Devant les oeuvres de Delacroix, Thuram fait sa propagande anti-occidentale

Publié le 22 janvier 2018 - par - 66 commentaires - 3 484 vues
Share

Nous vivons vraiment une époque formidable ! Grâce à la petite lucarne orwellienne, aux radios et aux journaux de notre Meilleur des Mondes, nous avons pris l’habitude de voir et d’entendre les doctes péroraisons d’historiens confirmés tels que Djamel Debbouze sur la présence tri millénaire de l’islam en France ou les propos d’experts es morale de toute une flopée d’histrions plus ou moins frais en mal de notoriété, brutalement choqués par un petit cadavre habilement mis en scène sur une plage, tous ordonnant l’accueil inconditionnel de tous les criquets de la terre, tous luttant bien sûr contre le retour des heures les plus sombres de notre histoire :

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/migrants-des-artistes-francais-se-mobilisent_1072315.html

Nous les avons vus se mobiliser pour les péripéties rectales du pauvre Théo :

http://www.lefigaro.fr/culture/2017/02/15/03004-20170215ARTFIG00301-youssoupha-omar-sy-et-mathieu-kassovitz-ils-s-engagent-pour-theo.php

Nous avons vu les mêmes ou d’autres rendre publique leur émotion à la découverte de l’esclavage en Libye, en évitant soigneusement d’en nommer les responsables :

https://www.ouest-france.fr/monde/libye/esclavage-en-libye-qu-est-ce-que-vous-attendez-pour-reagir-5393029

Nous avions déjà apprécié la mobilisation de Lilian Thuram, footballeur retraité et militant de l’anti-racisme, pour les clandestins soudanais de Calais. Nous connaissions la prospérité de sa petite entreprise nommée Fondation Lilian Thuram – Education contre le racisme, forte de subventions confortables, et sa prétention à des honoraires à la hauteur de sa notoriété : 20.000 euros pour une conférence d’une heure et demie !

https://www.ouest-france.fr/sport/football/football-lilian-thuram-joue-un-match-avec-des-migrants-soudanais-4670961

 http://www.leparisien.fr/melun-77000/l-aide-a-la-fondation-thuram-jugee-trop-importante-03-05-2011-1432528.php

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lilian-thuram-l-escroquerie-93514

Je pensais alors, loin des tumultes et de la propagande des médias, trouver un havre de paix dans la contemplation des peintures du charmant Musée national Eugène Delacroix, lieu de beauté et de sérénité, à l’ombre de l’église de Saint-Germain des Prés ! Que nenni, Lilian Thuram, toujours au taquet pour une « bonne action » n’a pas su résister à l’opportunité offerte par le musée, avec la très recommandable Françoise Vergès, de « concevoir une exposition qui examine de façon particulière les œuvres de la collection du musée », et construire « un discours nouveau à l’intention de tous les publics, » exposition intitulée « Imaginaires et Représentations de l’Orient« .

Un tel guide ne pouvait décevoir, surtout si l’on envisage la passion de l’anti-racisme comme un sésame indispensable à la lecture et l’analyse des peintures de Delacroix et de ses pairs… Hélas, dès les premiers jours toutes les dates des conférences du footballeur étaient déjà retenues, me privant d’une expérience certainement inoubliable. On imagine que quelques professeurs du 93 ont ainsi trouvé l’appât Thuram pour pouvoir traîner au musée des classes d’habitude peu motivées par la peinture française romantique. J’ai donc visité seule l’exposition et j’ai pu profiter des cartouches portant les doctes commentaires du célèbre footeux auprès des œuvres exposées…

Et heureusement pour notre édification la presse s’est largement mobilisée autour d’un tel événement culturel :

Arte, bien sûr, pour qui Thuram est un « guide de choix » !

https://www.arte.tv/fr/videos/080589-000-A/lilian-thuram-guide-de-choix-au-musee-delacroix/

Europe 1.fr a eu le bonheur de couvrir la première visite et nous dévoile les commentaires éclairés de l’infatigable promoteur du vivre-ensemble. Savourons quelques extraits de l’article : « pour éveiller les jeunes à ces toiles de Delacroix sur l’Orient, il veut essayer de conserver un lien avec notre époque, notamment en évoquant le football. C’est ainsi que le portrait présumé du chanteur Baroilh en costume oriental, une œuvre de 1834, est prétexte à une évocation de la polémique autour du déguisement d’Antoine Griezmann, apparu grimé en basketteur noir, la peau teinte de la tête aux pieds, sur les réseaux sociaux.

