Des élus parasites de gôche lancent la chasse aux riches dans Libération

La chasse aux riches est ouverte du 1er janvier au 31 décembre. C’est une spécificité bien française, qui fait la fortune de nos voisins depuis plus de 30 ans.

C’est ainsi qu’une centaine de parlementaires, particulièrement obtus face aux réalités économiques, viennent de signer une tribune dans Libération pour demander des comptes au gouvernement sur le budget 2018,  “favorable aux riches”, et pour évaluer  l’impact de la réforme de l’ISF sur le niveau de vie des citoyens ! Il faut oser !

Il faut vraiment être nullissime en économie et hypocrite au possible pour s’associer à cette entreprise de démolition et attiser les braises de cette guérilla idéologique qui ruine le pays.

Le Foll, Buffet, Laurent, Mélenchon sont de la partie, évidemment. Y compris Jean-Christophe Lagarde, dont on se demande encore ce qu’il fait au centre alors qu’il  a tout du socialiste bon teint.

Taper sur les contribuables fortunés, qui créent richesses et emplois, ne manque pas de sel, quand on sait que ceux qui les jalousent vivent de la politique depuis toujours, donc sur le dos du contribuable, sans risque de connaître le chômage.

La plupart n’ont d’ailleurs jamais travaillé dans le privé mais prétendent donner des leçons d’économie à tout le monde.

Ils n’ont jamais pris de risque financier, jamais connu les affres du carnet de commande vide, la concurrence, les retards de paiement des clients, les salariés qu’il faut payer en fin de mois quelle que soit la trésorerie.

Non, ils sont bien au chaud avec la garantie de l’emploi. Et ces nantis du système, croulent sous les privilèges et bénéficient d’une fiscalité sur l’ensemble de leurs revenus particulièrement douce. Dans le privé, ils paieraient deux à trois fois plus d’impôts.

Un patron, ça n’est pas un parlementaire grassement payé, qui se la coule douce aux frais du contribuable et dont l’utilité reste à démontrer.

Quand on voit le scandaleux taux d’absentéisme du Sénat et de l’Assemblée, on pourrait diviser le nombre d’élus par deux.

Certaines lois ont été votées par 10 députés sur les 577 que nous entretenons à prix d’or. C’est tout dire.

Quant au Sénat, il ne sert strictement à rien avec son rôle simplement consultatif. Un gouffre démentiel qu’il faudrait supprimer.

Tous ces assistés qui nous ruinent ne savent pas ce que c’est que le risque de faillite sans avoir droit au chômage.

Ces donneurs de leçons qui tapent sur les “riches”, avec leur idéologie de 1936, ont fait fuir 20000 chefs d’entreprise et 200 milliards de capitaux, selon l’économiste Christian Saint-Etienne.

Mais aucun d’entre eux ne se demande quel est l’impact de cet exode massif sur le niveau de vie des citoyens !

L’ISF a fait perdre des dizaines de milliards de PIB à la France, mais ils s’alarment parce que l’ISI va rapporter 3 milliards  de moins que l’ISF !

Chaque jour, deux “riches” quittent la France pour aller investir chez nos voisins au détriment de nos chômeurs.

Cette vindicte de la gauche à l’encontre des créateurs de richesse est pitoyable.

Mais laissez vivre les patrons ! Laissez les innover, investir, embaucher, créer, enrichir le pays, au lieu de les jalouser et de les traiter en négriers qui s’enrichissent sur le dos du peuple.

Seulement 42,8% des foyers fiscaux paient l’impôt sur le revenu.

Mais pour la gauche c’est encore trop !

Ils étaient 52% à le payer en 2013. Qui paie la différence ? Les riches et la classe moyenne.

10% des ménages les plus riches paient 70% de l’impôt sur le revenu. Mais pour la gauche ce n’est pas assez !

Et 2% des contribuables en paient 40,6% !!

Faut-il les chasser hors de France et payer à leur place ?

Et que dire des centaines d’assistés qui débarquent chaque jour en France.

On n’a jamais vu les parlementaires signer une tribune dans Libé pour exiger du gouvernement qu’il chiffre le coût global de l’immigration et qu’il mesure l’impact du tsunami migratoire sur le niveau de vie des Français !

Un oubli sans doute ?

C’est dire la crédibilité des signataires de cette tribune dans Libé. Des faux derches hyper protégés qui ne savent que taper sur ceux qui méritent leur argent, qui se battent face à la concurrence et qui peuvent tout perdre du jour au lendemain.

