Des journalistes traités comme des chiens par leurs maîtres

Publié le 4 avril 2018 - par - 31 commentaires - 1 503 vues
Share

Ça devait arriver. A force d’avoir une presse abusivement subventionnée, les politicards payeurs avec l’argent des contribuables, viennent de rappeler l’adage qui paie commande à leurs obligés. Obligés en l’espèce de s’asseoir depuis des lustres sur la Charte du Journaliste. L’engrenage de la censure et de l’auto censure où ils ont mis la main menace désormais de leur arracher le bras tout entier. C’est une interview de la ministre des Transports, Elisabeth Borne, supprimée par «Les Echos», car trop réécrite par Matignon, qui a mis le feu aux poudres. Et on espère que la réaction des professionnels de l’écriture ne s’avérera pas un pétard mouillé.

Une interview de Borne sur la SNCF supprimée par «Les Echos» 

https://dai.ly/x6h8y8b

« Control freak, Matignon ? La réforme de la SNCF est un sujet tellement inflammable – et d’ailleurs déjà enflammé – que les services du Premier ministre sont largement repassés derrière une interview de la ministre pourtant la mieux placée en la matière : Elisabeth Borne, en charge des transports au sein du gouvernement et ancienne directrice de la stratégie de la SNCF. C’était le 13 mars, Les Echos avaient prévu de publier cet entretien avec la ministre au coeur du dispositif. Deux jours plus tard, les syndicats allaient annoncer leur « grève perlée » étalée sur trois mois. Seulement le quotidien économique n’a jamais publié l’interview, nous raconte-t-il au détour d’un long papier ce 2 avril… car elle avait été trop caviardée » Source : https://www.marianne.net/medias/les-echos-ont-supprime-une-interview-d-elisabeth-borne-sur-la-sncf-demesurement-reecrite-par?

Il pourrait bien s’agir en réalité d’une profonde divergence de vue entre la ministre borgne et fusible, et le président Macron. Réformer la SNCF pour ne rien changer, en faisant croire qu’on va toucher à un statut en or, car Macron ne veut pas se mettre à dos les gauchistes syndicaux dont il a tant besoin :  https://ripostelaique.com/les-cadeaux-complices-de-macron-aux-syndicats.html

La Voix du Nord veut désormais écrire librement

Non ce n’est pas un poisson d’avril : « Le quotidien La Voix du Nord a décidé de mettre fin à la pratique de relecture des papiers par les personnalités interrogées, annonce son rédacteur en chef, Patrick Jankielewicz… Le personnel politique « impose » pour la presse écrite la relecture des interviews avant parution « depuis des décennies. Pour la deuxième fois en trois mois, Emmanuel Macron a ainsi refusé une interview à La Voix du Nord avant un déplacement dans la région, ce qui est son droit. À la place, on nous a proposé d’interroger Gérard Collomb, sous réserve qu’il puisse relire et corriger le texte avant publication », explique Patrick Jankielewicz.

Nous prenons nos distances avec les politiques : ils ne pourront plus relire et corriger leurs interviews avant publication, pratique qu’ils imposent à toute la presse écrite depuis des décennies »

Source : https://www.20minutes.fr/medias/2202083-20180115-voix-nord-met-fin-relecture-papiers-interviewes-politiques

Le reportage de « Complément d’enquête » « Vincent Bolloré, un ami qui vous veut du bien ? » était-il diffamatoire ?

France Télévisions, qui l’a diffusé en 2016, ainsi que son auteur en répondent devant le tribunal correctionnel de Nanterre. L’homme d’affaires breton a déposé plainte : http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2018/04/03/france-televisions-juge-pour-diffamation-apres-une-enquete-sur-bollore_5280050_3236.html

https://youtu.be/Z61u0PVrvAY

Les dessous de l’empire Bolloré

https://youtu.be/pIJOzB3YdpU

Bobards d’Or 2018, la cérémonie intégrale

https://youtu.be/hvtC-i3vR4c

https://www.ojim.fr

et

https://www.youtube.com/user/ojimfrance

Assises 2018 : graines de journalistes

https://youtu.be/73-3sKGorjk

Sur les traces d’Albert Londres

https://youtu.be/51IeCYY0ljg

La rénovation de la Maison Albert Londres à Vichy : un lieu d’accueil pour les journalistes européens et les étudiants en journalisme

https://youtu.be/Rd2HvSESWRA

Les média et leur passif

Les errements et les partis pris du service public en particulier de France Inter