Le blackface de Griezmann. « Je suis un homme marron foncé, mais ça n’est pas un déguisement, donc si vous voulez vous déguiser en joueur de foot, je pense qu’un maillot et un short ça suffit », explique Lilian Thuram devant la toile. « L’histoire du déguisement raconte aussi une histoire de rapports de domination entre les personnes ».

« On ne naît pas raciste. Dans nos sociétés, de façon inconsciente, il y a des personnes qui reproduisent les schémas de domination, mais il ne faut pas avoir peur d’affronter ces questionnements. Encore une fois, nos cultures se sont construites sur le racisme, comme elles se sont construites sur le sexisme », soutient notamment le joueur le plus sélectionné de l’histoire des Bleus. » Voilà de quoi, on s’en doute, faciliter l’assimilation de certains « jeunes » issus des quartiers « populaires » toujours prêts à cracher sur la France !

Devant le tableau de Fantin-Latour, copie des Femmes d’Alger de Delacroix, Thuram n’hésite pas à tordre le cou aux représentations pour bien éviter l’écueil de l’évocation du harem et «  va mettre l’accent sur leur tenue sans voile, décolletées et bras nus. » «  C’est un choc pour les Occidentaux qui vont en Orient, parce qu’à l’époque, la femme n’est pas aussi libre vestimentairement en Occident. »

Mensonge, dissimulation, torsion de la réalité pour nourrir sa propagande ! Comment Thuram peut-il ici éluder le voile intégral qui cachait obligatoirement ces femmes dès qu’elles sortaient du harem, alors qu’en 1830 les élégantes européennes découvraient largement leurs épaules, leur gorge et leurs bras, le corset consenti avec coquetterie pour mettre encore leurs appas en valeur ? Et comment peut-il ne pas parler de la polygamie et de la situation d’enfermement de ces femmes car, même si ce tableau ne peut être que la vision du peintre, il traite d’une réalité. Et la servante noire à droite, n’est-elle pas aussi une esclave de son maître musulman ? Thuram se garde bien d’en parler, probablement fidèle aux propos de Madame Taubira :

Quant au magnifique tableau La lionne prête à s’élancer , voici ce qu’il inspire au « conférencier » et au journaliste convaincu : « Et devant la Lionne de Delacroix, il pense au lion de l’Atlas. « Je pourrais faire le lien, pour les enfants qui aiment le foot, avec le Maroc dont il est l’emblème de l’équipe », explique l’ancien Bleu. Rien de tel donc que Lilian Thuram pour faire venir les jeunes au musée. »

http://www.europe1.fr/culture/au-musee-delacroix-lilian-thuram-simprovise-guide-contre-le-racisme-3543257

https://www.dailymotion.com/video/x6cy8ca

Cet autre article édifiant de 20minutes.fr rend brillamment compte des commentaires pertinents que l’œuvre de Delacroix inspire à Thuram :

http://www.20minutes.fr/culture/2202091-20180115-exposition-suivi-visite-guidee-lilian-thuram-musee-delacroix

C’est que nous avons affaire à un esprit contestataire qui se pose plein de questions : « Qui décide où se situent l’Orient et l’Occident ? Ne sommes-nous pas l’Orient des Etats-Unis, par exemple ? » Et le journal de souligner à quel point il se révèle bon pédagogue : « Attentif aux réactions de son public, Lilian Thuram vérifie régulièrement que ses pensées ont bien été comprises par les visiteurs ».

En effet, je pense avoir très bien compris…

https://www.dailymotion.com/video/x6cy8ca

Francetvinfo.fr n’est pas en reste pour promouvoir la prestation de Thuram dont le but serait d’ « amener les visiteurs, petits et grands, à s’interroger sur ce qu’ils vont découvrir. » A croire qu’on l’attendait pour enfin décrypter l’œuvre de Delacroix ! Delacroix qui, bien malgré lui, se trouve entraîné vers les abysses idéologiques du donneur de leçon ! Delacroix bafoué sans vergogne en compagnie de Lord Byron par une lecture mensongère et tendancieuse de cette lithographie « Le combat du Giaour et du Pacha » :

Pour Thuram il s’agit simplement d’une représentation de « la puissance et de la domination » et d’ajouter doctement : « On voit bien qu’il y a un rapport de domination. Le personnage sur le cheval, ce serait l’Occidental, qui met à terre le Pacha, lui, de l’Orient. Ça raconte une histoire. »Et ça raconte surtout une grosse manipulation ! Car « giaour »en turc signifie « koufar », mécréant ! Car cette scène s’inspire d’un poème de Lord Byron qui raconte la vengeance d’un jeune Vénitien, amoureux de Leila, prisonnière dans le harem du Pacha ; le Pacha, ulcéré par la fuite de Leila trucide cette dernière à la mode musulmane, cousue dans un sac et noyée ! Vous la voyez où, vous, la domination, probablement esclavagiste, pré ou post coloniale et raciste, selon le professeur Thuram, de l’Occidental sur l’Oriental ? Moi je vois une juste vengeance et une preuve de plus de l’obscurantisme et de la cruauté musulmane, et surtout un prétexte à une série d’œuvres d’une grande virtuosité, mais cela ne rentre pas dans le logiciel de la Fondation Laveuse de Jeunes Cerveaux.

