« Détruire le fascisme islamique » : hommage à Zineb El Rhazoui

Publié le 23 janvier 2017 - par - 11 commentaires
Share


Il est étrange de lire un livre avec lequel on partage toutes les idées et tous les constats, à part une moitié de phrase. Impression de voir son double.

La couverture me parait injuste : «  Le livre choc de la rescapée de Charlie Hebdo ».  Non, pas un livre choc, un livre conceptuel, posé, éclairant, un livre de philosophie politique, un abrégé de philosophie sur la perception actuelle de l’islam.  Personne n’aurait titré « le livre choc du réchappé de Caen » pour décrire « L’abrégé hédoniste » de Michel Onfray.

Amateurs de scandale : passez donc votre chemin.

Zineb El Rhazoui expose l’islam des textes. Qu’elle a étudié des années durant.  Elle rapproche le coran et la biographie de Mahomet, comme le font les commentateurs traditionnels.

Zineb El Rhazoui, commence par l’analyse d’une définition du dictionnaire Larousse sur l’islam. Ensuite nous explique le concept d’ochlocratie, qu’elle oppose au concept de démocratie.

Ce faisant, Zineb El Rhazoui montre l’ignorance réellement grossière de tous ceux, et ils sont des foules d’intellectuels ou prétendus tels à le faire, qui « cherchent les racines du mal partout ailleurs que là où elles se trouvent : dans les textes islamiques, dans la Sira du prophète et dans la longue histoire de violence des régimes islamiques successifs depuis l’avènement de l’islam ».

Il est aisé pour ces pseudos intellectuels partisans, de duper leurs auditoires, en leur faisant croire que les textes de l’islam seraient tellement nombreux et divers, qu’il serait possible d’y trouver et le mal et le bien, à parts égales, et même que sans doute, que la véritable cohérence de l’islam se trouverait dans la part bonne et dans l’interprétation bénéfique de ces textes.

Mais cette affirmation est pur mensonge, odieux mensonge lorsqu’il émane de professionnels de l’étude, que leur déontologie devrait obliger à faire connaître au public la réalité des faits qu’ils constatent.

« Les crimes les plus abjects de l’Etat islamique ne sont qu’un remake au XXIème siècle de ce que les Musulmans des premiers temps avaient accompli sous la guidance du prophète. Il suffit d’ouvrir n’importe quelle Sira pour se rendre compte que l’esclavage sexuel et domestique, les massacres des non-musulmans, notamment des Juifs, la pédophilie, le rapt, le pillage, la polygamie et les exécutions sommaires, ne sont que les appellations modernes de pratiques largement répandues dans l’Arabie pré-islamique. A son avènement, l’islam les a adoptées au lieu d’y mettre fin. »

Zineb El Rhazoui analyse aussi la notion de racisme, les formes actuels du racisme et la notion de fascisme.

Elle montre la lourde responsabilité de l’Occident envers les populations soumises au « fascisme islamique », le racisme réel que les thèses islamophiles occidentales recèlent.

Elle explique que « prendre conscience que l’islamisme est un fascisme permettra de stigmatiser l’idéologie et non les individus issus de la culture islamique ».

C’est bien en effet par la critique des textes que l’on peut éviter que les personnes des pays conquis par l’islam ne supportent l’image horrifiante que produisent les crimes commis au nom de la loi islamique. Cette image devrait coller à la doctrine et non pas aux personnes.

Bref, en accord total, puisque j’écris les mêmes analyses depuis plus de dix ans maintenant. Des textes que les rédactrices de publications féministes ont presque tous refusés. Des textes qui me valent délation, mise délibérée en danger de mort, harcèlement, calomnies et menaces physiques, de la part de féministes et de juifs principalement. On n’est jamais si bien trahi que par les pourris de son propre camp.

Si vous ne devez lire que deux textes sur l’islam, lisez le livre de Zineb El Rhazoui, et l’article de Nonie Darwish intitulé «  Pourquoi les musulmans doivent haïr les juifs ». Nonie Darwish explique pourquoi sans antisémitisme, la religion islamique disparait. Vous comprendrez alors la dure situation de l’Etat d’Israël, état refuge des séfarades chassés de tous les pays islamisés.

Enfin… vous aurez noté que Zineb El Rhazoui est publiée par les éditions Ring, cataloguées extrême droite elles aussi.  Aucun de ceux que Zineb El Rhazoui appelle « les collaborationnistes  français » ne souhaite certainement plus se compromettre en paraissant « proche » d’elle.

Elisseievna

Militante féministe

http://elisseievna.blogspot.fr

Print Friendly, PDF & Email
Share

11 réponses à “« Détruire le fascisme islamique » : hommage à Zineb El Rhazoui”

  1. WITEK Jacques dit :

    Je suis étonné que nos politiques et nos juges ne traduisent pas le coran comme un livre interdit ? Sa lecture révèle être opposée à notre Constitution et analogue à une doctrine criminelle, exactement comme le nazisme. Puisqu’il prône l’assassinat de tous les mécréants et l’instauration de la charia qui se trouve être contre toutes les valeurs des Droits de l’Homme et les institutions de la République !

