Dès qu’il s’agit de Zemmour, la désinformation est En Marche !

Zemmour

Même après les élections, la désinformation absolument hallucinante sur Éric Zemmour à la télévision et dans la presse française continue ou même revient en force dès qu’il s’agit de la Droite Nationale.

La plupart des journaleux du politiquement correct sont très nettement à gauche. Ils ont donc déliré et menti sur tous les sujets concernant Éric Zemmour. De la même façon, ils ont dit et écrit que l’avortement serait désormais interdit aux États-Unis. Selon eux, avorter serait l’activité principale des femmes américaines qui, si elles étaient privées de la possibilité d’avorter, perdraient leurs qualités de femme. La propagande de gauche à propos de la Cour Suprême laisse imaginer que des téléspectateurs croient qu’on leur dit la vérité.

Quand d’innombrables moyens de contraception existent, qui peut ignorer l’existence de ces moyens de contraception ? Le discours disant que le corps des femmes leur appartient doit justifier l’avortement au-delà du troisième mois de grossesse ce qui correspond à un infanticide. L’avortement jusqu’au neuvième mois de grossesse est un infanticide et une abjection criminelle montrant la dépravation morale la plus totale.

Le port d’armes est autorisé aux États-Unis depuis la fondation du pays, et il y a quatre cents millions d’armes à feu appartenant à des personnes privées aux États-Unis. Une grande majorité des Américains considèrent que tout citoyen a le droit de se défendre en cas d’agression ou d’intrusion dans son domicile.

Et le port d’armes est garanti par le deuxième amendement à la Constitution.

Le droit de porter des armes n’a posé aucun problème majeur dans l’histoire américaine et le fait que des citoyens américains sont armés a permis à de nombreux citoyens de sauver des vies. Face à une menace de meurtre ou face à un agresseur, il faut agir très vite et il n’est pas possible d’attendre la police.

Ce ne sont pas les armes à feu qui tuent des innocents, mais des assassins et des tueurs de masse qui peuvent aussi utiliser d’autres moyens, couteaux, véhicules automobiles, camions, etc.

Ceux qui veulent tuer avec des armes à feu aux États-Unis choisissent de réaliser leurs crimes dans des gun free zones, des zones où le port d’armes à feu est interdit et ils font ce choix parce qu’ils savent que dans une zone où le port d’armes à feu est autorisé, ils seraient dans l’impossibilité de commettre une tuerie de masse. Les gun free zones se sont multipliées aux États Unis ces dernières années sous l’influence de la gauche qui a dès lors offert davantage d’opportunités d’action à des criminels psychopathes.

La gauche américaine a, au nom dévoyé de la liberté individuelle, pris des mesures partout où elle l’a pu pour que les criminels psychopathes soient laissés en liberté. La gauche américaine a aussi tout fait pour que les familles dysfonctionnelles soient plus nombreuses. La quasi-totalité des tueurs de masse depuis plus de deux décennies ont été des criminels psychopathes issus de familles dysfonctionnelles.

Les tueries de masse, il y a un quart de siècle, étaient rarissimes et la proportion d’armes par rapport au nombre d’habitants aux États-Unis était la même qu’aujourd’hui. Il n’y a pas eu 200 ou 300 tueries de masse aux États-Unis depuis le 1er janvier de cette année et vouloir utiliser ces chiffres, c’est se soumettre aveuglément à la propagande délirante anti-armes de la gauche américaine.

Il y a eu cinq ou six tueries de masse, y compris celle qui vient de se produire à Highland Park au nord de Chicago, ce qui est déjà beaucoup trop. Vouloir faire passer les États-Unis pour un pays totalement détraqué pour tenter de faire interdire le port d’armes (ce qui impliquerait d’abroger le deuxième amendement à la Constitution), la gauche américaine compte les incidents où quelqu’un se blesse en nettoyant son arme ou parfois blesse une personne située à proximité.

La gauche américaine a, depuis un an, inhibé les forces de police, et les policiers hésitent à agir de peur d’être accusés d’avoir commis des actes criminels et de se trouver en prison. La tuerie atroce d’Uvalde, Texas, qui a coûté la vie à dix-neuf enfants et deux enseignants ne serait jamais survenue si les policiers d’Uvalde avaient fait leur travail : ils étaient à l’intérieur de l’école où a eu lieu la tuerie trois minutes après que le tueur y soit entré. Ils avaient tout l’équipement requis pour éliminer le tueur. Ils n’ont pas agi !