Une autre version peinte du même sujet : 

https://www.francetvinfo.fr/culture/expos/lilian-thuram-guide-contre-le-racisme-au-musee-eugene-delacroix_2556429.html

Ne reculant devant rien pour caser aux forceps ses délires idéologiques, Thuram nous donne une lecture ahurissante de cette litho représentant un « homme noir à cheval »:

Pauvre Delacroix qui doit se retourner dans sa tombe !

Encore quelques cartouches qu’il est inutile de commenter tant y est visible le déni de Thuram sur les tragiques méfaits de l’islamisation, hier comme aujourd’hui, alors que ces œuvres orientalistes regorgent de preuves des violences esclavagistes commises par ses protégés, les mêmes qui, pourtant n’ont jamais cessé d’humilier, violenter et trucider ses frères de couleur. Mais le fonds de commerce du footeux c’est d’accabler l’occidental, l’européen, le blanc forcément dominateur, négrier et colonialiste :

 Amen!

Allez, pour remettre les choses en place, voici quelques témoignages iconographiques où Lilian Thuram pourra chercher aisément des traces de « domination occidentale » ; il y trouvera également la photo d’un grand esclavagiste, Tippo Tib, dont la particularité était de vendre activement ses propres frères :

    

 

Le grand esclavagiste Tippo Tip

Déconstruction de l’enseignement, interdiction de la transmission des savoirs, ruine de l’école, matraquage de l’idéologie du vivre-ensemble, anti-racisme officinal, relativisme destructeur, toutes ces tares se retrouvent maintenant au musée. En cherchant à racoler une certaine jeune clientèle, le Musée Eugène Delacroix a accepté de cautionner l’indigence et la malhonnêteté des commentaires ineptes de Thuram, commentaires de fait scandaleusement racistes, puisque ces jeunes de banlieue n’auraient droit qu’à cette sous-culture en guise d’ouverture à l’art, scandaleux gloubi-boulga fétide qui, sous prétexte de promotion du « vivre-ensemble » ne sert qu’à les conforter dans l’ignorance de notre Culture et la haine de notre Nation.

Danielle Moulins

Quelques liens et éclairages supplémentaires :

http://www.thuram.org/site/

http://www.petitpalais.paris.fr/oeuvre/combat-du-giaour-et-du-pacha

Le Combat du Giaour et du Pacha, peint par Delacroix en 1835 s’inspire d’un passage des contes orientaux de Byron publiées en 1814 sous le titre The Giaour, a fragment of a turkish tale.

« La mort d’Hassan fait délibérément écho à la lutte des Grecs pour leur indépendance menée avec l’aide de la France, de l’Angleterre et de la Russie de 1820 à 1830. Alors que le poème de Byron met en scène deux troupes animées d’une même fureur, Delacroix choisit d’isoler les deux rivaux pour les représenter dans un duel dont la violence reste fidèle au récit.  Delacroix s’est également servi de ses souvenirs de voyage au Maroc. Les détails des costumes et des harnachements conservés dans ses carnets de croquis et repris pour la scène du combat mettent en valeur la richesse de sa palette rouge et or. Delacroix excelle à dépeindre un corps à corps d’une grande intensité visuelle où l’homme et l’animal sont étroitement associés. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Giaour

https://www.histoire-image.org/etudes/femmes-alger-leur-appartement-delacroix

En 1832, Eugène Delacroix fait un unique voyage au Maroc et en Algérie. Il y accompagne le comte de Mornay, envoyé spécial de Louis-Philippe auprès du sultan Moulay Abd el-Rahman. Il en rapporte des livrets de croquis et d’aquarelles qu’il exploite longtemps. À Alger, il est autorisé à visiter le harem d’un corsaire turc, une révélation qui lui inspire Femmes d’Alger dans leur appartement, chef-d’œuvre qu’il expose au Salon de 1834. D’autres sources contestent cette version et disent que Delacroix n’a pu voir que des femmes juives.

