Des voyous foncent sur des policiers : comment France Info présente les faits

Dans l’affaire des criminels qui ont foncé en voiture sur 3 policiers, dans le 18e arrondissement, voici comment France-Info a présenté la passagère rescapée, dans l’article sur son témoignage (rempli en réalité de mensonges) que ces dégénérés se sont empressés de recueillir :
Refus d’obtempérer à Paris : « Je suis en colère, les policiers n’étaient pas obligés de tirer directement », témoigne Inès, passagère rescapée 08-06-22
Un témoignage exclusif dans l’affaire du refus d’obtempérer samedi 4 juin, dans le 18e arrondissement de Paris. Inès, la passagère arrière de la voiture visée par des tirs de policiers, livre son récit, mercredi 8 juin, à franceinfo. « Je suis en colère parce que les policiers auraient pu faire autre chose », confie cette jeune femme de 21 ans, étudiante pour devenir esthéticienne.
Mais Europe 1 nous apprend, le lendemain, sans surprise, que cette « jeune femme qui étudie pour devenir esthéticienne » est en réalité connue de la police pour outrage, violences volontaires et proxénétisme ! Quant au conducteur, il était multirécidiviste, et le passager avant était connu pour 126 infractions, délits et crimes !
INFO EUROPE 1 – Refus d’obtempérer à Paris : ce que l’on sait du profil des deux autres passagers
Quatre jours après un refus d’obtempérer dans le 18e arrondissement, qui a entraîné la mort d’une des passagères du véhicule et le placement en garde à vue du conducteur, le profil des deux autres passagers est désormais connu. Selon les informations d’Europe 1, la passagère arrière, Inès Z., est connue pour outrage, violences volontaires et proxénétisme. L’autre passager, 36 ans, est, lui, connu pour 126 rôles dont violences volontaires, usage et trafic de stupéfiants, outrage et vols.
Voilà comment France-Intox, chaîne d’État, falsifie les faits et prend partie en faveur des criminels !
Dernier point évident : les 4 personnes de cette voiture sont tous des immigrés arabes. Aucun n’aurait dû être autorisé à vivre en France.
C’est sans doute pour cela que l’islamo-collabo les défend si âprement, osant insulter des policiers qui, en tirant sur ces fuyards, ont sans doute, ce jour-là, sauvé des vies, et débarrassé la société de quelques parasites.
Jeanne Bourdillon
image_pdfimage_print
30

20 Commentaires

  1. Je suis..passionné..par les réflexions lues dans RL, .je souhaite que celles ci soient lues par les diverses médias et qu’ elles mouchent leur nez..

  2. Puisqu’il est de notoriété publique que l’organisation  » État Islamique  » a ordonné à tous les musulmans d’écraser tous les mécréants avec voitures ou camions, nous devrions leur interdire de conduire tout véhicule motorisé.
    Jacques Chirac a fait inscrire le principe de précaution dans la constitution donc cette mesure serait constitutionnelle.
    On les laisse conduire les vélos non électriques, les poussettes et les caddies de supermarché.Ca limitera le nombre de morts.

  3. France-Info et France-Inter sont des médias de propagande, y compris, bien sûr pour le conflit OTAN / Russie. Un des trucs, c’est les « témoignages », quasi des micro trottoirs d’ukrainiens bien choisis …

  4. Les déclarations de la passagère arrière ont été retransmises dans tous les médias français, comme si elles étaient d’un intérêt supérieur à celui de la version des policiers et comme si elles devaient faire l’objet d’un débat national en boucle auquel les français devaient accorder une priorité absolue.
    Les passagers de la voiture sont des raclures mais que dire des autorités françaises qui dès que des policiers sont amenés à se défendre pour sauver leurs vies font peser sur ceux-ci le soupçon de bavure et pleurent sur le sort des délinquants.
    Le traitement gouvernemental de l’affaire du Stade de France est une illustration de la politique pro racaille et anti européens, plus généralement anti gens honnêtes, des autorités françaises.

  5. Quatre arabes… On comprend mieux maintenant ;et tous repris de justice. La police n’a fait que son devoir.

    • il semblerait que le 4ème soit un africain, ibrahima de son prénom

  6. Jeanne, très bon restitution des faits, les vrais, j’aimerais juste comprendre pourquoi la passagère a été éliminée, et pas le déchet qui conduisait …
    Et si la police avait éliminé ces 4 parasites, cela aurait soulagé la société !!

  7. Si le pouvoir ne soutenait pas les crapules en situation irrégulière avec des antécédents judiciaires à rallonge depuis des lustres on n’aurait pas ce genre de problème aujourd’hui. Les responsabilités dans cette affaire sont partagées.

    • les responsabilités NE SONT PAS PARTAGEES, elles incombent aux dirigeants : l’Etat autrement dit ceux qui dirigent LES DIRIGEANTS, pas la peine de les nommer vous les connaissez comme moi.

  8. C’est comme les égorgeurs, on reconnaît de suite les « espèces protégées » à ce type de comportement consistant à essayer d’écraser les flics.
    Les journaleux-collabos ont beau affubler ces voyous de prénoms français et leur inventer des biographies d’honnêtes citoyens, ça ne prend pas plus que l’appellation naguère utilisée de « jeunes » en masquant leurs patronymes.

    • bon ben quand est-ce qu’on essaie d’acraser les journaleux

  9. Les mêmes : ‘4 SDF soupçonnés d’avoir trucide une septuagénaire’
    Mais chez valeur actuelle : ‘ 4 Algériens. ‘ oups

Les commentaires sont fermés.