La dhimmitude infecte le monde universitaire

Dhimmitude
Dhimmitude

Quand la lâcheté n’a plus de limites, l’esprit est en danger.
Ceci n’est pas un article, mais un simple coup de gueule. Parce qu’il y a les grands drames, ceux qui font pleurer du sang et saigner des larmes…
Et puis  il y a ces mesquineries quotidiennes si petites qu’elles se faufilent entre les gouttes des gros événements. Elles sont si discrètes que si l’on n’est pas attentif, elles pénètrent comme un poison, goutte à goutte. C’est aussi contre ses minableries qu’il faut rester en éveil, car à la fin, elles contribuent à faire le lit des grandes horreurs.
Et un matin, le citoyen un peu trop niais, un peu trop amorphe, va se réveiller encore plus niais et amorphe, mais avec ce qui lui reste de  cerveau encore plus corrompu. Prêt pour toutes les soumissions.
Personne ne nie le poids de la peur. Superman n’existe pas. Il n’y a que des citoyens conscients qui savent que sans les libertés, même la vie et l’amour n’ont plus le même goût. Et que nous avons des leçons, parfois définitives, à tirer de l’Histoire du monde.
Qui s’étonne encore quand des petits journalistes obséquieux, ou des politiques confits dans leurs avantages, trahissent la France et son peuple? Même les politiciens  nous ont enseigné les limites des parchemins et des Légions d’Honneur, s’il n’y a pas une conscience derrière.
Mais le pire, c’est la trahison morale d’une frange non négligeable d’intellectuels et d’universitaires. Plus que d’autres, ils savent ce que représentent la Connaissance, combien elle est précieuse pour faire évoluer l’humanité et la sortir du cloaque mental dans lequel les dictatures veulent l’entraîner. Et ceux qui ont un peu de courage savent qu’ignorance et Islam font une belle paire au service du totalitarisme.
Or certains s’abaissent, pour rentrer dans le moule de la dhimmitude.  Est-ce sciemment ou par simple légèreté?
Sans doute pour être au moins sûr de recevoir les précieux crédits de recherche… qui financeront aussi quelques bonnes tables où l’on s’arsouille avec un vin pas très halal. Entre intellectuels de haut vol au-dessus d’un nid de couards. Ils cherchent c’est vrai, mais savent aussi préserver leurs intérêts et nager en eaux troubles. Celles du politiquement correct, et de la laïcité trahie par certains francs-maçons qui ont oublié jusqu’aux racines spirituelles de leur ordre.
Certains pauvres intellos ne mériteraient même plus  ce sous-titre, car leur bien-pensance à leur sauce rance et moisie, trahit l’espoir d’un progrès pour tous. Voyez le résultat de l’indigence des sciences de l’éducation, fondées sur moult doctorats, dans la génération des jeunes  notamment de banlieue. Quelques Diafoirus sont en train de tout foirer ! Sur le dos de ce collectif qui leur est si cher…et qui nous coûte tant !
La connaissance n’a pas besoin de bien pensance. Et on constate que penser  librement, devient un acte de courage et de résistance dont certains n’ont plus l’intégrité !
Alors soyez lâches si c’est votre choix, mais gardez-vous de salir ceux qui, même maladroitement, ont au moins le courage qui vous fait tant défaut. Utilisez à meilleur escient le prestige de vos diplômes et de vos chaires pour ne pas distiller des placebos de connaissance qui s’englueraient sur vos langues de bois.
Les habitués des rayons de librairies ont sans doute remarqué que des chercheurs pondent régulièrement des travaux alambiqués, cherchant par tous les moyens à mettre l’Islam en avant. Ils l’infiltrent dans notre Histoire, nos sciences humaines, et le reste, comme si lentement, tout le monde universitaire se mettait à tourner autour du nombril islamique. Les auditeurs habitués de France Culture savent de quoi je parle.
Les cours s’abstiennent de plus en plus de contester la doxa pro islam, alors que le rôle de la pensée c’est de contester à bon escient ! C’est la pensée occidentale qui a fait faire d’extraordinaires progrès à la pensée et à la recherche. Pas l’Islam. Et ceux qui disent le contraire méritent aussi des diplômes d’enfumeurs.
A ce rythme de lâcheté galopante, que feront tous ces universitaires (majoritairement de gauche?), si on leur demandait d’exclure le collègue juif ou chrétien, ou simplement dissident…qui devrait porter une étoile jaune à nouveau, ou une croix, avant d’être exclu de la faculté ?
A terme, ceux qui redoutent tellement la ruée des chiens sur leur petit confort, laisseront-ils enfermer les autres  dans un camp de rééducation, sans état d’âme ?
Ne pensez-pas, elle délire ! Cela c’est déjà vu, il y a moins d’un siècle ! Souvenons-nous combien d’universitaires en Europe détournèrent le regard quand on maltraita leurs confrères. Leur silence fut aussi coupable que celui que l’on reproche souvent au Vatican.
Ce sont les myriades de petites lâchetés quotidiennes, commises par des citoyens pas méchants, qui permirent et permettent aux vrais fachos, nazis noirs d’Hitler, verts de l’Islam, ou rouges communistes, de grimper très haut et d’écraser les autres. Ne construisons pas l’édifice des compromissions et des lâchetés au prix de notre âme.
J’ai souvent saisi au vol des éléments peu glorieux pour le monde universitaire français. Le hasard a fait que j’ai pu relever  les coordonnées de cette émission…Il y en a bien d’autres.
Donc, pour comprendre comment le « diable » met sa queue partout,  même dans des détails bien vicieux, à peine perceptibles mais ô combien parlants,
et pour comprendre les raisons de ce coup de gueule, j’invite le lecteur à écouter le podcast de cette émission de France Culture, à partir de la 20 ème minute, pour ceux que l’archéologie n’intéresse pas.
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-archeologie-d-un-animal-d-exception-le-cheval-2015-11-21
Il entendra un chercheur, évoquant un simple sujet sur l’histoire du cheval dans le monde antique dire :