Aucun pays ne taxe le patrimoine comme la France. Quand aura t-on le bon sens et le courage politique nécessaires pour supprimer un impôt complexe et injuste qui nous appauvrit ?

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

55 Commentaires

  1. La bourse de Paris n’a plus de volume,elle ferme ce soir a 66150372 …..il faudrait le triple mais tout le monde se tire ,les gros et les petits .Pour infos: apres avoir été dénigré par tout nos bienpensants qui prédisaient un cataclysme sans la folle clinton le dow jones est lui a 220000000 . Résumons nous : si vous invités du monde a votre table il n’est pas tres élogieux d’envoyer la facture du traiteur a vos voisins de palier !! CQFD

    • « …si vous invités du monde a votre table »… Je pense que vous avez commis une faute de frappe et que vous ne vous êtes pas relu. A part ça, j’approuve.

  2. Mais que voulez-vous, depuis des décennies, la France chasse les riches et attire les pauvres, le tout au nom d’une idéologie pour demeurés mentaux!
    Le QI baisse, l’éducation nationale est une catastrophe et c’est pourtant là qu’il faudrait commencer la rééducation. Ca semble mal parti… Hélas, il était une fois la France, un pays que j’ai tant aimé…

  3. Etonnant de voir RL défendre les élites économiques, le « système », les puissants et Macron! Dès qu’on parle d’argent, certains sont bcp moins antisystème bizarrement!

    « Taper sur les contribuables fortunés, qui créent richesses et emplois »… AAah la bonne vieille arnaque du ruissellement, des riches « créateurs de richesses ». De Reagan à Sarkozy, bcp ont cru (ou ont fait croire) que c’est une vraie théorie économique.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_ruissellement
    Et pourtant certains la défendent encore, en accusant les autres d’être « nullissimes en économie et hypocrite au possible »! Quel culot!

    • Ben oui Valmy 92, en tant qu’entrepreneur j’ai quitté la France depuis 25 ans et suis pas prêt d’y remettre les pieds… sauf pour des vacances ! A chaque retour je réalise combien la misère, la pauvreté, gagne du terrain en France. Elle explose. Cela dit j’ai crée des emplois hors Europe et je m’en porte que mieux. Mes enfants ne reviendront jamais travailler en France. Surtout pas. Bon courage.

      • Bel exemple de patriotisme! On se demande même ce que vous faites sur RL puisque vous n’avez plus rien à faire de la France.
        Et après on veut nous faire croire que les patrons sont tous des « créateurs de richesse »… La preuve que non! Heureusement qu’il reste des Français qui ont un peu le sens de l’intérêt général.

        • Si vous étiez un peu patriotique, vous réserveriez vos critiques à l’Etat français, qui fait fuir les riches, les patrons, et énormément de jeunes diplômés brillants, au lieu d’insulter les Français écrasés par les énormes impôts , taxes, redevances et contributions !
          Gérard Depardieu a fini par quitter la France, parce qu’il avait dû payer 85% d’impôts sur ses revenus en 2012 ! Des tas de Français font pareil, parce qu’ils n’acceptent pas de se faire voler le fruit de leur travail !
          Voler l’argent des Français est immoral !
          Et les gens qui, comme vous, considèrent qu’il est normal de voler l’argent d’autrui pour en vivre, sont immoraux !

        • Le « sens de l’intérêt général », cela ne consiste par à accepter de se faire voler le fruit de son travail par l’Etat ! Seuls les gauchistes qui vivent aux crochets d’autrui profèrent ce genre d’insanités !

          • Vous croyez que les gens qui paient l’ISF sont à plaindre?
            Et vous donnez des leçons de morale?

        • Terminons en faisant remarquer que TOUTE la richesse d’une Nation est créée par les entreprises privées, donc par les patrons !
          Essayez donc de vivre dans un pays sans aucune entreprise privée !
          Décidément, le marxisme détruit le cerveau !

        • à Valmy92 : Vous êtes dans l’idéologie pure et dure.
          Les généralités, les clichés, les slogans, toutes ces visions complétement tordues et erronées, ça y va !
          Connaissez-vous un peu la fiscalité de la France dans toutes ses composantes, le niveau des prélèvements obligatoires ?
          Un contribuable, un ménage, une famille doivent-ils se faire hara-kiri au nom de ce « patriotisme » de propagande, d’enfumage et de manipulation, essentiellement de goche ?
          Je constate, à travers vos messages, que vous mélangez.
          Or, un des premiers objectifs du « système » est de GENERER LA CONFUSION dans les esprits.
          Est-ce qu’on a demandé aux français une seule fois depuis 1974 leur avis sur l’invasion migratoire ? Cette immigration énormément SURDIMENSIONNEE qui a fait entrer des ayants droits à tout.

