Des groupes d’hommes qui traversent la ville en djellaba, c’est insupportable !

Il y a longtemps que nous n’avions plus de nouvelles de notre ami Fabien Engelmann, maire d’Hayange et conseiller régional Grand Est. Une bonne raison pour reprendre contact avec lui et causer de la situation… Et il a manifestement plein de choses à dire…

Nous n’avons pas à subir les djellabas dans nos rues

Riposte Laïque : Vous venez d’accorder un entretien au journal Minute, où notamment vous faites part de votre souhait de ne plus voir de jeunes hommes en djellaba dans votre ville. Pourquoi cette réaction, et que proposez-vous ?

Fabien Engelmann : Parce que c’est un constat. Vous savez, je suis en permanence sur le terrain, en permanence en contact avec les habitants de la ville. Et lorsque vous avez des groupes d’hommes, qui descendent du foyer ADOMA et traversent toute la ville en djellaba, avec le keffieh palestinien, la gandoura, la chachia, et qui défient chaque personne du regard, c’est insupportable. Il ne faut pas tergiverser. Il faut avoir le courage de dire les choses. S’ils adoptent une telle attitude, c’est bien par provocation, rien de plus. Ces tenues, surtout adaptées au climat nord-africain, n’ont aucune raison d’être ici. Il y a bien longtemps que nous n’avons pas vu de tempête de sable à Hayange… Je suis respectueux des lois de la République, et j’estime, que l’expression de la foi doit se faire dans une sphère privée. Ce que je propose, et c’est exactement ce que j’ai expliqué au responsable de la salle de prière locale, c’est de dire à ses fidèles de se changer sur place. Ainsi, nous n’aurons plus cette gêne de la part des habitants, qui nous appellent en mairie.

Je sens monter une grande ferveur derrière la candidature de Marine

Riposte Laïque : Vous devez être en campagne pour Marine Le Pen. Que va-t-il se passer, lors des deux prochains mois, dans votre ville, votre département, et la Région ?

Fabien Engelmann : Effectivement, en ma qualité d’élu, j’ai apporté mon parrainage à Marine le Pen pour cette élection présidentielle. Je sens vraiment qu’il y a une ferveur, un esprit qui monte, dans la ville, le département, la région et même le pays. Énormément de témoignages me parviennent, de gens qui ne croyaient plus en la politique et se décident aujourd’hui à voter pour Marine le Pen. J’irai avec plaisir à la rencontre des habitants, expliquer le projet et en quoi il est nécessaire pour le redressement de la France et pour endiguer les fléaux qui touchent notre pays : la désindustrialisation, la dévaluation des services de proximité notamment dans la santé et cette islamisation rampante de la société. Je serai également présent au grand meeting qu’elle donnera à Metz le 18 mars prochain. C’est lors de ces rendez-vous que vous sentez l’adhésion, l’espoir qui est celui des Français.

Aujourd’hui, les conseils municipaux se passent beaucoup plus sereinement

Riposte Laïque : La contestation organisée des milieux gauchistes se poursuit-elle contre vous, à chaque conseil municipal ?

Fabien Engelmann : Il y a toujours ces nervis, irréconciliables avec l’ordre républicain et la démocratie. Mais ils sont de moins en moins suivis et n’agissent plus tellement. À force de faire des déclarations vides de sens et de jouer les choqués pour n’importe quoi, ils ont fini par crisper la population et ne représentent plus qu’eux mêmes. Ces nostalgiques, qui vont certainement fêter prochainement le centenaire de la révolution bolchévique, appartiennent désormais au passé. Ils ne sont même pas capables de monter une liste et ne sont élus nulle part. Aujourd’hui, les conseils municipaux se passent beaucoup plus sereinement.

J’ignore si ce Fouad Harjane sera traduit devant la justice

Riposte Laïque : Parlez-nous de l’affaire Fouad Harjane, cet antifa de Moselle, qui vient d’être accusé de viol et de prédation par Alternative Libertaire. Le connaissez-vous bien, et va-t-il, selon vos informations, être traduit en justice ?