  • « …au 3ème siècle avant…..au 6ème siècle avant… »

Mais avant quoi ?
Car ce chercheur, même s’il empile tous ses diplômes pour dominer le monde du haut de sa dhimmitude, n’a même pas voulu prononcer : AVANT JESUS-CHRIST.
Quand on en arrive à ce point… soyons inquiets pour l’avenir de l’Université française ! Pour l’avenir de la connaissance, et de la reconnaissance de ce que nous sommes, tout court.
Car reconnaître que notre civilisation, commence vers l’An 0, reconnu comme tel car c’est la période où est né un certain Jésus, ne fera pas s’effondrer l’édifice de la laïcité.
Mais comme ça va arranger les affaires de la Barbarie Saoudite et du Qatar !
Rappelons à cet archéologue distingué… que : s’il a étudié librement, s’il est parvenu là où il est, c’ est grâce à la civilisation judéo-chrétienne, et aux apports d’une laïcité qui n’a pas à rougir, tant qu’elle met l’intelligence au service du progrès ! Dans une société musulmane, il n’aurait pu étudier que le Coran, remâcher de la sourate, matin, midi et soir. Et fermer sa gueule !
Car tous les penseurs qui l’on ouvert un peu trop pendant des siècles de tolérance, etc…. ont été écartés et bannis au mieux, et il n’y a pas eu de progrès. Au pire certains ont très mal fini.
Contrairement au Christianisme qui a mis un terme à ses erreurs et ses propres horreurs, telles l’Inquisition et les chasses aux sorcières.
Alors défendons la liberté d’expression pour les universitaires, puisque certains ont déjà renoncé! Mais la liberté d’expression ne doit pas être confondue avec de la langue de bois rongée aux mites !
Un peu comme ces minables journalistes qui enlèvent courageusement le saint du calendrier météo.
Comment expliquer à un enfant que si l’on appelle le 8 juin : Médard, c’est parce qu’il y avait un saint à côté du Médard. Sinon cela n’a aucun sens ! Autant nommer le 8 juin : brouette ou pancréas !
Alors n’hésitez plus  à envoyer vos enfants étudier ailleurs, car à ce rythme, les néo-pseudo intellos feront un blanc de 1789 ans, et oublieront tout ce qui est arrivé entre l’an 0 et la Révolution Française. Et ils ne craindront pas le ridicule ultime en évoquant un 3ème siècle avant…le néant?
Avoir peur de dire que notre civilisation judéo chrétienne commence avec la période de la naissance de Jésus, revient à renier 2000 ans d’héritage culturel et moral, avec ses splendeurs et ses erreurs!
Parions aussi que sous peu, certains voudront prendre l’an 632 comme point de référence de  mondiale . En oubliant pieusement toute laïcité au passage!
Quand à cet Islam qui détourne et nie sournoisement toute Histoire antérieure, faisons lui confiance pour s’appuyer sur des moutons et ânes, fussent-ils bardés de diplômes, pour faire le travail à sa place !
Même plus besoin d’envoyer les Barbaresques enlever des gens pour en faire des esclaves.
La génération 68/Mitterrand/Hollande vient déjà déposer ses tripes et son cerveau en gage d’esclavage consenti !
A ce degré, on ne sait plus ce qui l’emporte de la honte ou du ridicule.
Mais, croyez moi, surtout n’en riez pas. Car de ces innombrables et mesquines compromissions, il ne peut rien naître de bon. Surtout pas pour  les ânes et les moutons.
A bon électeur, salut.
Lucie Clavijo
 