Avec Scène des massacres de Scio, que Delacroix présente en 1824 au Salon Officiel, comme avec La Grèce sur les ruines de Missolonghi deux ans plus tard, Delacroix participe au mouvement philhellène. Il obtient la médaille de seconde classe et l’État l’achète 6 000 francs, pour l’exposer ensuite au musée du Luxembourg55. La toile s’inspire d’un fait d’actualité : le massacre de la population de l’Île de Chio par les Turcs, survenu en avril 1822.

Au sujet de la traite interne à l’Afrique :

« La compromission des élites noires islamisées dans ce commerce était par ailleurs extrêmement répandue, du fait des bénéfices monétaires afférents. Sonni Ali (1464-1492), brillant chef musulman de l’empire du Songhaï (Afrique de l’Ouest), n’hésite pas à mener régulièrement des raids ravageurs contre les tribus voisines islamisées. Plus tard, Tippo Tib (1837-1905) incarnera la pire des figures : celle du négrier noir ayant fait fortune par le commerce de ses propres frères de couleur, sans scrupule ni remords. »

https://www.dailymotion.com/video/x2n82lu

« Allez les blacks on fait une photo tous ensemble ! »

« Un soir de 12 juillet 98, on a la coupe, on est en train de faire des photos entre nous (…). Et là j’entends Lilian Thuram, et je ne suis pas le seul, Frank Leboeuf aussi, dire allez les Blacks on fait une photo tous ensemble ».
Une parole étonnante, en contraste avait ce qu’aurait été un engagement antiraciste sincère, et qui, en réalité, se révèle comme purement communautariste. Une erreur de jeunesse si lointaine ? Pas vraiment. En janvier 2010, le donneur de leçons Thuram récidivait avec un livre de football au titre évocateur : Mes étoiles noires. Encore une fois, la distinction est faite. »
« En 2009, l’ancien tricolore auteur du doublé en demi-finale contre la Croatie était invité par le Conseil Régional d’Alsace à venir témoigner devant des lycéens à l’occasion de la clôture du Mois de l’Autre. Une conférence d’une heure trente sur le thème du racisme pour laquelle l’ancien international tricolore avait alors demandé pas moins de… 20 000 euros !
Autant dire que cela fait cher le discours. Trop cher pour Adrien Zeller, président du Conseil Régional, qui n’avait pu aligner « que » 1 500 euros. Pas assez pour le bon Lilian qui a donc décliné l’offre avec une suffisance révoltante. « On ne vit hélas pas dans le même monde » avait conclu M. Zeller, dépité. Cette fois, le constat est sans équivoque : c’est bien l’argent et non la sincérité qui motive Lilian Thuram. »

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Ali à l\'eau

Pourquoi s’abaisser à écouter les conneries de ce tapeur de baballe

Travier

Très bel article, merci Madame.

A sa lecture, on voit sans peine où est l’authenticité, la vérité ; la connaissance, le savoir, la culture, ce qui élève et nous rend meilleurs.

Quant à Thuram et à ces médias qui ne ratent pas une occasion de propagande sordide et méprisable, c’est simplement pathétique.

Trannod

ce thuram

ce n’est pas celui qui envoyait son amie la tête la première dans la porte du frigo

je me trompe comme l’éléphant ou quoi

il n’est pas avec les porcs cette roulure

LOUIS LE GAULOIS

Traquer l’ARYEN , l’Européen , le viser dans son identité virile , dans sa civilisation propre et dans sa civile existence , le dépouiller de sa fierté , de son Orgueil ,de sa souveraineté , lui disputer sa valeur même ontologique , originelle , aristocratique , expansive , le charger de tous les maux de l’Histoire , le réduire à un sujet repentant , geignard , honteux de lui même , de sa perception du monde , du sens de sa communauté , de son passé et de son avenir ; le soumettre à la Question perpétuelle pour en faire l’éternel coupable …tels sont brièvement quelques traits de l’aliénation qu’on… lire la suite

Belenos

La propagande pour la négrification de la France bat son plein.

JILL

Demander à cet ignare tabasseur de femme de commenter des oeuvres d’art ;autant solliciter Ribéry pour des conférences à la Sorbonne sur la langue française .

jpass60

Business is business…

JILL

Grâce à des gens comme Thuram,nombres de Français qui considéraient le racisme comme une abomination sont en train de virer de bord …ça suffit de se faire insulter par ces imbéciles .