Fabien Engelmann : Encore une fois, c’est un petit groupuscule violent qui était venu manifester après notre élection (démocratique) à la tête de la ville. Ils avaient perturbé une cérémonie et avait invité toute la lie contestataire de la région. Au final nous nous sommes retrouvés avec une cinquantaine de personnes qui ont plus dérangé les habitants qu’autre chose. Et ce Fouad était monté sur une camionnette vociférer ses inepties et ses discours de haine. Il est l’archétype du combattant social inefficace. L’idiot utile du capital. Il avait été condamné à verser 40 000€ à la SNCF suite à un blocage de la gare de Metz. Les seules fois où il a croisé la notion de travail, c’est en récitant le nom de son syndicat de gauchistes. Aujourd’hui il est écarté de ce groupuscule pour des accusations de viol et de prédation, qui sont des accusations graves et traduisent bien l’esprit malade de cet homme. Je ne sais pas vraiment s’il sera traduit en justice. La seule chose dont je sois sûr, c’est que si tel était le cas, cela se ferait dans le silence total des médias bobo-gauchistes, cherchant à protéger un nouveau modèle d’intégration comme ils les chérissent à l’instar de Mehdi Meklat.

Le terrible gâchis des super-Régions socialistes

Riposte Laïque : Vous êtes également, à présent, conseiller régional. Quel bilan tirez-vous de votre première année ?

Fabien Engelmann : Je connaissais déjà cette institution qu’était la Région. Tout a empiré quand ils ont décidé de créer ces super-régions. Ils osent prétendre vouloir faire des économies quand le coût de ces structures gigantesques est totalement déconnecté des territoires. Nous avions été les seuls, avec le Front National, à dénoncer cela. Et aujourd’hui, nous sommes les seuls à veiller aux gabegies voulues par la majorité de Philippe Richert. Dès leur élection, ils avaient fourni à chaque conseiller régional un iPad et un iPhone 6. Nous avons tous déjà un smartphone, fournir un téléphone à chacun était une mesure inutile et dépensière. Avec le groupe, nous les avons tous rendus. Quant à moi, je profite de mes temps de parole pour solliciter la Région sur des compétences importantes pour le territoire. J’ai par exemple demandé à ce que des efforts soient faits pour la gare d’Hayange. Nous avons une forte part de travailleurs qui partent vers le Luxembourg et cet axe doit être privilégié. Une A31 bis est inutile et coûtera cher aux contribuables français.

Au final, dans cette région vous avez la parfaite illustration de ce système LRPS. Ils votent ensemble des projets sans enracinement, en lien direct avec l’Union Européenne. Vous vous retrouvez avec des « mois de l’autre » qui vantent les flux migratoires et l’intégration des populations réfugiées. De l’idéologie pure que nous combattons, avec le groupe des patriotes. Enfin, sur leur entente politique, c’est un vaudeville à chaque séance. La gauche qui ne s’entend pas et créé plusieurs groupes. Des élus comme Pernelle Richardot qui devaient démissionner siègent toujours (la soupe est trop bonne). Et que dire du président aux sensibilités du centre qui soutient Sarkozy aux primaires, puis rejoint le conseil stratégique de Fillon lorsqu’il les remporte pour finalement le lâcher. C’est un système politique à bout de souffle, qu’il va falloir vite balayer en mai 2017.

La députation ce n’est pas un de mes objectifs, pour le moment

Riposte Laïque : Serez-vous candidat aux prochaines législatives, bien que maire et conseiller régional ?

Fabien Engelmann : Il y a des commissions d’investiture encore en cours. La loi sur le non-cumul des mandats m’obligerait à abandonner Hayange alors que je suis pleinement investi dans cette ville. Je ne me vois pas abandonner les habitants au milieu du mandat. Je ne suis pas Jean Pierre Masseret. J’ai encore beaucoup de projets à mener ici et je les mènerai jusqu’au bout. Nous avons passé les premières années à assainir les finances, à dégager de l’autofinancement et à baisser les dettes. Il est temps désormais de construire, de changer le visage de la ville que les socialo-communistes ont figé dans les années 80.

Les habitants adhèrent à notre projet, de plus en plus et c’est une bonne chose. Nous avons de très bonnes relations avec les associations, avec les clubs sportifs, il faut donc continuer et intensifier notre travail pour faire avancer Hayange, malgré les inepties que nous impose le Val de Fensch, dirigé par le député sortant socialiste, Michel Liebgott. Lutter contre cet échelon mortifère pour les services publics demande une énergie quotidienne. Mais j’ai bon espoir que cela change à partir de cette année, avec un projet présidentiel plus en lien avec les Français et leurs attentes. La députation ce n’est pas un de mes objectifs, pour l’instant.

La Fête du cochon, cette année, c’est le 3 septembre, et vous êtes les bienvenus

Riposte Laïque : La fête du Cochon aura-t-elle encore lieu, cette année, à Hayange ? Et si oui, quand ?

