Dictature sanitaire : et pourtant Macron avait tendu la perche à Marine!

Mais la finalité de Marine n’était-elle pas de confirmer à l’opinion sa position de première opposante à Macron pour installer le RN comme parti d’opposition incontournable ?

Comme Jean-Marie Le Pen qui n’a jamais voulu gouverner, Marine, par son débat de mercredi dernier, a démontré que son objectif n’était pas l’Élysée, mais qu’elle a voulu pérenniser son statut de principale opposante à Macron pour les cinq prochaines années.

La preuve, quand Macron lui a demandé ce qu’elle aurait fait à sa place : « Vous auriez fait quoi pendant la crise Covid ? »

Et faute de réponse Macron enchaîna : « Vous ne répondez pas à ma question ! »

A voir ou à revoir à partir de 1:03 :

https://www.youtube.com/watch?v=elgTG9oDiJY

C’était l’opportunité offerte à Marine de saisir la perche tendue par Macron pour détruire définitivement sa prétention de gestionnaire exemplaire de cette crise, qui s’est traduite notamment par un fatras de mesures liberticides, l’interdiction de soigner, une surmortalité anormale et l’explosion de l’endettement causé par le « quoi qu’il en coûte ».

D’autant qu’à la lecture de sa profession de foi, le premier dénigrement de Macron à l’encontre de Marine est ainsi formulé : “Un Président qui a l’expérience et sait faire face aux crises, plutôt qu’une candidate qui ne faisait pas confiance au vaccin. Où en serions-nous si elle avait eu à gérer le Covid-19 ou la guerre en Ukraine ?”

C’est d’autant plus regrettable, que Marine aurait pu employer à ce sujet l’arme fatale contre Macron et démontrer qu’il n’a pas su faire, bien au contraire.

Marine aurait pu lui rétorquer qu’à sa place elle aurait ordonné à la médecine de ville de soigner précocement tous les malades contaminés avec les antiviraux et macrolides disponibles, comme au Japon ou en Inde, ce qui aurait épargné au moins 80.000 vies, évité l’effondrement du lien social par les mesures liberticides, dont le passe sanitaire, et de l’économie, causé par les confinements à répétition générant l’accroissement abyssal de la dette du « quoi qu’il en coûte ». https://ripostelaique.com/qui-va-denoncer-les-80-000-morts-faute-de-soins-precoces.html

Marine aurait pu enfoncer le clou en rappelant que les époux Macron contaminés ont bénéficié des soins précoces interdits par Véran au peuple de France, n’autorisant que le paracétamol avant le trépas en passant par le 15 et la réa.  https://ripostelaique.com/et-brigitte-torpilla-veran-son-protocole-et-sa-gestion-de-crise.html

Marine aurait pu insister en revanche sur l’autorisation du Rivotril pour euthanasier les résidents des Ehpad, contaminés par le virus, que les réa ne pouvaient prendre en charge en raison des 17.500 suppressions de lits sous la présidence Macron.

Quant au vaccin qui s’est montré inefficace et dangereux, Marine aurait pu s’étonner publiquement, contrairement à la doxa « le vaccin est sûr », du nombre anormal d’effets mortels ou indésirables graves causés par l’injection expérimentale, confirmés par les chiffres sous-déclarés de l’ANSM, Agence Nationale de Sécurité du Médicament, sans que la Haute Autorité de Santé à la botte de Pfizer n’intervienne.

Et insister sur le fait qu’un vaccin qui n’immunise pas ni ne protège mais peut tuer, dépasse l’entendement !

Marine aurait ainsi détruit la propagande d’autosatisfaction gouvernementale qui a effondré la France depuis deux ans, en attendant l’institution du passe sanitaire européen dès juin 2022, après la parenthèse électorale française.

Marine en dénonçant ainsi Macron, servile nuisible, pantin de l’oligarchie « pharmafieuse », n’avait rien à perdre en assénant ces vérités jamais dites par les médias aux ordres, mais tout à gagner en discréditant la gestion gouvernementale au service de Big Pharma contre la santé des Français et les intérêts de la Nation.

Marine aurait-elle donc préservé le sinistre cynique islamo-foutriquet de l’Élysée, lui assurant ainsi sa réélection, pour valoriser la position du RN, et particulièrement sa survie financière, en escomptant qu’il devienne à l’Assemblée Nationale, le premier parti d’opposition par le nombre d’élus ?

Ce que son élection aurait empêché !

Alain Lussay

image_pdfimage_print
19

23 Commentaires

  1. Très bien très bonne analyse elle fait partie du système comme en son temps son père en faisait parti et roulait pour kermitte qui l’avait mis en place pour scinder la droite et par la même ne plus accéder au pouvoir

  2. Ben ‘ votre marine à réussi encore une fois à vous la mêtre bien profond…elle a encore réussi à éteindre l’unique but pour la quel elle a étais missionné…a savoir faire et refaire élire le pantin désigné par la mafia des parasites mondialistes à savoir macrocescu !

  3. Ce que son élection aurait empêché ??
    L’élection de Marine l’aurait empêchée d’avoir des députés ?? En principe les législatives juste après les élections présidentielles confortent le parti présidentiel nouvellement élu. Je ne comprends pas votre raisonnement.

    • Cher Victor,
      n’aurais-tu pas vu l’ostracisme généralisé récurrent qui frappe Marine et son parti ?

