Pourquoi devrions-nous être unis avec ceux qui rêvent de nous détruire ?

Publié le 18 novembre 2015 - par - 8 commentaires - 1 041 vues
Share

Post-it-coeurs-cachan« T’es dans quel camp ? »

Dimanche matin, traversant une cité hlm banlieusarde ayant bénéficié des largesses de l’ANRU, – des mesures financées à 90% sur les deniers des salariés, en étant prélevés sur les fonds du 1% logement, j’entends une voix demander : « t’es dans quel camp ? ».

À l’accent, je devine certaines caractéristiques du personnage posant la question. Redressant la tête, je l’aperçois. C’est en effet un « jeune » ; c’est un de ces jeunes dont il ne faut pas dire plus, sous peine de sombrer dans le plus criminel « racisme », celui de la stigmatisation. Il est « blanc », mais c’est un « blanc » dont les parents sont venus d’ailleurs.

La personne à laquelle la question est posée est visiblement un jeune africain, noir. À son accent, je devine qu’il est né, lui aussi, de ce côté de la méditerranée.

  • Il répond : « je suis avec les bons citoyens »
  • Avec les bons citoyens ? parce qu’il y a des bons citoyens ? lui objecte son questionneur.

Je n’en entendrai pas plus de la conversation, les deux jeunes gens étant entrés dans un des immeubles de cette « cité sensible ». On peut deviner la suite.

Le « camp » auquel se référait le questionneur, s’interrogeant sur l’existence de « bons citoyens » en France et se plaçant manifestement dans une logique de guerre et dans le « camp » qui n’est pas celui des « bons citoyens », n’est-il pas le « camp » des tueurs à la kalachnikov et au couteau ?

Ce « camp » n’est-il pas à relier avec celui provoquant des manifestations d’enthousiasme inacceptable chez des migrants de la « jungle de Calais », à l’annonce des tueries djihadistes du 13 novembre ?

« Ne nous laissons pas diviser »,

C’est ce qu’on entend du côté de chez le mélenchonisme et le tout gauchisme culturel ainsi que du côté de débris du stalinisme peinturluré en « trotskisme ».

Parce que nous serions unis ?

Nous serions ou devrions être unis… à ceux des « migrants » que  se réjouissent des exécutions de jeunes gens venus au spectacle ou consommant à la terrasse d’un café parisien?

Parce que nous serions ou devrions être unis à ces supporters turcs, sifflant la Marseillaise à l’occasion de l’hommage rendu aux victimes des tueries djihadistes à Paris ?

Parce que nous sommes ou devrions être unis à ces deux ou trois jeunes hilares de Saint Denis, que nous montrait ce matin la télévision, au moment même où se poursuivait le siège de trois individus membres des équipes qui ont préparé et organisé les tueries du 13 novembre ?

Parce que nous sommes ou devrions être unis avec cette « étudiante » Martiniquaise (et ses  semblables), répondant, par un « bof » consternant d’indifférence, à la question de la journaliste de France ô (que pensez-vous de ce qui s’est passé à Paris le 13 novembre ?)

Nous sommes unis, oui

Nous sommes unis, mais à l’écrasante majorité, à tous ceux qui ne sont pas lobotomisés et encore moins décidés à quémander, à de fanatiques assassins, le droit de vivre en rampant à leurs pieds, en se soumettant à une version 21ème siècle du Pacte d’Omar.

Nous sommes unis, avec Poutine…

Nous sommes unis avec tous ceux qui ont montré, – au siège de Stalingrad, de Moscou, de Leningrad, lors du débarquement de Normandie, lors des révoltes du ghetto puis de l’ensemble de Varsovie – ce que sont : le courage, l’intelligence, le dévouement aux autres, ce qu’est un idéal donnant la force et la capacité de vaincre des fanatiques mêmes bien armés, mêmes surarmés.

Si François Hollande passait des intentions aux actes, je serais, comme l’écrasante majorité, derrière ce chef qui rétablirait le service militaire obligatoire et instaurerait :

  • une enquête préalable approfondie et un serment citoyen obligatoire pour tout poste professionnel stratégique (public et privé)
  • appellerait les citoyens à la défense de la république en danger.

La guerre, cette effroyable calamité, est à nos portes. Elle a fait plus que frapper, elle a tué, à grande échelle. Mais est-ce une guerre civile, comme d’aucuns cherchent à nous en persuader ?

Combattre ces quelques milliers de jeunes Français entrés dans la Milice de Darnand, n’était pas une guerre civile. C’était une  riposte légitime au totalitarisme nazi.