Fabien Engelmann : Bien sûr ! Le formidable succès de cette fête populaire nous pousse à la renouveler chaque année. L’an dernier, nous avons accueilli plus de 5 000 personnes sur toute la journée, dans un contexte difficile, post-attentat. C’est quand même un signe que les gens ont besoin de ces moments de tradition, de rassemblement, en accord avec nos valeurs. C’était une très belle fête, nous avons accueilli Herbert Léonard, nous avons fait participer les associations, les habitants étaient heureux, nous avons du monde qui est venu de toute la France… Nous réservons encore quelques surprises pour cette année. La Fête du Cochon aura lieu le 3 septembre, et vous serez bien évidemment les bienvenus. Ce sera l’occasion de fêter l’arrivée de Marine Le Pen à l’Elysée et d’une majorité bleu marine à l’Assemblée Nationale.

Propos recueillis par Pierre Cassen

image_pdf
0
0

32 Commentaires

  1. Très bien monsieur Engelmann, tenez bon et ne lâchez rien! J’aime ce coin de France qui a donné de grands résistants de la toute première heure. Ses paysages et où j’ai passé une grande partie de ma jeunesse, Tucquegnieux, Trieux, Briey…, ses étangs, ses fêtes, ses défilés et ses majorettes. Vous avez tout mon soutien.
    Amitiés frontiste

  2. Porc sacrifié part un sacrificateurs a l’abattoir du pur porc francais halal et bière cachère vérifier par un rabbin alors sa a augmenter le prix ces le désagrément du cachère .Abdelaziz tes nostalgique du temps où tu étais gitans ces pas une rue mais un terrain vague .

  3. Tiens, je me lâche, puisque un Président de la ripoublique l’a bien fait par le passé : POV’ CON ! Va donc chanter l’internationale et fricoter avec tes amis dealers et fous la paix aux vrais Français qui balayeront bientôt toute la racaille dont tu dois sans conteste faire partie.

  4. C’est parce-que vous n’avez encore jamais vu une djellaba à la mode que vous n’apprécier pas. Non, ( je suis d’accord avec vous ), regardez les turcs. Ils s’habillent comme nous et ils vont même à la mosquée en costume.

  5. Franchement j’espère bien qu’une des premières mesures prises par Marine sera l’interdiction formelle de tous signes ostensibles religieux ! Je ne supporte plus l’arrogance de ces personnes, lorsque l’on voit leurs habits polito-religieux, on se fait violence 2 fois.
    1- On doit supporter sans pouvoir réagir…
    2- Ou on réagit au risque de se faire agresser ou (et) de se retrouver au poste de police avec accusation de racisme. Ce n’est plus tenable !

  6. Ah merdum non misère, me suis gouré d’artiste. Pardon, mile excuses, vas-y Bebert! J’pensais à Hervé villard. Oui bon… faute avouée à demi pardonnée hein? Si moi aussi j’me met à dire des bêtises sur qui j’vais pouvoir compter?

  7. Mouais, bof! Herbert est efféminé et sans doute un tantinet momosexuel, mais a vraisemblablement plus de couilles que bien d’autres artistes question virilité pour accepter de chanter chez les  » extremesdrouates »

  8. Je ne tolère aucun taré en djellaba sur notre territoire chrétien de naissance.

  9. Il fallait juste dire  » gros enculé » et pas socialo …etc …

    • Non, non Abdelaziz DJABALI, vous nous montrez quelques hommes en tenues vestimentaires européennes. Mais d’autres photos sont beaucoup plus terribles, par exemple celles des divisions musulmanes sous uniformes nazis.
      Et vous pourriez vous renseigner sur les exactions commises en Italie, plus connues sous la dénomination:des Marroquinades et qui ce sont étendues à la libération de la Corses.
      Le pire dans tout ça c’est que ça s’est fait sous le commandement du général Juin, n’hésitez pas je pourrais vous fournir une somme d’infos sur le sujet!
      Vous y découvrirez de choses très insupportables, l’histoire ne doit pas se faire que dans un sens!! Ingratitude lorsque tu nous tien.

  10. Oser se prendre pour un grand humaniste quand on se réfère à un parti et une doctrine qui ont fait plus de100 millions de morts c’est peu banal. L’ensemble des pays « socialistes » ont été des pays en faillite. Et donner la préférence à des musulmans qui se réfèrent à une doctrine qui ordonne de tuer tous ceux qui n’adhèrent pas à leur idéologie politico-religieuse me donne envie de vomir. Pauvre type !