https://youtu.be/EXkpE6jF_iQ

https://ripostelaique.com/les-peuples-vomissent-les-media-officiels.html

https://ripostelaique.com/licenciements-a-lobs-trop-chers-trop-nombreux-mauvais.html

https://ripostelaique.com/pourquoi-le-monde-sacharne-sur-rl-et-breizh-info.html

Les médias se proclament « contre-pouvoir » pourtant la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir :

https://vimeo.com/233964518

20 Minutes, blanc comme neige, a sa charte. Aux lecteurs d’apprécier :

« L’indépendance et la neutralité politiques et religieuses sont dans les fondements même de la pratique éditoriale de 20Minutes. A l’inverse, 20Minutes ne doit pas faciliter l’expression des convictions extrêmes et destructrices de la société. » (sic). Pour le reste, c’est ici :  https://www.20minutes.fr/medias/8110-20060220-charte-20minutes

Ce que devrait faire un journaliste  

« Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste (…) guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime toute autre.

Ces principes et les règles éthiques ci-après engagent chaque journaliste, quelles que soient sa fonction, sa responsabilité au sein de la chaîne éditoriale et la forme de presse dans laquelle il exerce… Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication » (NDLR JC : sauf que depuis plusieurs années, les Clubs de la Presse ont ajouté à leur libellé :  et de la Communication)

La notion d’urgence dans la diffusion d’une information ou d’exclusivité ne doit pas l’emporter sur le sérieux de l’enquête et la vérification des sources…

« Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte ou exprimer une opinion contraire à sa conviction ou sa conscience professionnelle, ni aux principes et règles de cette charte.

Le journaliste accomplit tous les actes de sa profession (enquête, investigations, prise d’images et de sons, etc.) librement, a accès à toutes les sources d’information concernant les faits qui conditionnent la vie publique et voit la protection du secret de ses sources garantie »

C’est dans ces conditions qu’un journaliste digne de ce nom :

  • Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles, mêmes anonymes ;
  • Respecte la dignité des personnes et la présomption d’innocence ;
  • Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles ;
  • Exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent
  • Ne touche pas d’argent dans un service public, une institution ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations seraient susceptibles d’être exploitées ;
  • Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication ;
  • Cite les confrères dont il utilise le travail, ne commet aucun plagiat ;
  • Garde le secret professionnel et protège les sources de ses informations ;
  • Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge. Source :  http://www.snj.fr/menu/taxonomy/term/304

Extraits de la Charte d’éthique professionnelle des journalistes (à télécharger en totalité sur) : http://www.snj.fr/content/charte-d’éthique-professionnelle-des-journalistes

Après les Bobards d’or 2018 : quinze Conseils amicaux aux journalistes

Jamais ces 15 conseils de l’OJIM (Observatoire des journalistes et de l’information médiatique) n’auront trouvé actualité plus brûlante alors que quelques média, et non des moindres, ont reçu de cinglants gifles du personnel politique, malgré pourtant la sagesse de leurs rédactions pour ne pas égratigner leurs maîtres.

« Chers Amis journalistes,

Je sais que vous souffrez. Votre profession est souvent déconsidérée. Vous déplorez ce que vous appelez le « désamour envers les médias ». Sans parler de ceux qui pratiquent l’amour vache en vous affublant du sobriquet de « journaleux », de « journalope » voire de « journapute ». Et ce n’est rien à côté de Mélenchon pour qui « la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine »… Il vous faut redresser l’image de votre profession » :

