Des employés d’un sous-traitant de J&J refusent d’être vaccinés : virés !

Johnson & Johnson fabrique l’un des principaux « vaccins » anti-covid du marché. Ses dealers de terrains, autrement appelés « démarcheurs », « visiteurs médicaux », ou plus pompeusement « représentants thérapeutiques », sont curieusement dispensés d’être vaccinés contre le Covid…

***

Et comme le bizness est florissant ces temps-ci, « J&J » – comme disent les initiés – qui n’a pas assez de « démarcheurs » et se fait bêtement souffler des marchés par Pfizer, Moderna et autres AstraZeneca, a dû faire appel aux services de Syneos Health pour l’aider à écouler sa came à travers le monde auprès des médecins et autres prestataires de soins de santé.

Syneos Health réalise des essais cliniques de bioéquivalence pour des entreprises pharmaceutiques dans plusieurs domaines thérapeutiques. Elle effectue également des études de phase I visant à évaluer de nouvelles molécules. Par ailleurs, elle sous-deale des produits pharmaceutiques pour le compte de labos qui lui en font la demande (en prenant évidemment sa com’ au passage). Les démarcheurs de Syneos Health, dont beaucoup ont une formation scientifique ou dans le domaine de la santé, suivent une formation pharmaceutique de deux mois lorsqu’ils sont embauchés.

***

Dans le cas que nous relatons, chaque « représentant thérapeutique » de Syneos Health est « jumelé » avec un représentant de J&J. Alors que, nous l’avons dit, J&J n’oblige pas ses représentants à être vaccinés, pour Syneos Health en revanche, la « vaccination » anti-covid est obligatoire pour tous ses démarcheurs…

***

« C’est pourtant exactement le même travail, exactement les mêmes clients, exactement les mêmes rapports de dépenses. Tout est identique, nous sommes simplement embauchés par des employeurs différents » expliquent à Epoch Times  deux démarcheurs de Syneos.

***

Lesquels précisent que J&J accorde des exemptions médicales et religieuses [NdA : religieuses, vous avez bien lu…] permanentes à ses employés, ce qui leur permet de conserver leur emploi, alors que Syneos Health dont les « visiteurs médicaux » qui refuseront de se faire « vacciner » d’ici le 31 janvier seront purement et simplement licenciés !

***

Cas particulier pour la Floride, cependant :  les employés de Syneos-Floride sont en effet protégées par une loi de l’État, ce qui rend plus compliqué pour les entreprises le fait de rendre le vaccin obligatoire. Grosses batailles juridiques en perspective…

***

Epoch Times a recueilli de nombreux témoignages démarcheurs (anciens ou encore en fonction) de Syneos Health :

« Beaucoup d’entre nous ont remis en question les vaccins parce qu’ils n’avaient pas fait l’objet d’études de sécurité et d’efficacité, comme c’est traditionnellement exigé pour tous les médicaments. »

 « Dans le secteur médical, une partie de notre travail consiste à discuter de la sécurité et de l’efficacité de nos produits et de ceux de nos concurrents avec les médecins, les assistants médicaux et les infirmières praticiennes. Comme il n’y avait pas de données sur la sécurité et l’efficacité de ces injections de Covid, beaucoup d’entre nous ont voulu attendre »

« Le gouvernement a dit : « faites‑le, c’est dans votre intérêt et vous retrouverez une vie normale ». Au fil du temps, nous avons vu, évidemment, que ce ne sont pas de véritables vaccins qui vous sont inoculés et vous donnent une immunité. Et comme il y a beaucoup d’effets secondaires – et que nous connaissons personnellement des personnes qui souffrent de séquelles graves suite au « vaccin », beaucoup d’entre nous ne se sont jamais fait vacciner. Au fur et à mesure que les données continuaient à arriver, nous avions de moins en moins envie de nous faire vacciner. »

« Je sais que le Covid a pris des vies, tout comme la grippe, la pneumonie et d’autres virus. Mais je ne vais pas m’injecter quelque chose sur lequel on n’a aucune données à long terme. L’idée d’être un simple cobaye pour ces compagnies pharmaceutiques me dérange. D’autre part, le taux de létalité [NdA : 0,15% : équivalent à celui d’une grippe saisonnière, les principales victimes étant les personnes âgées] du Covid est si faible que j’estime que je n’ai pas besoin de « vaccin ». »

« Il y a tellement de gens qui vivent dans la peur et qui vivent à travers ce que les médias leur disent ! C’est malheureux que les gens ne fassent pas davantage de recherches par eux-mêmes. Le taux de survie à cette maladie est très élevé et je suis en bonne santé : alors je n’ai aucune raison d’avoir peur. »

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

image_pdfimage_print
10

10 Commentaires

  1. Exclusif-Pédophilie : 11 ministres de Macron appartiennent à un club ultra-secret jadis présidé par Duhamel https://lecourrier-du-soir.com/pedophilie-au-coeur-du-pouvoir-14-ministres-de-macron-appartiennent-a-un-club-secret-preside-par-duhamel/
    Les PORCS
    https://mobile.twitter.com/Mabi5Emmanuelle/status/1489903430764478468?cxt=HHwWiIDSxdjRma0pAAAA

    Les noms ont été dévoilés:Edouard Philippe, Muriel Pénicaud, Blanquer,Darmanin, F Parly, Emmanuelle Wargon ….

  2. pourquoi se vaxxinner?
    Le variant alpha n existe plus le delta non plus et omicron est innofensif et le vaxx marche pas contre lui.
    bref Onsefoudenotegueul .

Les commentaires sont fermés.