Des milliers de Françaises SDF à Paris, mais priorité aux migrants….

 

Barbara, 26 ans, jolie comme un cœur, désarmante de fragilité, vit dans la rue à Paris depuis un an. Enfin, elle y vivait cet hiver. Depuis, on n’a pas de nouvelles, mais quand on sait que 7000 femmes sont SDF à Paris (ce chiffre est déjà énorme mais le vrai chiffre est certainement bien plus haut car on avance aussi 40 % de 150 000), on se doute bien qu’elles n’ont pas toutes trouvé un abri comme par un coup de baguette magique…

https://www.youtube.com/watch?v=hNsEfVPPm_w

https://www.youtube.com/watch?v=Gk3CdIYMwS4

On trouve sur youtube des témoignages incroyables sur les femmes SDF, mais elles se cachent, d’abord parce qu’en plus de tout le reste, elles vivent sous la menace permanente de viol, une femme SDF étant agressée paraît-il toutes les 8 heures. Et ensuite parce que notre société refuse de voir ce problème qui la dérange dans ses certitudes politiquement correctes.

Sarah espère créer plusieurs abris pour les femmes SDF :

https://www.youtube.com/watch?v=3o0wDoWcvzg

Car à part des adresses où elles ne peuvent être accueillies qu’une nuit de temps en temps, et où on les met à la porte dès le matin à l’aube, il n’y a rien pour elles. Triste société qui ne s’occupe pas de ses femmes. Sauf peut-être les Petits Frères des pauvres qui ont décidé d’en sortir quelques unes de la rue.

Mais par contre, les migrants, hommes jeunes et forts, mais bien décidés à vivre à nos crochets, et qui essaient trop souvent de se faire passer pour mineurs, ont droit à toute la compassion des media et des associations angéliques et vivrensemblistes.

Un centre, le centre Rapine, vient d’ouvrir dans le 14ème arrondissement de Paris, en remplacement de celui de La Chapelle de triste renommée, pour accueillir les migrants. Rapine ça ne s’invente pas et le mot est juste car c’est encore l’Etat c’est à dire nous, qui allons payer des sommes faramineuses pour permettre à ces migrants d’améliorer notre insécurité, de creuser notre dette, d’agresser en toute impunité, de cambrioler, de violer, d’importer des maladies en passe d’être éradiquées, etc.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-les-grands-voisins-ouvrent-un-centre-d-accueil-pour-migrants-19-04-2018-7673490.php

Le préfet de se réjouir ouvertement : on s’oriente vers un accueil pérenne des migrants, c’est magnifique, dit-il.

Parions que Barbara et les autres continueront d’être oubliées dans la distribution des bienfaits, elles ont le tort d’être d’ici, de ne pas avoir été importées par des passeurs, d’être de souche européenne et blanche, de ne pas être musulmanes, tout ceci étant impardonnable pour les amateur de charité bien sélective. Charité bien ordonnée commence par… les migrants, comme chacun sait.

A Morlaix, les « utopistes en action » (décidément ces gens là ont le sens de la poésie) ont décidé d’ouvrir une « école alternative » pour migrants.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/morlaix-29600/pays-de-morlaix-ils-lancent-une-ecole-alternative-pour-les-refugies-5708260

Cette école ouvrira le 15 mai pour une dizaine d’ « étudiants » dans des locaux prêtés par la mairie. Ils auront une quinzaine d’heures de cours par semaine et seront nourris sur place, en plus d’avoir des familles d’accueil. On leur apprendra d’abord le français. Ils auront des sorties culturelles, et non seulement ils seront suivis individuellement, mais ils auront chacun un parrain. Ils auront une pléthore de profs, d’interprètes etc. Difficile d’être davantage maternés.

En prime, l’Utopiste Françoise avec ses blonds cheveux et son sourire extasié va certainement déclencher chez les migrants affamés d’amour un engouement vraiment exotique… tant pis pour elle !…

Les femmes SDF françaises seraient bien heureuses d’avoir une petite, infime parcelle seulement de tout cela, comme Lazare rêvait d’une miette du festin de son riche voisin… mais non, elles n’intéressent absolument personne. Pas assez étrangères, pas assez violentes, pas assez conquérantes, pas assez délinquantes sans doute, trop polies, trop discrètes pour intéresser les élus et les associations « aux ordres » qui pourraient les aider.

L’hiver prochain, le temps d’une petite vidéo sur youtube, on retrouvera ces femmes dans la rue, lieu de tous les dangers, encore un peu plus enfoncées, encore un peu plus abandonnées, encore un peu plus misérables puisque nous préférons nous occuper des migrants, mineurs ou pas, et allons les chercher au bout du monde au lieu de commencer par nous occuper des femmes bien de chez nous qu’on laisse crever sous notre nez sans rien faire.

Alors que c’est par elles que nous devrions commencer.

On espère en vain un gouvernement qui, comme Trump a dit « America first »,  décrétera « la France d’abord ».

Sophie Durand

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. Je suis une personne,retraitée et j’acceuillerais volontiers ,en toute amitié et sans arrière pensée (sexuelle ou autre)une de ces sdf. Comment se mettre en relation? Merci pour elle de me renseigner

  2. Oui, il serait temps de changer la façon de penser de notre gouvernement, tout d’abord en supprimant ces Français qui aident ces migrants au détriment de nos SDF.
    Après cela fera changer la façon de penser.

