Deuxième mosquée de Strasbourg : les Turcs ne veulent pas se mélanger aux arabes

Publié le 19 janvier 2014 - par - 6 934 vues
Share

Je reviens sur votre article concernant la construction d’une seconde grande mosquée à Strasbourg. Je souhaiterai en effet apporter quelques précisions concernant ce projet.

Tout d’abord pourquoi une seconde mosquée à Strasbourg? Eh bien parce que la grande mosquée actuelle a été financée par les pays arabes (Maroc et Arabie Saoudite), avec bien entendu l’aide du contribuable alsacien…

Mais pour les turcs, très nombreux à Strasbourg, pas question d’aller prier dans une mosquée arabe, il leur faut une mosquée turque! On est tous frères dans la même oumma, mais chacun chez soi, pas question de se mélanger !

Une supposition à présent: si l’on construisait des églises réservées aux blancs, d’autres aux noirs et d’autres aux asiatiques, je vous laisse imaginer le tollé qui en résulterait de la part de nos belles âmes antiracistes. Mais pour les mosquées, cela ne les dérange pas le moins du monde, comprenne qui pourra…

Mais revenons aux turcs de Strasbourg: ils disposent déjà d’une mosquée (nommée « Eyubb Sultan ») et située dans le quartier de la  Meinau. Mais sans doute frustrés de voir leurs frères ennemis arabes si bien traités, ils demandent donc la parité. Il faut aussi préciser que leur mosquée actuelle est sous la coupe du mouvement « Milli Görüs » (c’est écrit sur la porte), qui est le pendant turc des frères musulmans et inspire fortement la politique du gouvernement turc actuel, qui comme chacun sait est d’une grande tolérance vis à vis des autres religions…Cela promet!

Maintenant si les turcs de Strasbourg veulent une grande mosquée turque, ils n’ont pas à chercher bien loin. Il leur suffit d’aller de l’autre côté du Rhin, à Kehl en Allemagne. Il vient de s’y ouvrir une immense mosquée de style purement ottoman, et pourvue de 2 immenses minarets (voir photo). Vu la taille modeste de la ville de Kehl (25000 habitants contre 500000 à Strasbourg), nul doute que cette mosquée à la capacité d’accueillir tous les turcs de Strasbourg. Mais peut être que les turcs de France ne se mélangent pas avec ceux d’Allemagne (bis repetita) ?

Enfin pour terminer, un mot sur l’attitude de nos hommes politiques locaux. De la part du maire actuel (Roland Ries, PS), rien ne peut plus nous étonner. N’est ce pas lui qui a déclaré un jour: je suis pour la nourriture halal (helal en turc..) dans nos cantines scolaires par respect pour la diversité mais contre le poisson le vendredi par respect pour la laïcité. Du côté de l’opposition (Fabienne Keller, UMP) ce n’est pas mieux. C’est en effet Mme Keller qui a autorisé et financé la construction de la grande mosquée arabe lorsqu’elle était maire de la ville.

L’un comme l’autre ont soigneusement cherché à cacher ce projet scélérat, qu’ils approuvent tous les deux, jusqu’aux élections municipales. Manque de pot, c’est raté!

Michel Kalidas

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.