  • Pour commencer, faites un petit exercice d’introspection. Posez-vous la question : quel est mon métier ? Informateur ou propagandiste ? Suis-je indépendant de mon patron ? Des gens qui me fournissent des ménages, ces contributions qui me rapportent beaucoup pour peu de travail ? Des apporteurs de publicité qui font vivre mon média ? Des groupes de pression qui font ou défont les carrières et les réputations ? Suis-je un contre-pouvoir ou un instrument du pouvoir ? Que fais-je pour étendre mes marges de liberté ?
  • Gardez en toute chose l’esprit critique ! Ne prenez pas pour argent comptant la vulgate mondialiste, immigrationniste et progressiste de votre profession. Ni la com des gouvernements et des entreprises, encore moins celle des associations prétendument humanitaires qui ne sont souvent que les faux nez d’intérêts particuliers et de puissances étrangères.
  • Dites-vous que dans une guerre ou un conflit il n’y a pas d’un côté les gentils et les méchants: les gentils ukrainiens et les méchants russes, l’odieux gouvernement syrien et les doux « rebelles modérés », les vilains bouddhistes birmans et les délicats musulmans rohingyas. Essayez plutôt de comprendre les points de vue opposés, allez sur place, rencontrez les différents protagonistes. Et rendez compte de la complexité des faits.
  • Méfiez-vous des bobards de guerre que vous adorez pourtant relayer: ah les charniers de Timisoara, ah cette méchante soldatesque irakienne débranchant les couveuses de Koweït City, et ces serbes cruels persécutant ces paisibles Albanais du Kossovo, et que dire des terribles armes de destruction massive de Saddam Hussein.
  • Essayez de tirer la leçon des expériences mensongères précédentes : pas sûr que le gouvernement syrien n’ait jamais utilisé des armes chimiques, pas certain que tout ce qu’on nous raconte aujourd’hui sur l’Iran soit exact. Et même sur la Corée du nord : sa délégation aux jeux olympique a été conduite par une chanteuse dont les médias français et occidentaux nous avaient dit en 2013  qu’elle avait été… fusillée!
  • Gardez-vous des emballements médiatiques. Vérifiez les faits et les informations avant de les relayer. Surtout si leur orientation est politiquement correcte. Chaque année nous dénonçons un « bobard total » celui que toute le presse a repris : 10 ans de bobards pour le meurtre de Jean-Claude Irvoas en 2005, meurtre, camouflé dans un premier temps, attribué dans un deuxième temps  à des Européens (sic); bobard par délation générale d’un innocent lors de la fausse affaire de « l’ophtalmo raciste » ; bobard total aussi lorsque le terroriste de Toulouse fut présenté comme « Européen aux yeux bleus »  alors qu’il s’agissait de Mohamed Mérah. Les médias sont encore en état de récidive mensongère en 2013 lorsqu’ils évoquent d’extrême droite à propos du tireur de BFMTV et Libération : en fait un « antifa » du nom d’Abdelhakim Dekhar. Chapeau les Sherlock Holmes ! Bobard non moins total pour Théodore Lusaka, Théo, ce Congolais prétendument victime d’un viol policier ; une accusation relayée par toute la presse mais parfaitement mensongère comme l’a très vite établi un rapport de l’IGPN fondé sur l’analyse des images de la vidéo surveillance.
  • Quand vous vous trompez, assumez! Ne changez pas de manière orwellienne votre texte pour cacher votre bobard. Ayez le courage de reconnaitre votre erreur, de vous excuser, de faire paraitre un erratum. Et de manière visible. Cela vous ne le faites jamais. Pourquoi un tel silence sinon pour pouvoir continuer à bobarder ?
  • Évitez de hurler avec les loups, ne recourez pas à l’insulte, faites preuve de curiosité, voire d’empathie, pour tous, y compris pour ceux que le système « diabolise ». N’oubliez pas qu’eux aussi ont droit à la présomption d’innocence et à une information équitable. Accordez la même surface à un démenti qu’à une information fausse, à une relaxe qu’à des poursuites judiciaires.
  • Respectez un principe de proportionnalité entre le fait générateur d’une information et sa couverture médiatique. Évitez de parler davantage d’une contre-manifestation que de la manifestation qui l’a suscitée. Ne placez pas sur le même plan un happening mobilisant 5 Femen et une manifestation rassemblant des dizaines de milliers de personnes.
  • Respectez les règles de l’arithmétique et de la dynamique des fluides. N’abusez pas du bobard calculette. La même salle ne peut contenir 1000 personnes quand elle réunit des gens mal pensants et 10 000 lorsque ce sont vos amis ou vos bailleurs qui l’occupent. La même place, le même boulevard, la même avenue ne change pas de surface selon que la Gay pride ou la LMPT l’occupe.
  • Évitez le deux poids, deux mesures. Je vous donne juste un exemple. Le Média de Mélenchon a eu droit à 1000 ou 10 000 fois plus de bruit médiatique que TV Libertés. Mais le rapport d’audience –selon les statistiques publiques de YouTube – est de un à 5, voire de 1 à 10 entre les deux et qui plus est au bénéfice de TV Libertés ! Cette énorme disproportion, cette différence de traitement vous l’expliquez comment ? Oui, sérieusement, comment ? Ma question ne vaut pas que pour Libé ou Le Monde, elle vaut aussi pour Le Figaro. Quel sens donnez-vous au mot « information ».
  • Méfiez-vous de l’AFP. Je sais, vous apprenez dans les écoles de journalisme à prendre pour parole d’évangile les dépêches de l’AFP. Vous avez tort, l’AFP est une usine à bobards. Prix du jury 2018. Déjà titulaire du bobard d’or 2015. Quand nous avons voulu remettre le trophée à ses dirigeants nous nous sommes heurtés à un cordon de CRS : la préfecture de police avait dépêché ses troupes pour protéger la police de la pensée ! L’AFP est une officine d’information vicieuse. Méfiez-vous des titres, ils ne sont pas toujours conformes au contenu de l’article. Méfiez-vous des amalgames. Méfiez-vous des associations d’idées. Méfiez-vous du tempo des dépêches : leur enchainement sert, selon les cas, à valoriser ou dénigrer un point de vue ou un événement.
  • Méditez la parabole de la paille et de la poutre : la mode est au « fact checking », au contrôle des faits. Mais plutôt que de critiquer les hommes politiques ou les médias alternatifs qui ne vous plaisent pas, vous feriez mieux de balayer devant votre porte : d’éviter de pipeauter et de reconnaitre vos erreurs. C’est d’abord l’information de vos médias, amis journalistes, qui a besoin d’un contrôle qualité/véracité. Acceptez la concurrence des médias alternatifs. Ne cherchez pas à imposer le monopole des médias officiels.
  • Tout cela bien sûr est difficile. Soyez courageux. Travaillez pour vérifier vos informations et celles de l’AFP. Travaillez pour recueillir des points de vue différents. Et pour éclairer – et non ahurir – ceux qui vous suivent
  • Oui, tout cela est difficile. Car plus vous travaillerez, plus vous découvrirez ce que les puissants cherchent à cacher. Il vous faudra vous battre pour imposer les sujets difficiles au lieu de vous abriter derrière cette formule facile que j’ai souvent entendue : « comprenez-moi, j’ai des enfants à nourrir ». N’ayez pas peur. »  
  • Source : https://www.ojim.fr/apres-les-bobards-dor-quinze-conseils-amicaux-aux-journalistes/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=observatoire_du_journalisme_les_dernieres_publications&utm_term=2018-04-03