          • Et passer de la fiscalité à « l’invasion migratoire » sans transition, c’est pas de « l’idéologie pure et dure »? C’est moi qui « mélange »?

            Qui parle de se faire « hara-kiri »? Le débat porte sur l’ISF, pas sur le contribuable de base! Quand on prend un peu plus aux plus riches, ils restent riches! Et c’est moi qui mélange tout! Quelle blague…

            • A Valmy92. (1/2) Je vous explique la « transition » parce que apparemment vous ne comprenez pas tout le même jour.
              Vous n’avez pas l’air d’être au courant que l’immigration SURDIMENSIONNEE depuis 40 ans a un coût énorme et pèse sur le budget de la France et donc sur l’augmentation permanente des impôts sur un nombre de contribuables qui à l’inverse diminue (« logique » : faut dégager une majorité pour être élu et pressuré une minorité – les fameux « RICHES »). Cette immigration là est une des 2 ou 3 causes principales de notre problème de budget. Alors, ceux à qui on IMPOSE de force cette immigration et qui sont « fracassés » par les impôts et charges peuvent, comme Jacques, quitter la France. On les comprend (« ils n’ont pas envie de se faire Hara-Kiri, » formule imagée).

                • 1/2 à V92 Si vous en êtes à demander ici des preuves concrètes c’est que de toute évidence vous n’êtes pas au niveau. On ne va pas tout reprendre à zéro.
                  On n’est pas à l’école primaire, je ne vais pas refaire votre instruction et combler vos lacunes.
                  1) Des preuves il y en a des tonnes 2) Pour celui qui a l’habitude de prendre du recul, d’ OBSERVER et de REFLECHIR en profondeur par lui-même.
                  Vos réponses sont un grand classique, caractéristiques d’un « idéologue » de gauche (pléonasme), d’un type de mauvaise foi, qui nous ressert toute la propagande du système dominant, les poncifs d’un monde artificiel avec toute l’inversion des valeurs qu’un homme accompli a bien identifiée.
                  Le coup des « études scientifiques » ; expansion-express : quel gag ! Vous êtes vraiment indécrottable.

                • 1. « Si vous en êtes à demander ici des preuves concrètes c’est que de toute évidence vous n’êtes pas au niveau » C’est vrai que balancer des préjugés sans avoir besoin de les prouver, c’est plus facile. Magnifique!
                  2. « Des preuves il y en a des tonnes »: mais pas une petite facile et efficace à donner ici en tout cas visiblement.
                  3. » idéologue  de gauche (pléonasme) ». Et oui parce c’est bien connu que la droite et les libéraux n’ont pas d’idéologie!

                  Magnifique cas d’école. Vous cochez toutes les cases, Durand: mauvaise foi, refus d’obstacle, naïveté!

                • 2/2 à V92 Ce 2/2 était prévu. Continuer à faire la sourde oreille ; on connaît votre petite rhétorique formelle.
                  Etudes sur le coût annuel de l’immigration en France :

                  https://www.observatoire-migration.org/tableau-recapitulatif-des-etudes-sur-le-cout-de-limmigration/
                  1) P. Milloz : 55 milliards d’euros (mds)
                  2) JP Gourevitch : 19 mds. Dépenses régaliennes non prises en compte. Faible prise en cpte de l’éducation, du logement, de la politique de la ville, des dépenses des collectiv. locales. Pas de prise en cpte du coût fi. de la dette.
                  3) YM Laulan : 73 mds.
                  4) JY Le Gallou : 18 mds (Pas coût global. Mais coût uniquement de 200 000 nouveaux entrants).
                  5) André Posokhow (diplômé d’expertise comptable, comme moi-même) : 84 mds.
                  6) Gérard Pince : 65 mds. extra européenne seule.

                • Ca alors! Vous avez recopié la liste sur un site tenu par… un contributeur de RL qui est anti-immigration! Quelle surprise!

