Dictature : l’inquiétant lynchage de Nicolas Canteloup

Publié le 8 février 2017 - par - 30 commentaires - 6 472 vues

Bien sûr, Riposte Laïque peut témoigner de ce vent mauvais qui fait glisser la France vers la dictature. 27 procès intentés contre le journal dans le but de le museler définitivement, en l’obligeant à disparaître faute de moyens financiers pour poursuivre. Le crime de notre site : dénoncer le totalitarisme du discours coranique et l’islamisation de la France. Ce crime est la version ressuscitée du blasphème. Notre journal ose blasphémer contre la nouvelle religion en vogue, le rêve d’une société où tous s’aimeraient les uns les autres et seraient des gentils, où toutes les pratiques et cultures s’équivaudraient et seraient sans conséquences négatives. En application de cette illusion, oser affirmer que l’islam n’est pas cette religion d’amour de tolérance et de paix, le slogan tant martelé dans les médias, est un blasphème.

Les mêmes qui n’ont que le mot démocratie en bouche méprisent le débat démocratique, ne convoquant dans leurs émissions que les adeptes du mondialisme, alors que s’adressant à l’ensemble de la population, ils devraient donc représenter toutes les idées présentes au sein de la nation. Devenue la 1ère tendance politique de France, avec près d’1/3 des Français qui y adhèrent, la pensée souverainiste de droite (FN, DLF) n’est jamais entendue dans ces émissions (1), si ce n’est pour y être dénigrée et déformée par ses adversaires. Ses soutiens ne sont jamais invités. Où est par conséquent le débat contradictoire inhérent à toute démocratie ?

Dans les dictatures, il ne restait plus souvent aux populations soumises que l’humour pour supporter l’absence de liberté. Mais c’en serait encore trop pour les tartuffes contemporains du « Je suis Charlie ». Ils ont décidé de discriminer les humours. Il y a des humours sanctifiés et des humours à proscrire.

Nicolas Canteloup vient d’en faire les frais. Imitant la voix de François Hollande, il fait dire à ce dernier que ce n’est pas la peine que les gays cherchent un logement à Aulnay, la police ne recommencera plus (2). Sacrilège ! Blasphème ! Tabou ! Canteloup a osé se moquer de l’homosexualité ! L’accusation d’homophobie tombe, l’hérésie contemporaine. Aujourd’hui, plus le droit de se moquer des homosexuels parce qu’homosexuels, des musulmans parce que musulmans … Demain plus le droit de se moquer des politiques parce que politiques, des patrons parce que patrons, des policiers parce que policiers, du pape parce que pape … de moi parce que moi ? L’ironie interdite de séjour parce que forcément se moquant d’un alter, et donc discriminante.

Les  cuistres dévots, ceux des nouveaux « poulaillers d’acajou, et des belles basses-cours à bijoux », y sont donc allés de leurs tweets indignés pour pourfendre l’humoriste. Et comme aux plus belles heures du bloc soviétique, la station Europe 1 et le producteur de Canteloup y sont allés de leur autocritique publique et penaude.

Ils ont dû se plier à une confession publique pour obtenir l’absolution de la bien-pensance, seule condition pour éviter la mort sociale, excommunication de notre époque. Et comme les méchants sont des gentils qui s’ignorent, le camp de rééducation n’est plus très loin. De même qu’on brûlait vif l’hérétique pour tenter de sauver son âme, il faut sauver l’âme de celui qui pense mal. A quand les patriotes envoyés dans des lieux dits de déradicalisation ?

Si les chochottes liberticides revendiquent le soi-disant choc ressenti pour interdire tel ou tel propos, c’est toute la liberté d’expression qui est remise en cause. Si seul le bon goût est toléré et le mauvais goût invoqué condamné au silence, alors la liberté d’expression n’est plus. Etre libre de s’exprimer, c’est aussi être libre de se tromper, être libre de ne pas être drôle, être libre d’agacer, et même être libre de choquer. Si c’est pour faire consensus, la liberté d’expression n’a plus aucun intérêt. Son intérêt, ce n’est pas la gentillesse d’accorder la parole à tous, c’est de rendre possible le débat contradictoire, la confrontation des arguments, seule condition d’un vrai progrès, qui n’a rien à voir avec le « progressisme » bisounours.

Décidément, chère France, la dictature te menace.

Jean Pavée

(1) A l’exception des émissions à la raison d’être exclusivement politique, où sont invités exclusivement les hommes politiques, émissions soumises à un strict contrôle du CSA.