  3. Là on ne l’entend pas beaucoup la Schiappa qui a toujours un avis sur tout concernant les femmes.
    Peut-être va-t-elle reverser ses gains de scène au financement d’abris pour ces femmes, mais aussi les enfants et les déshérités oubliés du gouvernement ?
    Il est permis de rêver, n’est-ce pas ?

  4. Il serzit temps en effet de changer la façon de voir du gouvernement. Avant de commencer à satisfaire ceux venus d’ailleurs, ils serait plus que temps de prendre la peine d’examiner la misère de la population française. GRAND TEMPS!

  5. Les femmes, nos femmes SDF ce n’est pas pouteur pour nos zélites de gauche qui préfère cent fois « leurs » migrants telle Mme Hidalgo, non, je me trompe. De même que les associations subventionnées avec l’argent du contribuables qui s’en foutent complètement pour la même raison. Si on reportait un petite partie du milliard de l’AME ce problème serait très rapidement résolu mais il faut en avoir la volonté. Trump à dit, comme d’autres avant lui « american first », nous c’est « strangers first », les femmes françaises dans la précarité, la solitude, et le manques de sécurité, en France on s’en bat les c……s, pareils pour les SDF mâles blancs.

  6. LES SDF NON RIEN A PERDRENT IL DOIVENT TOUS SE REUNIRE ET PLANTER LEUR TANTE AUX CHAMPS ELISES

  7. la Françoise c est le symbole de toute cette fange pro migrante On à réussi à decerebrer une frange notable de cette population de bonne femmes cramées des neurones bêtes à manger du foin gobant à la lettre la propagande du Monde de libetorchon de merdapart et de telemensong arama qu on les tonde et qu on les envoie dans un bordel pour les valeureux combattants du Califat

  8. Article féministe ? Un de plus ?
    Seules les Femmes auraient droit à l’hébergement ?
    Les Femmes et les enfants d’abord ?
    Parlez de TOUS ! Des Familles FDS/SDF, touchées par le Racisme anti Blanc !

    • @dufaitrez
      Non ce n’est pas un article féministe de plus, parce que ces faits sont réels et pas inventés. J’avais envie depuis longtemps de parler de ces femmes, qui me touchent. Un article c’est court. Une autre fois je parlerai des SDF hommes.

      • Vous lisant régulièrement, j’avais été étonné… Mais admettez… Bien à vous.

        • @dufaitrez
          …mais reconnaissez que les femmes SDF dont davantage en insécurité et donc en précarité que les hommes SDF…

  9. Remarque : Avez vous les connes qui circulent dans le gouvernement Macron. C’est du niveau caniveau. Ah il les a choisies! Elle te font de l’humanisme avec l’etranger et nient totalement ce qui se passe en france. Il faut vivrer Macron et vite.

  10. Ces femmes n’intéressent personne parce que personne ne finance d’association ou de famille d’accueil pour elles

  11. la france d’abord!
    un slogan qu’on n’est pas prêt d’entendre sauf dans la bouche des frontistes ou debout la france

  12. Il y a les SDF et les autres, ceux qui ont encore un toit mais qui connaissent la précarité. Pour ceux-là, le RSA a été diminué, pour d’autres la CSG a été augmentée….pour donner à tous ces migrants et autres étrangers sur notre sol.Nous ne voulons plus de cette politique.

    • Claude, rogner sur les ressources des plus pauvres sert avant tout à renforcer la fortune, et donc le pouvoir, de l’oligarchie déjà richissime.
      Ah! La théorie du ruissellement…Sauf que le verre du haut ne déborde jamais, c’est sa taille qui augmente…

  13. Ben qu’il se réjouisse encore plus, c’est une très bonne pub pour le tourisme et les JO :
    http://www.fdesouche.com/992217-paris-limpuissance-des-autorites-face-aux-migrants
    En plus, l’UE va satisfaire ses désirs jusqu’à plus soif :
    http://www.fdesouche.com/991753-lue-va-faire-venir-directement-au-moins-50-000-migrants-dafrique-et-du-proche-orient-dici-lautomne-2019
    Et puis vous savez, la majorité des SDF ne votent pas, donc aucun politique ne va s’y intéresser.

  14. Que se passe t’il dans les relations humaines, conjugales ou familiales pour que des femmes et enfants se retrouvent à la rue…cette situation est très grave.
    Les féministes ont, bien sur, déboussolé certains de nos compagnons mais tout de même, ces femmes à la rue ont toutes une famille!!!

  15. New York, les gens sont dans la rue sous une couverture, sous la neige.
    Les gens sont devenus insensibles a la misere des autres

  16. La France va tres mal du fait, des dirigeants qui ont pourri notre pays. Il faut retablir nos regles, nos valeurs, nos lois et virer les intrus.
    Macron est un gros encule, on le voit tous les jours.

  17. La fille de mon amie s’occupe de ces envahisseurs indésirés mais ne trouve pas de quoi se loger …. elle commence à comprendre.

    • Comment voulez-vous que tout cela se termine : une révolution, la guerre civile car il y en a ras le bol de voir que les immigrés sont mieux nantis que les SDF – quand va t-on virer tous les intrus ?

Les commentaires sont fermés.