Des étudiants de Sciences-Po deviennent des kapos de « la bien-pensance » !

Publié le 5 janvier 2017 - par - 28 commentaires - 2 113 vues
Share

Pendant la période des fêtes, j’ai eu l’occasion de rencontrer des jeunes gens que je ne connaissais pas auparavant. Au cours de la conversation, j’ai affirmé innocemment que j’étais «Française de souche». Que n’avais-je pas dit ! Parmi un groupe d’étudiants de Sciences-Po, une fille qui ne connaissait rien de moi a répliqué que je devrais «avoir honte» et que j’étais raciste !

Bien entendu, je trouve choquant qu’une donzelle puisse porter un jugement aussi péremptoire sur moi, sans même me connaître. Eh oui ! je me sens «Française de souche» car ma famille en a payé le prix. Un de mes arrière-grand-oncles est mort à 22 ans dans les tranchées à Verdun. Mon grand-père a passé 5 ans en Allemagne comme prisonnier de guerre. De retour en France, une personne lui avait demandé s’il revenait de Buchenwald. C’est dire à quel point il paraissait marqué par sa captivité !

Alors, pour quelles raisons devrais-je avoir honte de mes racines ?

En tout cas, cette anecdote est très révélatrice des orientations idéologiques de cet Institut qui est censé former nos futures « élites ». Au fond, cette étudiante était parfaitement «formatée» à la pensée de gauche et son politiquement correct. Mais quand même, ce côté censeur, anti-français font froid dans le dos…

Alors par quels moyens des étudiants de l’IEP se transforment-ils en petits kapos de la pensée unique ? J’ai bien une petite idée : déconstruction, culpabilisation, abandon de son identité et d’autres valeurs stigmatisées pour mieux s’ouvrir à «l’autre». Ainsi, les étudiants se fondent-ils facilement dans le moule pro-migrants, pro-islam et par voie de conséquence pro-Dar al-harb. Ils ignorent tout problème lié au choc des civilisations comme les problèmes économiques liés à cette migration. Dans la bulle SciencesPo, ils ont logiquement le mépris du peuple parce qu’il «pense mal» évidemment (!) et du populisme alors qu’ils contribuent eux-mêmes à son succès et, bien sûr, à la fracture sociale.

En octobre 2016, un débat a été organisé à Sciences-Po entre Jean-François Copé et Marwan Muhammad. Lors du reportage, les étudiants qui étaient interrogés sur leur motivation venaient tous pour Marwan Muhammad, président du CCIF. C’était bien lui la vedette. Tout laisse supposer que ces étudiants de l’IEP sont d’accord avec ce dernier pour une France musulmane d’ici 30 ou 40 ans et que ces mêmes étudiants vont œuvrer dans ce sens dans leur vie professionnelle… N’est-ce pas ce qu’on nomme « l’islamo-collaboration » ? D’ailleurs, le « hijab day » n’en est-il pas la première démonstration ?

En quoi cette nouvelle identité serait-elle plus heureuse, plus séduisante pour moi, pour mes contemporains, pour la France ? Pour l’instant, je ne vois que des divisions dans notre société, du sang, des larmes, la mort, mais également des silhouettes noires de femmes sans visage et donc sans identité.

Cécile De Bussches

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jean Claude

quant je lit ce la je sui bien content que mon fis a échoué à science-po

Cethra

je pense que jean-clause n’a pas faux et a le sens de l’humour !!!

Sophie Durand

IL ne faut pas généraliser, tous les étudiants de Sciences-Po ne sont pas ainsi, d’ailleurs très justement le titre de l’article est « des »…des étudiants, pas tous. Certains résistent et/ou ont des parents qui les ont préparés à ne pas accepter d’être formatés.

Rosa

Votre message nous réconforte un peu… un peu seulement !!!…

Auguste

En commençant par l’ENA, il faut supprimer certaines grandes écoles, ou au moins, empêcher ceux qui en sortent de devenir des dirigeants politiques. Seul, le Peuple a vocation à se gouverner.