(2) «Le rôle de la police, ce n’est pas de mettre des matraques dans les fesses. Maintenant je tiens à m’adresser tout de même à la population gay de ce pays, une population qui me tient à cœur : j’ai fait le mariage gay aux côtés de Christiane Taubira. (…) Je voulais leur dire ceci: «Amis gays, ce n’est pas la peine non plus de chercher un deux pièces dans Aulnay centre, la police ne recommencera plus». C’était un accident, je tiens à le préciser, ce n’est pas une pratique courante sur Aulnay-sous-Bois. Pour Théo, j’ai rendu possible le mariage gay. Après l’épisode de la matraque, après réflexion, s’il se découvre des sentiments sur le policier qui lui a introduit la matraque, ils pourront grâce à moi s’épouser.»

http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/affaire-theo-malaise-et-consternation-a-europe-1-apres-un-sketch-de-nicolas-canteloup_de486ed4-ede2-11e6-a6e3-2617e758eaf4/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Conophobique

Depuis le temps que les racailles veulent niquer la police…. La police a pris les devants… Mal tombé, cette victime n’est pas aux dires des journalistes une racaille. Pourquoi alors se débattait il et refusait le contrôle? Quand je vous dis bizarre comme c’est bizarre…BiYz

gillic

Bravo,la Police a inversé les roles, c’ est elle qui nique la racaille !!!!

Kounnar

J’espère que personne ici n’est assez naïf pour croire un seul instant que se déclenchement de vindicte à l’égard de Canteloup est du à la phrase citée plus haut…
C’est plutôt le prétexte pour lui régler “ses ” comptes : Ségo, Hollande et Cie.
Car, si il s’agit bien de cette phrase, c’est de la roupie de sansonnets par rapport au contenu de blagues sur les homos que me racontent des copains/copines…. homosexuelles.
“Tata Jérome ” si tu nous lis fait leur profiter d’une de tes blagues :)

Haggar Dunor

J’avais de l’estime pour Nicolas Canteloup que je prenais pour un homme debout mais vu qu’il a accepté de baisser son froc, je m’intéresserai dorénavant à d’autres humoristes de talent, la France n’en manque pas…

Contestator

S’il ne fallait rire que des bons mots d’hollande, on se sentirait un peu crispés quand même.

Contestator

Salut à tous,
Si à la suite du “rapprochement” théo-les flics, théo a des petits, j’en veux un, c’est pour jouer au foot ! !

patphil

ils finissent par se taper les uns sur les autres, dès que l’un dévie de la doxa officielle; quel misère de voir un peuple se faire lyncher par des zélites corrompues

mille

Mais vous n’avez pas compris !
Pendant qu’on parle de ça , on ne parle pas d’autre chose !
c’est comme à la bourse , ça fait remonter Hollande dans les sondages!
ça rappelle un peu Charlie , Non ?

markorix

Wou ! La théière se vvvexe ?

Antirac

Dans les dictatures, il ne restait plus souvent aux populations soumises que l’humour pour supporter l’absence de liberté………OU LES ARMES !!!!!!!

champy daniel

nous sommes dans une dictature,pas politiquement correcte a la porte,comme zemmour et menard sur i tele, dernier bruit le presentateur pernod de TF1 SERAIT entrain d’etre mis a la porte car pas politiquement correcte,si marine est elue elle a du boulot pour virer tout ces journalistes gauchistes,agent de propagande et mettre de vrai journalistes qui suivent la charte signer par tout journalistes

Ronce

“JE ME PRESSE DE RIRE DE TOUT, DE PEUR D’ÊTRE OBLIGE D’EN PLEURER”. Beaumarchais

Dans la dictature de la pensée, impossible de rire de tout !
Va-t-il falloir se résoudre à ne faire que pleurer ???

ZISSU

Bonjour Jean,
Bien écrit, comme d’habitude. Mais il faut reconnaître que l’humour de Canteloup ne fut pas dans ce cas précis d’une grande finesse. Un peu scato, c’est mon opinion.
Avec mes amitiés
Sorel

EtoilePolaire

C’est vrai. Cependant le but de cet article n’est pas de dire que c était drôle, ce qui relève de l’appréciation de chacun, mais qu’il avait le droit de le dire.