Combattre et mettre hors d’état de nuire ceux qui ricanent et se félicitent des exécutions du Bataclan et des cafés restaurants, c’est une action de salubrité publique contre des francs-tireurs de Daesh, rien d’autre.

Bêler : « ne nous laissons pas diviser », sous le prétexte de conjurer la guerre civile, c’est refuser de voir la réalité telle qu’elle est : hideuse ; c’est accepter le triomphe d’aventuriers fanatiques et celui de leurs supporters, des aventuriers dont l’objectif stratégique, prétendument « religieux », vise – en réalité – à s’instaurer en classe dirigeante, ici, en France, comme à Raqâ.

Alon Gilad

Print Friendly, PDF & Email
Share

8 réponses à “Pourquoi devrions-nous être unis avec ceux qui rêvent de nous détruire ?”

  1. montecristo dit :

    NON … nous ne sommes pas divisés !
    Il y a seulement des Français en France !
    Les autres sont des Collabos … qui ne sont pas français !

  2. La Gauloise dit :

    Plus aucune mosquée ne doit être construite en France !
    Les mosquées existantes doivent être contrôlées et fermées en cas de prosélytisme avec déchéance de la nationalité et renvoi des imams, enseignants de haine !
    Contrôle des prisons et des 80% des prisonniers musulmans. Si besoin, déchéance de la nationalité française, renvoi…
    Interdiction à vie de territoire français pour les contrevenants musulmans qui ont commis des actes répréhensibles ainsi que pour leurs complices !
    Interdiction du port du voile. Nous sommes en guerre et chaque personne doit pouvoir être identifiée et ne doit pas pouvoir dissimuler par des voiles des armes et/ou explosifs. De plus en ce qui me concerne, le port du voile est un manque de respect aux combattantes mortes pour que nous soyons plus libres et donc une grave atteinte à la liberté. C’est de plus depuis quelques années, un moyen de revendication pour de jeunes femmes. Et puis qu’on m’expliquer pourquoi si le voile est pour protéger la femme « respectueuse » du regard des hommes, pourquoi certaines sont-elles maquillées comme des voitures volées ?
    Pour moi, l’islam = hypocrisie. Alcool interdit et pourtant yen a plein qui boivent de l’alcool, se droguent et vont baiser des putes en Belgique, en Espagne… pendant que leurs femmes voilées sont à la maison avec les gosses. C’est une religion à la carte car on les questionne sur le fait de boire par exemple, ils répondent oui l’alcool est interdit par l’islam mais « ça dépend »… En fait ils font leurs propres règles et nous emmerdent surtout !
    Ya déjà assez de choses à régler dans ce pays, sas s’embarrasser de problèmes avec une religion quelle qu’elle soit !!!

    • pascal31 dit :

      Exactement mon opinion, mais voilà, j’attends avec impatience les actes encore trop de blabla et toujours les nanas toutes voiles dehors.

  3. balte dit :

    Nous sommes divisés et quels que puissent être la propagande de la gauche et de la droite bien-pensantes et les Français deviennent d’autant plus « racistes » qu’on les prend pour des idiots. Tous ces idiots utiles de l’islam et du tiers-mondisme qui prétendent que les races n’existent pas mais qui s’étonnent de ne pas voir plus de noirs ou d’arabes à la télé! Si ouvrir les yeux sur le monde c’est être islamophobe,je vois mal comment on pourrait ne pas l’être.

  4. Yves ESSYLU dit :

    Peuple de France divisé en trois sous ensembles, avec des inclusions à la marge
    1- Les Français de souche et assimilés, patriotes le plus souvent de la droite identitaire et libérale abandonnée par les grands partis
    2- les Décérébrés par le marxisme propagé par les institutions , haineux de la France, donc immigrationnistes, assimilationnistes et libertaires
    3- les Importés arabo-musulmans assistés par les marxistes avec l’argent des contribuables, et qui portent la même haine de la France que leurs protecteurs

  5. Josette Gazu dit :

    Union nationale: ne comptez pas là-dessus! Dans ce qui nous reste de démocratie, les institutions prévoient de prochaines élections . Les électeurs se partageront entre les profiteurs, les traîtres, les « Bisounours » et les AUTRES (des Résistants)!

  6. PB dit :

    Ceux là, sur la photo de l’article, sont prêts à assurer la police sur leur compatriotes comme dans les ghetto ou des juifs, pourtant destinés au même trépas, faisaient la police interne pour le compte de l’occupant nazi et futur bourreau. Abjecte.

  7. Mamadou Cohen dit :

    Unis pour faire oublier aux français qu’il a fallu 129 morts pour que le politburo de Matignon prenne des mesures qu’il aurait dû prendre depuis fort longtemps.
    Ils prennent vraiment les français pour des débiles.