Désinformation : la presse de propagande radio-télé soutient le pouvoir LREM

Publié le 10 octobre 2018 - par - 14 commentaires - 1 309 vues
Share

La propagande au service de la désinformation est désormais l’arme politique LREM. Il est donc bien naturel que le pouvoir LREM, utilisant couramment les armes mensongères de sa propagande, se penche sur l’utilisation systématique de la désinformation sur toutes les télés vulgaires « en continu ». L’une des armes mensongères les plus usitées par le pouvoir LREM par ses services de fake news, c’est la désinformation.

La désinformation consiste à propager de fausses nouvelles et des informations mensongères pour manipuler l’opinion et pour tromper les gens. C’est pourquoi le principe politicien LREM est conforme au droit de mentir. La propagande de désinformation LREM n’est rien d’autre qu’une forme de publicité mensongère.

La publicité est une activité commerciale mensongère qui vise à tromper les gens pour leur vendre un produit selon le principe du mensonge sucré : « On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ! »

La désinformation LREM est une arme de destruction de la vérité et de l’information. C’est pourquoi les politiciens LREM peuvent et doivent s’en servir en toute liberté. Seul le pouvoir en place peut transgresser la loi commune en toute impunité. Cette propension à s’affranchir du droit commun, c’est le « privilège LREM » !

Or la presse subventionnée et soumise répète en permanence les mensonges des politiciens LREM. La désinformation est justifiée par les politiciens LREM en invoquant le principe de précaution par rapport à la vérité. Pour diffuser la désinformation en restant crédible, le meilleur moyen n’est pas de prendre le contrôle des médias et des moyens d’information. Il suffit de confier la presse radio-télé à des copains qui sauront se montrer reconnaissants. La privatisation de l’audiovisuel a permis aux milliardaires de contrôler l’information.

En France, la presse est soi-disant pluraliste, mais tous les principaux journaux écrivent la même chose, en reprenant les dépêches partisanes gauchisantes de l’AFP. Voila pourquoi « la désinformation est vraie » ! Mais si les réseaux sociaux présentent des informations originales et sûres, alors LREM doit sévir !

Au fur et à mesure que disparaît l’esprit critique, le citoyen est soumis à une forme d’opinion publique formatée et manipulée, et il ne met plus en question ce qu’on dit à la télé ou à la radio. Une sorte de pensée politiquement correcte, soumise à un modèle tout préparé, s’impose selon la règle de la désinformation.

Quiconque sort du modèle formaté établi est présenté comme un marginal et un être dangereux. Il est devenu impossible de dire qu’on a des doutes sur la politique économique incompétente de Macron.

Le journaliste soumis doit prendre des précautions avec la vérité ! En clair, le journaliste-présentateur  de la télé est soumis naturellement au devoir de précaution avec la vérité. Les journalistes et les dirigeants ne considèrent pas le devoir de vérité comme une responsabilité politique. Le journaliste partisan est avant tout soumis au politiquement correct. C’est pourquoi, il doit prendre des précautions avec la vérité, et surtout ne pas nommer l’ennemi ! À en croire les simples chroniqueurs des télés vulgaires, la soumission au devoir de précaution avec la vérité est la garantie de la mainmise de l’appareil de propagande sur les esprits faibles.

C’est l’imposture permanente de la presse subventionnée à la solde des menteurs officiels. Devant la collaboration des médias, la propagande au service de la désinformation LREM a de beaux jours devant elle.

Les affirmations mensongères de la propagande LREM utilisent toutes les armes de la désinformation officielle pour contrer l’information juste, vérifiée, recoupée, datée, c’est-à-dire une information validée.

Il faut dénigrer et faire taire les opposants qui révèlent les mensonges Macron-LREM devenus vérités officielles. Tous les leviers de la désinformation et du mensonge ont servi la politique depuis toujours.