  2. Alex De Valera dit :

    Chapeau à Zineb ! je vous rappelle que le livre de Hamed Abdel-Samad « Le Facsisme Islamique » devait paraître à la rentrée, mais l’éditeur a jeté l’éponge craignant des représailles. D’ailleurs l’auteur vit en Allemagne sous protection policière constante, comme Zineb El Rhazoui. De quelle preuve de plus a-t on besoin en rapport avec cette idéologie politique qui exclut toutes les autres.

  3. Alex De Valera dit :

    Le livre de Zineb El Rhazoui est admirable. Il réunit : l’étude en profondeur des sources de l’Islam, la qualité de l’analyse et la concision. Zineb est une résistante, une femme courageuse qui défend le monde libre de l’obscurantisme. il faut avoir un courage hors du commun pour oser dire ce qu’elle dit après l’exécution pour blasphème de ses amis de Charlie Hébdo en plein cœur de Paris.

  4. Pascal31 dit :

    Je salue le courage et la franchise de cette jeune femme. Son engagement est admirable, mais comment est elle perçue par la clique, oui, j’écris bien la clique de LDH, SOS Racisme et autres assocs qui n’ont d’humanité que le nom ? et qui font la par belle aux muzs merci

  5. D.bile dit :

    « Le livre choc de la rescapée de Charlie Hebdomadaire.  »
    Ça me fait penser au communiqué du dit torchon se désolidarisant des abrutis de RL, suite à l’hoax de la soeur Caro.
    Des porcs se défendant d’être des porcs. Pas hallal, mais savoureux quand même.

  6. la lorgnette dit :

    Son courage est loin d’être partagé

  7. André Léo dit :

    jean l’ignorant 8h04
    Comment peut-on se permettre d’insulter cette femme d’exception, quand on n’a pas lu son ouvrage?
    Le fascisme, cher petit monsieur, c’est une pathologie mentale, une folie qui conduit à éliminer physiquement, à tuer tout ce qui n’est pas conforme aux croyances de ceux qui s’en réclament.
    Toutes les politiques qui conduisent à des génocides, comme la turquie islamiste de 1915 contre les Arméniens chrétiens, comme le national-socialisme d’Hitler qui a pratiqué le génocide des populations de culture juive, comme les nationalistes à la Tchang-Kai tcheck, à la Pol Pot, à la Franco et à la Pinochet, comme Alqaida, comme l’état islamiques et autres milices fascistes islamistes aujourd’hui, toutes ces dérives mortifères sont DES fascismes.

    Zineb, cette Immense Femme Françaises a écrit un ouvrage de combat contre le fascisme islamiste et vous l’insultez? Mais qui êtes-vous, pour prétendre donner des leçons à une Patriote, une Républicaine, une Femme d’un tel courage.
    Vous dites combattre l’islam? Alors Excusez-vous auprès d’elle d’être si pleutre, si couard, ce sera un premier pas.

  8. Bourgeois bonobo dit :

    Ce livre est admirable, l’auteure aussi. Zineb est lucide et pugnace, avec un fort dynamisme. La marginalisation de Zineb est une honte pour notre démocratie et augmente les risques d’islamisation.
    A lire et faire connaître.

  9. jan le Connaissant dit :

    Il n’y a pas de fascisme islamique ! Il n’y a qu’un fasciste de l’ islam. Servi QUE PAR des musulmans !
    Allez un dernier effort chère Zineb ( et tous les autres ) sinon la doctrine du pasdamalgame , qui progresse partout – y compris ici – encore et encore, fera de la France , pour son malheur, une terre musulmane

  10. André Léo dit :

    « J’ACCUSE!  » De Zineb El Rhazoui.

    : »J »accuse »… le fascisme islamiste d’assassiner la planète, crie Zineb !
    Immense Française, par son courage, sa lucidité, sa pensée vibrante de rationnel, Madame Zineb El Rhazoui est la Femme Française de l’année.

    Son ouvrage de 70 pages  » Détruire le fascisme islamiste » est une « bombe », une bombe citoyenne et humaniste.
    La France Patriote, Citoyenne et Laïque doit un immense merci à Zineb El Rhazoui, rescapée du massacre islamiste de Charlie. Tout est dit, dans ce livre si facile à lire et que chacun de nous aurait déjà du lire plusieurs fois, déjà, comme je l’ai fait.
    Chaque ligne est une condamnation du fascisme islamiste qui se développe partout. Chaque page est un procès fait à l’obscurantisme islamiste et à ses outrances meurtrières.
    Et puis, Merci à vous, Elisseievna, d’avoir rappelé cet ouvrage, ce qui a déjà été fait sur R.L.
    Si un prix du courage laïc et de l’Intelligence civique devait être ajouté à la liste des Nobels de la Paix, il revient à Zineb, notre compatriote, notre amie, notre SŒUR.