  11. Merci, M. Cassen pour cette interview claire et bien menée, qui présente les idées d’un élu « Mariniste », fidèle à ses convictions et engagé à fond dans *l’action* au service de ses concitoyens.

    Dans un tout autre ordre d’idées, je me pose une question relative à de nombreux commentaires aux articles publiés dans Riposte Laïque : « Pourquoi la publication sous pseudonyme est-elle autorisée ? »
    En effet, sous le couvert de cet anonymat, on peut lire trop de réflexions malvenues, violentes, simplement inutiles et surtout, grossières, — qui passent le filtre des modérateurs.
    Une réponse claire à cette question me ferait plaisir et je vous en remercie d’avance.

  12. On se fout de votre avis. Nous avons, en France, des traditions, qui témoignent de notre identité. Evidemment, seuls les patriotes peuvent comprendre.

    “C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France… »

  13. Moi je préfère Herbert Léonard à toute la clique socialo gauchiasse des Balasko, Bedos et autres.

  14. Il y a deux ans, à la mosquée de ma ville, les petits pépères arrivaient en veston. Maintenant la djellaba, mais aussi d’autres accoutrements folkloriques est la tenue de rigueur. Bon, ça protège aussi de la pluie.

  15. « —l’expression de la foi doit se faire dans une sphère privée. — » (sic)

    Non, je ne suis pas d’accord avec cela. En ce qui concerne les Chrétiens, par exemple, beaucoup de leurs traditions ont une dimension publiques (crèches, processions, carillons,etc) .
    Le problème est L’ISLAM qui est un totalitarisme violent et expansionniste.
    IL n’appartient pas à nos traditions et son incompatibilité avec notre démocratie impose de lui donner des limites très strictes.

    • Tout-à-fait d’accord avec vous Arthur. Dans le sud de la France nous avons les crèches et les artisans santonniers et je ne souhaite pas que cet artisanat et les crèches disparaissent à cause de l’islam qui nous pourrit la vie tous les jours et de plus en plus. Nous sommes dans un pays de tradition chrétienne, il faudrait que tout les français s’en souviennent. Il ne faut pas oublier que 70 pour cent du patrimoine français classé est constitué d’églises, de couvents, d’abbayes, de cathédrales.

    • Arthur, je comprends votre argument mais il nous faut être logiques : si la situation actuelle de violence et d’intolérance incite à une laïcisation totale de l’État, les processions chrétiennes ou autres manifestations *dans la rue* sont aussi concernées.
      Il semble difficile d’interdire les prières musulmanes qui bloquent la circulation et d’autoriser par contre, les processions parce qu’elles appartiennent à notre tradition.
      (Nous pourrons peut-être y revenir, quand la proportion de musulmans dans l’ensemble de la France sera revenue à un taux supportable…)

      • non mille fois non. Nous sommes un pays de traditions chrétiennes et NON Musulmanes. Nous en avons rien à faire de ce qu’ils pensent METTEZ VOUS DANS LE CRANE QUE NOUS NE SUPPORTONS PLUS DU TOUT ces manifestations anti-blanc et surtout anti française.Ou ils se plient à nos coutumes ou ils foutent le camp. POINT.

      • Oups monsieur, dois-je vous rappeler que nous sommes en France, pays de tradition chrétienne , enfin jusqu’à preuve du contraire?
        Dans aucune de nos églises, ni dans aucune de nos processions, vous n’avez entendu d’appels à bousculer un juifs ou à malmener un mécréant(là je reste dans le politiquement correct!), par contre, vous devriez sortir de votre résidence et vous rendre dans certaines rues de Paris lors des prières et juste essayer de vous « incruster »; nous pourrons « y revenir »!
        Dites moi monsieur, il vous arrive de vous relire avant de commenter??

  16. Et vous êtes fier d’énumérer votre CV…une question où habitez-vous dans un endroit bien planqué ?

  17. Oh mais quelle chute céleste, de la vraie pure culture quoi !

    Personnellement je me fous bien d’Herbert Léonard (bien que le fait qu’il soit allé à Hayange prouve bien qu’il est beaucoup moins con que ne l’était Montand) mais les artiss étant tous de gauche ou presque, ben y’a pas pléthore hein !

    Sinon quand Marine sera aux commandes de la boutique, tu penses prendre ton billet de fusée pour Mars amigo ?

    Moi j’aime bien Fabien…

  18. Joey star est bien celle de l’Élysée….Herbert est sans conteste plus talentueux, chante mieux et beaucoup moins vulgaire et violent.

Les commentaires sont fermés.