1

Dhimmi d’or : La Nouvelle-Zélande vainqueur, devant le pape et Macron

Le « Dhimmi d’or » est une récompense qui distingue un pays ou une personnalité s’étant montré particulièrement complaisant à l’égard de l’islam ou des activistes musulmans. Il a été attribué cette année à la Nouvelle-Zélande.

Après les premières sélections, seuls trois États restaient en lice : la France, le Vatican et la Nouvelle-Zélande. La sélection a été très rude pour l’attribution du « Dhimmi d’or », car les trois finalistes présentaient un niveau exceptionnel de dhimmitude.

Dès la campagne électorale le candidat de la France, M. Macron avait frappé fort en affirmant en Algérie, que « la colonisation est un crime contre l’humanité » puis sur sa lancée il n’a pas hésité à affirmer que « le sujet de l’immigration ne devrait pas inquiéter la population française (…) et que de surcroît, l’immigration se révèle une chance d’un point économique, culturel, social ». Toutefois, malgré sa participation à la rupture du jeûne du ramadan et ses nombreuses repentances, M. Macron n’est pas parvenu à se hisser à la première place et pourtant il n’avait pas ménagé sa peine… mais d’autres se sont révélés bien meilleurs.

Le pape François lui aussi a placé la barre très haute comme le montrent tous ses efforts fournis depuis quelques années : il fait régulièrement l’éloge des musulmans et de l’immigration massive. Il parle rarement de la persécution des chrétiens d’Orient, mais n’hésite pas à donner des leçons d’humanisme aux pays occidentaux et en particulier à l’Union européenne. Pour obtenir le trophée, il a fait preuve d’humilité envers les immigrés et les musulmans en particulier, il a lavé les pieds de migrants, embrassé les pieds de détenus dans une prison italienne, rencontré de nombreux imams et même le roi du Maroc. Il n’a pas hésité un instant à se mettre à genoux devant le président du Soudan du Sud… et pourtant, malgré toutes ses performances il a été coiffé sur le poteau par un outsider nouvellement venu dans le concours du « Dhimmi d’or » : la Nouvelle-Zélande et plus particulièrement sa Première ministre.

Madame Jacinda Ardern s’est tout naturellement déguisée en musulmane, s’habillant de noir et revêtant le hijab pour présider la cérémonie du vendredi 22 mars afin d’augmenter ses chances de sélection ! Des milliers de personnes se sont recueillies en silence dans un parc en face de la mosquée al-Nour pour rendre hommage aux 50 musulmans tués. Le muezzin a lancé l’appel à la prière : « Allah est le plus grand. Je témoigne qu’il n’y en a aucun qui mérite d’être adoré sauf Allah… ». Cette prière a été écoutée par des milliers de personnes rassemblées dans le parc Hagley, près de la mosquée al-Nour. Mais tout cela n’était pas encore suffisant pour ravir le trophée au pape. Avant la célébration de la prière, elle a tenu un cours discours dans lequel elle a cité un hadith et prononcé quelques mots en arabe : « Selon la foi musulmane, le prophète Mohammed, sallallahu alaihi wasallam (que la paix soit avec lui), a dit :Les croyants, dans leur bienveillance, leur compassion et leur sympathie réciproque sont comme un seul corps. Lorsqu’un des membres souffre, c’est l’ensemble du corps qui souffre.” La Nouvelle-Zélande pleure avec vous. Nous sommes un. » Elle s’est engagée à couvrir les frais funéraires de chaque victime ainsi que le rapatriement des corps dans les pays d’origine (Inde, Bangladesh, Pakistan ou l’Afghanistan) et elle a offert une aide financière supplémentaire aux familles qui pourraient en avoir besoin. Elle a également promis que son cabinet appliquerait des mesures de contrôle des armes à feu. Elle se refuse absolument à citer le nom du terroriste australien.

Pour obtenir le trophée, madame Jacinda Ardern ne recule devant rien, le mardi 19 mars elle a ouvert la session parlementaire avec un tonitruant « salam alaykum » – « Que la paix soit avec vous ». Puis en hommage aux victimes des attentats terroristes, l’imam Nizam-ul Hak Thanvi[1] a lu les versets 153 à156 de la Sourate al-Baqara[2]. Du jamais vu dans un parlement.