 
http://verite-islam.blogspot.fr/
https://www.erudit.org/revue/philoso/2010/v37/n2/045184ar.html
http://www.histoire.presse.fr/dossiers/le-retour-de-la-censure/peut-on-critiquer-l-islam-01-02-2007-7798
« tout ce qui c’est fait de grand en Islam est de l’ordre du transgressif… » Abdelwahab Medeb, clair.
 
http://nawaat.org/portail/2005/02/07/inventer-de-nouveaux-instruments-intellectuels-ebrahim-moosa/
encore plus clair
 
Si vous voulez comprendre ce qu’est ‘un intellectuel libre’ en Islam, et constater qu’il reste verrouillé dans l’Islam, à lire:
Penseur libre en Islam :  Mohammed Talbi
Ou
Les Nouveaux Penseurs en Islam : Rachid Benzine.
 
Nous épargnons au lecteur tous les liens sur les persécutions dont furent victimes les Soufis
 
Quand à cela, qui en a entendu parler ?
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2011/01/31/evenement-choc-dans-l-islam-23-penseurs-musulmans-demandent.html
 
Ils n’arrivent pas à en sortir.
 
Les seuls qui ont vraiment compris, ont apostasié.

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. Madame,
    Félicitations pour ce nouvel article de grande qualité. Je souhaitable simplement apporter quelques précisions sur des détails.
    L’ Inquisition: durant les quelques siècles où elle a été en vigueur, elle n’ a eu à connaître que quelques dizaines de milliers de cas et uniquement des catholiques qui étaient ses seuls justiciables éventuels; la presque totalité de ses justiciables ont été jugés par acquittement, non-lieu ou relaxe; la très grande majorité de ses condamnés l’ ont été à des pénitences spirituelles, à des amendes, à des travaux ou de courte peines de prison; les condamnés à des peines capitales ont été moins d’ une centaine sur toute la durée. L’ Inquisition était même réclamée comme lieu de jugement par de très nombreux justiciables en raison des garanties qu’ elle apportait: procédure inquisitoriale irréprochable, absence de torture, interrogatoire sous contrôle d’ un médecin et d’ un prêtre, concours d’ un avocat pour la défense. C’ est ainsi que la procédure inquisitoriale a été reprise par l’ ordonnance criminelle de Colbert qui est devenue le code pénal et le code d’ instruction criminelle devenu le code de procédure pénale.
    Pour ce qui est de l’ Histoire de France, rassurez-vous c’ est déjà fait: pour belkacine, elle commence avec 1789… et avant, il n’ y avait que l’ islam et l’ empire du monomatopa… ajoutez la seule traite transatlantique pour la taubiracailles mais surtout pas les 13 siècles de traite maure orientale. Ceci explique certainement pourquoi HS n’ aime pas lire de l’ Histoire sur ce site… c’ est bien trop gênant.
    Tout cela étant dit, si nous voulons en finir avec le mahométanisme et son coran, ce manuel du parfait sale môme plein de corâneries, il suffit de lui couper les vivres: renvoi des racailles afro-arabo-mahométanes dans l’ OCI, boycott du pétrole arabe (celui de la mer du Nord, du Caucase et de Sibérie est aussi bon sinon meilleur), fermeture des mosquées, expulsion de la turquie de l’ ouest du Bosphore voire de toute l’ Anatolie qui est grecque et de Chypre. Certes, nous savons que la république ne fera rien de cela car elle est le parti de l’ étranger depuis 1792 avec six invasions du territoire métropolitain (1792, 1814-15, 1870, 1914-18, 1939-45 et depuis 1975) alors que le Pré Carré était un sanctuaire inviolé depuis au moins 1453 et encore la Guerre de Cent Ans n’ était pas à proprement parler une invasion étrangère mais l’ application stricte du droit féodal alors en usage partout en Europe par nos cousins anglo-normands pour leurs possessions continentales qu’ ils tenaient d’ Aliénor d’ Aquitaine et pour lesquelles ils rendaient hommage au roi de France, ce qui fait remonter la précédente invasion à 732 quand Charles Martel l’ arrêta à Moussais la Bataille près de Poitiers le 25 octobre.