Jeffender

Vous avez parfaitement raison, j’ai toujours détesté le racisme. Mais force est de constater que le racisme d’un noir à lunettes tapeur, entre autres, de ballons, n’est, non seulement pas sanctionné, mais fortement encouragé à coups d’invitations médiatiques et de subventions. Ce deux poids deux mesures finira par exploser à la gueule de ceux qui le pratiquent avec, j’espère, beaucoup de dégâts pour eux.

Jeffender

Pour les médias d’état Thuram est un intellectuel puisqu’il porte des lunettes, c’est quand même une preuve, ça, non ? Un intellectuel qui demande aux blancs 13 000 euros de l’heure pour leur expliquer qu’il est une victime des blancs.
Et il y a des gens assez crétins et irresponsables pour l’inviter, avec l’argent de nos impôts, à venir s’essuyer les chaussures sur nous.
Il est pour quand, le grand nettoyage ?

wika

Ce que je trouve préoccupant, c’est que le musée cautionne les commentaires de cet inculte pour expliquer à des élèves des œuvres d’art sur lesquelles il n’a visiblement même pas pris la peine de se renseigner.
Il donne une conférence sur le racisme, mais à quel titre ? ce n’est pas parce qu’il a une fondation que cela en fait un spécialiste.
Cet individu vient culpabiliser les Blancs alors qu’il a bénéficié d’une enfance sans problème, même s’il est d’un milieu modeste.
Monsieur Zeller est dépité de ne pas avoir pu payer ce bouffon, il devrait au contraire être soulagé.

Maurice

Vous êtes tous marrants à venir cracher sur Thuram. Je ne vois aucune différence entre votre combat d’identitaires et celui exagéré de Thuram. Vous vous nourrissez mutuellement. Vous ne serez plus là que le monde se porterait bien. Un raciste reste un raciste qu’il soit noir jaune marron blanc… on s’en fout. On veut la paix et construire un monde de paix et d’harmonie. Nous sommes tous responsables dans ce monde y a pas un qui est plus méchant que l’autre et y a pas un qui est plus propre que l’autre. Tant que nous continuerons, nous humains à penser être meilleurs que d’autres humains nous ne sortirons jamais de… lire la suite

Frederic

Et vous, vous vous sentez meilleur que les autres?

Maurice

@Frederic non je n’ai pas cette prétention y a qu’à bien lire mon commentaire. bonne soirée

bernard

La différence c’est que Thuram dit des conneries et des mensonges. Aussi simple que cela.

Maurice

@bernard comme tous les fachos et racistes y a aucune différence pour moi ils racontent tous des conneries. Thuram est comme wolfred (le commentaire juste en dessous) chacun pense qu’il est la victime de l’autre. Au final ils n’existent qu’à travers cette petite guéguerre identitaire qui n’a aucun sens.

Dunois

Tenez ce discours à des musulmans et vous irez au devant d’une sombre déconvenue. J’ai fréquenté des milieux musulmans, c’était sale, ça puait partout, des tas d’immondices jonchaient les rues et un des guides de route m’a dit : « si un musulman te parle, c’est pour te tromper et si tu lui tournes le dos, il t’agressera ou il te tuera ». Et je ne vous dis pas les attitudes des gens qui auraient sans doute aimé me voir dans une grande boite. Et dire que j’étais là pour offrir des cadeaux représentatifs de ma région française… Ca vous parle, Maurice ? Alors, le singe de l’article qui n’a aucune culture,… lire la suite

Maurice

@Dunois j’ai voyagé quasi dans la plus part des pays musulmans Afrique Moyen Orient Asie et je me permets de vous dire que vous n’en savez rien. Le monde musulman n’est pas figé comme vous voulez le faire croire. j’ai vu aussi des bouddhistes extrémistes, des chrétiens fanatiques, des athés extrémistes. mais ce n »est pas pour autant que je mets tout le monde dans le même sac. Vous n’êtes pas mieux que Thuram que vous traitez de singe. Votre racisme vous vaut une place dans la cage avec lui vous êtes pareil.

jan le Connaissant

Maurice !?
nouvel avatar de PR1 ?
On dirait bien !…

Maurice

C’est qui ou quoi PR1?

jan le Connaissant

( rires !! )
C’est Pour Rire, quoi !
et le numérto 1, le chef quoi ! le chef de tous ses avatars !
( rires !!! )

wolfred

le grand guide de paris , envahi par les rats , normal , ville arabo musulmane négriotte
avec la grande sultane hildago zoubida ! pouah !!!