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Brouillon

Un des plus beaux articles parus sur RL.

Tony

Il n’est plus possible de s’exprimer sur RL. Ce site a clairement pris partie pour le système macronien. Si on a l’impudence d’être du côté des fonctionnaires ou des travailleurs on est systématiquement censuré, macron n’aurait pas fait mieux. Il n’y a que les garde chiourme du système tels que guillemain ou chassaing qui peuvent deverser à loisir leur haine des fonctionnaires et exprimer leur désir de voir le service public disparaitre pour mieux remplir les poches des patrons charognards du privé. Ce site est censé informer les gens sur l’islamisation du pays afin de mieux s’y opposer mais au… lire la suite

Boudry

Et oui CHASSAING,vous avez les mêmes initiales que le CHRIST,mais la comparaison s’arrête là..
Alors si dans votre article il y a des parts de vérité,vous ne devriez pas hésiter à le relire pour vous même,ains vous pourriez évoluer !!!
Un peu de courage,tonnerre.

Maurin des GRADS

un porte-malheur en quelque sorte .

Brouillon

Voilà PR1+8 qui cite Montaldo. As-tu lu « Yanacocha » de Jean- Claude Gawsewitch qui dénonce les bobards de Jean Montaldo à propos de cette mine d’or découverte par le BRGM et récupérée illégalement par les Ricains ?

PR1

Jean- Claude Gawsewitch a été condamné à la demande de jean Montaldo.

Brouillon

Une condamnation par a justice française, c’est mieux que la Légion d’Honneur !

dufaitrez

Pour les vieux…. Souvenez-vous de l’image de « La Voix de son Maitre » !
Un Pavillon (haut parleur de nos jours) et un chien docile, noir et blanc, écoutant avec respect !
Rien n’a changé ! L’ORTF revient au galop avec 5 chaines, les financiers, patrons de Presse, sont au garde à vous !
La 17° Chambre punit les audacieux…
Vérités et Pensées prises en étau ! Viennent les « fake news » !!
Radio Londres ????

