Didier Déniel, journaliste du Télégramme, est-il neutre et honnête?

« L’ultra-droite était en force samedi, à Callac » titre Le Télégramme en ce début de semaine, histoire de revenir sur la manifestation contre le projet Horizon d’accueil de migrants à Callac, qui s’est déroulée le 5 novembre.
Sur cet article, deux focus : le premier sur une « jeunesse angevine » qui aurait constitué une vingtaine d’éléments et aurait tenté, en fin de manifestation, d’attaquer le cortège antifascistes (à aucun moment le journaliste n’évoque les attaques répétées des militants antifas contre les forces de l’ordre pour tenter d’attaquer ensuite les manifestants anti immigration).
Le second, sur le Parti de la France, dont quelques membres étaient présents à la manifestation de samedi dernier.
Le tout dans un concentré d’article à sensation (ou pute à clic comme on dit maintenant). En 20 lignes, il est question d’ultra-droite, de références nazies, de condamnation pour propos antisémites, un beau cocktail histoire d’effrayer le lecteur du Télégramme, quotidien qui ne vivrait plus sans subventions, et dont les principaux abonnés se cantonnent essentiellement aux rubriques nécrologie et sport, c’est dire que l’article de Didier Déniel n’a pas dû toucher grand-monde, hormis des convaincus et quelques retraités en mal de sensations fortes.
Car en réalité, il y avait bien des Angevins, au nombre d’une dizaine. Aucun d’eux ne portait le drapeau déployé sur la photo illustrant l’article. Et aucun groupe nommé « jeunesse angevine » n’existe sur Angers, hormis dans les tribunes de football, que ne fréquentent pas les personnes présentes samedi.
C’est ce qui s’appelle vouloir donner du frisson aux lecteurs pour pas cher.
Didier Déniel n’en est manifestement pas à son coup d’essai. Sur son compte Twitter, le journal Breizh-info rappelle que ce dernier, il y a dix ans, s’était déjà fendu d’un article sur les identitaires bretons et l’horrible menace que constituerait l’extrême droite en Bretagne. Un article pour lequel il n’avait jamais pris le temps de contacter…
Pour en revenir à Callac, les personnes présentes samedi n’ont vu ni nazis, ni antisémites. Simplement des opposants à l’immigration de peuplement dans nos campagnes. Simplement des patriotes venus majoritairement  de Bretagne mais aussi d’Anjou, de Vendée, pour exprimer leur refus de cette immigration imposée.
Les journalistes du système ont peur : le monde qu’ils ont contribué à façonner depuis plusieurs décennies maintenant est en train de s’écrouler à grande vitesse, de leur propre faute d’ailleurs.  Ils sont désormais prêts à tout pour vendre le peu de papier et de canards qu’ils arrivent encore à vendre. Y compris aux pires manipulations.
Heureusement, cela ne prend plus.
No Pasaran qu’ils disent ? Pasaran quand même !
Martine Chapouton
image_pdfimage_print
10

11 Commentaires

  1. le « telegramme  » comme « ouest france  » est un torchon malfaisant ,leche gouvernement , afin d’assurer les subventions

  2. un journaliste « neutre » ça n’existe pas, un journaleux ne fait que donner son avis, un journaliste publie des faits (et donne son opinion ensuite, en éditorial)

  3. Un journaliste…tout simplement : le dernier sondage indique moins de 25 % de taux de confiance accordée a ces militants actifs qui en oublient toute déontologie !

  4. Encore une belle ordure en perspective . J’espère que son torchon de « journal » fermera ses portes et que plus personne ne l’achètera .

  5. C’est exact : la plupart des abonnés du Télégramme « se cantonnent essentiellement aux rubriques nécrologie et sport », faisant fi des diatribes et diarrhées verbales des pseudo- chroniqueurs. Ne perdons donc pas notre temps avec ce type de gus…

  6. il faut s’attendre au pire avec ces journaleux collabos qui voient leur magistère vaciller

  7. Dès les premiers mots de ‘article, c’est un sot doublé d’un traître. What’s else ?

  8. Didier Déniel, journaliste du Télégramme, est-il neutre et honnête?
    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    Il est seulement aigri par le fait que son torche cul ne se vend plus et qu’il survit que grace aux subsides allouées par un gouvernement propagandiste
    https://twitter.com/Krieger66362259/status/1588955863494316033
    itation Joseph Goebbels Mensonge Passe : Plus le mensonge…
    https://citations.ouest-france.fr/citation-joseph-goebbels/mensonge
    Plus le mensonge est gros, mieux il passe. Joseph Goebbels Thèmes de citations en rapport : mensonge passe Suivante Citations similaires : Aussi loin que mène le mensonge, il ne sera…

    • Oui, c’est un peu comme le garagiste honnête et sérieux….(Enfin, ça va un peu mieux, du ménage à été fait…Pas chez les journaputes, c’est tous les mêmes.)

    • c’est comme un marxiste patriote, cela n’existe pas, le journaleux parce qu’il a besoin des subventions du pouvoir en place, le marxiste parce qu’il est d’abord internationaliste

Les commentaires sont fermés.