Des migrants traversent la Manche : la Grande-Bretagne accuse la France

Publié le 21 août 2020 - par - 52 commentaires - 2 166 vues

Britannia ne maîtrise même plus la Manche. La crise migratoire a encore frappé. La traversée de la Manche par des clandestins de plus en plus nombreux a déclenché une crise pour le moment verbale entre la France et la Grande-Bretagne.

Trois constatations :
– deux grands pays européens se montrent incapables de s’entendre sur une question, pour l’instant, de portée subalterne et dont la population concernée est faible ;
– fidèle à leurs traditions, les Anglais considèrent la France comme leur bastion avancé face à tout danger venant du continent. Suffisants et donneurs de leçons, ils oublient la parabole de la paille et de la poutre ;
– l’Europe est comme d’habitude inexistante et délétère.

L’aggravation d’une nouvelle route migratoire

C’est depuis de nombreuses années que des clandestins, voulant à toute force profiter de conditions favorables en Grande-Bretagne, tentent de traverser la Manche pour y débarquer.

Afin de remédier à cet état de choses Nicolas Sarkozy, trop souvent complaisant, a signé en 2003 les accords du Touquet avec le gouvernement anglais. Adepte du « niquisme”, Sarkozy s’est visiblement fait rouler dans la farine par les Britanniques.

Clairement, ce traité est apparu trop favorable au Royaume-Uni. En apparence il était équilibré sur le papier : une frontière anglaise en France pour ceux qui veulent aller en Grande-Bretagne, une frontière française en Grande-Bretagne pour ceux qui veulent aller sur le continent. En réalité la pression migratoire n’a existé que sur le territoire français et le coût financier s’est avéré important. Les Français ont fait le travail pour le compte des Anglais et la frontière britannique s’est déplacée de Douvres à Calais. Ces accords ont mené la France à devenir le bras policier de la politique migratoire britannique.

Comme le font remarquer certaines ONG, on comprend mal les raisons d’avoir accepté de garder leurs frontières anglaises même si les Britanniques donnent un chèque de temps en temps. La France est le seul pays au monde qui empêche les migrants de sortir de son territoire.

Rappelons également que ce stock de clandestins accumulé à Calais a servi à Pascal Brice, le patron de l’OFPRA, de vivier pour recruter des demandeurs d’asile en France alors que cette population n’a résolument qu’un objectif : aller en Angleterre.

En janvier 2018, Macron et Theresa May ont signé un nouveau traité pour compléter les accords du Touquet. Le Royaume-Uni augmente sa contribution financière et s’engage à examiner rapidement les dossiers de migrants éligibles au séjour sur son sol : les mineurs isolés, vulnérables ou pouvant bénéficier du regroupement familial et les demandeurs d’asile. Les délais d’examen sont appelés à être raccourcis.

L’inefficacité de ces accords à répétition apparaît flagrante. La pression migratoire continue et s’accentue. Selon la BBC, depuis le début du mois d’août, plus de 1 200 clandestins ont traversé la Manche pour rejoindre Angleterre.

La perte de leur sang-froid par les Britanniques

La ministre de l’Intérieur britannique : Priti Patel, a déclaré officiellement en juillet dernier que la France ne cherchait pas à intercepter les embarcations de clandestins qui partent de leurs côtes. À ses yeux le gouvernement français n’en fait pas assez pour empêcher ces migrants de rejoindre le Royaume-Uni.

Elle a affirmé que les migrants traversaient la Manche pour échapper à une France « raciste », où ils craignaient d’être torturés et que c’est pour cela qu’ils préféraient venir en Angleterre. La dinde ne se rend pas compte que les migrants déclarent cela, sur les conseils des ONG, pour être acceptés en Grande-Bretagne.

Ces propos ont été tenus alors que la CEDH vient de condamner la France pour avoir traité les demandeurs d’asile de manière « dégradante et inhumaine » en les obligeant à dormir dans la rue dans la crainte constante d’être attaqués ou volés. Comment et par qui, grands dieux ?

