Dictature sanitaire : « Ô Niçois qui mal y pensent ! »

Alors qu’Estrosi (photo), leur maire bien-aimé (qu’ils ont confortablement réélu en 2020 avec, au second tour, près de 60% des suffrages exprimés, mazette…), ne se soucie que de leur santé, de leur bien-être et de leur bonheur, les Niçois ont le front de se plaindre, du moins si l’on en croit cet article de Sputnik.

Raison de ce mécontentement : depuis un an, toutes les heures – voire toutes les demi-heures quand le « Motodidacte »

estime que la discipline collective se relâche dangereusement – une trentaine de hauts-parleurs disséminés dans la ville diffusent des messages rappelant la nécessité vitale de la « distanciation sociale », le port obligatoire du masque, le salvateur couvre-feu dès vêpres sonnées, l’obsessionnel compulsif décapage de nos mimines avec du gel hydroalcoolique, et patin-couffin.

Ces hauts-parleurs sont également équipés d’autant de caméras, le tout pour 3.000 balles pièce. On n’est jamais trop prudents avec les covidosceptiques asociaux, forcément asociaux.

***

« Franchement, ça gonfle. On n’a pas besoin d’avoir ce truc qui met la panique. On n’est pas des gosses, on ne doit pas être mis sous pression sans arrêt. On nous infantilise », proteste ce Niçois interrogé par Libération.

« C’est un stress en toile de fond. On se croirait sous l’Occupation. C’est violent d’entendre ça », renchérit cet autre.

David Nakache, président du collectif niçois « Tous citoyens », y voit un « matraquage de messages policiers » et assure avoir reçu de nombreuses plaintes des habitants qui parlent de « nuisances sonores ».

« Qu’est-ce que ça va changer de diffuser un message audio ? » dénonce David Nakache, qui ajoute :

« On a le sentiment que la crise sanitaire a permis de libérer tous les fantasmes sécuritaires de certains maires qui ont profité de l’aubaine pour mettre en place des dispositifs. Et derrière, il y a une accoutumance des citoyens à ces procédés ».

Cher M. Nakache, et si c’était davantage qu’un « sentiment »… Non ?

***

 A côté de ce « matraquage policier », les muezzins qui, du haut de leur minaret, appellent seulement cinq fois par jour le bon peuple à la prière, c’est vraiment de la roupie de sansonnet.

Les Niçois, qui ont droit aux mantras gouvernementaux en matière de lutte contre « le » Covid plusieurs dizaines de fois par 24 heures, sont assurément mûrs pour l’islam.

Erdogan peut se présenter tranquillou en 2026 à la mairie de la 5e ville de France : Estrosi fera alors ses valises pour Ankara, où il aura la joie de retrouver sinon sa fille, du moins M’Bala M’Bala alias Dieudonné.

***

En mars 2020, la préfecture des Alpes-Maritimes avait déjà déployé un drone diffusant des messages similaires dans la ville.

Une mesure exemplaire reprise dans la foulée par la maire Hidalgo, la Parisienne de souche bien connue, grande défenseuse des rats et des punaises de lits devant l’Eternel.

***

Hidalgo qui, par parenthèse, ne serait battue que d’un cheveu par Marine Le Pen (49% contre 51% pour la candidat RN, alors que la marge d’erreur de ses « sondages » dépasse allègrement les 3%…) au second tour des prochaines présidentielles.

Du moins si l’on en croit les  Sondeurs Kommandos dépêchés par le pouvoir pour convaincre le bon peuple que toute résistance est désormais inutile

Henri Dubost

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. Que les Nicois se rassurent.Ils n’ont pas a subir l’appel du muezzin…pour le moment.

  2. Pourquoi les Niçois l’ont-ils ré-élu ? Ils savait à qui ils avaient à faire !

    • Il y a quand même quelques personnes qui n’ont pas voté pour lui, même si elles étaient minoritaires.

  3. Les niçois ont la mémoire courte !! l’attentat du 14 juillet …oublié qu’ Estrosi n’a pas été capable de protéger la Prom’ contre l’assassin ? que la policière qui avait dénoncé films à l’appui la minable protection par juste des barrières métalliques et juste une voiture police s’est vue obligée de se taire ?….

  4. Bravo ESTROSI, les Niçois t’aiment et en redemandent. Alors, fait leurs en bouffer. Ils adorent!!!!!!!

  5. Le collabo Jérôme CAHUZAC, ancien ministre délégué chargé du Budget et membre du Parti socialiste, sur l’argent des laboratoires pharmaceutiques… :
    L’ancien ministre confirme “avoir reçu des rémunérations occultes”

    « Consultant » pour les labos en France (PFIZER….)
    => COMMISSIONS OCCULTES
    => compte à l’étranger…
    https://www.sudouest.fr/2015/06/22/les-silences-de-jerome-cahuzac-sur-l-argent-des-laboratoires-pharmaceutiques-1959626-647.php?nic

  6. Votre parallèle avec le muezzin est fort judicieux ; on prépare les Français à se soumettre à n’importe quoi !

  7. ils l’ont élu !
    comme hidalgo, joe biden et autres écolos-dingos
    qu’ils assument

    • Et bien non, je n’ai pas voté pour lui,mais en tant qu’habitant d’une commune dans la même métropole, j’ai eu la « joie » d’être confiné avant tout le monde, avec les habitants du littoral des Alpes Maritimes…Sur instance de M. Estrosi auprés du gouvernement. Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que cela procure.J’envisage même de trouver un moyen de m’inscrire sur les listes électorales à Nice pour aller voter contre lui…

  8. Ils l’ont élu ils se le garde c’est un traître ça se savait bien avant alors ils n’ont rien à dire et faire en sorte que ça ne se reproduise pas 🤷‍♂️

Les commentaires sont fermés.