catherine

les Desproges ,les émissions ” Tribunal des flagrants délires ” , “Le Petit Rapporteur seraient traduits en justice aujourd’hui..oui , nous sommes d’ores et déjà dans une dictature ….Bientot les camps de rééducation de l’islamreich …Pour les moins de 20 ans qui n’ont pas connues ces grandes heures de liberté radiophoniques ou meme JMLP s’amusait de son “portrait” :

https://www.youtube.com/watch?v=XVNiWAZe844

lucifer

Il est vrai ,que beaucoup de radios ou émissions télé, répugnent à inviter un représentant FN. Quand il y en a un ,les réponses sont systématiquement “coupées” nuisant à dessein, à la compréhension. Quand le FN est absent dans une émission, il est constamment dénigré sans droit de réponse . Belle démocratie ,la France . Le FN ,ayant très peu de chance d’arriver au pouvoir, une dérive antidémocratique, sans précédent est inéluctable . Mais, de l’instant où le bon peuple le veut……

antoine

Hallucinant… Ce n’est même plus pour leurs opinions en général, que les gens sont persécutés, mais pour leur réaction à un événement précis !!! Comme si , quand on refuse de porter un T-Shirt “Je suis….” (Je suis Charlie, Je suis Bataclan, etc), on nous catalogue tout de suite comme des “anti-systèmes” dangereux ! Nous évoluons vers le degré le plus imbécile des réactions de Pavlov. On nous reprochera bien =tôt d’être coupable de “trop réfléchir” !

Franck

etre comique ne veut pas dire se permettre de dire autant de saloperies….

Anne Lauwaert

Heureusement que les zélites (anti FN) commencent eux aussi à subir la censure. Ce n’est que quand eux non plus ne pourront plus rien dire qu’ils ouvriront les yeux.

Dominique

Oui, et on y vient.

danielle

en eurabia il n’y a que “charlie” qui a le droit de tout dire

montecristo

Pas d’accord Monsieur Pavée !
La dictature ne touche que les Français de souche, les chrétiens et les patriotes !

Cheikh

Oui il.est formellement interdit de rire. Pour preuve. Faut â present faire la gueule sur la photo du passeport ou la carte d identité. C est dire ….

jean

quant on pense ç ce que sortait Desproges en son temps ! aujourd’hui il serait cloué au Piroli !

Patrick granville

Sans vouloir jeter l’opprobre sur la profession de policier dans des quartiers chauds et difficiles, sans vouloir discréditer le pouvoir qui a mis en place cette police là à Aulnay, je peux comprendre qu’à force de lire partout la racaille des banlieues : “nique la police” le jour est arrivée ou la police à bout d’insultes est passé à l’acte et à inverser les rôles. Il ne m’appartient pas de me substituer à la justice mais le président normal n’aime pas sa police, il n’a démonter à maintes reprises. Demagogiquement il préfère visiter la racaille les dealers que les policiers cramés dans leur voitures et non tenus alla legitime défense.

Franck

Les flics sont les outils des fascistes qui nous dirigent… Les flics ont desormais le droit de vie et de mort sur le peuple!!!
C’est un crime de sodomiser un habitant, et ca merite les assises justement car c’est un flic qui fait cela. Utiliser sa fonction pour opprimer le peuple, c’est bien la police d’aujoud’hui!!! La gestapo revient!!!!

hathoriti

Y’en a qui ont une cervelle de poisson rouge et Franck en fait partie …! car accepter la version viol, c’est ne pas réfléchir, un tout petit peu…4 policiers pour maîtriser le “cher petit” ange…mazette…! devait bouger, l’angelot…! quant à la matraque…(salope, va !) elle a réussi à traverser le jean, le caleçon…eh bé ! pointue, acérée, pire qu’une baïonnette !

berdeilh

je ne comprends toujours pas comment une matraque ait pu traverser, perforer un djinn coton assez résistant ; il y a une entourloupe derrière cette affaire . Néanmoins ce policier doit être fortement sanctionné et même révoqué

maujo

“berdeilh
je ne comprends toujours pas comment une matraque ait pu traverser, perforer un djinn coton assez résistant”
Le premier jour ou cette information est passé sur TF1, il a été précisé que le jeune homme en se débattant, son pantalon a glissé, ce qui certainement expliquerait ce coup de matraque mal placé. Pour le reste, la justice fera son travail, en espérant que celle -ci ne soit pas partisane.

afmc98000

Patrick, le pouvoir en place à dit qu’il n’y avait de zones de non droit. Qu’est donc devenu le 9.3 ? Il serait une zone ou il y règne un nouveau droit celui de la délinquance entérinée par notre gouvernement ! Si les policiers excédés,comme vous le dites si justement, n’ont plus le droit d’intervenir sans se retrouver devant les tribunaux, alors il faut le déclarer officiellement. Ce Theo est un colosse de plus de 1,90 m qui refusait de se faire menotter en se débattant comme un forcené : 4 policiers n’arrivaient pas à le maîtriser. Il n’est pas impossible qu’il ait reçu un coup de matraque mal placé, dans de telles circonstances, c’est imaginable.
La situation de notre pays devient grave. Les zones de non droit doivent-elles rester un fait établit ?. Il faut absolument que cela cesse.

Lire Aussi