Aux États-Unis les journalistes peuvent mettre en doute les thèses officielles mensongères et réagir à mesure que les enquêtes des journalistes d’investigation avancent. Et en France, les journalistes qui se sont rendus coupables de forfaiture, conformément au devoir de précaution avec la vérité, continuent à vivre bien.

Pierre-Henri Bunel : « Comme l’édition a essayé de prendre le relais d’une presse de plus en plus alignée sur les directives du pouvoir politique, alors les copains milliardaires ont mis en coupe réglée les grandes maisons d’édition, dont les relais de promotion médiatique étaient des plus efficaces. Facile de dire à un directeur de collection d’une de ces grandes maisons d’édition de cesser de publier le livre d’un auteur qui dénonce les pratiques LREM ! Malgré cela, on veut faire croire qu’il existerait en France une liberté d’éditer. »

De plus, avec les médias radio-télé sous le contrôle des copains milliardaires, il est facile d’empêcher toute publicité pour un livre critique documenté qui sortirait de la norme fixée par le pouvoir LREM en place.

Il en est de même pour accéder aux micros des radios des copains milliardaires LREM, ou des télés collabos vulgaires, soi-disant d’information 24 h/24, mais plutôt de propagande en continu, qui sont tombées entre leurs mains. C’est pourquoi, on demande qui a entendu parler des livres des opposants ? Personne !

La presse collabo alignée et les télés vulgaires racontent toujours tout et n’importe quoi, sur tout et n’importe quoi, pour faire gober leurs publicités mensongères payantes. Donc, elles ne font et ne feront aucun écho à ces livres sérieux et documentés, dont les rédactions ont pourtant reçu des exemplaires de presse…

Pour détruire une maison d’édition libre, le plus simple est de faire pression sur le distributeur. Il suffit de raconter tout et n’importe sur l’éditeur pour dissuader le distributeur et pour ruiner une maison d’édition libre en altérant son image. Le but est de pouvoir faire disparaître une telle entreprise d’édition libre, afin de persister à faire en sorte que les télés collabos vulgaires continuent à prendre des précautions avec la vérité !

En conséquence de quoi, le distributeur ne se bat pas pour la diffusion de ces livres de critique que la presse officielle radio-télé a calomniés pour discréditer tout le catalogue d’édition et mettre en danger le fonds de commerce. Étranglée par les banques, une telle maison d’édition n’a plus d’avenir. La propagande LREM a jeté en pâture des ragots qui font croire aux électeurs que tout ce que dit l’opposition serait mensonger.

De quoi disqualifier définitivement un philosophe renommé et un journaliste critique, devenus interdits d’antenne radio-télé, et même une maison d’édition libre, en effrayant des libraires indépendants. Nous avons là l’utilisation de l’arme de la désinformation massive et dévastatrice du pouvoir LREM politique et financier !

Moralité : les dérives autoritaires Macron-LREM se multiplient ! C’est pourquoi il n’y a aucune raison pour que le bourrage de crâne de gauche de type France Inter, LCI et BFMTV ne continue pas, avec Macron aux Antilles, la propagande LGBT partout, et les prédictions mensongères du GIEC, et « Vive l’anti-France ! »

Pas question de donner la parole à l’opposition sans critiquer bêtement le Rassemblement national et Marine Le Pen, Matteo Salvini en Italie, Viktor Orbán en Hongrie, l’AfD et le mouvement Pegida en Allemagne, le FPÖ en Autriche, les dirigeants de la Pologne, de la Tchéquie et de la Slovaquie, tous qualifiés d’extrême droite comme le candidat actuellement le mieux placé à la présidentielle au Brésil, par les commentateurs-animateurs gauchistes rigolards, planqués et incultes, qui font la loi à la radio et sur toutes les télés vulgaires.

Mais en France et en Europe occidentale, avec les migrants de l’UE de Merkel, tout va bien !