Alexandra Dougary

Ces « péronnelles » seront certainement ravies de se retrouver « voilées » en deux temps trois mouvements ! Elles risquent juste de se réveiller trop tard et en même temps elles s’apercevront que ceux qu’elles avaient traités de « racistes » seront ceux qui leur sauveront les fesses quand l’heure de la Reconquista sera venue. Et dix après elles affirmeront qu’elles étaient résistantes ! Déja vu dans le passé n’est-ce pas ? Combien de collabos se sont fait passer pour des résistants après la libération ? Hein ? Ces donzelles ne connaissent rien à rien, n’ont jamais ouvert un coran de m… , vont écouter… lire la suite

Johan

La France est en déficit, il faut donc supprimer science po et l’ENA pour faire des économies.

CUPIDONNET

POUR RIPOSTE LAIQUE

Ce matin de bonne heure j’ai vu une vidéo où une musulmane donnait 1000 euros pour avoir l’adresse d’une ex-musulmane pour lui faire du mal…
Cette vidéo n’est plus sur Youtube ( mais je l’ai enregistrée…)

Voilà un lien où il parle de cela :
http://lesobservateurs.ch/2016/10/07/youtube-fatima-sally-barhach-ex-musulmane-menacee-de-mort-par-une-musulmane/

P.S. Vous n’êtes pas obligé de laisser mon message passer sur votre site.

butterworth

bravo pour le hijab day il manque les illustrations mariage force de gamines de 9 ANS FEMMES AU NEZ COUPE DEFIGUREES A L ACIDE FOUETTEES LAPIDEES plutôt le club des sado maso

berjalment

C’est l’histoire d’une fille qui porte un jugement trop vite. Comme un jugement sur toute une académie parce qu’une pimbêche qui en fait partie l’a traité de raciste. Après c’est bien de se sentir de souche, je sais pas dans votre test ADN, combien de générations auparavant n’ont jamais eu la chance de voyager mais je trouve ça bien de pouvoir se dire que dans la famille on est Français depuis plusieurs générations, ce qui ne veut pas dire blanc dalleurs parce que il y a des gens de couleurs qui sont là depuis aussi longtemps que votre famille en… lire la suite

Genevieve

Les gens de couleur, comme vous dites, ont commencé à apparaitre en France avec la création des départements d Outre mer, mais il y en avait très peu en métropole au 19eme siècle par exemple. Alors qu un arbre généalogique d une famille francaise de souche remonte au minimum au 18eme siecle, voire avant si on a les registres de baptême et qu’ on peut déchiffrer l écriture.

Célia

Les témoignages ne vont pas dans votre sens. avez-vous déjà discuté avec des gens de sciences po? ils sont ancrés dans leurs certitudes, m^me chose pour d’autres écoles d’ailleurs. je pense que se sentir français n’est pas une question de couleur. Se sentir français, c’est qqc de viscéral. c’est l’amour de la France, d’abord.

Sophie Durand

@berjalment
«  » il y a des gens de couleurs qui sont là depuis aussi longtemps que votre famille en France vous le savez » » Ah bon ? Même celles qui remontent au 15 ème siècle ? Et De Gaulle qui disait que les Français sont avant tout blancs, vous en pensez quoi ?…
Un peu de sérieux…

Ronces

En fonction de quels critères les étudiants sont-ils sélectionnés ? Vous le savez ?
Tout faux !
C’est parce qu’ils ont un cerveau en pâte à modeler !…

Genevieve

Sciences Po Paris: sur concours. Sciences po pour les étrangers en lycée francais: sur dossier.

Genevieve

Sciences po n’ a d ailleurs plus de valeur sur le marché du travail. Il faut faire une grande école, ou école de commerce à côté. Dans le monde du travail, on reste encore réaliste!

malou30

Il serait bon d’envoyer ces crétins utiles à l’islam , faire un tour de qq semaines , en arabie , au quatar , pays , Oh ! Combien , d’amour et de paix !