Maurice

Vous n’avez pas autre chose à dire? Est que vous réfléchissez à ce que vous pensez ou dites? J’aurai beau lire et relire votre commentaire je ne vois rien de constructif. Quel est le rapport entre l’invasion des rats à Paris et vos allégations? C’est juste un problème d’urbanisation. Si on jetait moins de bouffe on n’aurait pas ce problème. Le problème avec le facho de base est qu’il trouvera toujours un argument débile pour étayer ses idées et pensées nauséabondes., J’aimerai pas avoir votre vie vous devez souffrir atrocement je vous conseille de migrer dans un pays où y a pas d’étrangers qui élèvent des rats.

Victoire de Tourtour

Maurice
Vous ne semblez pas très bien savoir ce qu’est le fascisme. De même que Thuram ne connaît rien à l’art, et a perdu, une fois de plus, une bonne occasion de se taire.

Maurice

@Victoire de Tourtour Alors pourquoi j’ai l’impression que nous vivons une période digne du 3eme riech? Entre les extrémistes religieux de tous bords; les racistes de tous bords, les ultra libéraux…nous avons un cocktail détonnant. Le fait est que le monde a changé d’un coup et certains ont du mal à suivre. On a tendance à se dédouaner et jeter la pierre à l’autre alors que nous avons tous notre part de responsabilité. Tant que nous nous penserons supérieurs et victimes en oubliant notre part de responsabilité nous n’avancerons à rien. l’obscurantisme et l’isolationnisme n’ont plus lieu d’être dans cette nouvelle ère. Comment un être soit disant intelligent se permet… lire la suite

Da Silva Manuela

Pourquoi Je crois pas que vous vous appelez Maurice….

Maurice

Peut importe comment je m’appelle c’est ce que je dîs qui compte. Vous savez je peux m’appeler Maurice et ne pas être français. Faites un tour dans un pays francophone ou pas où y a des chrétiens vous serez surpris de rencontrer des Richard, des Parfait, des François. .. mais bon faut déjà sortir de chez soit. Pff! Une perte de temps encore à répondre à un commentaire inutile.

dufaitrez

Encore une fois, tout lire devient un pensum…
Amateur d’Art, l’Ecole Orientaliste a représenté cette « culture » sans l’ombre du moindre racisme !
Thuram connait-il Majorelle ? Probablement quel les majorettes ! Pauvre type !

Garric

Il ne lui restait p’us qu à expliquer aux criquets de banlieue que le nom même de Delacroix n’était pas neutre, woualah, et qu il témoignait à lui seul de la volonté de domination de l’occident chrétien sur l’islam et l’animisme.
Un tel commentaire n’aurait pas deparé à côté de ceux, d une bêtise confondante, cités dans l’article. Honte à la conservatrice du musée Delacroix qui comme d autres hélas traîne le manteau de notre culture dans le ruisseau de la bien pensance auto flagellatrice. Ce grand intellectuel porteur de lunettes qui traque partout la ‘domination’ n’a t il pas tabassé sa femme ?

reuri

Cher « intellectuel » fouteballeux arrêtez de pleurnicher ou mettez du fond de teint clair comme ces cagoles africaines d’hollywood croulant sous les litres de produits blanchissants, et se lissant les cheveux crépus pour tenter de ressembler désespérément à des blanches , là dis donc.

geronimo

thuram…le crane aussi vide que le referenciel bondissant dans lequel il n’aurait jamais du cesser de taper. ce brave negrillon, oublie de rappeler que ce sont les arabes qui ont commencé et qui continuent a traiter ses « freres » en esclaves, que ce sont les chefs de tribus qui vendaient ceux des autres tribus, que les noirs etaient castrés par les arabes avant d’arriver sur leur lieux de souffrances, et que les antillais ont la chance de vivre dans des lieux paradisiaques ou NOUS les avons mis c’est vrai, mais qu’ils salissent, souillent, polluent sans complexes…alors t’as gueule thuram, oui t’as gueule !!!

Belenos

Horrible photo. Comment peut-on oser exposer le contenu d’une poubelle devant une œuvre d’art ?

Reconquista

Comment voulez-vous qu’un pousseur de ballon appartenant à une race qui n’a jamais rien inventé malgré la richesse de son continent et qui vivrait probablement encore dans des huttes de terre et de bois et serait peut-être encore cannibale si elle n’avait pas été colonisée, puisse comprendre un art aussi fin que celui de Delacroix ou de tout autre artiste digne de ce nom occidental. Le niveau général de l’artiste africain est celui de ceux qui sculptaient les Vénus Authentotes chez nos ancêtres de la préhistoire. Qu’il n’oublie pas que les règles du foot ont été inventées par les occidentaux et que les billets de banque qu’il a touché ont… lire la suite