      Quand on voit ce matin que les français sont à 63% pour une majorité législative d’opposition face à Macron élu avec 58,5%, peux-tu concevoir, au cas où Marine eût été élue avec 50,5% des voix, que la conséquence du tout sauf le RN à l’Assemblée Nationale se serait imposée à l’électorat ?

      Il n’est même pas certain que sa position de première opposante permette à Marine d’obtenir un groupe RN d’au moins 15 députés.

      Sauf si un accord de désistement est trouvé entre le RN et Reconquête qui profitera aux deux partis.

  4. pas seulement avec le sanitaire, la retraite à 65 ans, la flambée des prix annoncée, l’insécurité déniée etc. mlp a fait fort, elle qui se croyait lissée et dédiabolisée..

  5. Marine n’avait pas le look ni la détermination pour représenter la France. Son objectif principal étant le désendettement de son parti, une entreprise familiale lucrative. Elle n’aura jamais le potentiel intellectuel d’Éric Zemmour qui à sa place aurait démasqué Choupinet et gagné ces élections. Je reste convaincu que les évènements vont lui donner raison tôt ou tard.

  6. Non : rien n’aurait changé.
    Il suffisait de voir les veaux cons masqués pour aller voter pour savoir qu’ils voteraient pour le narcissique pervers machiavélique !

    Le QI des français est tellement bas, qu’ils croient toutes les conneries dites par ce sadique et par les merdias officiels.

    • Narcissique pervers machiavélique, c’est exactement ce que je pense, bien dit, tout y est. Il doit forcément y avoir une part de vérité, et même une grande part, pour que beaucoup de gens ressentent la même chose à son égard. Ils vont dire qu’on le diabolise mais après tout pourquoi seule MLP pourrait l’être, il faut qu’il en prenne pour son grade. Lui, il est machiavélique, on sait qu’il cache bien son jeu.

  7. Macron est un inculte. Il dit qu’il ne connaît pas la culture française, il ne sait pas sa géographie mais également il ne connaît rien au médical. Il a fait des erreurs et dit des conneries que moi-même je n’aurais pas faites. Dire que le vaccin n’avait pas de passeport est la plus grosse connerie que j’ai jamais entendu venant d’un président. Dire que les masques ne servaient à rien pour ensuite mettre des flics dans la rue et verbaliser tous ceux qui n’en portaient pas était me fait dire que c’est un imbécile. Dire qu’il faut se vacciner pour protéger les autres alors que le vaccin n’empêche pas la contagion est tout simplement de la débilité etc. Marine n’aurait eu que le choix pour lui répondre

  8. Je crois en effet que Marine Le Pen le fait exprès. Elle ne voulait pas être élue car elle n’est peut-être pas de taille à gouverner. Elle préfère rester dans l’opposition. En tout cas elle m’a encore déçue et j’avais voté pour Eric Zemmour au premier tour.

  9. Vous avez raison sur le fond, mais le covid est un sujet piège, beaucoup de Français étant par exemple persuadés que le confinement a été efficace (donc les centaines de milliards qu’il a coûtés aussi). Démontrer que Macron et sa clique ont tout foiré durant cette épidémie aurait demandé une heure, qu’elle n’avait pas. (si tant est qu’elle maîtrise le sujet)
    Les premiers responsables, ce sont les nombreux Français terrorisés par un virus relativement banal (pas ou peu de surmortalité « toutes causes » dans les pays, y compris européens, qui ont à peu près correctement géré l’épidémie) et lobotomisés volontairement par les médias aux ordres.

  10. Malheureusement je pense qu’elle ne voulait surtout pas être élue.
    Après avoir trahi son père, ses idéaux , elle s’apprétait à trahir son pays.
    Au moins LE PEN père, qui lui non plus ne voulait pas du pouvoir , était resté droit dans ses bottes

  11. Alliot peut moquer Z indiquant qu’il a la grosse tête!

    Que dire du RN qui restera à jamais une opposition et c’est d’ailleurs ce qu’il souhaite!

  12. MLP a perennise SA RENTE DE SITUATION ! ca roulera pour ele 5 OU 7 ANS DE PLUS …ca roule on vous dit ! pas trop de boulot et des revenus hyper confortables ! je suis langue de pute ? peut etre mais je demmande a voir !

  13. Force est de reconnaître que nous avons été bel et bien trahis par MLP!
    Nous le savions depuis le début que le scénario de 2017 serait reproduit et que MLP devait céder sa place à plus compétent!Bien sûr nous avons cru au miracle, pensant que le dépravé serait définitivement exclus et nous avons voté pour MLP, n’ayant pas d’autre choix, souhaitant même une cohabitation, mais sans Mélenchon!
    Voilà, je sais que l’avenir du peuple français ne sera pas celui que nous espérions si fort et nous aurons non seulement la honte d’avoir permis la réélection redoutable, Mélenchon et le modèle chinois inacceptable, mais aussi la misère, la privation de toutes nos libertés fondamentales et pour finir la mort programmée, plus ou moins violente!
    Marine Le Pen! Votre irresponsabilité est malheureusement confirmée.

  14. Bonjour,
    Même si Marine Le Pen ne le mérite pas et devrait être jetée à la poubelle de l’histoire , quelqu’un ne pourra-t-il pas faire une enquête et d’abord contester le résultat des élections ?
    On a retrouvé l’extrait où Marine Le Pen est à 14.432.396 voix comptabilisées. Soit 1.134.636 voix de plus que son résultat…final ?

Les commentaires sont fermés.