Mieux, un député conservateur britannique, Edward Leigh, a regretté dans un tweet que le Royaume-Uni ait perdu Calais en 1558 et a proposé de récupérer à nouveau la ville pour empêcher les traversées de la Manche par des migrants. Il oublie simplement que c’est ce à quoi les accords du Touquet avaient abouti. Il est raisonnable de supposer, au vu sur France Info de sa tête congestionnée, que l’honorable parlementaire ait pu, avant de parler, abuser de vins et spiritueux dans la grande tradition churchillienne.

Enfin, l’intervention de la marine britannique pour ramener les migrants sur les côtes françaises a été clairement évoquée.

Les protestations françaises

Le gouvernement français donne plutôt l’impression de subir ces agressions verbales et se borne à souligner son effort de mobilisation et de surveillance pour empêcher cet afflux. C’est un député LR du Pas-de-Calais : Pierre-Henri Dumont, dans une interview réalisée par la BBC, qui a réagi vertement et qualifié les propos britanniques de bobards. Il affirme que chaque jour les Français ramènent des migrants sur le sol national et qu’il est calomnieux de dire qu’ils ne le font pas.

Nombreux sont ceux qui demandent de plus en plus ouvertement pourquoi il revient à la France de faire tout le travail et de protéger le territoire britannique.

En revanche, la situation peut être analysée d’un tout autre point de vue. Comme le journal Présent, le 15 aout dernier, il faut souligner les dégâts causés par le laxisme des autorités françaises qui laissent circuler librement sur le territoire national les immigrants en situation irrégulière, se contentant de démanteler les camps de temps à autre, en laissant leurs occupants revenir et errer dans l’espoir de pouvoir bientôt tenter la traversée de la Manche.
Même ceux qui agressent régulièrement les automobilistes et les riverains ne sont pas expulsés vers leur pays d’origine alors que la loi en donne la possibilité.

Les pierres dans le jardin de la Grande-Bretagne

D’un point de vue objectif, Natalia Bouchard, maire LR de Calais, estime que ce sont les Britanniques eux-mêmes qui sont responsables de l’appel d’air puisqu’ils n’ont pas touché depuis de nombreuses années à leur législation trop laxiste d’accueil des migrants et probablement aussi avantageuse que la législation de l’immigration française. L’exemple du Portugal est flagrant où il n’existe pratiquement pas d’aide sociale en faveur des migrants. Lorsque des « réfugiés » le constatent lors de leur arrivée dans ce pays, la moitié d’entre eux le quittent pour des contrées plus accueillantes : les nôtres.

Mais surtout le gouvernement britannique a avoué que de nombreux bateaux utilisés par les migrants pour traverser la Manche viennent d’Angleterre via des bandes criminelles. Ils sont acheminés en France, dégonflés, dans les coffres de voiture avant d’être gonflés sur la plage française pour les remplir de migrants à destination du Royaume-Uni. Le moins que la France puisse faire serait d’inviter fermement celui-ci à faire le ménage chez lui et à nettoyer devant sa porte avant de créer des incidents diplomatiques par des déclarations irresponsables et surtout très hypocrites.

Car cette affaire reflète une fois de plus l’état d’esprit des Britanniques à l’égard de la France et des Français.

Lorsqu’un ancien officier des commandos de marine, chargé le 9 août de rendre la Manche impraticable pour la traversée de petites embarcations, a entendu copier l’exemple australien consistant à intercepter les arrivants au large de l’Indonésie, pour les enfermer dans des camps situés dans les îles du Pacifique, comme la Nouvelle-Guinée, le plus loin possible de l’Australie, ce qui est très bien en soi.

