est la »…

Jean-Louis

Ils seront privés de Nutallah les pauvres…

Hollane

« Faire d’une pierre deux coups »

Quelle classe! Avec Zemmour: Faire d’une pierre deux coups ». 😂😂😂

On debarassé Nutella et en même temps LAREM.😂😂😂

La suite… LR???

POLYEUCTE

Bientôt des bons de réduction en caisse selon l’opinion politique ?
Mangez Socialo, LRM, RN ou LR, LFI ?
Gavons-nous de Zemmour ce soir ! Jusqu’à l’indigestion !

François BLANC

seulement deux pétasses en mal de notoriété

didile

Nous sommes désespérés ,Mesdames Caroline Jardin députée du Loiret et Fiona Lazaar ,députée du Val d’Oise ont annoncé qu’elle ne se rendraient plus sur les plateaux qui inviteraient Zemmour.
Nous gardions un souvenir impérissable de leurs nombreuses interventions ,nous ne nous en remettrons pas.

tancrede

ce qui compte c’est l’audimat , et entre zémmour et les clowns à makron il y a pas photo

Fergent

Cela ne me dérange pas que les députés de la République en Marche boycottent certains plateaux TV, moi-même je change de chaine dès que je les vois

Grillon

Je suis chez Groupama qui a fait la même déclaration. J’attends leur réponse pour savoir si je vais changer de compagnie. Pour Nutella, il y a une autre marque avec un bébé cheval qui fait aussi un produit similaire et sans huile de palme

Marie

exactement nul n’est irremplaçable

Une patriote

Dites vous bien que ça n’est pas nous qui avons besoin de toutes ces assurances ou produits MAIS EUX pour faire rentrer le pognon dans leurs caisses et continuer à exister. Etrange que Nutella s’amuse à ça et ne l’ait pas encore compris après l’affaire de l’huile de palme !

patphil

ouf on ne les verra plus sur cnews que je vais maintenant regarder
quant à nutallah et autres produits ferréro, je vais les laisser là où ils sont

Rems

On se passera volontiers des simili députés incultes et des marques bidons en les boycottant bien évidemment !

zéphyrin

tant mieux qu’ils refusent de venir, on en a largement assez de les subir.
un peu de place pour les autres, c’est plutôt sympa.

kinns

Une chose est sure ; Éric Zemmour est une pointure ; il faut plusieurs journal-hyènes pour l’affronter; cnews est une chaine que je vais découvrir sur mon ordi car je n’ai pas de télé .

angora

j’espère qu’il sera beaucoup invité.

Camille

Plus de publicité de Nutella sur cnews ? Très bonne nouvelle pour la santé de tous ..

zéphyrin

super nouvelle ! les concurrents ne manquent pas !

kabout

moins nous verront ces ténias de LREM sur chaine tv moins ils vomiront leur dégueulis de propagande.