C’est un membre de la patrouille des frontières qui s’inquiétait pour ses enfants qui est entré dans l’école et a éliminé le tueur avec son arme personnelle (arme dont il aurait été dépossédé si les démocrates avaient réussi à interdire le port d’armes aux États-Unis au niveau fédéral). Obama et Biden ont nommé des juges laxistes qui font relâcher les criminels et la gauche américaine a fait élire des procureurs tout aussi laxistes qui font la même chose. Des gens dangereux sont ainsi laissés en liberté et sont libres de tuer alors que leur place est en prison. La gauche américaine est responsable de la quasi-totalité des tueries de masse.

La commission sur l’insurrection du 6 janvier au Capitole est une imposture de type totalitaire.

Elle a été constituée en violation de toutes les règles du Congrès et en violation des lois américaines.

Une commission du Congrès doit comprendre des membres du parti minoritaire choisis par le parti minoritaire (le parti républicain aujourd’hui). La commission du 6 janvier comprend des démocrates et deux républicains qui ont rejoint le camp démocrate par haine de Donald Trump et sont en rupture avec leur parti.

Ils ont été choisis par les démocrates parce que ce sont des traîtres. Ils ne seront plus membres du Congrès après les élections de novembre 2022. La commission illégale parle d’insurrection alors qu’il n’y a eu aucune insurrection (le film Capitol Punishment explique tout). Elle utilise des faux témoins et des faux documents. Elle n’a pas pour but d’établir la vérité sur ce qui s’est passé le 6 janvier 2021 au Capitole.

Elle a pour but de diaboliser Donald Trump et de le faire mettre en examen par le ministère de la Justice de l’administration Biden, pour qu’il ne puisse se présenter en 2024 et qu’il soit éliminé de la vie politique américaine. Et elle ne recule devant rien pour y parvenir. Son fonctionnement est très proche de celui des tribunaux soviétiques sous Joseph Staline. Elle a aussi pour but de criminaliser toute évocation des fraudes lors de l’élection de novembre 2020, bien que les preuves soient nombreuses et accablantes.

C’est monstrueux. C’est grotesque. C’est ignoble. Cela ne repose sur rien, sinon sur la falsification des faits, mais c’est diffusé par tous les grands médias de gauche américains et c’est repris par des médias européens dont les médias français. Les démocrates accusent Trump et les républicains de leurs propres crimes ! C’est eux qui mènent un coup d’État et ils veulent abolir les institutions américaines.

Cette commission partisane a fait mettre des innocents en prison.

Quiconque parle des fraudes de novembre 2020 est décrit comme terroriste intérieur !

La Cour suprême a été victime de la propagande des extrémistes fanatiques de gauche. Jusqu’aux années 1960, elle a veillé à ce que les lois, les décisions de justice et les décisions politiques prises aux États-Unis respectent la Constitution. Dans les années 1960, des juristes de gauche ont commencé à parler de living Constitution (Constitution vivante) et ils ont dit que la Constitution était obsolète et qu’il fallait prendre en compte l’évolution politique et idéologique et ne pas hésiter à s’écarter du texte. C’est ce qu’a fait la Cour Suprême quand elle a eu une majorité de juges de gauche et c’est ce qui a donné Roe vs Wade.

Les membres de la Cour Suprême nommés par des Présidents de gauche sont des adeptes de l’idée de living Constitution, et ils sont prêts à s’écarter du texte. Ils ont été majoritaires dans le passé, mais ils sont minoritaires aujourd’hui : trois juges de gauche contre six juges respectant la Constitution !

La gauche américaine voulait empêcher les juges respectant la Constitution de redevenir majoritaires.

Toutes les décisions récentes prises par la Cour Suprême sont conformes à la Constitution. Outre l’abrogation de Roe vs Wade, la Cour Suprême a préservé le droit de porter une arme et a abrogé la possibilité pour les agences gouvernementales américaines de restreindre les activités des entreprises au nom des rejets de dioxyde de carbone. Plusieurs juges de la Cour Suprême ont vu leur adresse divulguée et des gauchistes sont venus devant chez eux vociférer des insultes et des menaces jour et nuit sans que la police intervienne. Une tentative d’assassinat contre Brett Kavanaugh a eu lieu. Clarence Thomas a fait l’objet d’une intense campagne de diffamation par toute la gauche. Des membres du parti démocrate demandent ces jours derniers une suppression de la Cour Suprême qui est la clé de voute des institutions américaines.