Mme Jacinda Ardern a également reçu de nombreux éloges de la part des musulmans du monde entier pour la compassion dont elle a fait preuve à l’égard des victimes musulmanes et de leurs familles. Toute la nation a pleuré avec elle. Des images d’elle portant le hijab, consolant des femmes musulmanes, ainsi que des extraits de ses discours traduits en arabe et en turc ont été diffusés vers les pays islamiques, afin de prévenir d’éventuelles représailles de la part de musulmans qui pourraient reprocher à la Nouvelle-Zélande l’attaque contre leurs frères et sœurs.

Madame Jacinda Ardern est sur un petit nuage rose de gentillesse et de compassion : les cagnottes de soutien aux victimes engrangent des millions de dollars de dons ; des Néo-Zélandais font la danse du haka en hommage aux victimes ; des citoyens se débarrassent de leurs armes ; de très nombreuses femmes ont porté un foulard le jour de l’hommage national… Les motards néo-zélandais The Mongrel Mob, King Cobra et The Black Power, ont promis de rester vigilants près des mosquées après les fusillades qui ont frappé la ville de Christchurch.

En remerciement pour ces actions, la photo emblématique de Jacinda Ardern enlaçant une femme musulmane dans ses bras sera peinte par l’artiste Loretta Lizzio sur un silo haut de 25 mètres dans la banlieue de Melbourne (11 000 dollars ont déjà été récoltés).

Le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktou, vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis, a remercié sur Twitter madame Ardern et à la Nouvelle-Zélande « pour leur sincère empathie et leur soutien, qui ont valu le respect de 1,5 milliard de musulmans ». Il a fait projeter la photo de la Première ministre enlaçant une femme musulmane sur le bâtiment le plus haut de Dubaï, la tour Burj Khalifa.

Mais ce n’est pas tout, une pétition a été mise en ligne sur change.org[3] appelant à attribuer le prix Nobel de la paix à la Première ministre néo-zélandaise… Plus de 81 450 personnes l’ont déjà signée au 20 mai 2019. Oumma.com relaye activement cette information[4]. Mais elle pourra sûrement figurer bientôt sur la liste restreinte du Prix international Roi Faisal pour les immenses services rendus à l’islam. Elle est devenue une véritable icône pour les musulmans du monde entier par la façon dont elle a exprimé son émotion, sa solidarité, son soutien et sa véritable empathie pour la communauté musulmane qui représente (encore) moins de 1 % de la population.

Dopée par tant de dhimmitude, la Nouvelle-Zélande surpasse ses concurrents pour atteindre l’inaccessible !

Les Canterbury Crusaders[5] :

Le club le plus titré de l’histoire du Super Rugby[6], les Canterbury Crusaders (Croisés), dont la base se trouve non loin de la mosquée Al Noor[7], envisage un changement de nom suite à l’attaque de Christchurch. Avant chaque match, des chevaliers armés d’une épée, vêtus d’une cotte de mailles et d’une tunique ornée d’une croix entrent en galopant sur le terrain. Le symbolisme utilisé par le club, associé au nom des Croisés, choque certains membres de la communauté en raison de son association avec les croisades religieuses entre chrétiens et musulmans. Le ministre des Sports de Nouvelle-Zélande s’est dit favorable à ce changement de nom. Il est à noter que Sonny Bill Williams, l’un des anciens joueurs le plus connus des Croisés, s’est converti à l’islam en 2009 et reste le seul musulman à jouer pour les All Blacks.

Tourisme halal :

Les musulmans pratiquants mangent halal. Ils ne partagent pas le repas de leurs voisins chrétiens ou athées, car leur religion les oblige à n’absorber que la viande d’animaux tués rituellement. Le tourisme halal constitue donc une véritable innovation qui ne cesse de faire des émules dans l’univers hôtelier. La Nouvelle-Zélande mise aussi sur ce marché touristique, l’un des plus porteurs du monde, confortée dans sa démarche par la recrudescence de vacanciers musulmans sur son sol au cours de ces dernières années. Selon l’office de tourisme néo-zélandais, les dépenses des touristes musulmans devraient représenter plus de 13 % des dépenses globales du tourisme d’ici à 2020. On trouve même un guide halal mis en place par l’industrie touristique[8]. « La Nouvelle-Zélande, le nouvel éden du tourisme halal » peut-on lire sur Oumma.com[9].

Exportateur de viande halal :

Depuis que son principal client, le Royaume-Uni, est entré dans la Communauté européenne, la Nouvelle-Zélande a entrepris de cibler les marchés du Sud-Est asiatique et du Moyen-Orient et encouragé à cette fin le développement des certifications halal. Elle s’impose maintenant comme un des principaux exportateurs mondiaux de viande halal, dont la certification concerne quasiment toutes les usines[10]. Une stratégie payante pour conquérir de nouveaux marchés en Asie et au Moyen-Orient. En effet, la plupart des usines de transformation de la viande en Nouvelle-Zélande ont obtenu une certification halal. Aujourd’hui, toute la production de viande bovine et ovine, et 90 % de la volaille y est certifiée halal.