Simone GUTIERREZ

Cher Dufaitrez , Les  » vieux et les vieilles  » ( novlangue ) , dont je suis , se rappellent fort bien cette publicité , qui a d’ ailleurs fait florès puisque vous la mentionnez encore aujourd’ hui . En 2018 , certes , la technique a évolué mais les objectifs demeurent inchangés : lavage de cerveaux pour le bon peuple et propagande à outrance pour le pouvoir politique en place . Les politiciens sont devenus plus subtils que cette truffe de Peyrefitte . Ils ont habilement manœuvré pour contraindre les journaleux à l’ auto censure . Résultat : régulièrement… lire la suite

Simone GUTIERREZ

Merci M. Chassaing pour cet article et ( entre autre ) la vidéo-entretien avec G-W Goldnadel . Quel remarquable esprit libre que cet avocat , qui prend place parmi les  » lanceurs d’ alerte  » que sont par exemple Natacha Polony ou Eric Zemmour . G-W Goldnadel , en quelques minutes , analyse et résume parfaitement tous les maux qui ont conduit à ce que  » l’ info  » dominante , en 2018 , ne soit en fait qu’ une propagande sirupeuse , une  » dictature molle  » , souvent fallacieuse , un enfumage permanent ayant pour objectif essentiel la… lire la suite

HARGOTT

100% d’accord avec vous! On peut essayer de décrypter n’importe quel article, n’importe quel « reportage » de télé, afin de trouver quelle est l’intention de propagande, quelle idée, quel état de fait on veut faire accepter au lecteur/auditeur/spectateur, dans quel état émotionnel on cherche à le mettre. On pourrait même analyser en ce sens les fiction télé et les commentaires sportifs.

Boudry

Simone GUTIERREZ
Ne soyez pas » éblouie  » par quelques rares  » analyse  » assez proche de la vérité par notre  » ami CHASSAING « .
Il ne faut pas perdre de vue son esprit destructif et sa haine du Front National.
Il est cette capable de faire des  » bilans  » mais n’est jamais constructif.
Et comme on l’ a vu récemment,il suffit de le mettre face à ses  » bêtises  » pour le voir devenir complètement stupide .
Mais bien entendu nous sommes tous libres d’en penser ce que nous  » POUVONS  » !!!

Simone GUTIERREZ

Cher Boudry , Vous m’ avez lue un peu vite . Je remercie M. Chassaing d’ avoir mis à notre disposition d’ excellentes vidéos , et notamment celle où se produit G-W Goldnadel et ses brillantes analyses sur l’ information contemporaine ( il faut visionner ladite vidéo , sinon vous ne comprendrez rien à mon petit article ) . Ceci dit , vous me semblez bien sévère avec M. Chassaing qui accomplit un gros travail . Sa  » haine du FN  » ? Vraiment …. vous n’ avez pas l’ impression d’ exagérer ? Quel sens peuvent bien avoir les… lire la suite

BALT

Excellent article. Puisse les  » journalistes  » vous avoir lu ( et compris ). Amen.

JILL

La presse humiliée,la presse martyrisée,la presse enfermée dans le politiquement correct
par quelques magnats et collabos aux ordres …les éditorialistes des restes de médias libres sont fichés par la Kommandantur et poursuivis à la moindre occasion par la justice aux ordres et condamnés par la 17° Chambre correctionnelle islamo-compatible .

CHASSAING

à Tony :
« En fait chassaing, vous n’aimez personne ». Mais tony, même si j’ai les mêmes initiales que le Christ, en quoi devrais-je aimer tout le monde? et surtout pas les suiveurs de syndicats qui daubent sur les patriotes à longueur d’année et soutiennent immigration et islamisation de la France. Pour le reste vos propos ne tiennent pas debout. Lisez mes articles et si possible, comprenez-les :
https://ripostelaique.com/les-pompes-funebres-macron-vous-souhaitent-un-joyeux-quinquennat.html
https://ripostelaique.com/author/jacques-chassaing

Dunois

Les merdias, globalement ont toujours été au service des politiques, ce pourquoi ils ne sont plus crédibles du tout aujourd’hui. Maintenant qu’ils sentent le vent tourner et que de terribles problèmes vont se produire pour eux, ils chient dans leur froc et ils retournent leur veste, comme tous les traîtres. Maudits soient-ils dans leur merde !

groupe spécial de liquidation

Vous voulez défoncer les merdias et les mener au seuil d’ extinction voire au-delà ?
N’ achetez plus jamais de journaux de la presse mainstream (figaro , aberration , pharisien , immonde ,nouvel obs, point , humanité , express , …. ,ne regardez plus les JT et même la TV , boycottez les mêmes sur internet .
La frappe au portefeuille est mortelle et efficace .

raskase

Tout comme les impôts!!! L’argent est le nerf de la guerre!!!

reuri

Les journaputes de la pravda ont été bien « reçus » par la diversité à la cité d’Ozanam , après l’acte de terrorisme à Carcassone.
Quelle ingratitude envers les journalopes de l’ortf qui ont toujours montré la vermine comme étant de pauvres victimes.