Maurice

Une petite lecture sur l’évolution de l’espèce humaine ne vous ferait pas de mal. Les humains évoluent tous en permanence en fonction de plusieurs facteurs. Toujours le même discours. je vous mets au défi d’aller vivre seul dans le kalahari comme les bushmen ou seul dans la jungle comme les pygmées ou les amérindiens et aussi au pole nord. Vous n’êtes supérieur à personne. Chacun a évolué dans son environnement. Soyez humble et humain vous en êtes juste un qui fait ses besoins, se torche et finira à un mètre sous terre comme n’importe quel homme sur terre. A moins que vous ayez un traitement de faveur avec l’ange de… lire la suite

concombre masqué

Cet abruti en historien de l’art,ça vaut son coup de cidre;bientôt il va nous faire l’analyse d’oeuvres peintes avec les pieds,les seules certainement qu’il puisse comprendre;au fait,bats ta femme,si tu sais pas pourquoi,elle le sait,allez basta,retourne bouffer du blanc aux Antilles.

MAUREL

Le guignol Thuram le pire raciste anti blanc ne sait plus quoi faire pour qu’on parle de lui .retourne chez toi qu’on leur donne l’indépendance à tous ces antillais anti français.

patphil

thuram, comme nombre d’antillais est resté scotché en 1847 c’est très pratique d’accuser l’autre; tout comme certains français en 1930 qui refusent de ne pas voir que les juifs sont en première ligne;

Reconquista

La mode est à l’auto flagellation des forces « progressistes » qui, issues idéologiquement de l’extrême-gauche, en reprennent les pires débilités. Marqués d’un soupçon de judéo-christianisme (le péché originel et son hérédité trans-générations). Bien sûr ils sont antisionistes (l’antisémitisme étant risqué et révélateur de ce racisme qui est leur mais qu’ils honnissent officiellement) et antichrétien (sans risque et c’est l’affirmation de leur appartenance au clan du bien). Comme ils ont infiltré les mierdas collaborationnistes de la mondialisation et du grand remplacement, ils entendent imposer leur nouvelle religion au reste du monde, quitte à favoriser l’implantation de ce fascisme, non ce nouveau nazisme qu’est l’islam. Si les envahisseurs les égorgent ils leur trouveront… lire la suite

MOI

THURAM, ce n’est pas de notre faute si tu es noir.
Un homme NOIR est tout de même un homme au même titre que les BLANCS. Les premiers esclavagistes de NOIRS sont les arabes. Alors cesse de nous les casser !!!

NOEL

Oui et çà , il se garde bien d’en parler . Ce type qui s’écoute parler , joue l’intellect , a à son vocabulaire une dizaine de mots qu’il débite en boucle . C’est un hyper raciste anti-blanc qui ferait mieux de rester dans le domaine qu’il connait le mieux : le foot .

Lili

Thuram : ouiin ! ouuiiin ! Si je suis noir c’est la faute des Blancs !!

JILL

Que ce tabasseur de femme s’estime heureux ;si son île avait été débarrassée des
sales colonialistes et esclavagistes français elle serait au même niveau qu’Haïti,le
 » pays de merde  » évoqué recemment .Thuram est un descendant d’esclaves ,mais peut-être aussi d’esclavagistes,car on a tendance à l’oublier : si les occidentaux et les arabes ont pu acheter des esclaves africains,c’ést qu’ils étaient à vendre,et par leurs pères et frères qui plus est .Finalement,les vendeurs étaient encore plus salauds que les acheteurs .Alors Thuram fermes la …

Laurance

Mais qu’il se casse ! Ça était u.e chance pour le foot mais pas pour la France. Pourquoi ne va t il pas partager son salaire avec les pauvres africains ? Non ça parle C’est tout !

Lili

Des noirs qui font la traite des noirs…Allo Thuram ? Quelque chose à dire ? Non ? Va au diable !!
https://fr.yahoo.com/news/esclavage-domestique-%C3%A0-ch%C3%A2tenay-malabry-terrorisait-femme-193945203.html

Lili

Et si ce guignol nous parlait de la violence faite aux femmes ??
En effet, il a dû venir s’expliquer, piteusement, sur le plateau de Anal + suite aux accusations de harcèlement et de coups portés sur son ex- compagne Karine Lemarchand…. Cet inculte pleure à chaudes larmes sur la traite négrière, sans JAMAIS impliquer les arabo-musulmans, ce crétin pathétique ignore volontairement ou pas que ce sont eux qui ont initié cette horreur…..
Honte à lui !!

bernard

Excellent quoique bien long article qui rassemble une belle documentation contre ce connard qui depuis qu’il porte des lunettes se croit un intellectuel ou un prof. Il a d’ailleurs publié un article dans le Monde magazine avec le paléontologue de service: j’ai nommé Coppens l’Evolutionniste borné convoqué dès qu’on sort un crâne d’hominien
ancien…

a.picadestats

Ce débat ne finira pas tant que tous ces peuples au sud de la méditerranée, n’auront pas à cœur de nous prouver qu’ils sont les meilleurs!
Ils ont tout pour réussir…ce continent africain peut être magnifiques dans quelques décennies.