L’assimilation d’un pays comme la France à la Nouvelle-Guinée, pour volontairement blessante qu’elle soit, n’est pas étonnante de la part d’un Anglais. Cette nation, tout au long du XXe siècle, a considéré que la France était un bastion préposé à constituer une première ligne de défense de son île contre tout danger venant du continent et rien d’autre. À leurs yeux, notre pays n’était qu’un auxiliaire militaire. Comme le couple franco-allemand, l’entente cordiale fut un bobard destiné à duper les jobards français.

Enfin, il faudrait rappeler aux Britanniques la parabole de la paille et de la poutre. Que la politique migratoire menée par la classe politique de notre pays soit absurde et criminelle est indéniable. Mais la situation britannique apparaît encore plus grave que la nôtre et n’est pas vraiment de nature à légitimer des reproches hautains et des leçons arrogantes.

C’est en Grande-Bretagne, pendant des années, que des gangs d’émigrés, notamment de Pakistanais, ont réduit en esclavage, violé, prostitué de jeunes Anglaises blanches, oubliées par une société en perdition et traitées comme du matériel humain. Pendant des années, policiers, juges, assistant sociaux, élus, responsables de toutes sortes se sont lâchement tus pour éviter d’être dénoncés comme racistes. Il est loin le temps de la bataille d’Angleterre.

Il est également loin le temps des juges à perruques renommés pour leur indépendance, leur impartialité et leur respectabilité. Ce sont des juges anglais qui ont condamné Tommy Robinson à de la prison ferme pour avoir voulu mettre sur la place publique le scandale criminel de ces viols et de ces trafics d’êtres humains commis par ces gangs de musulmans. Ce sont ces mêmes juges qui ont envoyé le même Tommy Robinson dans des geôles bourrées d’immigrés qui auraient pu les en débarrasser.

Une Europe inexistante et une UE délétère

Il apparaît ahurissant que deux vieux pays voisins et de très grande culture en soient à s’envoyer des noms d’oiseaux et des bobards à cause d’allogènes cherchant à profiter des avantages de systèmes sociaux abusivement généreux. Notez que c’est la même chose entre les Allemands et les Italiens sur d’autres sujets. Ne parlons pas des malheureux Grecs abandonnés de tous. Il n’y a pas de peuple européen et partant, l’idée d’une souveraineté européenne est une triste blague.

Quant à l’Europe de Bruxelles, elle est absente de la question et l’idée qu’elle s’entremette n’effleure personne.

Pire, son idéologie mondialiste et multiculturaliste, ses directives oppressives, ses juges militants comme ceux de la CEDH aux ordres de Soros, exercent un impact délétère sur nos pays. Quelles que soient les responsabilités des classes dirigeantes et en particulier de la nôtre, c’est l’Europe qui organise cette invasion et contraint par tous les moyens les gouvernements à en accueillir toutes les formes, légales comme illégales.

En conclusion

Comme d’habitude cette comédie des apparences va bien finir par se calmer et se résoudre par un accord de pure vitrine dont il faut espérer qu’il ne se bornera pas à quelques M£ de plus à payer par l’Angleterre et le retour de tous ces clandestins sur notre sol.

Cette petite crise qui démontre une fois de plus l’immense vanité européiste nous rappelle que la seule solution se trouve dans le respect de la souveraineté des vieux États-nations de notre continent et dans leur coopération.

André Posokhow
21/6/2020.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Jonathan Zaroff

(suite)
De plus, n’étant plus à la botte de Bruxelles, ils ne seront pas obligés comme nous d’accueillir des quotas de migrants, donc plus besoin non plus d’envoyer la “Home Fleet” en Méditerranée…

Dorylée

La Belgique, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie ne gardent pas les frontières de la France pour la préserver de l’immigration clandestine. Je ne vois aucune raison pour que la France protège les frontières de la Grande Bretagne. QU’ILS SE DÉMERDENT !

Khamsa

C’est Chirac président de la République française qui a baissé son froc devant les britishs et Sarkozy n’a été que son valet. Il faut rendre à César ce qui appartient à César.