Pierre Bleven

Bravo pour cet article .. Je connais également quelques élèves de science po et j’ai constaté la même chose .. Science po comme tout un tas d’écoles et de fac est devenu le berceau de la bienpensance et du politiquement correct. Pire même, ces jeune gens avec le logo science po se sentent pousser des ailes et se croient transformés en penseurs de stature mondiale. Le vrai problème c’est qu’en réalité ils sont totalement incultes, Intelligents peut être mais réellement ignares.. Sciencs Po ce n’est plus que de longues années de bachotage crétin avec un verni de connaissances mais ce… lire la suite

vidaljac

Il suffit de sortit de l’ENA ou sciences politiques ,d’être attaché parlementaire ou fonctionnaire et de gravir les échelons du système, de n’avoir jamais travaillé dans la vie civile et de devenir des Hollande ou des Ciotti .voilà les produits umps qui nous mènent dans le mu depuis 40 ans.

alsace 67

je suis d’accord sur le devenir de ces têtes bien pensantes : des improductifs ravis de bouffer dans la gamelle publique jusqu’à s’en goinfrer . Pour ceux qui optent pour la vie civile , le fait d’être épongés financièrement par le système , c’est alors qu’ils changeront d’avis et deviendront comme beaucoup racistes et fiers de l’être ! Il est vrai qu’avec l’argent des autres le partage est facile , mais quand il s’agit de son écot personnel , là c’est une autre histoire !

babe

c’est lorsqu’ils sont petits que l’on inculque aux enfants l’amour de la patrie a ce niveau c’est trop tard on leur a laver le cerveau c’est le resultat de notre societe aujourd’hui tout est normal vite les elections!!!

Bigsmile

Quand allons nous arrêter de culpabiliser sur nos idées …perso j’en ai rien à foutre d’être traité de raciste ou d’autre chose par les bobos gauchistes …je les emmerdes et je suis toujours dans la surenchère face à eux ….ça leur cloue le bec….

andrea

Et je présume que la gourdasse sur la photo avec son voile hurlerait au machisme si c’était un « français de souche » qui lui demandait de se voiler.

Catherine Ségurane

Sciences Popo continue de fabriquer des étrons bien formatés et de la bonne couleur… What else ?

Lachienlit non merci

Lors d’une conversation avec une étudiante non muz et non française de Sciences-Pot d’Échappement, celle-ci m’a dit, simplement en me regardant et sans avoir discuté préalablement sur tel ou tel sujet politique, que j’étais de droite, qu’elle se marierait avec un muz, etc., etc. Je lui ai donc expliqué ce qui l’attendait à la maison si elle faisait ce type de mariage et ce qu’était cette religion. Elle m’a répondu qu’elle ne se sentait pas concernée. –>Vous pouvez, par ce simple exemple, observer ce que Sciences Pot de Chambre produit : des « MENTALISTS » qui, d’un simple coup d’oeil, savent quelle… lire la suite

Genevieve

La fille qui veut se marier avec un muz, faut le faire! Obéir au doigt et à l’ oeil à son bonhomme, porter un voile même en plein ete, se prendre des gnons sur la gueule, c est ca son idéal???? (sans compter ce qui l’attend si elle est adultere)..
Ce qui m inquiète est de voir que ces gens là n ont plus d’ instinct élémentaire de survie, tant ils sont dans la confusion mentale. Littéralement, ils confondent le bien et le mal.
Leurs parents stupides leur ont passé tous les caprices et d eux mêmes ces moujingues réclament le fouet!

Suisse Laurent

On pourrait pardonner à des gens peu éduqués, ou avec un niveau intellectuel faible de se faire entortiller et de crocheter dans un militantisme aussi mal venu qu’ inepte! défendre la tyrannie religieuse la plus gerbante du monde serait un acte citoyen, Ces connards(sses) ont les fils qui se touchent,se rendent ils comptent que si l’avènement de leur maîtres ne se fait pas: je leur conseille d’aller voir chez leurs mentors si le sable est plus jaune! la punition sera exemplaire!

reuri

Ces crétins sont atteint de sida mental , leurs neurones sont grillés par le gôôôchisme.