Les démocrates sont imprégnés de la volonté de détruire leur pays et sont prêts à la violence. Quand la Cour Suprême a abrogé Roe vs Wade, la Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants, a appelé explicitement à l’insurrection contre la Cour Suprême et des émeutes ont eu lieu dans les principales grandes villes du pays. Des églises ont été attaquées et vandalisées. Les émeutes de l’été 2020 pourraient se répéter infiniment plus violentes que celles du Capitole le 6 janvier 2021. Les démocrates sont prêts à tout pour garder le pouvoir par l’émeute et l’insurrection, et à incriminer Donald Trump pour ce qui n’a pas été une insurrection. Mais ils sont prêts à recourir à une véritable insurrection. En novembre 2022, les démocrates pourraient être exclus du pouvoir pour longtemps. Un million d’électeurs qui étaient enregistrés démocrates sont aujourd’hui enregistrés républicains. Les sondages prévoient une victoire républicaine qui risque d’être accompagnée de violences. L’administration Biden prépare des fraudes (des boites destinées à recevoir des bulletins de vote sont en cours d’installation dans les services d’assistance sociale et des partisans seront dans les bureaux pour inscrire les gens sur les listes électorales en les conseillant sur le vote à effectuer).

Donald Trump parle de la nécessité de sauver l’Amérique. C’est bien de cela qu’il s’agit.

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Thierry Michaud-Nérard

Source : Guy Millière, dès qu’il s’agit des Républicains et de Trump, les délires abondent, dreuz.info.

 

image_pdfimage_print
18
1

13 Commentaires

  1. Il m’a fallu atendre la denière phrase pour lire quelque chose sur Zemmour, après bien sur le préambule sous le titre.

    Donc Z est américain ?

  2. Constater que Zemmour s’est complètement planté et que que son opération tourne au pathétique n’est pas vraiment de la désinformation !

  3. cet article devait traiter du cas zemmour ! heureusement la dernière ligne le mentionne!

  4. Élections présidentielles : vous avez vus le score ridicule de EZ ? Pourtant tous les gens que je connais avaient votés pour lui… Qui fait le décompte des votes ? – Le gouvernementeur précédent ! (P.S. Le paltoquet réélu, mais par qui ?? )

    • Un réultat truqué sans aucun doute.avec un bicot ministre de l’intérieur c’est plus facile …

  5. Votre article sur E.Z est comme lui complètement absent. Après avoir été à la une de tt les médias jusqu’à nous en donner une overdose journalière, il est retourné aux abonnés absents. Exactement pareil que MMLP en 2017 qui après les élections de 2017 en voyant que le RN avait perdu a planté là 11 millions de votants pour aller faire autre chose. Heureusement que sa tante et sa super équipe ont fait tt l’invers, nous n’aurions pas aujourd’hui 89 députés pour défendre nos droit contre le psychopathe !

    • votre gauchiasse a tellement bien travaillé que le Fn est devenu un parti islamo marxiste aprés l’éviction de JMLP, par contre vous pouvez constater vous même que son travail de député durant la précedente legislature tend vers zéro
      Si Zemmour n’avait pas servi de paratonnerre votre égérie aurait eu 10 députés et le stalinien serait 1er ministre

      • F. Blanc. Quelle mauvaise fois de mauvais perdant. Qu’est ce que MLP aurait pu faire avec si peu de députés devant Macron / LREM et sa majorité avec en + ceux de la droite à ses bottes après avoir supprimé toute démocratie pour imposer une dictature absolue. E.Z n’a fait que de servir les intérêts de Bolloré et ses amis milliardaires. Il a été le Juda payé 40 deniers pour essayer de démolir MLP, mettre le doute dans la tête de certains afin de les diviser pour remettre Macron en place. Vous devriez vous poser la question de savoir pourquoi E.Z en reprenant les discours de JMLP a été mis à la une journellement par les médias alors que JMLP en sont temps a été laminé, diabolisé, traité de SS. Vraiment suspect ce retournement de situation alors que dans le même temps E.Z essayait par tt les moyens mis à sa disposition de détruire MLP et son parti !

        • MLP aurait pu faire des interventions et si vous examinez les archives de l’assemblée vous constaterez qu’elle n’a rien foutu vous êtes une abrutie cocue et contente
          votre MLP s’est couchée devant macron lors de son débat, Zemmour a gagné de l’argent par son travail et pas en se couchant comme votre pute

  6. Enfin une ligne sur Zemmour:
    « Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays »
    Malheureusement ce n’est pas demain la veille.

  7. le concernant les medias mentent sur tout et fabulent à outrance : Z devrait porter plainte plus souvent bien que l’on sache que la « justice du mur des cons » ne fera rien qui déplaise au gauchisme

Les commentaires sont fermés.