ABONDANCE

Les migrants traversent la méditerranée, les Français accusent l’Afrique…

Jonathan Zaroff

Les Français n’accusent personne. Ils ne sont bons qu’à s’excuser et tendre la joue gauche.

Prouvencau

Monsieur Pickwick ferait bien de nettoyer chez lui…beaucoup de tronches peu anglicane chez lui
N est ce pas mon cher Watson?.

Jonathan Zaroff

Y a-t-il une seule négociation internationale où la France n’ait pas plié et accepté des décisions contraires à ses intérêts ?

C’est justement un ancien ministre anglais, Soames, qui disait : “Dans une négociation internationale, il faut toujours faire en sorte qu’il y ait des Français. Ils sont les seuls à ne pas tenir compte de leur intérêt national”.

Tout est dit.

malabar

Oui. Prendre conscience de cela, c’est comprendre tout le reste.

Marnie

C’est Winston Churchill qui a dit : « De toutes les croix que j’ai portées, la plus lourde a été la Croix de Lorraine ». De toutes les croix bien lourdes à porter celle qui pèse assez lourd c’est bien celle de l’Angleterre.

poiropardix

C’est curieux on semble redécouvrir nos meilleurs ennemis.Un chèque pour garder nos migrants chez vous ,prenez le “ça y en être du bon sousou”.Mais depuis Sarko l’ont ils augmenté ,ou correspond t il à un prix de gros? Parce ce qu’à la tête de pipe ce serait
peut être plus rentable.

Gigi

Il n’empêche que la suffisance manifeste des rossbifs à l’égard des “agriculteurs français” cache mal la réalité anglaise :
– Pendant plus de 3 siécles tous les monarques anglais ont épousé des princesses royales françaises.
– pendant 3 siècles la langue officielle de la Cour d”Angleterre était le français.
– 70% du lexique anglais est composé de mots issus du vieux français 10e 13e siécles , notamment le Droit anglais.
– la devise de la GB est toujours en français “honni soit qui mal y pense”
– l’hymne God Save the Queen est copié sur une musique française.
– les Anglais savent que leur pays de pirates et de brigands a été civilisé à travers les Normands de Guillaume le Conquérant par le royaume de France.

Jonathan Zaroff

C’est peut-être bien à cause de cela qu’ils nous détestent tant : ils savent trop bien tout ce qu’ils nous doivent, mais sont trop orgueilleux pour pouvoir l’admettre.

Une patriote

Vous parlez d’une tenue pour le british !!! eh sans masques, ils font la paire, tout aussi incapable et prétentieux. Des nullités qui se prennent pour des surhommes en détruisant leur pays !

Jonathan Zaroff

Ce n’est pas innocent. Et des deux, c’est le mal coifé aux manières de voyou qui a obtenu ce qu’il voulait !

MERIC

Bien dit !

R2D25

Ça arrangeles deux !…..
Faux problème.

Jonathan Zaroff

Non, ça n’arrange que les rosbifs, puisque dans cette histoire les migrants n’entrent pas en angleterre mais restent en France sans que nous soyons capables de les expulser !
Encore un – magnifique – exemple de négociation où la France s’est fait rouler dans la farine !

Isabelle

Merci pour ce très bel article. Le rappel du déni face aux violeurs pakistanais est pertinent.

Joël

Les Anglais n’ont qu’à envoyer leur marine en Méditerranée couler les rafiots des ONG.Ils peuvent le faire puisqu’ils ne sont plus à la botte de Bruxelles.
Ainsi ils n’auront plus de parasites en attente à Calais et ça nous rendra service par la même occasion.

Prouvencau

Ok ok..

Khamsa

Bien vu Joël enfin un commentaire super pointé. 😃 Merci

Denys

Absolument !