                  Voici plutôt trois autres éléments de réflexion, un peu plus variés: un point de vue espagnol, celui un d’un professeur d’économie de l’univ. de Berkeley (pas expert comptable, mais il s’y connait un peu) et un rapport indépendant pour le min. des Finances du Royaume-Uni (pas connu pour ses penchants marxistes):
                  https://www.courrierinternational.com/article/2010/12/02/les-tres-bons-comptes-de-l-immigration
                  https://clas.berkeley.edu/research/immigration-economic-benefits-immigration
                  https://www.theguardian.com/uk-news/2014/jan/14/immigration-beneficial-uk-economy-treasury-independent-advisers

                  C’est encore mieux que ce que j’imaginais! Continuez, Durand!

                • à V92. Rigolo, vous dîtes encore n’importe quoi !
                  Ce site dont j’ai mis le lien a le mérite de RECAPITULER dans un tableau, bien fait, avec résumé, les 6 études principales sur le coût de l’immigration EN FRANCE établies par 6 personnalités différentes, indépendantes. Le contributeur RL est un de ces 6.

                  Par contre, vos « éléments » sont plus que douteux :
                  1 – « un point de vue espagnol » : c’est n’importe quoi. Il s’agit d’un rapport de l’Université de Lille au Ministre des Aff soc. (2010) commenté par un journal espagnol ! rapport très contesté pour ses insuffisances sauf par la bien-pensance.
                  2 – simple article sur les EU (pas une étude) en américain de Giovanni Peri prof d’économie en californie, connu pour être à fond pro-immigration.
                  3 – un article sur le UK !

                  NO COMMENT !

                • Vous avez continué! Merci, Durand!
                  Des « personnalités indépendantes »?
                  Milloz: ancien du FN
                  Gourevitch: classé à l’extrême droite, proximité RL
                  Laulan: club de l’horloge, pro-FN
                  Le Gallou: ancien du FN, MNR, club de l’horloge
                  Posokhow: contributeur de Polemia (identitaires)
                  Pince: contributeur RL.
                  Vous êtes comme Staline qui citerait la Pravda pour prouver qu’il a raison et vous vous permettez de donner des leçons. C’est génial!

                  Mes sources ont au moins le mérite d’avoir une dimension internationale et d’ouvrir le débat théorique sur le sujet.
                  Comme le dit une étude de l’OCDE (encore de vils marxistes!): « les comparaisons internationales ont l’avantage de mettre en lumière les facteurs de l’impact fiscal des immigrés ».
                  La conclusion n’est pas simpliste: « ni lourde charge, ni panacée ».

                • à V92. Votre réponse : un cas d’école
                  Votre raisonnement : mauvaise foi , superficialité, formalisme.
                  Vous invoquez Staline, la Pravda. Tous vos commentaires montrent qu’on peut vous faire confiance ici.
                  Vous le prouvez : c’est un régal de voir comment, sans scrupules, vous disqualifiez, discréditez, excluez ces 6 personnes françaises et leurs 6 conséquentes études sur la FRANCE. Puisque vous parlez de Staline, on songe alors aux « procès de Moscou ».
                  Vos 3 sources sont faméliques et la fausse dimension internationale ne trompe personne.
                  « ouvrir le débat théorique » : ridicule ! On n’en est plus là. Jaser à l’infini : Non.
                  Au delà des « études », sur la base de multiples observations et réflexions, notre opinion est que NOTRE immigration a coûté net de l’ordre de 50 mds par an.

                • Et bien voilà, on y est arrivé!
                  Vous avez tout dit, Durand, en parlant de « notre opinion » (le « nous » de majesté est d’ailleurs remarquable!).
                  Définition de l’opinion: jugement personnel que l’on porte sur une question, qui n’implique pas que ce jugement soit obligatoirement juste.
                  Je suis ravi que vous ayez enfin, après ces longs échanges, rejoint mon point de vue: vous reconnaissez que ce que vous prétendiez au départ être une vérité scientifique indiscutable n’est en fait qu’une opinion!
                  Ne le prenez pas mal: tout le monde a bien le droit d’avoir les opinions qu’il veut. Mais c’est plus honnête de le reconnaitre.

                • Excusez mais votre dernier message est grotesque.
                  Vous y faîtes encore une belle pirouette dans le cadre de votre petite rhétorique.
                  Vous prenez vos désirs pour des réalités car je n’ai aucunement rejoint votre point de vue.
                  Vous vous voulez « insaisissable » mais vous finissez par vous contredire tout seul et mentir.
                  En effet, jamais je n’ai affirmé « une vérité scientifique indiscutable ». Je ne suis pas à ce niveau affligeant.
                  C’est vous dans votre message du 20-10 à 6h14 :
                  « J’aurais aimé des preuves concrètes…Je préfère regarder vers des études scientifiques qui prouvent l’inverse de ce que vous dîtes » !
                  Vous perdez pied mon pauvre Valmy !
                  De plus, qui connait un minimum le domaine, le sujet, n’emploie pas ces termes trompeurs, enfumage de l’oligarchie immigrationniste.

