Dieudonné : amis juifs, vous n’avez pensé qu’à vous…

Publié le 12 janvier 2014 - par - 4 719 vues
Share

A mes amis juifs,

Sans exception, amis juifs, vous vous êtes réjouis des sanctions contre Dieudonné et de la victoire finale d’un soir de Valls. Même le penseur sophistiqué Finkielkraut, pour lequel j’ai une tardive estime, se joint aux louanges Valls.

Vous n’avez regardé que devant votre porte, sans réfléchir aux conséquences pour tout le peuple français et en particulier pour ses penseurs et artistes. Pour tous ceux qui créent et souhaitent s’exprimer librement. Vous vous êtes comportés de manière communautariste. Mais qui peut vous en vouloir ? Personne. Après l’holocauste, votre courroux est plus que justifié.

Je comprends, j’admets et soutiens votre rage contre les propos anti-juifs de l’ex humoriste, plus affairé à monter une partie de la France contre l’autre, payé qu’il est par l’Iran pour le faire, comme son fournisseur de pensées, Soral. Durant dix ans, qui signifie la moitié d’une période nécessaire à lobotomiser les contemporains, selon Yuri Bezmenov, ancien transfuge du KGB, exilé depuis les années 70 aux USA. 10 ans se sont passés et, le travail des deux complices en lobotomisation a déjà fonctionné. On se moque des juifs. On rit même de très bon coeur. Parce que, ce public là est en formation de lobotomisation pour mieux assister la conquête islamique. L’extrême gravité est, qu’à nouveau, parce qu’ils sont juifs, on tue des enfants. J’ajoute ici la vidéo de l’interview de Bezmenov, datant de 1975, avec sous-titres en français, afin que l’on comprenne bien ce qui arrive:

http://www.youtube.com/watch?v=uHxyII04iWM

Et, c’est bien là le fond du problème qui devient très complexe.

Dieudonné et son fournisseur de pensées, Soral, purent s’exprimer librement contre ce qu’ils appellent hypocritement le sionisme, alors que dans leur esprit, ils désignent les juifs et défendent la conquête islamique en prétendant qu’elle n’existe pas. J’ai eu à ce propos des échanges houleux avec Soral et chacun est resté sur ses positions inconciliables.

Cette affaire arrive à point nommé aussi. Nous vivons une période pré-insurrectionnelle, un taux de chômage qui dépasse les limites, une pauvreté qui est devenue intolérable, dans un pays qui se déclare cinquième puissance mondiale. Pour couronner le tout, une gouvernance d’Etat défaillante, amateur, incompétente et finalement perdue devant le chaos annoncé et amorcé. Il fallait faire diversion. Dieudonné est devenu l’outil de l’enfumage, afin qu’une jurisprudence soit inaugurée, sur « la dignité humaine ». Laquelle jurisprudence, pourra interdire n’importe quelle initiative, pourvu qu’il y ait une levée de boucliers contre des initiatives qui déplairont et qui porteraient atteinte à « la dignité humaine », fourre-tout pour museler ceux qui ne pensent pas conforme.

Je pense ici à tous les islamo-critiques. Les Riposte Laïque, Résistance Républicaine, Observatoire de l’islamisation, Dreuz et autres sites, qui estiment que l’islam est incompatible avec nos valeurs occidentales. L’islam est l’ennemi n° 1 des juifs, des chrétiens, de la laïcité, des mécréants, des athéistes, des apostats, des homosexuels, de tout ce qui fait notre monde occidental, qu’il juge décadent et qu’il veut détruire pour restaurer le Grand Califat. C’est en quoi Valls et la clique socialo-mafieuse sortent victorieuses du conflit. Ils vont pouvoir appliquer cette jurisprudence, qui nous dirige tout droit vers une dictature avérée. Pour l’instant, nous sommes encore dans le cadre d’un simulacre de démocratie, puisque l’on se réfugie derrière le « droit » et « la dignité humaine ». Jusqu’à quand ?

Sylvia Bourdon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.