Jonathan Zaroff

Mais pourquoi le feraient-ils si les rafiots des ONG n’atteignent pas les côtes anglaises et débarquent leur cargaison chez nous ?
En parvenant à bloquer les subhumains à Calais, les british font coup double : d’abord ils n’ont pas de migrants chez eux, et ensuite la merde, c’est pour les frogs ! Et ça, croyez-moi, ça les fait bien marrer…

il ne faudrait quand-même pas avoir la naïveté de croire que les britishs aient pu vouloir nous rendre service… Ce n’est pas leur genre !

patphil

les anglais ne veulent pas faire comme les français, regarder des envahisseurs passer devant leur nez sans rien dire!

BERNARD

… So British !!..
Un petit point :
“la CEDH vient de condamner la France pour avoir traité les demandeurs d’asile de manière « dégradante et inhumaine »

.. bien vu la CEDH !! remarquez que ça ne risque pas d’arriver au pays du groupe de visegrad (Hongrie, tchéquie..) du fait qu’ils refusent les bienfaits des migrants. Ça laisse rêveur non ? Si la Fr faisait pareil nous n’aurions pas de condamnation !

Une fois de plus, la France montre qu’elle se place toujours dans les mauvais coups dans toutes les négociations qu’elle mène, la dernière en date étant celle avec l’UE sur le plan de relance se plaçant bon dernier quand à ses résultats (considérés bien sûr comme merveilleux et historiques dixit µ )

Joël

CEDH qui et une officine de Soros. Donc, macron est à sa botte.

Amandinelonchamp

Les pieds sur le guéridon et pas de masques pour aucun des deux ! 😏

alceste

Cette photo date d’avant le Covid. Pour les pieds sur la table, c’est une façon pour Boris de plaire à la francophobie viscérale des Anglais.

Jonathan Zaroff

C’est aussi une façon pour le rosbif Boris de faire passer le message suivant à son homologue froggie : “Je t’emmerde et je t’imposerai ma façon de voir”.
“So british”, comme dit Bernard !
Une telle attitude dans une conversation entre deux chefs d’état n’est pas innocente, et malheureusement le rosbif a atteint son but puisque la France a plié comme d’habitude. Les migrants sont en France, pas en angleterre.

Amandinelonchamp

🟣 Je ne le savais pas , merci alceste 👍🏻

.Dupond1

Il me semble que les anglais sont toujours a gibraltar ….ils peuvent mettre la main a la pate pour stopper la vérolerie !!!

Jonathan Zaroff

Pas besoin puisque les Français seront assez cons pour les garder chez eux…

Elie Barnave

Et l’affaire Estelle Mouzin ne vous intéresse pas

ricco

Pourquoi ne proposez vous pas un article sur le sujet, pour l’instant vous ne faites pas partie de la rédaction ?

Amandinelonchamp

Les gens ne s’intéressent qu’aux disparus du Liban; Les autres avant les nôtres …

Monique

En quoi ça concèrne l’article ? Sans doute encore une lèche babouche pro immigration .Il y d’autres sites d’info qui en parlent .

Prouvencau

Allons pas de méchanceté entre gens de RL…

Prouvencau

Hélas, c est juste, .
Et oradour sur glane…

finance

Ce soir sur CNews à Punchline, ils ont dit , ce qu’un ami habitant Nice m’a confirmé, ils sont envahis par des arabes , principalement venant de Tunisie , qui s’agglutinent à la frontière franco-italienne pour venir en France. Ils en arrêtent 150 à 200 par jour . Ils foutent quoi ces gnouls à venir en France ??? Y’a pas de guerre , pas de problèmes chez eux . Aaah ! Ils ne veulent pas travailler , ces morpions….C’est plus facile de venir demander des allocations chez les connards français . Les ordures socialistes – comme on a vu dans l’émission- les protègent , ils ne voient pas qu’ils ont déjà détruit le pays , ces salopards . Dressons les guillotines et appliquons la Marseillaise , les belles paroles ne servent plus à rien . Contre les destructeurs il n’y a pas d’autre méthode.

Froggies

Vous ne vous rendez pas compte,qu avec les migrants le gouvernement vous amuse et,vous prepare autre chose. LE VACCIN?