                • Durand, quand on cite il faut un minimum d’honnêteté. J’ai dit: « je préfère regarder vers des études scientifiques. Qui par ailleurs prouvent l’inverse de ce que vous dites. » C’est très différent de ce que vous me faites dire.

                  Vous affirmez par ailleurs « qui connaît un minimum le domaine, le sujet, n’emploie pas ces termes trompeurs » en parlant des « vérités scientifiques ». Pourtant vous dénonciez « les généralités, les clichés » (19 oct, 12h18). Que voulez-vous, à la fin?

                  Enfin, vous oubliez enfin mon message de 17h59: « Voici plutôt trois autres éléments de réflexion »: comme « idéologue », il y a plus radical! Regardez aussi la conclusion de mon message du 21 oct à 9h53: pas de simplisme! Voila ce qu’on comprend quand on croise les sources!

                • à Bertran(V92) : réponse au §1
                  Vous continuez à dire le contraire de la vérité.
                  1) Dans mon message du 22-10, 20h10, je vous ai cité exactement en vous donnant la référence de votre message(20-10 à 6h14) et ne vous ai fait rien dire de plus contrairement à vos affirmations « erronées » (messa du 23-10,7h11).
                  2) Par contre, vous, vous vous êtes permis de me faire dire des choses que je n’ai jamais dites parce que cela arrangeait votre petite rhétorique défaillante :
                  v/message du 21-10, 16h20 : « ravi que…vous reconnaissez que ce que vous prétendiez au départ être une vérité scientifique indiscutable n’est en fait qu’une opinion ».
                  Je n’ai jamais prétendu qu’il y avait une « vérité scientifique indiscutable ». C’est juste une malhonnêteté de votre part.
                  Suffit de lire nos messages.

                • « je préfère regarder vers des études scientifiques. Qui par ailleurs prouvent l’inverse de ce que vous dites. »

                  « Je préfère regarder vers des études scientifiques qui prouvent l’inverse de ce que vous dîtes » !

                  Vous appelez ça « citer exactement » et « rien dire de plus »? Je vous conseille de reprendre le Bescherelle pour voir l’influence de la ponctuation sur le sens d’une phrase.

                  Quant à l’aspect « vérité », je vous signale que vous n’avez pas tardé à me renvoyer à des études sur le sujet, après avoir affirmé « JE VIS DANS LE MONDE REEL », fait la liste de vos occupations (sans doute pour prouver que vous êtes qualifié) et affirmé que j’étais dans l’idéologie et dans un « monde artificiel ». Ca ressemble bcp à qqn qui prétend détenir la vérité indiscutable, non?

                • A bdv
                  Le pinaillage extrême infondé et la mauvaise foi sont votre marque, comme le montrent, entre autres, les 2 premiers § de v/messa 24-10, 8h01.
                  Tout montre aussi dans ce forum votre volonté forcenée de voir la petite paille dans l’œil des autres intervenants mais surtout pas l’énorme poutre dans le vôtre.
                  DE DONNER DES LECONS A TOUS ; et de vous accorder toute facilité.
                  Ici, vous persistez à cacher le FAIT bien réel que vous vous êtes permis, sans vergogne, de me faire dire des idioties que je n’ai jamais dîtes :
                  « vous reconnaissez que ce que vous prétendiez au départ être une vérité scientifique indiscutable n’est en fait qu’une opinion » !
                  Or, le fait est que je n’ai jamais parlé de « vérité scientifique indiscutable », ou pas, et que je n’ai rien « reconnu » à ce sujet !

                • Je ne peux plus rien pour vous si vous ne voyez pas la différence entre les deux phrases que je cite.

                  Mon objectif dans cette discussion n’est pas d’affirmer quoi que ce soit (je ne prétends pas détenir la vérité et d’ailleurs comme je l’ai déjà dit je ne pense pas qu’il y en ait une dans le sujet qui nous intéressait au départ).
                  J’essaie simplement de faire remarquer à certains que leur vision est un peu trop simpliste. Parfois, cela passe par un peu de provocation en leur opposant des points de vue radicalement opposés. Il arrive que certains contributeurs le comprennent et en viennent à une position plus modérée et plus logique. Pour certains, ça ne marche pas et il croient que je suis le seul à avoir une « idéologie pure et dure ».
                  Le coup de la paille et de la poutre, effectivement.

