Saint-Etienne fait la promotion de l’islam

Publié le 7 mai 2016 - par - 9 commentaires - 2 547 vues
Share

téléchargement

On savait que le 3ème Festival de la Turquie se tiendrait du 5 au 8 mai à l’immense Parc Expos de Saint-Etienne  http://parc-expo42.com/Festival-de-la-Turquie-1104-1104.html

On savait que dans la féérie du programme haut en couleurs, le président du groupe Saint-Etienne Bleu Marine, Serge Horvath, avait repéré la venue d’un étrange visiteur, le prêcheur Nihat Hatipoğlu.  http://ripostelaique.com/saint-etienne-101e-commemoration-genocide-armenien.html . Cet élu s’en est ému lors du dernier conseil municipal mouvementé du 2 mai https://youtu.be/nGcKwoMqXkM et http://ripostelaique.com/200-cegetistes-stephanois-reclament-des-sous-au-conseil-municipal.html

Bien embarrassé, l’adjoint aux Relations extérieures, Denis Chambe lui a fait une très timide réponse.

Hier, samedi 7 mai, c’était au tour de la grand’messe annuelle, donc prévue, de la Fête de l’Europe de nous conter les bienfaits de la diversité. Tellement diverse que divers commentaires circulaient déjà sur la récente victoire du premier président musulman de la perfide Albion, pourtant pas tout à fait dans l’Europe. Pas plus que la Turquie d’ailleurs, représentée en couleur grise au rang des prétendants à l’invasion de l’U.E  (notre visuel).

Cet éloge de l’Europe merkelisée, sous contrôle de l’administration Hussein Obama et de l’OTAN, a eu lieu place de l’Hôtel-de-Ville, spectacles et football à l’appui, ce foot qui n’en finit pas de réduire les Stéphanois à une béate passivité. Retenons que ce matraquage européaniste se tenait ni au Parc Expos Turquinisé depuis jeudi, ni au Centre de Congrès Fauriel, mais devant la mairie.

Vous allez comprendre pourquoi.

Par le plus grand des hasards, je me trouvais hier en début d’après-midi dans le quartier Fauriel, vers les ex installations de Manufrance, quand des ballons blancs et jaunes ont attiré mon attention. Ils menaient au Centre de Congrès, tout proche. Aucune affiche, mais du va-et-vient et un petit groupe d’hommes vers l’entrée, avec un vigile.

Poussé par mon instinct de journaliste, qualité que me dénie depuis 20 ans les journaleux influents du Progrès et plus récemment ceux de FR3 à la tête du Club de la Presse et Communication 42, je m’approche et demande de quoi il retourne. On me répond que c’est une fête islamique. Je demande si c’est en lien avec le Festival de la Turquie ; on me dit que non. Je demande si je peux voir : oui.

Je pénètre dans le hall où le service d’ordre est nombreux. L’un des agents me questionne, j’explique. Derrière ce hall, des femmes en tenue orientale ont installé des prospectus et des gâteaux. Un organisateur vient à moi. Je me renseigne davantage : il s’agit d’une fête islamiste, m’est-il reprécisé.

«-  Organisée par qui?   

  –  par l’ACBS (association culturelle de bienfaisance de Saint-Etienne)

  – vous avez des locaux où?

  – à la Métare, 33 rue de la Palle »  (non loin)

Il m’invite à monter à l’étage, l’entrée est gratuite. Je connais bien évidemment les lieux, leurs 17 salles et l’amphithéâtre de 800 places. En haut, je découvre environ 300 personnes, hommes, femmes et enfants, la plupart en tenue traditionnnelle impeccable, des dizaines de livres, des affiches, quantité d’objets et quantité de friandises. Tous me regardent, intrigués. Je prends une brochure en français « Les perles précieuses dans les trésors de la croyance ».  éditée par l’APBIF (association des projets de bienfaisance islamiques en France)  http://apbif.fr  L’APBIF est déjà présente dans 22 villes françaises.

Cette brochure qui « contient des mots honorés est à conserver dignement » dixit. Hors les murs, j’en ai flashé quelques extraits: voir photos

Comme je m’approchais de l’amphithéâtre déjà rempli à ⅓ de sa jauge, dès 14 heures, un officiant, chapelet en main, peu loquace, s’est borné à me montrer les instruments de musique sur la scène.

Pour le reste, l’ACBS propose des cours de religion pour adultes et adolescents, croyance-prière-purification-qour’an et récitation, en plus des cours de langue arabe. Pour les enfants de 4 à 15 ans, atelier de langue arabe et culture musulmane.

Très organisé, l’événement disposait d’un formulaire « Votre avis nous intéresse » . Avec ses coordonnées, chacun pouvait dire comment il avait eu connaissance de cette fête et ce qu’il avait préféré.

Une fête discrète à l’extérieur, si discrète, qu’elle ne figurait pas à l’agenda en ligne du Centre de Congrès http://www.congres-saint-etienne.com/agenda/. Un oubli particulièrement fâcheux lorsque les conseillers municipaux FN cherchent à en savoir davantage sur les subventions attribuées en Conseil municipal.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

J’ai tenté sans succès de relayer l’info concernant cette petite fête communautariste sur le site d’Orange et bien sûr, rejeté…. Par contre, l’article d’Orange relayait avec cynisme et ironie une manifestation dite d’extrême droite et son idylle avec une petite bergère prénommée Jeanne.

ania

« j’en ai flashé quelques extraits: voir photos »
Je n’ai pas trouvé les extraits flashés :(

« Pour les enfants de 4 à 15 ans, atelier de langue arabe et culture musulmane. »
lavage de cerveau : ânonner ce livre putride, et des coups si cela ne va pas assez vite, ânonner jusqu’à la mort voilà le destin des musulmans !

BALT

L’hydre à deux têtes, l’une s’avance violemment,et l’autre sournoisement.

patriote 42

de toute façon Saint-Étienne est infestée de coucous !
je ne reconnais plus la ville dans laquelle je suis né et habiter , ce n’est plus une ville mais un zouk !

Marine

Vous vouliez dire « souk » non ?
« Zouk » veut dire « cul » en arabe .

Marine

Infestée de coucous ? Normal c’est le printemps !

dominique

c’est malheureusement le sort de toutes nos villes et nos campagnes vont bientôt suivre

Danielle Moulins

Quand on va sur le site de l’APBIF, on trouve le lien vers les fameux hadiths de Al Nawawi, tout un programme des plus salafistes…

wika

Je vous invite à faire comme moi : aller sur le site et protester en écrivant un mail dans la rubrique « contact »