Dieudonné, idiot utile de la gauche !

Publié le 10 janvier 2014 - par
Share

Dieudonné Mbala Mbala vient de la gauche et aujourd’hui il y retourne. En effet grâce à celui qui apporta son soutien à Youssouf Fofana le psychopathe musulman et antisémite, qui grâce à la générosité de l’Iran (3 millions d’€) pour la campagne du Parti antisioniste et qui appela le négationniste Faurisson sur scène au zénith de Paris, faurisson habillé d’un pyjama rayé rappelant les camps d’extermination, la gauche va pouvoir limiter la liberté d’expression.
Avec les diverses lois, Pléven, Gayssot, Taubira, qui enserrent les Français dans une histoire officielle qui sous peine d’être critiquée vous mène au mieux à la 17e chambre au pire en prison, l’arsenal anti-parole populaire de la gauche ne suffit plus pour endiguer les critiques contre, la gauche, l’islamisation de la France, le déclin économique et culturel de notre pays, il faut sortir le lapin Dieudonné du chapeau.
J’emprunte à deux de mes camarades et amis de Riposte laïque ces quelques mots, car je ne saurais mieux dire qu’eux : il faut distinguer les choses. Il n’est pas légitime de colporter les ragots qui servirent à dresser les bûchers du Moyen-âge, les pogroms du 19e siècle, l’affaire Beilis, et de préparer les fours crématoires hitlériens.
Par contre, lutter contre ce discours d’appel au meurtre, sous couvert de cause de « trouble de l’ordre public » signifie que toute opinion, – qui pourrait provoquer une réaction de certains, et des heurts entre pro et anti, doit être prohibée. Il faut dénoncer Dieudonné – qui n’est pas une victime justement persécutée —, mais comme un agent sciemment provocateur, outil conscient de ceux qui utilisent la question juive pour amener l’interdiction de critiquer l’idéologie de la charia, parce que critiquer l’idéologie de la charia pourrait provoquer la réaction de ses sectataires et de leurs compagnons de route.
Dés que cela vous sera possible, lisez bien cette circulaire. C’est un véritable scandale, une agression contre la liberté d’expression, et surtout le début d’une normalisation de la parole libre.
Retirez juifs et remplacez par musulmans, et vous aurez le mode d’emploi pour nous faire interdire, exactement de la même façon. Cela pue le stalinisme à plein nez. À part cela, si certains estiment que la fin justifie les moyens, et que du moment qu’on ferme le clapet à Dieudonné, il ne faut pas trop creuser, nous leur rappellerons que « l’affaire Dieudonné » est un chiffon rouge.
Si la gauche avait voulu, elle aurait fait payer les amendes à Dieudonné, l’administration se serait penchée sur les comptes de celui-ci, les comptes de la liste antisioniste, et bien d’autres misérables petites magouilles de Dieudonné et sa bande de Alain Soral à M. Kemi Seba, Marc Georges, etc.
Dieudonné est un saisissant blason pour les partisans du métissage, une France où tout ce qui ne sera pas permis sera interdit, une France de la dictature bon enfant de Hollande et des bobos du 19e arrondissement, une France où feront la loi les hordes islamistes et la voyoucratie ordinaire.
Le Français juif que je suis est inquiet qu’une fois de plus, le CRIF et d’autres institutions juives plus soucieux des intérêts de la gauche que de celui des Français juifs, profite de cela pour se refaire une virginité de gardien orthodoxe contre l’antisémitisme.
En réalité, il est à craindre que cette circulaire Valls serve un jour contre les défenseurs de la France, imaginons un meeting contre l’islamisation de la France !
Certes Dieudonné est une raclure, mais cela n’exonère pas Valls et Cie de leur crapulerie !

Car l’on interdit Dieudonné et ses pseudos-blagues antisémites, par contre dans les 2500 mosquées de France les imams peuvent continuer leurs prêche antisémites sans crainte.

Est-ce parce qu’ils représentent des millions de voix ?
Et cherry on the cake, nous apprenons aujourd’hui que Léonarda et sa famille ont fait une demande pour revenir en France !
La boucle est bouclée !

Lazare Zylbergleitt

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.