Digoin (71) : Rassemblement anti-migrants et contre-manif de gôche…

Publié le 30 octobre 2016 - par - 10 commentaires - 1 583 vues
Share

1-dscn4172

Digoin (71) : le rassemblement non aux migrants a eu lieu

Samedi après-midi, ils étaient environ 80, malgré le froid et les vacances de la Toussaint, à s’être rassemblés à l’appel du Front National. Digoin, ville de 8 000 habitants, en Saône & Loire, vient de se voir imposer 25 clandestins illégaux, dits « migrants », suivant l’euphémisme en vigueur au gouvernement.

2-dscn4175

Les communistes exigeaient l’interdiction de cette manifestion

Dès l’annonce de ce rassemblement, le PCF départemental  en a réclamé l’interdiction, pure et simple. Le parti du pacte germano-soviétique et des goulags, toujours nostalgique de ses commissaires-politiques croyait avoir gain de cause.

Dans un premier communiqué bancal, la fédération PC invoquait sans rire un article de 1793 tombé en désuétude, quitte à le triturer pour lui faire dire que l’Autre a droit à tout. Plus c’est gros, plus ça passe. Sauf que quand c’est grotesque, il faut trouver autre chose. Surtout quand 71% de la population avait dit que la manif anti-migrants devait être acceptée (sondage du JSL). Et comme le maire de Digoin, Fabien Genet (DVD), n’est pas sourd en vue de 2017, il entendait bien l’autoriser.

3-dscn4160

En désespoir de cause, la gauche 71 au grand complet, la LDH (Ligue des Droits de l’Homme) et tutti quanti programmaient alors une contre-manif de solidarité avec les migrants. Silencieuse si possible. C’est effectivement mieux plutôt que de tenter de dire l’indicible. Et moins dangereux pour la postérité. On a vu samedi, que tant de battage n’aura attiré au final que 250 à 300 personnes (dixit la presse locale). Là, la comparaison des chiffres est intéressante car si le département compte 556 000  habitants, la commune de Digoin, directement concernée, en recense 8 000. Soit respectivement une participation des manifestants de : 0,05% et 1%, même si évidemment les Digoinais sont  aussi des Saône et Loiriens.

Bref, toujours est-il que le maire Genet, président de la communauté de communes, a décidé que les deux rassemblements auraient lieu, mais en deux endroit différents, et il l’a fait savoir par communiqué de presse :

img_5315

Suite aux demandes déposées en Mairie et conformément à l’article L211-2 de Code de la Sécurité Intérieure, deux manifestations seront autorisées le samedi 29 octobre 2016 à Digoin : une manifestation organisée par le FN (Place de la Grève / 15h) et un rassemblement silencieux organisé par la Ligue des Droits de l’Homme (Place de la République / 15h – espace Kiosque). 

Aucune autre manifestation publique n’est autorisée à un autre endroit. La ville de Digoin précise avoir pris l’attache des services de l’Etat et de la Gendarmerie pour s’assurer que puisse être conciliés l’exercice de la liberté de manifestation qui est une liberté fondamentale et les obligations d’ordre public et de sécurité. 

Mairie de Digoin, le 28 octobre 2016

 5-dscn4166

Le SIEL était présent, mais en retrait

 

4-dscn4177

Si  Souveraineté Identité Et Libertés  a fait montre d’unité patriotique pour ce rassemblement, ses militants ne s’en tenaient pas moins à quelque distance de ceux du FN, plus exactement des responsables qui tenaient le micro. La raison? Comme malheureusement dans d’autres départements, des purges précédents des parachutages pré-électoraux, au détriment des gens qui travaillent sur le terrain depuis longtemps. Dans la région, en outre, des indemnités non remboursées après les cantonales et les régionales. Et en prime, l’éviction du Bureau. De quoi être amers.

6-dscn4170

Cependant le SIEL 71 n’est pas dans la rancoeur, mais dans la dynamique et a quelques projets d’expression, notamment via un site internet en préparation. Le parti Souveraineté Identité Et Libertés présidé par Karim Ouchikh, s’emploie en effet à rassembler les patriotes de la droite qui ne se retrouvent pas totalement dans l’échiquier politique actuel.

https://youtu.be/42tPD1RBl7g

http://ripostelaique.com/rassemblement-combatif-quil-fallait-tenir-bravo-le-siel.html

L’arrivée des migrants de Calais dans les Centres d’Accueil et D’orientation (CAO) de Digoin et de Chardonnay ou ailleurs en France n’est qu’un début.