Thierry Michaud-Nérard

(modifié et adapté librement de Pierre-Henri Bunel, Désinformation & diabolisation)

Print Friendly, PDF & Email
Share

14
Poster un Commentaire

2000
12
2
10
 
10
   
Notifiez de
paula kokita

40, juifs avec triple nationalite..des patriotes avec qui la France pelve conter…

paula kokita

regarder..il ny a pas de blancs…

paula kokita

C est drole . regarder dans ce tableau n a pas de4 blancs. incroible tous des juifs… Ils sont votantes de Clinton

Marcus

Je suis d’accord avec vous tous, ci-dessous, mais le problème est que l’immense majorité de ce peuple de moutons incultes et lobotomisés du cerveau, absorbent comme du petit lait toutes les absurdités des journaux et de la télé de propagande. Je le vois autour de moi, chez mes collègues, chez des amis parfois. Regardez sur toutes les chaines de télé les programmes pour débiles autour de midi et entre 17h00 et 21h00 ! C’est affligeant de bêtise, d’inculture, de vulgarité, c’est à vomir. Si les gens ne regardaient pas ces programmes, ils dégageraient illico. Moi je crois malheureusement que les… lire la suite

Christine L

Et dire qu’hier soir, dans l’émission Z&N, la directrice de l’Express a osé soutenir à Eric Zemmour que son magazine n’avait absolument pas soutenu Macron ni favorisé son élection. On croit rêver !!! Ils sont immondes, tous ces journaleux : non seulement, ils mènent une propagande effrénée contre les patriotes mais, en plus, ils le nient avec un aplomb hallucinant !

solair

il en manque quelques uns – unes !

solair

c’est le mur des cons ? il en manque quelqu’uns – unes !

JCML

Dire que tous ces glandu.e.s (c’est pour rester correcte) malhonnêtes, spécialistes de la désinformation orientée sont payés pour la plupart avec la taxe que l’on m’escroque tous les ans sur la TV, alors que j’évite de regarder leurs tronches de faux culs.

ven85

87% des journalistes sont pour la regularisation de tout les sans papiers,tout les mediats et la presse ont ete rachetees par la finance mondialiste,bouygues,bollore,lagardere,rahi,waill,arnault,10 milliardaires possedent la presse francaise, alors ils mettent leurs petits soldats e journalistes qui sont devenus des commissaires politiques,pas politiquement correcte,le goulag,demandez a zemmour et autres,pourquoi le fn est il combattu par eux en le diabolisant,car pour eux cela serait la fin de lapropagande et de s’en mettre plein les poches

JCML

bonjour,
C’est en effet tout à fait juste pour le presse écrite. J’insistais sur la TV parce qu’ils sont pareils que ceux que vous décrivez mais le problème c’est que c’est moi qui les paye indirectement et ça me gène alors que la presse écrite ne fait pas fortune avec moi. D’ailleurs si elle n’avait pas de subventions colossales il y a longtemps que leurs bailleurs propriétaires de fonds auraient jeté l’éponge.

bm77

Est-ce le mur des cons, version journalistes qui illustre l’article? C’est la voix de son maitre et une honte personnifiée au métier de journaliste.

Dupond

Ils font tellement de propagande que de voir leurs sales gueules de vendus nous détournent de la télé ….plus on les voient et moins on a envie de voter pour le systeme duquel ils sont les portes paroles . S’ils nous lisent « ne vous échinez plus car vous nous répugnés »

Allonzenfan

« Aux heures les plus sombres de notre histoire », on appelait cela la Propaganda Staffel ! :-)

kabout

sur votre tableau des photos des collabo il en manque quelques unes….lea salamé,ruth el krief,laurence ferrari les pires carpettes ! (je ne met jamais de majuscules a mes ennemies),pour ces pauvres journaleux ils sont trop bien loti,au chaud,avec leurs petits train-train et pret a nous faire a caca nerveux dés qu’une critique avérée vraie tombe sur macron leur petit chouchou,c’est une profession completement pourrie,infestée de mauvais elements comme chez nos hommes politiques….seule un bon poste les interessent,les francais passent aprés.