Dans les 57 pays à majorité musulmane, 90 % de la viande émane de l’extérieur, de pays non musulmans… cherchez l’erreur !

Nombre de musulmans en constante progression :

La Nouvelle-Zélande comptait 6 000 musulmans en 1991, 20 000 en 2004, 36 000 en 2006, 41 000 en 2011 et 46 000 en 2013. Selon les projections, elle pourrait dépasser le nombre de 100 000 en 2030 et atteindrait alors 2 % de la population.

Madame Jacinda Ardern est exactement le genre de personne politique que les musulmans apprécient le plus. Elle ne comprend rien à l’Islam et elle pense comme de nombreux autres politiques et intellectuels que l’Islam est une religion d’amour, de paix et de tolérance. Elle n’a rien compris non plus aux versets lus dans le parlement qui ne s’adressent qu’aux seuls musulmans. Un d’entre eux fait même directement référence au djihad : (Coran – 2, 154) « Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d’Allah, qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients ».

Elle devrait s’informer plus amplement en lisant le Coran, la biographie du prophète et quelques  hadiths, car l’Islam se contente de reproduire l’enseignement de Mahomet dans tous les domaines y compris celui de la conquête. Les 14 siècles d’islamisation du monde ont montré qu’un même plan a toujours été appliqué, que l’on examine les actes des premières communautés musulmanes, la période des grandes conquêtes ou encore l’expansion actuelle de l’islam (politique et démographique).

Lorsque les musulmans sont très minoritaires et que toute tentative de faire prévaloir l’islam par la force, l’intimidation ou la confrontation physique semble vouée à l’échec, ils doivent prôner la paix et la tolérance avec les infidèles et montrer uniquement les bons côtés de l’Islam.

Ils cherchent également à s’octroyer le statut de victime et à imposer un deux poids deux mesures favorables à l’islam. Ils sont considérés par les non musulmans comme une minorité pacifique et non comme une menace pour les autres citoyens.

Mode d’action :

— Profil bas, ne pas inquiéter ; entretenir des relations cordiales ; prêcher un message de tolérance ;

— Rendre des services aux non musulmans ; respects des lois du pays hôte ;

— Donner des prénoms non musulmans aux enfants ;

— Les bons côtés de l’Islam sont mis en avant, les mauvais sont soigneusement cachés ;

— Mises en confiance des élus, des associations… ;

— Se présenter en victimes persécutées, stigmatisées, en danger d’amalgame afin d’obtenir de nombreux passe-droits pour les musulmans.

Revendiquer un statut de victime est à cette étape un objectif prioritaire. Dans le même temps, ils préparent secrètement la conquête à venir dans les étapes suivantes.

C’est ce qui se passe actuellement en Nouvelle-Zélande et le réveil risque d’être dur !

Johan Zweitakter

[1] https://www.youtube.com/watch?v=ZUbAYzfQJyo

[2] Coran – 2,153) Ô les croyants ! Cherchez secours dans l’endurance et la Ṣalāat. Car Allah est avec ceux qui sont endurants. (154) Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d’Allah, qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients. (155) Très certainement, nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, (156) qui disent, quand un malheur les atteint : « Certes nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons.

[3] https://www.change.org/p/united-nations-nobel-peace-prize-for-nz-prime-minister-jacinda-ardern

[4] https://oumma.com/le-prix-nobel-de-la-paix-doit-il-revenir-a-jacinda-ardern-la-premiere-ministre-de-nouvelle-zelande/

[5] https://www.youtube.com/watch?v=ZYVeOeiUw_Y

[6]Le Super Rugby est une compétition internationale de rugby à XV qui oppose quinze franchises argentines, australiennes, sud-africaines, japonaises et néo-zélandaises depuis 2016.

[7] https://www.facebook.com/pages/Al-Noor-Mosque/285704798134287

[8] https://www.newzealand.com/assets/Tourism-NZ/PDFs/0e039111c0/z76702_1.pdf

[9] https://oumma.com/la-nouvelle-zelande-le-nouvel-eden-du-tourisme-halal/

[10] https://lemuslimpost.com/nouvelle-zelande-exportateur-viande-halal.html