Tour à tour, les organisateurs FN ont pris la parole pour dénoncer l’absence de référendum pour l’accueil, ou pas, des prétendus migrants, mais vrais clandestins, entrés illégalement sur le territoire national. « Il n’y a rien d’humaniste à tolérer une telle situation et d’ailleurs, nous n’avons rien à leur offrir, pas même de travail ». Et de passer en revue les problèmes sociaux et identitaires que posent leur envahissement.

Les orateurs n’ont pas non plus épargné la préfète Fabienne Buccio (1) et ses élucubrations sur la coutume incendiaire des ex squatters de la jungle de Calais. Ils n’ont pas davantage oublié de citer les milices gauchistes qui prétendaient faire annuler ce rassemblement au motif de dérapages certains. Prenant à témoins les passants : « vous le voyez, nous sommes pacifiques et il n’y a pas d’incidents ». « Le seul ennemi à combattre, c’est l’état islamiste ».

Au loin, des automobilistes de passage, klaxonnaient leur soutien en entendant la Marseillaise et les « On est chez nous ».

Dans les rangs, une gravité certaine et une lucidité de propos attestaient que tous ont compris que les soi-disant migrants sont de jeunes hommes. « Où sont leurs femmes? Que viennent-ils faire ici? «  Comme dans toutes les autres communes, et par extension, vivant sur les intercommunalités, l’invasion ne fait que commencer.

« … les milliers d’immigrés en provenance de la Jungle de Calais, notamment, auront à faire dans les prochains mois. Préalablement, ils auront fait les démarches administratives en Préfecture. Nous avons adressé quelques questions au cabinet du directeur général de l’Ofpra pour avoir un éclairage sur un certain flou autour de ces immigrés. Il avait été dit qu’ils étaient essentiellement Syriens. Or ils sont majoritairement venus d’Afrique ou d’Afghanistan notamment… »  http://www.breizh-info.com/2016/10/29/52102/migrants-clandestins-demandeurs-dasile-refugies-de-reinformation-ofpra 

(1) https://ripostelaique.com/la-vie-de-chateau-pour-les-prefets.html

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

Ian Brossat le dandy du PCF de la Mairie de Paris:

« Estime que si la volonté politique est présente, la France est capable, en mettant à contribution « l’ensemble du territoire », de gérer la situation et de pouvoir reloger convenablement les migrants en question ».

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/migrants-la-question-de-l-accueil_1898427.html#xtor=AL-67-%5Bvideo%5D

Eh ! Eh ! Il ne peut pas en prendre dans son quartier bobo au lieu de les répandre en France ?

Vive le bouffon du Roy.

Athé Tanné

71% disent oui a la manif, OK! Mais un seul % se bougent le cul pour y être. Ça préfigure mal pour 2017, moi je vous le dit. Écoutez la télé et la radio bonnes gens. Vous aurez des nouvelles…

MARTIN

waouw 80 sur 8000 habitants sans compter ceux qui n’ont rien a voir avec digoin – sa en fais des collabos (99%) qui vont pas tarder a pleurer d’avoir pas réagis plus tot

Depuis l’arrivée de migrants , nous avons plus de pourris qu’en 1940-45 dans les domaines politiques , sociaux , associatifs , intellectuels et médiatiques , entraînant à grands pas notre société (jusque dans la France profonde) , donc notre civilisation , dans le précipice des ténèbres . Quand ce cauchemar prendra-il fin !

catalan

Par contre votre commentaire est utile pour montrer la stupidité des gauchiasses – islamos – collabos c’est a dire les traitres à la Patrie

Paul Kha

Les commentaires anti-invasion des internautes
ont plongé les journalistes de France 3 au bord de l’apoplexie :

http://www.blancheurope.com/2016/10/30/commentaires-anti-invasion-internautes-ont-plonge-journalistes-de-france-3-bord-de-lapoplexie/

myster13

Argument imparable ! Dites moi à part débiter vos fadaises, que préconisez vous pour ces immigrés clandestins ? Combien en avez vous pris en charge au sein de votre domicile, sur vos fonds personnels ? Vos minables sarcasmes ne changent strictement rien à la situation, mais j’imagine que vous sentez admirable.

Anne Lauwaert

un peu de patience: il faut 3 mois pour que le vivre allochtone ensemble avec les autochtones ne se gâte de lui-même

80 contre 250? pourquoi ils ne sont pas plus nombreux à se mobiliser?