Axel Gandelin

Ceci n’est pas un article digne de ce nom, mais un ramassis d’informations glanées sur le Net. Lourd, Illisible, aucune introduction, aucun angle, aucun fil directeur, aucune conclusion digne de ce nom pour nous aider à suivre cet « article », en dehors du matraquage infantile de tout ce qui bouge dans un sens qui ne convient pas à l’auteur. Que des copier/coller ! Monologue de comptoir sans intérêt ! Et Monsieur Chassaing se presente comme « Rédacteur presse écrite généraliste » ! Heureusement qu’il n’est pas subventionné, lui !

CHASSAING

à Axel Gandelin :
Monsieur la critique, rédigez-nous quelque chose de mieux, si vous en êtes capable, ça vous changera de vos commentaires de six lignes.

Tony

chassaing, tous vos torchons, quelque soit le sujet n’ont qu’un seul but, taper sur les fonctionnaires (en particulier ceux de la sncf) et sur les travailleurs en général, l’islamisation de la France ce n’est pas votre problème, on l’a bien compris. Pourquoi avez vous tant de haine envers ceux qui travaillent et qui gagnent honnêtement leur vie? Pourquoi tant de servilité et d’admiration pour ceux qui détruisent votre pays et qui sont les grands amis de macron, hollande et toute la clique pour qui vous avez surement voté, vu votre détestation du FN. En fait chassaing, vous n’aimez personne en… lire la suite

CHASSAING Jacques

à Tony :
Et quel est le rapport avec cet article?

Simone GUTIERREZ

Tony , Je suis vieille et j’ ai déjà croisé des gens comme vous au cours de ma longue existence …. ce qui me permet , humblement , de vous donner un conseil . Avant d’ agir en quoi que ce soit ( comme par exemple écrire à M. Chassaing ) vous fermez les yeux , vous inspirez profondément à plusieurs reprises , et vous vous CONCENTREZ puissamment ; pendant , disons … 10 minutes . Non , dans votre cas 20 minutes sont préférables . Et alors , alors seulement , vous commencez à écrire . En général ,… lire la suite

Tony

Simone, est ce que vous vous êtes appliqué votre propre méthode? J’espère pour vous que la réponse est négative parce que se concentrer 10 ou 20 minutes pour pondre un texte aussi niais et vide de sens c’est que vous avez vraiment du temps à perdre. Mais comme vous le dites, vous êtes très (trop?) vieille, vous vous occupez comme vous pouvez.

HARGOTT

Avez vous lu l’article, ou avez-vous décidé de déverser votre bile amère sans discernement?

Tony

Désolé hargott j’aurais voulu te répondre mais je suis systématiquement censuré donc je ne peux pas, enfin du moins je ne peux pas dire ce que je pense de toi, de simone et de toute la clique de petites gens qui s’aplatissent devant les puissances de l’argent et méprisent leurs semblables, c’est d’ailleurs à cause d’un tel comportement que l’islamisation a progressé aussi vite ces dernières années, les musulmans ont compris à qui ils avaient affaire. Restez entre vous à ruminer votre haine des fonctionnaires et des travailleurs en général et continuez à cirer les pompes des puissants. C’est drôle,… lire la suite

patphil

l’autocensure fonctionne déjà à plein!

Francois Desvignes

« Le Journalisme et service public » c’est un oxymore. Le media public , ça s’appelle la propagande d’Etat. Les corolaires de la liberté de la presse,et de la liberté d’expression c’est : – d’une part l’interdiction à la puissance publique de prendre des participations même minoritaires dans les medias, ni de les subventionner car « la main qui nourrit est au dessus de celle qui reçoit » (Napoléon). – d’autre part, la liberté d’informer et d’expression ne pouvant être dans le commerce sans s’altérer ou se ruiner, aucun media ne devrait pourvoir être contrôlé par les puissances de l’argent : la presse est… lire la suite