                • à bdv
                  Ici, entre les 2 phrases, n’y a pas de différence à portée significative par rapport au point qui nous intéressait (et même ici dans l’absolu). D’un côté, l’essentiel, de l’autre 1 détail sans portée.
                  L’essentiel était de montrer que :
                  1) c’est vous qui avez écrit : « je préfère regarder vers des études scientifiques »
                  2) que je n’ai parlé d’études scientifiques à aucun moment du forum
                  3) et que vous avez osé m’accuser d’avoir parlé « d’études scientifiques » et avez ajouté : « INDISCUTABLES » ! très drôle
                  Il y a + urgent que de jouer les redresseurs de torts ( approfondir SA réflexion, SES observations, etc).
                  Ici, il y a une vérité : faut s’en approcher avec tous types d’éléments directs (études, etc), indirects, faisceaux d’indices, le plus probable, le moins miraculeux.

                • Vous m’avez renvoyé à 6 « études ». Si vous leur refusez le terme « scientifique » (visiblement un gros mot), c’est donc que vous les considérez comme des opinions et pas comme la recherche de faits objectifs. Alors, pourquoi ne pas reconnaître logiquement qu’elles sont peut-être partiales et biaisées?

                  « il y a une vérité : faut s’en approcher avec tous types d’éléments directs (études etc), indirects, faisceaux d’indices, le plus probable, le moins miraculeux ».
                  Encore une fois ravi que vous me rejoigniez: il faut effectivement croiser les sources, ne pas se contenter d’un seul son de cloche et se confronter à des gens et des auteurs qui disent l’inverse de ce qu’on pense a priori et accepter de changer d’avis.
                  C’est ce que j’essaie de vous dire depuis le début.Je suis sur RL pour ça. Et vous?

            • A Valmy92. (2/2) Donc vos leçons de patriotisme et tentative de culpabilisation (« sens de l’intérêt général » en réponse à Jacques) sont hors de propos.
              A vous qui parlez « des riches », des « patrons » :
              1) Impôt sur la FORTUNE
              1,3 millions d’€ est-ce la fortune ? Manifestement Non. De qui se moque-t-on avec une telle propagande ? Du « peuple ».
              « Les riches » : il y plus bien d’écart de patrimoine entre « riches » qu’entre les premiers à l’ISF et des personnes au smic ! C’est un leurre.
              2) Derrière l’ISF, on nous cache BIEN PLUS graves et spoliateurs : les DROITS de SUCCESSION.
              3) La France, mal gérée par idéologie et par électoralisme, (sa fonction publique, son immigration surdimensionnées, etc.) pratiquent ces prélèvements excessifs sur des revenus déjà taxés sous couvert de « justice ».

              • 1. 1.3M ce n’est « manifestement pas » la fortune? Mais dans quel monde vivez-vous? Vous allez me dire qu’un millionnaire fait partie de la classe moyenne?
                2. vous voudriez supprimer les droits de succession? Pour que les héritiers en aient encore plus?!
                3. Si vous voulez on peut essayer la flat tax à la Reagan ou à la Thatcher: vous devriez connaître les conséquences sociales sur ces deux pays.

                Je maintiens donc ce que j’ai dit: il y en a qui pensent bien plus à leur intérêt personnel qu’à l’intérêt général. Ce n’est ni une leçon ni de la culpabilisation (je sais que ça ne marche pas avec les personnes concernées), c’est un constat.

                • à V92.
                  JE VIS DANS LE MONDE REEL ;
                  dans le monde des réalités humaines avec tout ce que cela comporte.
                  Contrairement à vous qui êtes dans un monde virtuel, celui de l’idéologie à outrance, sans limite, toujours plus (« les riches, les riches, les riches, je taxe, je taxe, je taxe ! ils seront toujours riches » !).
                  J’ai fait (et je fais) dans ma vie professionnelle toutes les déclarations fiscales (entreprises et particuliers) qu’il est possible de faire dont l’ISF, toutes les déclarations sociales salariés et non salariés, les payes de nombreux secteurs, des embauches, des ruptures, des négociations, les comptabilités, les comptes annuels de nombreuses entreprises, du commissariat aux comptes, des contrôles fiscaux et sociaux, etc.