    La république fut soutenue par le chancelier Otto von BISMARCK de l’ empire allemand afin d’ Affaiblir la France et d’ assurer la suprématie de l’ Allemagne sur le continent européen; ceux sont bien les républicains qui ont toujours eu sympathie, complicité, aide et affection pour les teutons… pas les royalistes. Aujourd’ hui la république est soutenue par les nazislamistes! Désormais la république est à la botte des bédouins du désert!!!
    Il ne nous appartient pas de secourir la république et les républicains qui trahissent la France et les Français et les réduisent en esclavage au profit de l’ étranger. Notre objectif bien compris est de détruire la république afin d’ assurer efficacement notre défense contre l’ étranger et les mahométans.
    Ainsi pour sauver la France et rendre leur dignité aux Français, il faut détruire la république et sa secte noire maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire et remettre la France à sa place de royaume du Fils aîné de l’ Eglise avec le roi légitime sur le trône et sous la couronne en sa qualité de Lieutenant de Dieu en France. Tout indique aujourd’ hui que la république est soutenue par les Français comme la corde soutient le pendu; la délivrance est pour bientôt.
    Certes, cela demande de ne pas avoir peur et d’ avoir du courage. Certes, il faut cesser d’ être des bobos et redevenir des Français à part entière comme avant 1789 et non des lobotomisés bien soumis à la gueuse… c’ est à dire au mahométanisme!!! N’ oublions pas que la république continuera à trahir la France et les Français comme elle sait si bien le faire depuis 1792!!!
    La France et les Français connaîtront alors à nouveau la prospérité et seront respectés partout et par tous.
    FCDC Cercle Légitimiste de France fcdc@bbox.fr Tél.: 06 04 08 46 36

  2. C’est bien pour cette raison que Houellebecq a situé l’action de son best-seller « Soumission » dans ce milieu car il sait que ce sont des intellectuels comme le sont ses personnages qui provoquent la marche vers la servitude à l’islam!

    • Les mêmes étaient inféodés à Moscou , surtout du temps de Staline: Sartre(« Un anti-communiste est un chien! »), Beauvoir, Garaudy, Kanapa avec « Les Lettres françaises », Aragon, et tant d’autres qui souvent en recevaient de non négligeables gratifications.

  3. « Contrairement au Christianisme qui a mis un terme à ses erreurs et ses propres horreurs, telles l’Inquisition et les chasses aux sorcières. »
    —————————-
    Merci de ne pas mélanger « Christianisme“ et « catholicisme“.
    la Saint-Barth, l’inquisition & Cie est le fait du catholicisme. personne d’autre.
    PS : sauf votre respect, je suis imbattable sur le sujet (du haut de toute ma mécréance invétérée, car darwinienne).

    • Faux: l’Inquisition commence avec la Croisade albigeoise, donc bien avant la scission catholicisme/protestantisme. La chasse aux sorcières est tout autant le fait de l’Europe du sud, catholique, que de l’Europe du nord, luthérienne. On ne voit pas, du reste comment et pourquoi les protestants se seraient comportés de manière plus humaine que les catholiques (cf.la Michelade, à Nîmes ), la question fondamentale n’étant pas une question de « religion » proprement dite, mais ,comme toujours, une question de « pouvoir ».

  4.  » La génération 68/Mitterrand/Hollande vient déjà déposer ses tripes et son cerveau en gage d’esclavage consenti !  »
    Oh que oui ! les tripes des massacres de Paris et le cerveau avec le padamalgame, l’islamcépasça, les bisounours, fleurs et bougies, qui ont suivi !…
     » Les seuls qui ont vraiment compris, ont apostasié.  » Oh que oui !

Les commentaires sont fermés.