Joël(1)

Lilian Thuram: Comme tout bon dernier de la classe mais qui courre bien et tape la balle avec ses pieds! faire pleurer dans les chaumières en mettant sa couleur de peau en avant! Vieux comme le monde, toujours faire pitié aux blancs! Comme une vieille pute qui nous la fait larmoyante et qui finie par sucer en faisant les poches du client tout en lui refilant une MST! Du grand classique nègre de service employé de l’oligarchie payé pour faire un travail de sape idéologique à l’adresse des naïfs et des bœufs! Du gros 75 de calibre…

vikinglenormand

Pourquoi faire parler thuram une personne qui connait quoi en oeuvre d’un artiste comme DELACROIX parler lui des femmes qu’il à frapper là il en connait un rayon sinon un personnage à oublier vite.

Garde Suisse

Si les orientalistes européens et surtout français du XIXe siècle n’avaient pas créé leurs oeuvres, il n’existerait aucune image artistique de ce monde (l’Orient) car il est interdit par la religion de Allaouakbar de représenter les humains. Quant aux africains sud sahariens, je crois qu’ils n’avaient même pas découvert le pinceau à l’époque. Vous avez dit complexe de supériorité du blanc ? Peut-être bien.

Yohann le debattant

Le cogneur de femmes qui dénonce la civilisation occidentale qui aurait été bâtie sur du « sexisme » selon lui, très drôle. Passons sur les délires pro islam et les manipulations de ce « champion du monde » (de la connerie?), a quoi pouvait-on s’attendre d’autre de la part de ce raciste communautariste qui « fêta »la victoire des bleus en 98 « entre blacks » excluant Deschamps, Barthez et les autres « blancs »sans aucune dénonciation des habituels professionnels de « l’antiracisme ». Non, le plus grave et le plus révélateur des l’etat de notre société, c’est ceux qui ont laissé ce type delirer et fairé sa propagande au Musée Delacroix…C’est cela le plus grave…

Anne Lauwaert

Confession: il y a de “grands auteurs” de la langue française, comme Céline que je ne parviens pas à lire car je les trouve terriblement barbants, par contre bien souvent j’ai du plaisir à lire la prose des contributeurs de R.L. !

Epaminondas

Bravo Danielle !

Flexo
CLV

Thuram n’est qu’un idiot utile dont les Macron, ces mondialistes funestes, ont besoin. Thuram n’est qu’un menteur arrogant, opportuniste, minable et raciste. Le portrait d’un homme dénué de dignité, de moralité et de respect de lui même. Comment peut il oublier que 18 millions de ses frère africains ont été les esclaves des arabos-musulmans et que près de 30 millions sont morts pour combattre ces barbares. Un homme qui comme les Taubira, Boutedja, Tin, Sopo, Obono, l’imposteur Macron veulent maintenir les peuples dans la niaiserie la plus suffisante pour se prétendre au dessus de la population et être reconnu comme des idoles. Des hommes et femmes de savoir qu’ils ne… lire la suite

Epaminondas

Bien vu !

ANTOINE S

Cela fait pourtant bien longtemps que l »‘anti raciste » Thuram de devrait plus tromper personne. Mais non, il se trouve encore des jobards pour écouter ce voleur qui crie au voleur. La civilisation de l’homme blanc qu’il déteste tellement, c’est peut être parce qu’elle fait de l’ombre à certains ?

DURADUPIF

Les égyptiens avaient des chevaux 2500 ans avant notre ère.

Cochon Masqué

Et à cette époque, ils n’étaient pas muzs (-2500 ans).

ANCIEN COMBATTANT AFN

Si le « méchant » blanc n’avait pas inventé le football, quel aurait été le destin de ces ingrats qui vomissent sur l’Occident?

Résistant

Le sieur Djamel descendant dune famille aristocrate: « de bouse de vache »

singe et torix

etant fils de paysan gamin je menait les vaches au pre elles chiaient tout le long du chemin quand j ai vu ce gus s appeller debouze j y ait pense tout de suite