      • Jacques , bien dit et comme je vous comprend ; Valmy92 devrait essayer de se mettre patron et en supposant que son entreprise fonctionne , voir si il serait d accord d avoir investi et pris des risques pour qu on lui prenne Les 3 quarts de se qu il gagne et si son sens de l intérêt général est a géométrie variable ; Fort pour partager l argent des autres mais pas le sien !!! quant aux fonctionnaires , il y en a bien 1 quart qui ne servent a rien si c est d emmerder ceux qui créent des emplois avec toutes leurs paperasseries et des réglementations débiles !

        • Vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai rien contre « les patrons », mais contre ceux qui profitent du système français (éducation, santé, culture…) et qui après se barrent en crachant sur le pays. Ils ne sont pas tous comme ça, loin de là.
          Quand aux fonctionnaires, c’est bien connu c’est eux qui inventent la réglementation!

    • Assurément vous n’avez rien compris, et surtout pas l’énorme différence qui existe entre libéralisme et hyper-libéralisme. Mettez-vous bien ça dans la tête : tout l’argent qui circule en France, et surtout celui qui sert à nourrir la fonction publique, vient des patrons. Si vous êtes si malin, citez-nous une seule source de revenu qui ne vienne pas d’un patron ! Les patrons, vous devriez leur baiser les pieds !

      • J’aime bcp le « assurément vous n’avez rien compris ». Quelle ironie!
        Je n’ai rien contre les patrons, je critique la pseudo-théorie du ruissellement.
        Quelques exemples de revenus non directement ou uniquement liés aux patrons, voire pas du tout: impôt sur le revenu (payé par les fonctionnaires aussi), TVA (payée par tout le monde, même les chômeurs), taxes sur les carburants (fixées par l’Etat), emprunts à d’autres Etats ou à des banques centrales (sans passer par des banques privées), amendes, subventions de l’UE.

        • Décidément, vous ne connaissez rien à l’économie !
          — Tout le salaire des fonctionnaires provient de l’Etat, dont l’argent provient des impôts, donc des entreprises privées.
          — La TVA est payée parce qu’il y a des entreprises privées qui produisent des biens taxés. Sans entreprises privées, pas de biens taxés, donc pas de TVA.
          — Le carburant est acheté par les Français avec leur salaire, versé par les entreprises.
          C’est un fait, c’est le secteur privé qui finance l’Etat, les services publics, les entreprises publiques, tous les salariés (ceux du privé, directement ; ceux du public, indirectement), etc.
          Toute la richesse d’une Nation est créée par les entreprises privées.

          • 1. « L’argent de l’Etat provient (seulement, semble-t-il) des impôts. Ca commence bien!
            2.  » l’argent provient des impôts, donc des entreprises privées »: seules les entreprises privées paient des impôts? Les fonctionnaires et les retraités n’en paient pas, peut-être?
            3. « La TVA est payée parce qu’il y a des entreprises privées qui produisent »: les entreprises publiques génèrent de la TVA aussi.
            4. « Le carburant est acheté par les Français avec leur salaire, versé par les entreprises »: les fonctionnaires et les retraités n’achètent donc jamais d’essence.

            Merci Prof Furibard pour cette leçon magistrale!

      • Source de revenu qui ne vient pas d’un patron : LES 40 MILLIARDS DONNES AUX PATRONS POUR QU’ILS CREENT DES EMPLOIS. PAS UN SEUL EMPLOI N’A ETE CREE GRACE A CET ARGENT. L’argent des con- tribuables, notre argent, le vôtre et le mien. Et les responsables politiques continuent à tourner en rond, inlassablement, on revient en arrière pour tout, avec le retour à la « police de proximité » entre autres. C’est du réchauffé. Mise en place, retrait, remise en place. Et c’est la même chose pour toutes les actions : du réchauffé. C’est pour ces gouvernements qui datent et se contentent de ressortir des lois anciennes qu’on vote ? et qu’on raque ?

      • porte étroite , je suis bien d accord avec vous et avec cet article , ceux qui veulent que l on prenne tout aux patrons ne sont que des gens qui n ont pas investis dans l artisanat ou dans une grande entreprise . C est bien facile de critiquer ceux qui gagnent de l argent pas le fruit de leur travail . Personne ne les empêche d essayer d en faire autant puisqu il suffit d être patron pour gagner de l argent . Combien d entreprises déposent le bilan chaque année en France dont beaucoup de patrons ont hypothéqués leurs maisons et autres , si c était aussi facile ça se saurait et il y aurait moins d entreprises a mettre la clé sous le paillasson . Les gens préfèrent un footballeur, idiot qui gagne 30000 voir 40000 euros par jour qu un patron qui emploi et qui gagne 50 ou 150 fois moins .