Gigi

@ finance
La guillotine oui mais pas pour les gnoules. La guillotine pour nos traîtres nos collabos nos illuminés, juifs surtout …gauchistes toujours, sans exception et cathos repentants
A mort ! Pas de pitié ! Qu’est-ce qu’on attend putain pour faire un premier exemple…sur comme Mélenchon qui affirme ne pas pouvoir vivre entouré de yeux bleus.
Ou bien ces salopards du talmud
..l’un ex ministre de l’éducation nationale qui a osé médire sur les racines chrétiennes de la France au bénéfice de l’islam…et cet autre universitaire anglomaniaque qui ponctue chacun de ses discours par une exhortation à faire toute la place aux muz.
Halte aux talmudistes.

Prouvencau

Qu’ est devenu ce brave garçon de Suède qui avait pris le taureau par…les cornes il y a qq années?.

Prouvencau

Lu et…approuvé. Ras le test on.

Denys

Déjà abordé. La solution se situe en amont, en déployant les forces navales de l’Europe du sud et de la Grande Bretagne sur la Méditerranée pour bloquer le passage des migrants. Devrons nous nous faire la guerre à propos des migrants : entre la Grèce et la Turquie, entre l’Espagne et le Portugal, entre l’Italie et la France, entre la France et l’Allemagne, entre la Grande Bretagne et la France ? Qui nous entrave au sein de l’Europe sur le sujet de l’immigration ? L’Allemagne ! Désolé pour Richard Mil.

didile

Nous ne DEVONS pas nous faire la guerre ,mais nous nous la ferons quand même .
Il faut toujours se fier aux proverbes qui sont le fruit de millénaires d’expérience :quand il n’y a plus de foin au râtelier,les chevaux se battent.

Denys

La solution je l’ai donnée : un grand arc méditerranéen (Espagne, France, Italie, Grèce) renforcé par un mur atlantique avec le Portugal, l’Espagne et l’Angleterre qui est concernée au premier chef par l’immigration mais s’en lave les mains comme Pilate. On ne veut pas du pognon de la Grande Bretagne pour jouer les baby sitters de migrants comme la Turquie mais les vaisseaux de guerre de la Royal Navy jusqu’en Méditerranée. Et nous emmerdons bien entendu l’Allemagne avec qui nous rétablirons nos frontières. Qu’elle affrète des avions pour gérer ses problèmes démographiques en important des africains ou passe des accords avec la Turquie pour puiser dans le réservoir arabe. Et qu’on tue les accords de Schengen pour faire bonne mesure. L’UE est morte, vive l’Europe du sud ouest !

Prouvencau

L homme est un lupus pour l’ homme..

Gigi

Naïf que vous êtes ! La GB fait tout ce qui est en son pouvoir pour faciliter l’invasion du continent par l’islam.
Nous devrions laisser la GB mal intentionnée à son grand large.
Les Anglais ont détruit notre monarchie capétienne. Capitalisé sur la Terreur. Manipulé la monnaie de la Rėvolution. Et vous connards de franchouilles continuez à lui cirer les pompes.
A mon avis Sarko et sa p**** devraient être poursuivis pour trahison. Les Mélah c’est de la sale engeance de Lévantins ottomanisés.
France : réveille-toi !

Denys

Nous avons besoin de la Grande-Bretagne pour contrer l’Allemagne, faire exploser l’UE (c’est la GB qui a donné le la en matière d’exit) et contenir l’éventuel interventionnisme des États Unis si nous devions nous opposer frontalement à la Turquie j’en suis persuadé. Il ne s’agit pas de copinage mais de stratégie. Il faut trouver les leviers et la crise migratoire qui touche aussi Albion en est un.

Prouvencau

Bravo. Reprenons la guerre contre Albion..

gélase

Avec l’aide des Lansquenets ??? mdr…

alceste

En tous points d’accord.

Lire Aussi