        • Vous avez vu le raccourci que vous avez fait sans vous en rendre compte?
          Dans mon message, je parle des plus riches, et vous êtes automatiquement passé à la défense des patrons. Ce n’est pas la même chose! Mais c’est très révélateur!

  4. Quand Macron mise sur l’investissement en France des cadeaux qu’il fait aux riches, il se fourre le doigt dans l’œil, jusqu’à l’œil de bronze (Pardon Sophie). Prend-il les riches pour des idiots ? Croit-il ou fait-il semblant de croire qu’ils ne savent pas qu’il va y avoir un tel bordel en France à cause des gens dénoncés dans cet article ? Il sait que cet argent est un cadeau sans espoir de retour. Macron nous prend pour ce que nous sommes… des qu’on (petit clin d’œil à Sophie).

    • Transposition du célèbre adage des poules :
      Les patrons s’étaient sauvés dès qu’on leur avait ouvert la frontière.
      Les patrons s’étaient sauvés, des cons leur avait ouvert la frontière.
      MDR

    • Macron n’a fait aucun cadeau aux riches !
      Arrêter de voler de l’argent à des Français, ce n’est pas leur faire un « cadeau ».
      La France est le seul pays démocratique dans lequel existe encore un impôt sur la fortune, lequel a été déclaré confiscatoire et antidémocratique en Allemagne et en Espagne et supprimé (parce qu’il revient à faire payer chaque année certains citoyens pour la même chose).
      Hélas, Macron n’a pas supprimé cet impôt confiscatoire, il l’a juste transformé en Impôt sur la Fortune Immobilière, tout aussi immoral.

  5. Tout serait juste si les riches français n’avaient pas tendance à spéculer au lieu d’investir!

    • Mais les Français riches sont devenus riches en travaillant ! Ils ont développé la France par leur travail, et en retour ils se sont légitimement enrichis ! Et une fois qu’ils ont gagné leur argent (sur lequel ils ont payé les impôts), ils ont le droit d’en faire ce qu’ils veulent, comme tout le monde !
      Vous n’avez aucunement le droit de décider comment les Français doivent employer leur argent. C’est uniquement dans les pays totalitaires que les citoyens n’ont pas le droit de jouir du fruit de leur travail !

  6. Surtout que le riche c’est surtout celui qui possède un appartement ou une petite maison qu’il a mis 30 ans à payer pour ne pas avoir à le faire à sa retraite et dont souvent il a assuré les améliorations lui-même ou avec son beau-frère,les dimanches ,jours fériés et congés.

  7. Ben oui il est bien connu depuis au moins 1917 que ces salauds de riches créent des entreprises pour pouvoir ensuite licencier leurs salariés

    Les institutions françaises sont envahies par cette idéologie de traitres, qu’est le marxisme, depuis 1945 avec en résultat cette haine des chefs d’entreprise qui conduit au chômage de masse en dehors de la période d’économie de production des 30 glorieuses
    Par ailleurs l’internationalisme partagée avec la 2e idéologie cosmopolite mortifère qu’est l’islam a pour corollaire l’importation débridée d’un lumpen électorat musulman et la dévirilisation des mâles blancs pour les rendre incapables de défendre leurs racines

  8. Surtout que chez nous où rien n’est fait comme ailleurs, il y a des gauchiasses même à l’extrême droite qui en est envahie…

  9. « sur ceux qui méritent leur argent » : je veux bien qu’on soit pragmatique et qu’on renonce à la justice sociale devant notre impuissance à maîtriser l’exil pour cause fiscale ( qui est écœurant au possible ) mais il faut quand même choisir son vocabulaire. Il y a des opulences tellement immondes et tellement gaspillées que personne ne peut les « mériter », surtout devant tous ceux qui triment leur sueur aux ordres impérieux d’un patron corvéeur impitoyable, prêt à harceler si nécessaire, et tout ça pour pleurer à chaque fin de mois sur la difficulté à survivre. Un peu de respect merde !

  10. ISF ? 343.000 « Riches »… Sur 67 M de Français…
    IRPP ? 45 % le paient. (10 % paient 70 %) !!
    Taxe d’habitation ? 80 % vont être exonérés ! Seuls 20 % vont encore payer !
    Les « Pôvres » ont une majorité écrasante !
    1792 et la Terreur ! Ressortez la guillotine !

Les commentaires sont fermés.